La langue française

Vétérinaire

Sommaire

  • Définitions du mot vétérinaire
  • Étymologie de « vétérinaire »
  • Phonétique de « vétérinaire »
  • Citations contenant le mot « vétérinaire »
  • Images d'illustration du mot « vétérinaire »
  • Traductions du mot « vétérinaire »
  • Synonymes de « vétérinaire »

Définitions du mot vétérinaire

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉTÉRINAIRE, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. −
1. Relatif aux soins dispensés aux animaux domestiques ou d'élevage par certains spécialistes des bêtes. Enseignement, médecine, science vétérinaire. J'engageai (...) un maréchal ferrant, qui connaissait un peu l'art vétérinaire (...) en lui promettant beaucoup d'ouvrage (Balzac, Méd. camp., 1833, p. 42).La recherche vétérinaire exige des moyens de travail appropriés pour mener utilement l'étude des problèmes posés par les épizooties (Qq. aspects équip. agric., 1951, p. 38).
En partic. Qui traite l'art de soigner les animaux. Il est indispensable (...) d'avoir quelques ouvrages vétérinaires, quoique les bestiaux (...) soient rarement malades (Crèvecœur, Voyage, t. 1, 1801, p. 63).
2. Dont l'usage est réservé au traitement ou à la prévention des maladies des animaux. Médicament, produit, remède, technique, traitement, thérapeutique, vaccin vétérinaire. Aux endroits possibles, Frédéric enduit les plaies rougies (...) avec de la pommade vétérinaire (B. Biehler, Véto sans frontières, Dijon, éd. des Grands Ducs, 1988, p. 192).
B. − Relatif aux personnes spécialisées dans la médecine des animaux.
1. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] Il y a (...) le service de santé, le service vétérinaire, un escadron du train des équipages (Barbusse, Feu, 1916, p. 107).
2. [En parlant d'une action] Qui est fait par un spécialiste en médecine animale ou sous sa responsabilité. Consultation, contrôle vétérinaire. La salle d'abatage commune est maintenue dans un état de propreté satisfaisant et l'inspection vétérinaire s'y effectue avec plus de facilité (Brunerie, Industr. alim., 1949, p. 58).
3. École (nationale) vétérinaire. École assurant le recrutement et la formation des élèves vétérinaires en vue de l'obtention du diplôme de docteur-vétérinaire. L'école vétérinaire de Nantes, de Toulouse. La première école vétérinaire fut installée à Lyon en 1763 par Bourgelat qui fonda deux ans plus tard l'école d'Alfort (Encyclop. éduc., 1960, p. 234).
II. − Substantif
A. − Médecin spécialiste des animaux et, en particulier, du bétail et des animaux d'élevage (vétérinaire rural) ou des animaux domestiques et de compagnie (vétérinaire urbain). Faire des études de vétérinaire; être inscrit à l'ordre des vétérinaires; école nationale des vétérinaires; vétérinaire auxiliaire, militaire, des armées. Le vétérinaire est entré et a dit: « Monsieur le duc, votre cheval est bon à abattre, il a le charbon » (Ponson du Terr., Rocambole, t. 5, 1859, p. 322).Le chat s'était démis la patte, et il avait fallu le tenir pendant que le vétérinaire chinois replaçait le membre (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 311).
Vétérinaire sanitaire. ,,Vétérinaire chargé de l'inspection des viandes et des denrées alimentaires, de l'hygiène des locaux de travail et de vente`` (Chaud. 1970). La viande peut être livrée à la consommation après avis du vétérinaire sanitaire (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 239).
B. − En appos. ou en compos.
1. Élève, étudiant vétérinaire. Élève, étudiant qui suit des études en vue de l'obtention du diplôme de vétérinaire. Les sursis accordés, pour études, aux étudiants en médecine, en pharmacie ou en chirurgie dentaire, ou aux élèves vétérinaires, peuvent être accordés jusqu'à 27 ans (J.O., Loi rel. recrut. arm., 1928, p. 3813).
2. Artiste vétérinaire (vieilli), docteur(-)vétérinaire, médecin(-)vétérinaire. Études en vue du diplôme d'État de docteur-vétérinaire (Encyclop. éduc., 1960, p. 224).
3. [Avec un élém. indiquant la spécificité] Ingénieur(-)vétérinaire, vétérinaire(-)inspecteur, vétérinaire(-)biologiste. Le cheval, nettoyé jusqu'aux os, apparut aux clartés du matin à l'état de squelette préparé comme par des chirurgiens vétérinaires (Gautier, Fracasse, 1863, p. 174).
C. − Empl. à valeur de neutre. Tout ce qui touche à l'art et à la pratique de la médecine des animaux. Veut pas rester dans le vétérinaire, veut se hisser dans le pharmaceutique. Trouve ça plus distingué ce parvenu. Eh bien, je m'en fous de sa vanité. Qu'il reste dans le vétérinaire! (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 123).
Rem. Qq. dict. notent cet empl. au fém.: On dit également la vétérinaire pour désigner tout aussi bien l'ensemble des professionnels, que la science qu'ils ont apprise et de l'art qu'ils appliquent (Villemin 1975).
REM.
Véto, subst. et adj.,abrév. fam. a) Subst. α) Arg. (des écoles). Élève d'une école vétérinaire (au départ, celle de Toulouse) (d'apr. Mél. Roques (M.) t. 2 1953). β) Docteur-vétérinaire. Duval exerçait à La Celle-Saint-Cloud. C'était notre véto de toujours, un vieux garçon qui soignait les petits animaux mais qui n'hésitait pas à tuer les gros (J. Lanzmann, Café-Crime, 1987, p. 167). γ) Empl. à valeur de neutre. Préparation au « véto »: Lakanal Sceaux (...), Marseille (Thiers), Alger, Bordeaux (Encyclop. éduc., 1960, p. 194).b) Adj. Tiens, je vais demander à Jo où c'est qu'il est le meilleur service véto (Cl. Sarraute, Maman coq, Paris, J'ai lu, 1990 [1989], p. 173).
Prononc. et Orth.: [veteʀinε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. a) 1563 adj. maladies veterinaires (Du Poy Monclar, Quatre liv. de Puble Vegece Renay de la medec. des chev., fo11 vods Gdf. Compl.); id. (Jean Masse, L'art veterinaire ou Grande marechalarie, Paris, C. Perier [titre d'apr. Catal. gén. impr. Bibl. nat., t. 109, col. 233]); 1761 Ecole vétérinaire [date de création de l'École de Lyon] 1773 (Abbé Bexon, Catéchisme d'agric., p. 241 ds Brunot t. 6, p. 287, note 5: Le Roi a établi [...] des Ecoles qu'on nomme ,,Vétérinaires``); 1798 médecine vétérinaire (Ac.); b) 1563 adj. medecin veterinaire (Du Poy Monclar, loc. cit.); 1571 subst. veterinaire (J. Le Bon, Etymolog. franç. de l'Heteropolit., fo44 rods Gdf. Compl.). Empr. au lat.veterinarius adj. « relatif aux bêtes de somme, vétérinaire », subst. « médecin vétérinaire ». Fréq. abs. littér.: 340. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 74, b) 95; xxes.: a) 332, b) 1 131.

Wiktionnaire

Adjectif

vétérinaire \ve.te.ʁi.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est relatif à la médecine des animaux.
    • La médecine que les anciens ont appelée médecine vétérinaire, n'est presque connue que de nom : je suis persuadé que si quelque médecin tournait ses vues de ce côté-là, et faisait de cette étude son principal objet, il en serait bientôt dédommagé par d'amples succès […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux, « Le Cheval », in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 552.)
    • Le système de Buffon sera surtout repris par le plus grand hippiatre de l'époque, le fondateur de la science vétérinaire, l’écuyer le plus célèbre de son temps : Claude Bourgelat. — (Jacques Mulliez, Les chevaux du Royaume : Histoire de l'élevage du cheval et de la création des haras, Montalba, 1983, page 213)

Nom commun

vétérinaire \ve.te.ʁi.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Médecin qui traite les maladies des animaux.
    • Ayant eu l’occasion, même avant de commencer nos études de Vétérinaire, d’assister à des foires et des marchés, nous avons pu être témoin oculaire d’une foule de ruses employées par les marchands, propriétaires ou maquignons. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Le cheval était en honneur alors et les vétérinaires si rares que le maréchal-ferrant qui les suppléait, même dans les villes, usurpait en même temps qu’un peu de leur art un peu de leur dignité. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 64.)
    • — Je vais commencer par t'administrer du Valium pour que tu te détendes, a annoncé la vétérinaire comme elle posait une perfusion sur mon bras sans puce. — (James Patterson, Max, tome 3 : Mission : sauver le monde, traduit de l'anglais (USA) par Aude Lemoine, 2009, Livre de Poche Jeunesse, 2010, chap. 29)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VÉTÉRINAIRE. adj. des deux genres
. Il ne Se dit qu'en parlant de la Médecine des chevaux, des bestiaux, et généralement des animaux domestiques. Médecine vétérinaire. Art vétérinaire. École vétérinaire. Médecin vétérinaire. Il est aussi nom masculin et se dit de Celui qui traite les maladies des chevaux, des bestiaux et des animaux domestiques, Il faut mener ce cheval, ce bœuf chez le vétérinaire.

Littré (1872-1877)

VÉTÉRINAIRE (vé-té-ri-nê-r') adj.
  • Qui concerne les bestiaux.

    Art ou médecine vétérinaire, connaissance de l'anatomie et des maladies des bestiaux.

    École vétérinaire, école où l'on enseigne l'art vétérinaire.

    Artiste vétérinaire, ou, substantivement, un vétérinaire, celui qui pratique la médecine des animaux. Les vétérinaires diplômés. La régie est autorisée à vendre aux pharmaciens, aux propriétaires de bestiaux et aux artistes vétérinaires, des feuilles indigènes, au prix du tabac de cantine, Loi 28 avril 1816, art. 178.

HISTORIQUE

XVIe s. … et après eux quelques veterinaires de la confrairie de S. Eloy, Sat. Mén. p. 14. L'art veterinaire de Vegece, traduit par Bernard de Poymonclar, Du Verdier, Biblioth. p. 118.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vétérinaire »

Du latin veterinarius (« relatif aux bêtes de somme, vétérinaire »), dérivé de veterinus, lui-même de vetus, veteris (« vieux » → voir vétéran et vétuste)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. veterinarius, de veterinum, bête de somme, contracté de veheterinus, propre à porter les fardeaux, de vehere, porter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vétérinaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vétérinaire veterɛ̃ɛr

Citations contenant le mot « vétérinaire »

  • L’application de la fécondité artificielle panachée à l’art vétérinaire est d’une importance qui n’échappera à personne. Le produit incestueux de la carpe et du lapin cessera donc enfin d’être un mythe. De Alphonse Allais
  • Qu'en pensez-vous en tant que député et vétérinaire ? midilibre.fr, Loïc Dombreval, député vétérinaire : "Le déterrage des renards, une méthode dégueulasse" - midilibre.fr
  • C’est sur une vidéo publiée sur le réseau social Tik Tok que les internautes du monde entier ont pu découvrir une scène franchement étonnante et amusante : un chat et un chien s’allier contre un vétérinaire dont ils ont visiblement peur.  Wamiz, Le vétérinaire tient le chien pour lui faire une piqûre : un chat arrive et fait l’impensable - Vidéos - Wamiz
  • En pleine période de vacances, la vétérinaire Laetitia Barlerin donne ses conseils pour faciliter les voyages en voiture à nos compagnons à quatre pattes. "Les phéromones apaisantes" ou "l'odeur de la lavande" permettent par exemple d'apaiser leur stress.  Franceinfo, Animaux souffrant du mal des transports : la lavande "apaise le chien et le chat", selon la vétérinaire Laetitia Barlerin
  • Les premiers diplômés de l'école vétérinaire de l'Université de Namibie ont été distingués le 23 juillet 2020 lors d'une cérémonie virtuelle.   Franceinfo, La Namibie a désormais ses propres vétérinaires
  • Le marché mondial des CRO vétérinaires, en fonction du type de service, est segmenté en essais cliniques, toxicologie, autorisation de mise sur le marché et soutien réglementaire, etc. Thesneaklife, Marché vétérinaire CRO 2027 Opportunités de croissance, principaux acteurs clés, perspectives et prévisions de l’industrie – Thesneaklife
  • Pour le secrétaire général du conseil de l’Ordre des vétérinaires d’Auvergne Rhône-Alpes, Jean-François Mourier, l’agression dont a été victime le médecin veigycien témoigne d’un manque de respect grandissant à l’égard de la profession. Le Messager, Pourquoi l’agression d’un vétérinaire à Veigy-Foncenex n’est pas un cas isolé - Le Messager
  • Au sein d’une équipe de trois vétérinaires, Hélène de Bouclon et Claire Eudier s’occuperont de la « rurale ». Ce sont elles qui interviendront notamment lors des vêlages dans les élevages. Eugénie Swita, de son côté, est dédiée à nos amis les chats, les chiens ainsi que tous nos animaux domestiques de compagnie. L’éventail est large et inclut les fameux NAC (nouveaux animaux de compagnie), encore que bien souvent las aficionados de ces bêtes ont leurs adresses. , Boissy-Lamberville. Installation d'une nouvelle clinique vétérinaire | L'Éveil Normand
  • Alors que médecins et scientifiques alertent sur le risque de reprise de l’épidémie de Covid-19 en France, le vétérinaire Marc Prikazsky, PDG du laboratoire Ceva Santé animale, qui figure au premier rang français et au cinquième rang mondial des laboratoires pharmaceutiques vétérinaires, revient sur les enseignements livrés par les différents modes de gestion de la crise sanitaire. Le Monde.fr, Covid-19 : « L’expertise des vétérinaires aurait pu être davantage sollicitée »

Images d'illustration du mot « vétérinaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vétérinaire »

Langue Traduction
Anglais veterinary
Espagnol veterinario
Italien veterinario
Allemand veterinär
Chinois 兽医
Arabe طبيب بيطري - بيطري
Portugais veterinário
Russe ветеринарный
Japonais 獣医
Basque albaitaritza
Corse veterinariu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vétérinaire »

Source : synonymes de vétérinaire sur lebonsynonyme.fr
Partager