La langue française

Absoluité

Sommaire

  • Définitions du mot absoluité
  • Étymologie de « absoluité »
  • Phonétique de « absoluité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « absoluité »
  • Citations contenant le mot « absoluité »
  • Traductions du mot « absoluité »
  • Synonymes de « absoluité »

Définitions du mot absoluité

Trésor de la Langue Française informatisé

ABSOLUITÉ, subst. fém.

PHILOS. Caractère de ce qui est absolu (cf. absolu, déf.) :
1. La véritable apologétique suit la voie interne : elle se propose de fonder l'absoluité du christianisme sur le fait qu'il répond parfaitement à tous les besoins de l'humanité. L'Alliance libérale,18 sept. 1875(Littré).
2. Spinoza entend réaliser l'absoluité de Dieu en faisant de lui la nécessité même. Hamelin, Système de Descartes,1911, p. 303 (Lal. 1968).
3. La synthèse ressemble à la thèse « à rien près », mais ce rien est tout; mais sans ce rien ne commence. Car la synthèse est justement la thèse posée comme thèse, et cette « position » n'est pas, ainsi qu'on pourrait le croire, une réédition, une simple itération ou thèse redoublée : non, la deuxième fois ne peut pas être comme la première, elle qui inscrit dans son passé médiation, manière et conscience. Il est des philosophes qui se sont fait une spécialité de négliger la profondeur historique de la synthèse : les uns n'admettent qu'un monde plat de formes géométriques; les autres, refusant aux péripatéticiens l'absoluité naturelle et irréversible du mouvement, se donnent un monde de relativité et de rigoureuse réciprocité; ... V. Jankélévitch, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien,1957, p. 151.
Cf. encore L. Lavelle, La Métaphysique ou la Science de l'intimité spirituelle, 1939, p. 16.
Prononc. − La seule transcription de ce mot est celle de Littré : a-bso-lu-i-té. Cf. absoudre.
Étymol. ET HIST. − 1866 terme philos. (Lar. 19e: absoluité subst. fém. qualité de ce qui est absolu : Les caractères de l'idée sont l'universalité, l'absoluité, l'immutabilité [Bautain]); reste d'un usage très restreint au xxes. où il est attesté par Quillet 1934, Lal. t. 1, 1932, Lar. 20eet Lar. encyclop. Dér. de absolu*, terme philos.; suff. -ité*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Lal. 1968.

Wiktionnaire

Nom commun

absoluité \ab.sɔ.lɥi.te\ féminin

  1. (Philosophie) Caractère de ce qui est absolu, donc ni relatif, ni contingent.
    • Il se demandait si cette notion très restreinte de l'absoluité, conséquence nécessaire de la réflexion historique selon lui suffisait à nourrir les besoins religieux des humains. — (Peter L. Berger, L’impératif hérétique: les possibilités actuelles du discours religieux, 2005)
    • Décrétant réactivement leur absoluité comme l’esclave nietzschéen décrète réactivement sa bonté, elles cherchent frénétiquement à discréditer toutes les autres idées comme « méchantes », parce que susceptibles d’être l’index de leur propre accidentalité. — (Richard Sinding, Qu’est-ce qu’une crise?, Presses universitaires de France, 1981, p.97)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABSOLUITÉ (a-bso-lu-i-té) s. f.
  • Néologisme. Caractère de ce qui n'a rien de relatif ni de contingent, en termes de philosophie. La véritable apologétique suit la voie interne : elle se propose de fonder l'absoluité du christianisme sur le fait qu'il répond parfaitement à tous les besoins de l'humanité, l'Alliance libérale (journal religieux qui paraît à Genève), 18 sept. 1875.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « absoluité »

Apparu en 1866. Dérivé d'absolu.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Absoluité est formé d'absolu comme assiduité d'assidu, continuité de continu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « absoluité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
absoluité absɔlµite

Évolution historique de l’usage du mot « absoluité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « absoluité »

  • Apres avoir étudié vérités et sujets du point de vue de la théorie de l’être, après avoir rendu raison de ce que cette universalité des vérités et de leurs sujets peut se plier aux règles de l’apparaître dans un monde particulier, ce troisième volume aborde une question redoutable  : d’où peut se soutenir que les vérités sont absolues, c’est-à-dire non seulement opposées à toute interprétation empiriste, mais encore garanties contre toute construction transcendantale  ? Qu’en est-il des vérités et des sujets, saisis, au-delà des formes structurales de leur être et des formes historico-existentielles de leur apparaître, dans l’irréversible absoluité de leur action et dans l’infini destin de leur œuvre finie ? Et que faut-il entendre par l’absoluité du vrai, puisque les dieux sont morts  ?  Il s’est agi, au fond, d’un bout à l’autre, de construire pour notre temps une pensée complète, tirée, comme le firent Platon, Descartes ou Hegel, de matériaux rationnels contemporains, mathématiques, poétiques, amoureux et politiques. Il s’est agi de la vraie vie  : nous sommes capables, dans la forme d’une œuvre, individuelle ou collective, dans les quatre registres que fréquente l’animal humain survolté, de processus créateurs où se conjuguent dialectiquement la singularité, l’universalité et l’absoluité. Depuis sa naissance, la tâche de la philosophie ne tient qu’à ceci  : créer, dans les conditions de son temps, le savoir de la possibilité existentielle du vrai. , A. Badiou, L'immanence des vérités
  • «Mais quand j'entends que tout le reste doit prendre du recul avant la protection de la vie, alors je dois dire: ce n'est pas vrai dans cette absoluité. Les droits fondamentaux se restreignent », a déclaré le président du Bundestag et ancien ministre des Finances. News 24, Heiko Maas met en garde contre un redémarrage trop précoce du tourisme - News 24
  • Traditionnellement couché, le patient reste désormais debout le plus longtemps possible, valide jusqu’à sa prise en charge médicale. Devenu un espace de déambulation verticale plus que de résidence horizontale, un lieu mouvant plus qu’un décor immobile, un maillage de fonctionnalités plus qu’une centralité, l’hôpital doit mettre en place un nouveau cheminement de soin qui perpétue l’hospitalité dans l’absoluité de ses exigences. Garante de la prise en charge égalitaire de nos fragilités individuelles, elle doit en effet survivre à toute crise qui tenterait de l’atrophier. Libération.fr, L'architecture hospitalière à l’épreuve du Covid-19 - Libération
  • Cependant force est de noter que l’absoluité de ce droit n’autorise pas la dictature, ni le tout économique. Si la nécessité de maintenir la vie en état peut légitimement autoriser l’Etat à s’arroger des droits exceptionnels, le devoir de légalité lui incombe de respecter les institutions. Les principes d’efficacité et d’économies doivent guider les mesures. En effet, la vie précède la liberté chez l’homme comme chez tous les vivants. La différence en que pour l’homme la vie est inséparable de la liberté. Un penseur comme rousseau ira même jusqu’à soutenir que renoncer à sa liberté revient à renoncer à sa dignité d’homme. D’autres, part négliger la certaines vies sous prétexte de préserver le niveau économique est aussi insensé. Sauver l’humanité ne nécessite pas le luxe les moyens exorbitants. Sauver l’humanité c’est drastiquement réduire les déséquilibres voire remettre les compteurs économiques à zéro. SenePlus, COVID 19 OU LE COUVRE FEU DE LA VIE CONTRE LA MORT | SenePlus
  • Pour Badiou, dont l’œuvre philosophique s’inscrit dans une tradition platonicienne, un peu à contre-courant de la modernité, le théâtre et la philosophie aident de manière complémentaire à répondre à une question décisive : qu’est-ce que c’est que s’orienter ? Circulant parmi ses idées et ses livres – L’être et l’événement, Le siècle…-, l’auteur nous éclaire ici sur sa volonté de déconstruire l’idée que tout est relatif et de sortir de l’abandon général de toute absoluité. Par-delà l’ambivalente “hypothèse communiste” qu’il formule régulièrement, et qui lui suscite quelques farouches ennemis parmi les intellectuels, Badiou défend au fond un horizon politique qui valorise le désintéressement. Le communisme le plus vertueux, selon lui, ne signifie rien d’autre que cette politique dont la loi immanente est le bien public. Du théâtre à la révolution, de Platon à l’esprit du 11 janvier, de Claudel aux séries télé…, Alain Badiou nous oriente sur les chemins de sa liberté. A vif, réfléchie, insurrectionnelle, amusée, platonicienne. Les Inrockuptibles, Alain Badiou : “Le théâtre est un art qui a toujours inquiété les autorités”

Traductions du mot « absoluité »

Langue Traduction
Anglais absoluteness
Espagnol absolutidad
Italien assolutezza
Portugais absolutez
Source : Google Translate API

Synonymes de « absoluité »

Source : synonymes de absoluité sur lebonsynonyme.fr
Partager