La langue française

Acaule

Sommaire

  • Définitions du mot acaule
  • Étymologie de « acaule »
  • Phonétique de « acaule »
  • Évolution historique de l’usage du mot « acaule »
  • Citations contenant le mot « acaule »
  • Traductions du mot « acaule »
  • Synonymes de « acaule »

Définitions du mot acaule

Trésor de la Langue Française informatisé

ACAULE, adj.

BOT. [En parlant de plantes : cyclamen, mandragore, pissenlit, plantain, pâquerette, etc.] Qui n'a pas ou n'a guère de tige, ou dont la tige n'est pas apparente. Synon. intigé :
1. Gentiane acaule. Vivace. Plante gazonnante de la hauteur de 5 à 6 centimètres. Grandes, nombreuses et belles fleurs bleu foncé velouté, en avril, mai, juin et juillet. Le principal emploi de la gentiane acaule est en bordure pour les corbeilles à demi-ombrées et dans les endroits élevés, elle produit aussi le meilleur effet dans les anfractuosités des rochers. Gressent, Parcs et jardins,1891, p. 860.
2. [Chardon acaule] Peu à peu, aux statices s'entremêlent des pompons bleus que je crois être des jasiones. Plus haut, de gros chardons acaules, fixés au ras du sol comme des broches. Sur un champ d'euphraises mauve pâle vole un Parnassien Apollon; ... A. Gide, Journal,Voyage en Andorre, 1910, p. 313.
Prononc. − 1. Forme phon. Harrap's 1963 : ako:l. 2. Dér. et composés : amplexicaule, unicaule.
Étymol. ET HIST. − 1808 (Boiste : Acaule ... ou intigée, (plante-) sans tige, à tige courte, à feuilles contre la terre...). Empr. au gr. κ α υ λ ο ́ ς « tige »; préf. privatif a-*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Nysten 1814-20. − Privat-Foc. 1870. − Rey-Cottez 1968, t. 36, p. 140.

Wiktionnaire

Adjectif

acaule \a.kol\ masculin et féminin identiques

  1. (Botanique) Se dit d'une plante sans tige ou dont la tige est très raccourcie, ce qui n'exclut pas l'existence d'une hampe florale.
    • La carline est acaule.
    • La mandragore, le cyclamen sont des plantes acaules.
    • Le cirse acaule, outre les inconvénients habituels des chardons, présente celui d'avoir des racines traçantes. — (Ernest Menault, Henri Rousseau, Les plantes nuisibles en agriculture et en horticulture, 1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACAULE. adj. des deux genres
. T. de Botanique. Dont la tige est si courte ou rabougrie qu'elle semble inexistante. La mandragore, le cyclamen sont des plantes acaules.

Littré (1872-1877)

ACAULE (a-kô-l') adj.
  • Terme de botanique. Qui n'a pas de tige apparente.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « acaule »

Du grec ancien ἄκαυλος, ákaulos (« sans tige ») dérivé de καυλός, kaulós (« tige ») avec le préfixe ἀ-, a- (« sans »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin ab-, préfixe marquant la privation et caulis (« tige »)..
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

A privatif, et caulis, tige (voy. CHOU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « acaule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
acaule akol

Évolution historique de l’usage du mot « acaule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « acaule »

  • Au menu de la sortie, de belles découvertes : l’orchidée mâle, l’orchis pourpre et le très rare orchis grenouille, qui ne sont visibles qu’à cette époque de l’année. Certaines espèces de fleurs accompagnant les orchidées, en fonction du caractère des zones visitées du site, ont aussi été vues. Scabieuse des prés, sainfoin esparcette, cirse acaule ont pu être observés sur la partie sèche ; myosotis faux-scorpion et petite fougère ophioglosse étaient présents dans les zones humides. De nombreux insectes virevoltant sur ces plantes – le téléphore moine, le cercope rouge sang, la punaise arlequin ou la cétoine dorée – ont été aperçus. , Edition Sarreguemines - Bitche | Association Nature Alsace Bossue : une sortie avec les gestes barrières
  • Nénuphar, pissenlit, violette odorante ou gentiane acaule : chacune d’entre elles adopte des stratégies différentes et parfois surprenantes pour assurer sa reproduction comme le montre Frédéric Hendou dans son ouvrage Les fleurs amoureuses, accompagnées des photos de Stéphane Hette. La Croix, Découvrir l’univers de la reproduction florale
  • Tout comme les primevères acaules (Primula vulgaris, Primula Juliae hybride) bien connues, les primevères sphériques à longue tige (Primula denticulata) se plaisent bien aussi au jardin : leurs fleurs rondes lilas clair, rouge violettes et blanches se voient de loin. , Magazine Lifestyle | Primevères : beautés sauvages et stars des balcons
  • La gentiane acaule, sans tige, est célèbre grâce à la couleur unique de ses cloches en corolle bleues Klein-violine. Elle est d’autant plus recherchée qu’elle est précieuse et qu’elle demande de l’expertise pour pousser abondamment au jardin : elle a besoin d’une exposition ensoleillée mais aussi d’un sol frais « bien drainé mais retenant l’humidité », ajoute Michaël Lebret, qui souligne la difficulté de l’acclimater au jardin. Elle se plante de septembre à décembre ou de janvier à mars. , Gentiane : quand cette fleur de montagne embellit aussi nos jardins | Actu

Traductions du mot « acaule »

Langue Traduction
Anglais stemless
Espagnol acaule
Italien acaule
Source : Google Translate API

Synonymes de « acaule »

Source : synonymes de acaule sur lebonsynonyme.fr
Partager