La langue française

Accense

Définitions du mot « accense »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCENSE1, subst. masc.

ANTIQ. ROM. Officier civil qui avait pour mission de convoquer le peuple aux assemblées, d'appeler devant le tribunal les parties engagées dans un procès, d'y maintenir l'ordre et de marcher devant le consul lorsqu'il n'avait pas de faisceaux.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Dernière transcription ds DG : ăk'-sāns'. 2. Forme graph. − Rob. note parallèlement : accense ou acense. (Il regroupe sous cette vedette à la fois le sens de accense1et celui de accense2). − Rem. Ac. 1798 et 1835, ainsi que Land. 1834 donnent la vedette uniquement au plur. (cf. aussi Quillet 1965).
Étymol. ET HIST. − Corresp. rom. : ital. accènso. 1751 (Encyclop. t. 1 : C'étoient des officiers attachés aux magistrats Romains, et dont la fonction étoit de convoquer le peuple aux assemblées... Les accenses, selon Festus, étoient aussi des surnuméraires qui servaient à remplacer les soldats tués dans une bataille ou mis hors de combat par leurs blessures). Trév. 1752 conteste que le mot soit fr., mais l'accepte en 1771. Empr. au lat. accensus « huissier attaché à un magistrat, appariteur », sens attesté dep. le iies. av. J.-C. (Plaute, Boeotiae fragm. 2 ds TLL s.v. accenseo, 279, 59 : accensus clamarat meridiem) et « soldat surnuméraire » (Plaute, Frivolaria fragm. 4, id., ibid., 46 : Ubi rorarii estis? − Adsunt. − Ubi sunt accensi? − Ecce < nos >).
BBG. − Bél. 1957.

ACCENSE2, ACENSE, ACENS, subst. fém.

1. DR. COUTUMIER MÉDIÉV.
a) Bail à ferme, à rente ou à cens.
P. ext. La chose acensée.
b) ,,Héritage donné à cens ou à ferme, contrat de fief dans les coutumes normandes.`` (Dupin-Lab. 1846). Synon. de accensement.
2. Régional
a) Petite exploitation rurale. (Attesté ds DG et Quillet 1934).
b) ,,Dans le département du Cher, nom donné à une contribution en argent plus ou moins élevée, que le colon donne au propriétaire dans les localités où la terre est productive.`` (Les Primes d'honneur, 1874, p. 360, cité ds Littré).
3. ADMIN., vx. Dépendance, appartenance d'un bien. (Cité ds Ac. 1798 et Ac. Compl. 1842; ds ce dernier dict., au masc.).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. − Dernière transcription ds DG : à-sāns'-. 2. Forme graph. − Ac. 1798, 2 vedettes : acens d'un part, accense d'autre part. Cf. aussi Littré (qui transcrit respectivement : a-san et aksan-s') et DG dont la 2evedette se présente sous la forme acense avec un seul c (avec la même transcription pour les 2 formes, cf. supra); Ac. 1835 : acens. Ac. Compl. 1842, s.v. accens renvoie à accence (où sont regroupés accense1et accense2). Besch. 1845, s.v. accense regroupe également les 2 mots; Lar. encyclop. : accense ou acense; Quillet 1965 : acense.
Étymol. ET HIST. − Terme de dr. cout. 1. 1230 « fermage » (Chartes de Tournai ds cr. des séances de la Comm. roy. d'hist., IX, 139 ds T.-L. : por ceste acense paier). − 1313 (accense, Arch. JJ 49 fo20 rods Gdf.); 2. 1320 « bien qu'on tient à cens » (Arch. P. 1372, pièce 2086 ds Gdf. : Qu'il ne puissent acensser a outre ne tout ne partie de leur assence); 3. 1328 « bail à cens » (Chartes des comtes de Namur, no470, Arch. gén. du roy. de Belg., ds Gdf. : Avons acensi et donné a loial acence a tenir de nous... a nos ames sougis les majeurs de le frarie...). Dév. de ac(c)enser*.
BBG. − Bél. 1957. − Dupin-Lab. 1846. − Lep. 1948.

Wiktionnaire

Nom commun 1

accense \a.sɑ̃s\ féminin

  1. (Droit d’Ancien Régime) Dépendance d’un bien avec un autre.
    • Ce droit réel était important, car le tenancier jouissait d’une liberté d’action presque totale sur le bien qu’il avait pris en accense. — (Paul Bertrand, Commerce avec dame pauvreté, 2004)
  2. Petite exploitation rurale.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Contribution en argent plus ou moins élevée, que le colon donne au propriétaire dans les localités où la terre est productive.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

accense \ak.sɑ̃s\ masculin

  1. (Antiquité) Officier public dont les fonctions répondaient à celles des huissiers actuels.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

accense \a.sɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de accenser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de accenser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de accenser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de accenser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de accenser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACCENSE (a-ksan-s') s. m.
  • Terme d'antiquité romaine. Officier subalterne attaché à quelque fonctionnaire dans l'ordre civil et militaire, sorte d'appariteur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « accense »

(Nom 1) Déverbal de accenser.
(Nom 2) Du latin accensus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Les étymologistes latins ont varié sur l'origine de ce mot. Varron le fait venir tantôt de ciere, appeler, convoquer, tantôt de censere. Cette dernière étymologie est la plus probable ; accensus de accensere, ajouter, adjoindre, de ad, à, et censere, compter (voy. CENS).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « accense »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accense aksɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « accense »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « accense »

Langue Traduction
Anglais accentuate
Espagnol acentuar
Italien accentuare
Allemand akzentuieren
Chinois 强调
Arabe إبراز
Portugais acentuar
Russe акцентировать
Japonais 強調する
Basque areagotu
Corse accentuate
Source : Google Translate API

Synonymes de « accense »

Source : synonymes de accense sur lebonsynonyme.fr

Accense

Retour au sommaire ➦

Partager