La langue française

Accueil > Linguistique > Anadiplose - Figure de style [définition et exemples]

Anadiplose - Figure de style [définition et exemples]

Définition de l'anadiplose

Une anadiplose est une figure de style qui consiste à répéter un élément identique, à la fin d’une proposition et au début de la suivante.

Cette figure de répétition et d'insistance produit un effet de rebond en mettant en valeur un mot identique dans chacune des propositions, souvent séparées par une virgule. Dans cet extrait de L’étranger, Albert Camus fixe l’attention du lecteur en accentuant le mot « malheur » :

Pour moi, c’est un malheur. Un malheur, tout le monde sait ce que c’est. Ça vous laisse sans défense.

L’Étranger, Albert Camus.

La répétition à l'identique d’un mot caractérise l'anadiplose. D’ailleurs, l’étymologie de l’anadiplose vient du grec αναδίπλωσις/anadíplôsis, composé de ἀνά /aná (nouveau), et de διπλόος / diplóos (double). Il signifie donc le redoublement

Au-delà de la littérature, l’anadiplose est un procédé stylistique couramment employé dans le langage parlé au cours de discours, sermons ou argumentations. En mettant l’accent sur les mots ou concepts pertinents, cette figure de style se révèle très efficace pour mener un raisonnement, lier des arguments et convaincre son auditoire. 

Sans une économie saine, nous ne pouvons pas avoir une société saine. Et sans une société saine, l'économie ne le restera pas longtemps.

Margaret Thatcher, 10 octobre 1980

Les usages de l'anadiplose

La littérature, la poésie mais aussi le cinéma et la chanson ont recours à l'anadiplose pour accentuer une idée, un mot et donner du rythme au texte.

  • Les anadiploses sont très appréciées par de célèbres chanteurs français, à l’univers musical différent.

 Ils avaient tous l’âme bien née,
Noueuse comme un pied de vigne
La vigne ? elle court dans la forêt

[…]

Il n’y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie, ils seront flics ou fonctionnaires…

Jean Ferrat, La montagne

[…] Réussir, s’évanouir, devenir un souvenir
Souvenir, être si jeune, en avoir plein le répertoire
[…] Vont dans le même sens, veulent s’en mettre plein les tiroirs
Tiroir, on y passe notre vie, on y finit 
[…] La réalité tape trop dur, besoin d’évasion 
Evasion, évasion, effort d’imagination, ici tout est gris
[…] Fausse diversion, un jour tu pètes les plombs 
Les plombs, certains chanceux en ont dans la cervelle.

IAM, Demain, c’est loin
  • Au cinéma, la phrase prononcée par Yoda, dans l’épisode 1 de Star Wars, contient une anadiplose :

La peur est le chemin vers le côté obscur. La peur mène à la colère. La colère mène à la haine. La haine mène à la souffrance.

Star Wars, La menace fantôme

De l'anadiplose à la concaténation

Quand plusieurs anadiploses se suivent, on parle de concaténation, procédé linguistique qui se définit comme un « enchainement » ou un « chaînage » de termes.

La succession d’anadiploses amplifie le discours et renforce les propos de l’auteur, comme dans la célèbre tirade de Sganarelle, extraite de la pièce Dom Juan :

Sachez, Monsieur, que tant va la cruche à l’eau, qu’enfin elle se brise ; et comme dit fort bien cet auteur que je ne connais pas, l’homme est en ce monde ainsi que l’oiseau sur la branche ; la branche est attachée à l’arbre ; qui s’attache à l’arbre suit de bons préceptes ; les bons préceptes valent mieux que les belles paroles ; les belles paroles se trouvent à la cour ; à la cour sont les courtisans ; les courtisans suivent la mode ; la mode vient de la fantaisie ; la fantaisie est une faculté de l’âme ; l’âme est ce qui nous donne la vie ; la vie finit par la mort ; la mort nous fait penser au Ciel ; le ciel est au-dessus de la terre ; la terre n’est point la mer ; la mer est sujette aux orages ; les orages tourmentent les vaisseaux ; les vaisseaux ont besoin d’un bon pilote ; un bon pilote a de la prudence ; la prudence n’est point dans les jeunes gens ; les jeunes gens doivent obéissance aux vieux ; les vieux aiment les richesses ; les richesses font les riches ; les riches ne sont pas pauvres ; les pauvres ont de la nécessité ; nécessité n’a point de loi ; qui n’a point de loi vit en bête brute ; et, par conséquent, vous serez damné à tous les diables.

Molière, Dom Juan ou le festin de Pierre

La comptine Trois petits chats qui anime les cours de récréation est construite sur une concaténation. Une concaténation particulière nommée en latin « dorica castra » puisqu’elle reprend des syllabes ou des sons au lieu de mots entiers.

Trois p’tits chats, trois p’tits chats, trois p’tits chats, chats, chats,
Chapeau d’paille, chapeau d’paille, chapeau d’paille, paille, paille,
Paillasson, paillasson, paillasson, -son, -son,
Somnambule, somnambule, somnambule, -bule, -bule,
Bulletin, bulletin, bulletin, -tin, -tin,
Tintamarre, tintamarre, tintamarre, -marre, -marre,
Marabout, marabout, marabout, -bout, -bout […]

Exemples d'anadiploses

Le néant a produit le vide, le vide a produit le creux, le creux a produit le souffle, le souffle a produit le soufflet et le soufflet a produit le soufflé.

Paul Claudel, Le soulier de Satin

Et l’éther devint l’air, et l’air devint le vent ;
L’ange devint l’esprit, et l’esprit devint l’homme.

Victor Hugo, Les Contemplations, Ce que dit la bouche d’ombre

L’absence, c’est Dieu. Dieu, c’est la solitude des hommes.

Jean-Paul Sartre, Le diable et le bon dieu

On a sorti nos révolvers et on a tiré. On a tiré précipitamment…

Henri Michaux, Un certain Plume

Qu’est-ce que je connaîtrai de l’existence, de cette existence qu’il le faudra conquérir, seul…

Georges Darien, Le Voleur

Mourir pour des idées, l’idée est excellente.

Georges Brassens, Mourir pour des idées

Il n’y avait rien à faire jusqu’à quatre heures. À quatre heures, il devait retrouver, rue de Constantinople, Mme de Marelle.

Guy de Maupassant, Bel-Ami

Pas de pierre, pas de construction ; pas de construction, pas de palais ; pas de palais... pas de palais.

Amonbofis, Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre

On songea à faire l'addition. L'addition était consternante.

Albert Camus, La Peste

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre guide complet des figures de style.

Sujets :  figure de style

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager