La langue française

Vivification

Définitions du mot « vivification »

Trésor de la Langue Française informatisé

VIVIFICATION, subst. fém.

A. − Rare. Action de donner la vie. D'après Bacon, les êtres organisés peuvent naître du limon, de l'eau, de la rosée, de la neige, du fumier, du bois, des excréments, de la paille, de la farine, des vêtements, de la sueur desséchée. L'engendrement ou « vivification » se produit de préférence dans les substances « glutineuses et extensibles » (J. Rostand, Genèse vie, 1943, p. 12).
B. − Vieilli, littér. Action de vivifier, de ranimer, de donner de la vigueur; résultat de cette action. Vivification des chairs. Des portions de ce fluide [nerveux] sont envoyées aux différentes parties pour l'action musculaire, et pour la vivification des organes (Lamarck, Philos. zool., t. 2, 1809, p. 277).Le résultat fut, au point de vue de ma santé, la vivification d'une cure de l'Engadine (Montesquiou, Mém., t. 3, 1921, p. 161).
Au fig. Action de donner du dynamisme, de la vigueur à quelque chose; résultat de cette action. C'est vers un renouvellement et une vivification de l'économie familiale et de la propriété familiale que sous des formes modernes et en utilisant les avantages du machinisme et de la coopération, tendrait le statut de l'économie rurale (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 178).
Prononc. et Orth.: [vivifikasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xives. « action de vivifier, de douer de vie » (Roques t. 2, I, 12976); 2. a) ca 1440 [ms.] domaine mor. (Mystère de la Résurrection Nostre Seigneur ds Jubinal, Myst. inédits du XVes., t. 2, p. 338: la vivification de la glorification); b) 1755 écon. vivification intérieure, vivification des provinces (Mirabeau, L'Ami des hommes, p. 334 et p. 441). Empr. au lat. chrét.vivificatio « action de ressusciter; régénération; action de vivifier » (v. Blaise Lat. chrét.). Fréq. abs. littér.: 10.

Wiktionnaire

Nom commun

vivification \vi.vi.fi.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Action par laquelle on ranime, on vivifie.
    • Quand on songe que c’est au plus fort de mécomptes dont le plus profond découragement aurait été la suite dans d’autres pays, que la vivification d’un chemin de fer tombé dans le discrédit du public a été abordée avec cette énergie et cette intelligence, on comprend qu’une nation habituée à voir conduire ainsi les affaires se croie appelée à la conquête du commerce du monde. — (J.-J. Baude, Les Côtes de France: Le Pas-de-Calais, Revue des Deux Mondes, tome 8, 1844)
    • Des indigènes protégés, soustraits de ce fait à la juridiction des caïds, s'étaient installés à demeure sur des parcelles prises dans les terres collectives de leur fraction et, n'ayant plus à redouter la rapacité de leurs chefs, bâtissaient une maison, plantaient des arbres fruitiers et cultivaient des surfaces de plus en plus étendues dont ils finissaient par devenir propriétaires effectifs par la vivification et l’usucapion. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, p. 115)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VIVIFICATION. n. f.
Action par laquelle on ranime, on vivifie.

Littré (1872-1877)

VIVIFICATION (vi-vi-fi-ka-sion ; en vers, de six syllabes) s. f.
  • Action par laquelle on ranime, on vivifie.

HISTORIQUE

XVIe s. La mortification de la chair et la vivification de l'esprit, Calvin, 57.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vivification »

Du latin vivificatio (« action de vivifier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. vivificacio ; espagn. vivificacion ; ital. vivificazione ; du lat. vivificationem, de vivificare, vivifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vivification »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vivification vivifikasjɔ̃

Citations contenant le mot « vivification »

  • Le ministre turc de l’Industrie et de la Technologie Mustafa Varank a déclaré que malgré la pandémie la production ne s’est pas arrêtée et une forte régénération a été enregistrée dans les indicateurs économiques. Notant que dans cette période où le monde entier a été profondément secoué, la Turquie s’est démarquée des autres pays de manière positive, Varank a souligné que la vivification allait continuer dans l’économie turque durant le reste de l’année. » , Revue de la presse turque | TRT Français
  • Une fois cette première observation livrée, car frappée par l’impossibilité d’être passée sous silence, il est loisible d’observer la belle participation des citoyens au second tour, faisant se dessiner un large sourire sur le visage de ceux qui sont des laudateurs de la vivification de la démocratie. 78% de participation à Port-Louis dans le Nord-Grand-Terre, 87% de participation dans la section de Vieux-Bourg à Morne-à-l’Eau, à titre d’exemples. Ces statistiques expriment de manière limpide, l’attachement indéfectible des guadeloupéens à la désignation de leurs dirigeants par le truchement du suffrage universel majoritaire. Même si les tentations autoritaires peuvent survenir çà et là, à la faveur de la précarité de l’éducation civique, économique et sociale qui règne dans le pays, le guadeloupéen sait attendre son heure en vue d’éconduire. Toute l'actualité des Outre-mer à 360°, ANALYSE. Municipales 2020 : Grand coup de vent démocratique sur l’archipel guadeloupéen - Toute l'actualité des Outre-mer à 360° - Toute l'actualité des Outre-mer à 360°
  • La typicité des vignobles français va-t-elle rester présente ? La question est déjà dans la tête des vignerons."Il faut récolter plus tôt et travailler un peu plus sur la fraîcheur dans la vivification", souligne Antoine Gerbelle. "Le consommateur devra régler son goût par rapport à cette évolution." RTL.fr, Vin : pourquoi les producteurs français sont face à un tournant
  • Que comprendre donc de tous ces corps d’hier et d’aujourd’hui qui s’exposent dans, avec ou à la place des œuvres ? Et des images, et des récits qui en témoignent ? Leurs postures relèvent-elles d’un désir d’identification et d’appropriation, de préservation ou au contraire de vivification et de critique, ou de simple ludisme ? En quoi nous obligent-elles à revoir la dialectique qui unit le sujet à l’objet et qui unit entre eux les groupes sociaux ainsi que les singularités ? Ce colloque ambitionne d’apporter des réponses à ces questions en s’attardant aux dispositifs expographiques élaborés par les artistes et les musées ainsi qu’appropriés par les publics à travers les époques. À partir de cas d’espèces et exemplaires, il s’agira, par exemple, d’envisager l’apport du tableau vivant, du miroir, du diorama et du zoo, de la reconstitution, du reenactment, de la performance et de la chorégraphie, de la captation analogique et numérique, de l’égoportrait, des applications mobiles ou des plates-formes de diffusion sur les pratiques, leur évolution et leur agentivité. En somme, ce colloque envisage de revoir certains fondements du musée et de la pratique expographique afin d’y inclure une réflexion ontologique sur la préservation et la représentation de la personne. , Devenir l’œuvre : pratiques de chosification des corps dans les expositions et les musées
  • Au coeur de Dakar, ville symbolique et symbole de la domination française, trône la majestueuse mosquée Massalikul-Djinan avec ses apparats dorés et ses atours d’une reine au milieu de sa principauté. Cette fois-ci, il serait disproportionné de dire que l’histoire bégaye. Non, elle se répète et s’affirme puisque le triomphe de Bamba après une longue vie marquée par les détentions et l’exil interne comme externe, voilà que désormais l’œuvre des fils et petits-fils de ce dernier change complétement le visage de la capitale. Le quartier de Colobane, avec son historique monument Obélisque, n’est plus le mur de lamentations mais un lieu sacré qui abrite la plus grande mosquée de l’Afrique noire où la quête du savoir, la vivification de la foi, et la prière vont désormais rythmer le quotidien. Le courrier du soir, Mosquée Massalikul-Djinan financée à hauteur de 20 milliards de FCFA : Faut-il copier le modèle de Bamba ? - Le courrier du soir
  • Il faut préciser qu’une statue n’est point comparable à un pont ou un palais présidentiel. La statue est une œuvre d’art érigée sur la place publique et jouant un rôle particulier. C’est un objet de mémoire qui peut embellir l’espace public mais il transcende le simple domaine de l’esthétique.  Elle n’est ni politiquement ni idéologiquement neutre. Elle honore des personnes ou des événements historiques, célèbre des victoires, une vie, une œuvre ou une souffrance. L’objet de mémoire peut être aussi un outil de canonisation d’une personne, d’exaltation ou de vivification d’une cruelle idéologie de la domination et de l’infériorisation des peuples opprimés, persécutés et exterminés. SenePlus, HALTE AU DIVERSIONNISME CONTRE-REVOLUTIONNAIRE ! | SenePlus

Traductions du mot « vivification »

Langue Traduction
Anglais vivification
Espagnol vivificación
Italien vivificazione
Allemand belebung
Chinois 活泼
Arabe تنشيط
Portugais vivificação
Russe вивификация
Japonais 活性化
Basque vivification
Corse vivificazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « vivification »

Source : synonymes de vivification sur lebonsynonyme.fr

Vivification

Retour au sommaire ➦

Partager