La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « académisme »

Académisme

Définitions de « académisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ACADÉMISME, subst. masc.

Péj. Attachement excessif à l'enseignement conventionnel reçu dans une Académie.
1. Dans le domaine des B.-A. (peint., sculpt., mus., litt., ...) :
1. Géricault est l'héritier de l'académisme de David et, par delà le romantisme, il annonce le réalisme de Courbet. L. Réau, L'Art romantique,1930, p. 29.
2. Le grand art exige du caractère, Sa compréhension réclame, elle, l'horreur du convenu, des routines et de l'académisme. L. Daudet, Mes idées esthétiques,1939, p. 50.
3. Confondre la beauté d'une langue avec sa correction, c'est-à-dire avec la conformité à des règles en usage et des conventions, c'est l'éternelle erreur des académismes. R. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 101.
Rem. Il s'agit principalement de l'enseignement reçu dans une ac. de B.-A.
2. P. ext. Dans le domaine des sp. ou de toute autre activité objet d'un enseignement conventionnel :
4. Ces matchs ne ressemblent pas du tout à la lutte gréco-romaine; par leur dureté, leur vulgarité, leur férocité, ils rappellent les combats saxons, les batailles dans les ports, sans rien de l'académisme de la boxe et des règles du National Sporting Club. P. Morand, Londres,1933, p. 147.
5. Déjà, les vrais « hommes » se réfugient chez Dupont tout est bon, où la banalité est encore de mise, dans des tabacs rebelles aux effets, et tapent leurs parties de cartes sur le tapis de tout le monde sans verser dans un académisme de sages-femmes. L.-P. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 137.
Prononc. : [akademism]. Enq. : / akademism /.
Étymol. ET HIST. − Corresp. rom. : cat. academisme; roum. academism. 1876, 15 juin « attachement étroit aux formes académiques, conventionnelles » terme de B.-A. (V. Cherbuliez ds Revue des Deux Mondes, p. 885 ds Littré : Son sujet prêtait à l'académisme, et l'académisme est le père des dangers, la mort de la peinture d'histoire, dont il dégoûte le public), devenu terme gén. au xxes. Dér. de académie* « établissement où l'on enseigne les beaux-arts »; suff. -isme*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 29.
BBG. − Rey-Cottez 1968, t. 36, p. 139.

Wiktionnaire

Nom commun - français

académisme \a.ka.de.mism\ masculin

  1. (Art) Observation absolue des traditions de l’école académique.
    • Le côté expressif de cette sculpture heurtait violemment l’académisme qui s’essayait alors. — (Jean de La Varende, Versailles, édition Henri Lefebvre, Paris, 1959, page 215)
    • Étudiant au Conservatoire, je copiais le coup d’archet de mon maître et jouais comme lui. Il n’était pas question d’imaginer autre chose. Lorsque j’ai découvert la musique baroque, il m’a fallu tout réinventer. Cet espace de liberté était une bouffée d’air par rapport à l’académisme du Conservatoire. — (Christophe Coin, L’archet qui danse, Journal La Croix, 6 janvier 2015)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACADÉMISME. n. m.
T. de Peinture et de Sculpture. Observation absolue des traditions de l'École académique.

Littré (1872-1877)

ACADÉMISME (a-ka-dé-mi-sm') s. m.
  • Néologisme. Terme d'art. Attachement étroit aux formes académiques. Son sujet prêtait à l'académisme, et l'académisme est le pire des dangers, la mort de la peinture d'histoire, dont il dégoûte le public, V. Cherbuliez, Rev. Deux-Mondes, 15 juin 1876, p. 885.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « académisme »

Dérivé de « académie » avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « académisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
académisme akademism

Évolution historique de l’usage du mot « académisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « académisme »

  • Dix voix et un clavier, une complicité généreuse, un voyage musical coloré, riche par sa diversité. Nous cheminons librement au gré de nos envies, mais avec exigence, à travers les époques, de la Renaissance au XXIe siècle. Sur réservations. Tout comme Courbet, refusant tout académisme et hiérarchie des genres, nous étudions l’art des anciens et l’art des modernes. Ainsi venez goûter avec nous l’esprit de la musique élisabéthaine avec J. Dowland, la ferveur du langage d’Ola Gjeilo, la grandeur, la légèreté, la tendresse avec K. Jenkins, P. Casals, J. Rutter, Messager, Bernstein, Gershwin, Simon and Garfunkel. Quelques règles sont mises en place pour cette animation : port du masque obligatoire, respect des gestes barrières. Merci de bien vouloir être présent 10-15 minutes avant chaque animation. , Concert de l ensemble Dix de choeur : Concert a Flagey
  • Connue à Kinshaa comme "l'Aca", l'école compte parmi ses anciens élèves bien des signatures de la peinture congolaise contemporaine, qui se sont souvent éloignés de son académisme par la suite, comme aujourd'hui la jeune Géraldine Tobé. Franceinfo, Des messages de prévention en forme de graffitis sur les murs de Kinshasa pour lutter contre la propagation du coronavirus
  • Né dans le nord de la France en 1869, le jeune Matisse sent que sa vie est ailleurs, précisément à Paris. Là, il entre à l’académie Julian, s’inscrit aux Beaux-Arts. C’est aussi dans les couloirs du Louvre qu’il apprend en observant les grands maîtres. Ses premiers travaux portent en eux la trace de cet apprentissage, marqués par un certain académisme. Au cours de ses voyages, en Bretagne d’abord, le peintre se libère de cette influence. Les Inrockuptibles, “Matisse voyageur”, un doc intimiste sur l’œuvre du peintre
  • Tout l'académisme mais aussi la précision légendaire du jeu de ligne lourdais dans cette action offensive : l'ouvreur Antoine Labazuy sert parfaitement son ailier Pierre Tarricq en fixant la défense dacquoise. L'Équipe, Un jour - une finale : 1956, Lourdes sans pitié pour Dax - Rugby - L'Équipe
  • «L’ironie veut cependant que Virginie Despentes représente la quintessence de l’establishment, d’un double système, celui de la contre-culture consumériste (le "cool" officiel) et de l’académisme (universitaire, médiatique, culturel). Despentes a d’abord incarné l’icône destroy des années 90 pendant lesquelles les artistes surenchérissaient dans le déballage, le spectacle de l’amoralité, du "no limit". A présent, elle se fige en porte-parole, punitive et normative, du nouveau puritanisme et de la "cancel culture". Derrière cet apparent paradoxe se cache une évolution : le débondage et la provocation amorale conduisent à la reconstruction de nouvelles normes. Désormais, Despentes se veut le porte-voix d’un académisme à la fois transgressif et puritain. Un académisme dont la cérémonie des césars, addition de récriminations segmentaires enfermant les êtres humains dans des catégories de plus en plus étroites, a fourni le spectacle parachevé. Libération.fr, Tribune de Despentes : «Un académisme transgressif et puritain» - Libération

Traductions du mot « académisme »

Langue Traduction
Anglais academicism
Espagnol academicismo
Italien accademismo
Allemand akademismus
Portugais academicismo
Source : Google Translate API

Synonymes de « académisme »

Source : synonymes de académisme sur lebonsynonyme.fr

Académisme

Retour au sommaire ➦

Partager