La langue française

Wisigoth, visigoth

Définitions du mot « wisigoth, visigoth »

Trésor de la Langue Française informatisé

WISIGOTH, VISIGOTH, -OTHE, subst. et adj.

A. − HISTOIRE
1. Subst. masc. plur. Branche occidentale des Goths qui étaient installés entre Dniepr et Danube au ives. et qui, chassés par les Huns, commençèrent à se répandre dans l'Empire romain, fondant au ves. un royaume couvrant approximativement le sud de la Gaule et l'Espagne. Loi des Wisigoths. Toulouse, l'ancienne capitale des Visigoths (Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 81).Aétius le battit [Attila] près de Châlons avec l'aide des Wisigoths et des Francs (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 18).V. ostrogoth ex. 1.En empl. adj. Tout à coup, les Germains Visigoths roulèrent du Nord au Midi et comme ariens saccagèrent les églises (Vigny, Mém. inéd., 1863, p. 12).
2. Adjectif
a) [En parlant d'une pers.] Qui appartient à cette branche des Goths. Chef wisigoth. C'est au commencement du sixième siècle qu'un roi visigoth de Toulouse, Alaric, fait recueillir les lois romaines, et (...) publie un code pour ses sujets romains (Guizot, Hist. civilis., leçon 3, 1828, p. 25).
b) [En parlant d'une chose] Qui est relatif, qui appartient à cette branche des Goths. Loi visigothe. L'impériale Tolède, sur son âpre côte, au milieu de ses ruines romaines, de ses basiliques wisigothes, de ses mosquées arabes (Barrès, Greco, 1911, p. 21).
B. − Vieilli. [P. réf. à la représentation qu'on se faisait des Wisigoths]
1. Adj. et subst. (Homme) inculte, grossier. Synon. ostrogoth.Le rustre, le nigaud, (...) l'esprit bouché, le triple Visigoth (Pommier, Crâneries, 1842, p. 28).V. allobroge ex. 2.
2. Adj. [En parlant d'une chose] Barbare, primitif. La versatilité des modes Amène parfois des méthodes Fort bizarres, fort incommodes, Certains usages visigoths (Pommier, Paris, 1866, p. 243).
REM.
Wisigothique, visigothique, adj.,hist., synon.[Corresp. à supra A 2 b] Espagne, royaume wisigothique. Il n'est pas douteux que, en Roussillon, une organisation [de l'eau] existât à l'époque visigothique (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 94).Paléogr. Écriture wisigothique. Écriture latine modifiée par les Wisigoths et utilisée en Espagne du viieau xiies. La connaissance des écritures insulaires (Grande-Bretagne et Irlande) et de l'écriture espagnole dite « wisigothique » est indispensable pour comprendre les résistances localement opposées à cette minuscule [caroline] (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 600).
Prononc.: [vizigo], [-ɔt]. Étymol. et Hist. 1. a) 1601 Wisigots subst. (Fauchet, Fleur de la maison de Charlemagne, p. 19); b) 1794 adj. « qui se rapporte aux Wisigoths » (Chénier, Amérique, p. 92); 2. 1668 « grossier, inculte » (Boileau, Satire, IX, 180, éd. A. Cahen, p. 130). Empr. au b. lat.Wisigothae, Wisigothi (vies.), comp. de Gothi « Goths » et de Visi « Wisigoths », qui appartient à une famille i.-e. signifiant « bon, noble »; les Wisigoths sont les « Goths nobles ». Voir M. Schönfeld, Wörterbuch der altgermanischen Personen- und Völkernamen, pp. 267-268. Fréq. abs. littér.: 34.

Wiktionnaire

Adjectif

wisigoth \vi.zi.ɡo\ masculin

  1. Relatif aux Wisigoths.
    • Pratiquant avec Rome une diplomatie guerrière tantôt prudente, tantôt téméraire, les souverains wisigoths en seront soit les alliés, soit les adversaires, selon leurs intérêts stratégiques et commerciaux. — (« Les Wisigoths », cosmovisions.com → lire en ligne)
    • Wulfila (ou Ulfila) naquit au IVe dans le royaume wisigoth, sur les rives de la mer Noire. Ses talents lui valurent d'être ambassadeur pour son peuple d'adoption auprès de l'empire romain d'Orient. — (Claire König, « Les Wisigoths et leur royaume dans la région », Futura Sciences, 9 aout 2009 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « wisigoth »

(Siècle à préciser) Dérivé de Wisigoth.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « wisigoth »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
wisigoth wisigɔt

Citations contenant le mot « wisigoth »

  • La redécouverte progressive d’une histoire passée sous silence, contrairement à l’Espagne où la période wisigothe close par la conquête arabe de 711 est intégrée au récit national ? «En France, les Wisigoths n’ont été vus que comme un épisode barbare, mais cette notion utilisée depuis le XIXe siècle porte préjudice à leur histoire et à l’archéologie wisigothique, qui n’a pas beaucoup de financements, conclut Laure Barthet. Or, énormément de questions restent en suspens : à combien peut-on par exemple évaluer la population wisigothe ? Quelle était l’étendue de leur peuplement ?» Un regain d’intérêt historique pour la période (1) et de nouveaux indices archéologiques seront peut-être à même d’y répondre. Libération.fr, A Toulouse, les Wisigoths sortis de l’ombre et de leurs tombes - Libération
  • Le second tour de force est d’être parvenu à intégrer des objets issus de fouilles archéologiques récentes dans le Sud-Ouest. Pendant longtemps, les traces matérielles de la présence wisigothique y ont été minuscules. Depuis une dizaine d’années cependant, les fouilles préventives effectuées dans la région permettent de ressusciter ce patrimoine souvent d’une grande délicatesse, comme le montre le matériel funéraire mis au jour en 2018 dans la nécropole de Seysses (Haute-Garonne). On notera ainsi une magnifique bague en or au décor cloisonné en forme de svastika, dont les quatre branches représentent une tête d’aigle, rapace qui fascinait et inspirait tant les barbares que les Romains… Le Monde.fr, Les Wisigoths, un peuple mal connu et hors du récit national français
  • Plus au nord, les Francs, qui occupent l’actuelle Rhénanie, le Bénélux et une bonne partie de la moitié Nord de la France voient leur chef, Clovis, se convertir au catholicisme romain entre 496 et 499. Il est alors en pleine montée en puissance. Lors de la bataille de Soissons (486) il a annexé un vaste territoire allant de la Somme à la Loire. Après deux incursions franques dans les années 490 afin de tester les défenses des wisigoths, Clovis décide de mener une importante bataille afin de s’emparer des territoires au sud de la Loire. Dis-leur !, Histoire : Quand Toulouse était capitale des Wisigoths - Dis-leur !
  • Les Romains appelaient "barbares" les peuples vivant au-delà des frontières romaines du Rhin et du Danube. Les Wisigoths viennent du nord de la Pologne (ils parlent une langue germanique de l’est), ils ont émigré autour de la Mer noire puis, chassés par les Huns, se sont installés à Toulouse au Ve siècle. Le royaume wisigothique de Toulouse (qui s’est étendu de la Loire à Gibraltar) n’est dans aucun manuel scolaire français, il ne fait pas partie du récit historique national alors que le récit national de l’Espagne est construit à partir de ces rois qui, après Toulouse, et la défaite face aux Francs de Clovis en 507, se sont fixé s à Tolède. ladepeche.fr, Au musée Saint-Raymond, "la première exposition au monde sur le royaume wisigoth de Toulouse" - ladepeche.fr
  • Parure wisigoths Culture 31, Bande de Goths - Exposition Wisigoth Musée Saint-Raymond Toulouse
  • C’est un fait trop peu connu, mais Toulouse a été la capitale du royaume wisigoth. L’un des plus grands royaumes dits ‘’barbare’’ d’Occident. Avec près de 250 objets retraçant plus de cinq siècles d’histoire et entassés dans 200 mètres carrés, l’exposition ‘’Wisigoths, rois de Toulouse’’ est la première en France exclusivement dédiée à ce peuple injustement relégué au rang de barbares insignifiants. Du 27 février au 27 septembre, le musée municipal d’archéologie Saint-Raymond invite donc les curieux à s’intéresser à une autre facette de ces « Goths de l’Ouest » bagarreurs et arrivistes, caricaturés par Gosciny et Uderzo dans les aventures d’Astérix. Des Wisigoths dont l’étymologie du nom, ‘’Goths avisés ou Goths instruits’’, pourrait évoquer leur caractère civilisé. Le Journal Toulousain, journal de solutions et JAL, Wisigoths, rois de Toulouse : une exposition unique en France
  • Lors des fouilles, un pan de mur de l’ancienne église avait été mis à jour. Un mur qui avait traversé le temps, un mur de facture typiquement wisigoth (Ve siècle) remarquable par ses pierres dressées en Opus Spiscatum. ladepeche.fr, Villesèquelande. Le mur wisigoth s’effondre - ladepeche.fr
  • Qui était Théodoric, bâtisseur de la dynastie wisigoth qui rayonna près d'un siècle depuis sa capitale toulousaine ? Jean Cassaigneau s'attache à dessiner le portrait de celui que Sidoine Apollinaire appela «grand homme», pourtant oublié de l'Histoire, sans doute occulté par son contemporain Attila et ses hordes de Huns. Théodoric 1er aurait pu, pourtant, être une figure légendaire, lui qui est mort au combat face au «fléau de Dieu», qu'il contribua à arrêter dans sa conquête de l'Europe à la bataille des Champs catalauniques, en 451. ladepeche.fr, Théodoric 1er, fondateur du royaume wisigothique de Toulouse - ladepeche.fr

Traductions du mot « wisigoth »

Langue Traduction
Anglais visigoth
Espagnol visigodo
Italien visigoto
Allemand westgoten
Chinois 西哥斯
Arabe القوط الغربي
Portugais visigodo
Russe вестгот
Japonais 西ゴート
Basque bisigodo
Corse visigotu
Source : Google Translate API

Synonymes de « wisigoth »

Source : synonymes de wisigoth sur lebonsynonyme.fr

Wisigoth

Retour au sommaire ➦

Partager