La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vertugadin »

Vertugadin

Variantes Singulier Pluriel
Masculin vertugadin vertugadins

Définitions de « vertugadin »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERTUGADIN, subst. masc.

A. −
1. HIST. DU COST. Armature arrondie, bourrelet porté aux xvieet xviies. autour de la taille pour faire bouffer la jupe au niveau des hanches et lui donner une forme de cloche. Un des plus ridicules ajustemens de la toilette des femmes d'autrefois, le vertugadin, date du 16esiècle (...). Cette parure, abandonnée pendant plus d'un siècle, reparut avec éclat sous le nom de panier (Jouy, Hermite, t. 4, 1813, p. 269).Je ne me lassais pas de la donzelle ni de sa grosse chair blonde, qu'elle revêtait de cotillons noirs épais et maintenus sur le cercle d'un vertugadin d'osier (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 351).
Robe à vertugadin. Les touristes vont méditer sur la mort en regardant de près dans des cercueils de verre des fillettes en robes à vertugadin (Nizan, Conspir., 1938, p. 70).
P. méton. Jupon, robe muni(e) de cette armature. Leurs vertugadins chamarrés de galons, leurs bonnets à carcasse élevés de six toises (Gautier, Albertus, 1833, p. 137).Des présidentes à vertugadins, des petits maîtres aux bas à fourchettes d'or (E. de Goncourt, Mais. artiste, t. 2, 1881, p. 94).
En vertugadin. Des infantes fardées, en vertugadins (Mérimée, Mosaïque, 1833, p. 521).
2. HIST. DU MOBILIER. (Chaise/siège à) vertugadin. Chaise, siège sans accoudoirs, utilisé(e) par les femmes portant un vertugadin. La chaise à femme qui remonte à l'époque de François Ier, commence vers le milieu du siècle à s'appeler chaise à vertugadin. Le système de bourrelets dit vertugadins donnait aux jupes une ampleur considérable et empêchait les femmes de s'asseoir sur une chaise à bras (Viaux, Meuble Fr., 1962, p. 67).
B. − P. anal., HORTIC. ,,Suite de pelouses gazonnées disposées en amphithéâtre, terrasses ou glacis`` (Agric. 1977).
Prononc. et Orth.: [vε ʀtygadε ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Var. étymol. -du- (Rob. 1985). Étymol. et Hist. 1. 1604 anc. mode (La Mode qui court au temps présent, p. 6 ds Quem. DDL t. 21); spéc. 1626 chaise à vertugadin (Invent. des meubles du château de Limours ds B. archéol. du Comité des travaux hist. et sc., 1883, p. 210); 1705 p. métaph. « vieillerie démodée » (Boileau, Satire XII, 40, éd. A. Cahen, p. 210); 2. 1694 hortic. (Corneille). Dér., à l'aide du suff. -in*, de vertugade (dep. 1544, vertugadde, Arch. nat. KK 105, fol. 14 vods Gay), d'abord verdugalle (dep. 1534, Rabelais, Gargantua, chap. 44, éd. R. Calder, M. A. Screech, V.-L. Saulnier, p. 297, 17), empr. à l'esp. verdugado « id. » (dep. xvies. d'apr. Al.), dér. de verdugo « baguette (spécialement celle que l'on coupe verte) », dér. de verde (vert*); la forme verdugal(l)e est due à la dissim. des deux dentales. Voir FEW t. 14, pp. 514b-515a. Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. Quem. DDL t. 12, 39. − Reinh. 1963, p. 66. − Schmidt 1914,122, 125.

Wiktionnaire

Adjectif - français

vertugadin \vɛʁ.ty.ɡa.dɛ̃\ masculin

  1. Relatif à Sainte-Vertu, commune française située dans le département de l’Yonne.

Nom commun - français

vertugadin \vɛʁ.ty.ɡa.dɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Sorte de bourrelet, de cercle que les femmes portaient jadis autour de leurs hanches pour faire bouffer la jupe.
    • Les bergères du théâtre, couvertes de pierreries, exhaussées sur des talons rouges, portant du bout des doigts des houlettes ornées de rubans, et suspendant des guirlandes de fleurs sur leurs robes que soulevaient les vertugadins, se mouraient d’amour en longue tirade de deux cents vers langoureux. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, chapitre XXVI, 1826)
    • Mais le passage était si étroit, et le vertugadin de la reine de Navarre si large, que sa robe de soie effleura l’habit du jeune homme, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre V)
    • Grosses cloches de bronze, marquées du lys florentin, sonnettes de la Renaissance, faites d’une dame portant un large vertugadin, sonnettes des trépassés, décorées de larmes et d’ossements, […] — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 118)
    • Là où, par exemple, on tient à mettre en valeur les caractères gynoïdes de la taille et du bassin (comme dans la littérature au tournant du XXe siècle), on va privilégier les vertugadins, les crinolines, les tournures et les corsets, lesquels vont finir par reconfigurer les corps en retour. — (Gaétan Brulotte, Œuvres de chair: figures du discours érotique, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1998, page 453)
    • En effet, ces robes nécessitent des cerclages d’acier nommés «vertugadins», que les usines Peugeot produisent par milliers. — (Dominique Pagneux, Peugeot : l’aventure automobile, ETAI, 2002, page 7)
  2. (Par extension) Robe qui était rendue bouffante par ces cercles.
    • On dit que les femmes portent des vertugadins énormes ! Eh bien, je n’en suis pas ennemi du tout. En vérité cela fait paraître le pied plus petit et plus joli. — (Alfred de Vigny, Cinq-Mars, Michel Lévy frères, 1863)
    • […], elles quittaient la livrée conventuelle, revêtaient les robes de gala, les ballons et les coques, les vertugadins et les fraises à la mode dans ce temps-là, et elles se rendaient au salon où affluaient les visites. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Nous avons en effet redécouvert cette somptueuse cage d'escalier octogonale, et au rez-de-chaussée, le bonhomme blésois de pierre tendre au pourpoint rebondi qui surveillait déjà le va-et-vient de la première des Dames Sardini, Catherine de Chaumont Amboise : ni ses vertugadins ni les "barboteuses" de ses trois maris successifs n'ont pu échapper à la rigolardise de ce premier de tous les concierges de la maison […]. — (Mérona Dutray, Ces dames du Logis Sardini: 1480-1980, Le Clairmirouère du Temps, 1980, page 52)
  3. (Par extension)(Rare) Quelque chose de désuet, passé de mode.
  4. Pente de gazon en amphithéâtre dans les jardins à la française.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERTUGADIN (vèr-tu-ga-din) s. m.
  • 1Synonyme de vertugade. Si l'on ne vous eût pas quitté, Modeste ornement de nos mères, Vertugadin, collet monté, Si l'on ne vous eût pas quitté, On eût gardé la pureté De leurs mœurs, de leurs manières, Dancourt, Fête de village, divertissement. Le vertugadin ridicule Dans nos jeunes ans, Se porte à présent sans scrupule, Comme au bon vieux temps, Legrand, les Paniers, divertissement.
  • 2 Fig. Antiquaille, chose hors de mode. Tes bons mots… Hors de mode aujourd'hui chez nos plus froids badins, Sont des collets montés et des vertugadins, Boileau, Sat. XI.
  • 3Glacis de gazon en amphithéâtre, dont les lignes circulaires ne sont pas parallèles, employé dans la composition des jardins français.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VERTUGADIN, s. m. (Jardin.) glacis de gazon en amphitéatre, dont les lignes qui le renferment ne sont point paralleles.

Le mot vertugadin vient de l’espagnol verdugado, qui signifie le bourlet du haut d’une jupe, auquel cette partie d’un jardin ressemble. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vertugadin »

Vertugade, et non, comme on a dit, de vertu-gardien (gardien de la vertu).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1604)[1] Dérivé de vertugade, avec le suffixe -in[2], et non, comme on a dit, de vertu-gardien (« gardien de la vertu »)[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vertugadin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vertugadin vɛrtygadɛ̃

Citations contenant le mot « vertugadin »

  • Sa queue-de-cheval bouclée dépasse derrière une petite fenêtre coincée entre un couloir, des poubelles et quelques vélos parqués dans la cour. Romain Mittica, 29 ans, tâche de confectionner un dessous de robe, à l'aide du peu de lumière qui parvient à son studio de rez-de-chaussée, situé porte de Pantin (XIXe). « Ça s'appelle un vertugadin » précise cet étudiant costumier, courbé sur une machine à coudre récalcitrante. « Là, c'est plié en deux mais c'est deux mètres de circonférence normalement. Ici, ça équivaut à la taille de l'entrée ! » leparisien.fr, Romain, étudiant confiné dans 14 m2 à Paris, nous fait le tour du propriétaire - Le Parisien

Traductions du mot « vertugadin »

Langue Traduction
Anglais farthingale
Espagnol farthingale
Italien guardinfante
Allemand reifrock
Chinois farthingale
Arabe فارثينجال
Portugais farthingale
Russe юбка с фижмами
Japonais farthingale
Basque farthingale
Corse farthingale
Source : Google Translate API

Synonymes de « vertugadin »

Source : synonymes de vertugadin sur lebonsynonyme.fr

Vertugadin

Retour au sommaire ➦

Partager