La langue française

Votif

Sommaire

  • Définitions du mot votif
  • Étymologie de « votif »
  • Phonétique de « votif »
  • Citations contenant le mot « votif »
  • Images d'illustration du mot « votif »
  • Traductions du mot « votif »

Définitions du mot votif

Trésor de la Langue Française informatisé

VOTIF, -IVE, adj.

A. − Qui a rapport à un vœu, qui est offert pour s'acquitter d'un vœu. Don votif; colonne, inscription, offrande, plaque, stèle votive. Les Pères oblats y conservaient [à Sion] (...) une pierre votive, hommage rendu à la déesse païenne par de pieux Gallo-Romains dont elle avait guéri le fils (Barrès, Colline insp., 1913, p. 79).
Tableau votif. Tableau offert pour commémorer l'accomplissement d'un vœu et représentant souvent le donateur. La pensée qui est venue donner la secousse, c'est « Notre-Dame de Laghet, sauvez-moi! » La légende de beaucoup de ces tableaux votifs l'explique bien clairement (Romains, Hommes bonne vol., 1939, p. 217).
ANTIQ. ROMAINE. Objet suspendu dans un temple pour se rendre les dieux favorables ou les remercier d'un bienfait. Couronne votive. En montant l'escalier intérieur qui conduisait aux salles situées au premier étage, il vit des boucliers votifs (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 22).Main votive. V. main 2eSection I A 1.
B. −
1. Qui exprime un vœu. Prière votive. Il peut (...) y avoir des mariages mystiques, des hymens votifs que l'état civil ne connaît pas, mais qui n'en ont pas moins leurs effets spirituels (Amiel, Journal, 1866, p. 136).Messe* votive.
Région. (Midi). Fête votive. Fête du saint auquel la localité a été vouée. Synon. fête* patronale.V. fête ex. 10.
2. NUMISM., ANTIQ. ROMAINE. Médaille, monnaie votive. Médaille, monnaie frappée à l'occasion d'un vœu public pour la santé et la conservation de l'empereur et célébrant un anniversaire de son règne. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [vɔtif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. 1374 « engagé, fait par vœu » votive promission (J. Goulain, Trad. du Ration. de G. Durant, B. N. 437, fo225 rods Gdf. Compl.), très rare; 2. 1636 « offert en gage d'un vœu » tableau votif (Monet, p. 982b); 1718 antiq. romaine boucliers votifs (Ac.); 3. 1636 « qui exprime un vœu » tableau votif ou représentant la grâce impétrée par vœu (Monet, p. 982b); 1718 messe votive (Ac.); 1721 antiq. romaine médaille votive (Trév.); 1838 albigeois fête votive (E. de Guérin, Journal, p. 214). Empr. au lat.votivus « promis par vœu » (tabula votiva « tableau offert au dieu sauveur d'un naufrage »), spéc., dans la lang. chrét. « fait en vertu d'un vœu, à une intention particulière, consacré » (munus, oblatio, missa époque mérov. ds Blaise Lat. chrét.). Fête votive, en usage dans le Midi, est à rapprocher de l'occit. voto « fête patronale » (1567 gasc. vôta, FEW t. 14, p. 637a; 1638 id. bôto, Doujat-Visner; Mistral), se rattachant au lat. votum, v. vœu. Fréq. abs. littér.: 28.

Wiktionnaire

Adjectif

votif masculin

  1. Relatif à un vœu ; qui est fait ou offert pour s'acquitter d’un vœu.
    • Le Louvre conserve une tablette votive sumérienne, venant de l’embouchure de l’Euphrate et datant de 2850 avant J.C., faite d’un mélange artificiel de bitume et d’argile. — (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)
    • Tableau votif, tableau qui a été offert pour acquitter un vœu.
    • Messe votive, messe qui est dite dans quelque intention particulière.
    • (Antiquité) Boucliers votifs, boucliers que l’on appendait quelquefois dans les temples ou dans d’autres lieux, soit pour se rendre les dieux favorables, soit en action de grâces.

Nom commun

votif \vɔ.tif\ masculin

  1. Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
    • Les Huicholes considèrent cette plante comme le votif (esp. picarra) du Dieu du feu, et il faut l’apporter de la région où elle croît pour plaire à la divinité.— (Carl Lümholz, Explorations au Mexique de 1894 à 1897 publié dans le Journal de la société des américanistes, 1898, p.182)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VOTIF (vo-tif, ti-v') adj.
  • Qui appartient au vœu.

    Tableau votif, tableau offert pour acquitter un vœu.

    Terme d'antiquité. Se dit d'objets de toute espèce qu'on suspendait dans les temples, en mémoire de quelque faveur obtenue des dieux. Je ne penserai pas, comme quelques antiquaires, qu'Homère ait donné lieu à la coutume des boucliers votifs ou commémoratifs par la description de celui d'Achille, Quatremère de Quincy, Instit. Mém. hist. litt. anc. t. IV, p. 130. Les offrandes votives, ainsi que les boucliers enlevés à l'ennemi dans le cours de la guerre médique, étaient suspendus en dehors de l'édifice, Chateaubriand, Itin. part. 1.

    Messe votive, messe dite dans une intention particulière, et qui n'est pas de l'office du jour.

HISTORIQUE

XIVe s. Votist, astraint par veu, Du Cange, votivus.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

VOTIF. Ajoutez :
2Fête votive, fête patronale, fête du patron à qui la localité est vouée. À la fête votive des Bessons [Lozère], Gaz. des Trib. 31 mars 1876, p. 318, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « votif »

Lat. votivus, de votum (voy. VŒU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin votivus (« de vœu »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « votif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
votif vɔtif

Citations contenant le mot « votif »

  • Car en fait, nous ne savons pas grand-chose sur les Nitiobriges (ou… broges) : une inscription sur un autel votif… et ce que nous en dit Jules César qui – lui – savait écrire. Maurice Luxembourg nous révèle ces écrits dans une note de l’article "Rue Teutomat" dans l’ouvrage "Les rues d’Agen racontent leur histoire" (paru en 1973). Il est dit que Teutomat, fils d’Ollovico (ami des Romains) n’était entré en dissidence que tardivement, en 52. Il avait en effet rejoint Gergovie mais avait de justesse échappé aux soldats romains "surpris dans sa tente où il faisait la sieste (termes utilisés par César) il s’enfuit le torse nu et son cheval fut blessé". petitbleu.fr, Un nom pour le "Gaulois captif" : Teutomat ? - petitbleu.fr
  • Les incendies, les inondations, les guérisons inexpliquées ont laissé sur les murs de la basilique limouxine leurs témoignages aux travers des siècles. Ce geste votif certainement hérité du paganisme et repris par le christianisme relate simplement le quotidien des hommes et des femmes à des moments précis de leurs histoires. À Limoux, les ex-voto remonteraient au premier millénaire de notre ère. L'histoire raconte qu'un laboureur a découvert dans la terre sous le soc de sa charrue une vierge noire et une source d'eau bienfaitrice dans son champ, sur le site même de Notre-Dame-de-Marseille. Une statuette de 55 centimètres de haut, taillée dans un bois dur et noir qui devient immédiatement un objet de dévotion. Elle possèderait, selon la légende, des pouvoirs miraculeux. Celui qui voit la statue lui sourire est sûr d'obtenir la grâce qu'il désire, évidemment pour la faire sourire on lui offre des présents. ladepeche.fr, Limoux. Notre-Dame-de-Marceille : le musée des ex-voto, cet inconnu - ladepeche.fr
  • Tableau votif avec pour thème la grande peste de Vienne de 1679, église Saint-Michel de Vienne (Autriche). Télérama, Journal d’une confinée, par Cynthia Fleury : “L’investissement solidaire doit aussi aller à la mise en place du déconfinement”

Images d'illustration du mot « votif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « votif »

Langue Traduction
Anglais votive
Espagnol votivo
Italien votivo
Allemand votiv-
Chinois 奉献
Arabe نذري
Portugais votivo
Russe исполненный по обету
Japonais 奉納
Basque botozko
Corse votivu
Source : Google Translate API
Partager