La langue française

Vermineux

Définitions du mot « vermineux »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERMINEUX1, -EUSE, adj.

PATHOL. HUM. Qui est produit par des vers, relatif aux vers. Affections vermineuses. Les dartres, la gale, la lèpre, les maladies pédiculaires et vermineuses (...) paraissent devoir leur origine à des animalcules invisibles, qui vivent dans nos humeurs viciées, et s'attachent même à de simples linges (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 189).
PATHOL. VÉTÉR. Bronchite, entérite vermineuse. Les animaux auxquels on donne du sel ont généralement une bonne santé. Ils sont surtout affranchis d'une foule d'affections qui résultent de digestions mal faites (...). Il est un préservatif contre les maladies intestinales ou vermineuses (Ch. Durand, Industr. minér. Lorr., 1893, p. 29).
Prononc. et Orth.: [vε ʀminø], fém. [-øz]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. Ca 1215 « où il y a des vers » (Gervaise, Bestiaire, éd. P. Meyer, 443 ds Romania t. 1 1872, p. 432); 2. 1374 « couvert de vermine » (Jean Golein, trad. du Rational de Guillaume Durant, ms. B. N. 437, fo250 rods Gdf.); 3. 1810 « relatif aux vers intestinaux » (Capuron, Nouv. dict. de méd. d'apr. FEW t. 14, p. 293a). Dér. de vermine*; suff. -eux* ou empr. au lat. verminosus « (fruit) véreux; (plaie) pleine de vers », dér. de vermis « ver ».

VERMINEUX2, -EUSE, adj.

A. − Couvert, plein de vermine, envahi par la vermine. Toute la place brûlait du plein midi; et dans la flamme de la lumière, (...) se groupaient, parlaient, se mêlaient, se coudoyaient d'autres hommes, vêtus de couleurs d'usure, de vert de mousse ou d'amadou, loques vermineuses que tous portaient avec des gestes lents de pasteurs arcadiens (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 110).Toute petite, elle errait, haillonneuse, vermineuse, sordide (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Rempaill., 1882, p. 651).
B. − P. anal., empl. subst.
1. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui est méprisable. On croirait, d'une part, lire des articles humains sur les grands hommes vivants, − et, d'autre part, quel fini dans le vermineux? Quelle quintessence d'abjection! (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 95).
2. Subst. masc., arg., pop. ,,Agent d'affaires véreuses`` (France 1907).
Prononc.: [vε ʀminø], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. V. vermineux1*.
STAT. Vermineux1 et 2. Fréq. abs. littér.: 18.

Trésor de la Langue Française informatisé

VERMINEUX1, -EUSE, adj.

PATHOL. HUM. Qui est produit par des vers, relatif aux vers. Affections vermineuses. Les dartres, la gale, la lèpre, les maladies pédiculaires et vermineuses (...) paraissent devoir leur origine à des animalcules invisibles, qui vivent dans nos humeurs viciées, et s'attachent même à de simples linges (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 189).
PATHOL. VÉTÉR. Bronchite, entérite vermineuse. Les animaux auxquels on donne du sel ont généralement une bonne santé. Ils sont surtout affranchis d'une foule d'affections qui résultent de digestions mal faites (...). Il est un préservatif contre les maladies intestinales ou vermineuses (Ch. Durand, Industr. minér. Lorr., 1893, p. 29).
Prononc. et Orth.: [vε ʀminø], fém. [-øz]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. Ca 1215 « où il y a des vers » (Gervaise, Bestiaire, éd. P. Meyer, 443 ds Romania t. 1 1872, p. 432); 2. 1374 « couvert de vermine » (Jean Golein, trad. du Rational de Guillaume Durant, ms. B. N. 437, fo250 rods Gdf.); 3. 1810 « relatif aux vers intestinaux » (Capuron, Nouv. dict. de méd. d'apr. FEW t. 14, p. 293a). Dér. de vermine*; suff. -eux* ou empr. au lat. verminosus « (fruit) véreux; (plaie) pleine de vers », dér. de vermis « ver ».

VERMINEUX2, -EUSE, adj.

A. − Couvert, plein de vermine, envahi par la vermine. Toute la place brûlait du plein midi; et dans la flamme de la lumière, (...) se groupaient, parlaient, se mêlaient, se coudoyaient d'autres hommes, vêtus de couleurs d'usure, de vert de mousse ou d'amadou, loques vermineuses que tous portaient avec des gestes lents de pasteurs arcadiens (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 110).Toute petite, elle errait, haillonneuse, vermineuse, sordide (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Rempaill., 1882, p. 651).
B. − P. anal., empl. subst.
1. Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui est méprisable. On croirait, d'une part, lire des articles humains sur les grands hommes vivants, − et, d'autre part, quel fini dans le vermineux? Quelle quintessence d'abjection! (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 95).
2. Subst. masc., arg., pop. ,,Agent d'affaires véreuses`` (France 1907).
Prononc.: [vε ʀminø], fém. [-ø:z]. Étymol. et Hist. V. vermineux1*.
STAT. Vermineux1 et 2. Fréq. abs. littér.: 18.

Wiktionnaire

Adjectif

vermineux \vɛʁ.mi.nø\

  1. (Médecine) Qui est causé, entretenu par des vers intestinaux.
    • Maladies vermineuses. Fièvres vermineuses.
  2. Qui est atteint par la vermine.
    • Des chairs flasques, couturées, usées à force d'être pétries par des mains brutales, aux vermineux matelas de laine, et, pour quelques sous, une étreinte souvent lasse, subie par nécessité, sans aucun écho, sans une vibration de chair amie... — (Isabelle Eberhardt, Le Major ,1903)
    • Vous croyez donc que les bandits se tiennent à plaisir dans ces caves vermineuses et dans ces pièces ouvertes à la pluie et au vent ? Soyez certain qu'ils préfèrent quelque chaude taverne, avec de bonnes banquettes de moleskine. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Cas de Maud Wantey, 1935)
  3. (Péjoratif) Qui est de la nature de la vermine.
    • La boîte de Nine, c'est une matière d'éventaire où s'étalent et resplendissent tous les échantillons de notre douce et vermineuse humanité : barbots […] ; tribades […], nymphes […], mondaines […], tapettes […] — tendres et pitoyables canailles, toute une faune redoutable et correcte, au repos. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 191)

Nom commun

vermineux \vɛʁ.mi.nø\ masculin (équivalent féminin : vermineuse)

  1. (Péjoratif) Celui est est tenu pour de la vermine.
    • Ouvre, que je te parle, intima Percebois, avec si peu d'égard qu'on l'eût dit parlant à un vermineux. — (Patrick Breuze, La Malpeur, Presses de la Cité, 2010, chap. 4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VERMINEUX (vèr-mi-neû, neû-z') adj.
  • 1 Terme de médecine. Qui est produit, entretenu par des vers. Disposition vermineuse. À Édimbourg et en Angleterre, on emploie dans les maladies vermineuses la poussière d'étain faite en broyant dans un mortier ce métal fondu, Fourcroy, Conn. chim. t. VI, p. 49.
  • 2Où il y a des vers (c'est un archaïsme). [Lui dans le fond de son docte réduit] De ses tablettes vermineuses Ayant compilé jour et nuit Les richesses volumineuses, Delille, Convers. III.

HISTORIQUE

XVIe s. Le chirurgien ayant la face piteuse, rend à son malade la playe vermineuse, Paré, Introd. 2. Ulcere vermineuse, ainsi dite à cause qu'il s'y engendre des vers, Paré, ib. 21. Fruits vermineux, Paré, XXIV, 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vermineux »

(Date à préciser) Du latin verminosus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. vermenos ; esp. vermenoso ; it. verminoso ; du lat. verminosus, de vermis, ver.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vermineux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vermineux vɛrminø

Citations contenant le mot « vermineux »

  • Abomineux (adj.) ; alligrasporc (n., masc. sing.) ; amobinable (adj.) ; angue (n., masc. sing.) ; badivernage (n., masc. sing.) ; bagandaine (n., fém. sing.) ; bavardinage (n., masc. sing.) ; bavardouillage (n., masc. sing.) ; bavardouiller (v.) ; blablatifoler (v.) ; bobarder (v.) ; bobardeur (adj.) ; bouffpitance (n., fém. sing.) ; bourbailleux (adj.) ; broufrayeur (n., masc. sing.) ; calaminable (adj.) ; calembreloque (n., masc. sing.) ; calembretelle (n., fém. sing.) ; canne à balle (exp., masc. sing) ; canne à cule (exp.) ; cannibalaire (adj.) ; carapatailler (v.) ; catastropheux (adj.) ; cloin (n., masc. sing.) ; chat-qui-varie (n., masc. sing.) ; complexiqué (adj.) ; crème chante-Lily (exp.) ; déchiqueturer (v.) ; déconfituré (adj.) ; dégoûtable (adj.) ; délacérer (v.) ; délexquis (adj.) ; délexquicieux (adj.) ; délexquisavouricieux (adj.) ; désastrique (adj.) ; désaxécrable (adj.) ; déssoubolé (adj.) ; dévorastateur (adj.) ; difficultueux (adj.) ; éboucrailler (v.) ; écoulier (n., masc sing.) ; éléfont (n., masc. sing.) ; embrouillaminé (adj.) ; encrassouiller (v.) ; englouffrir (v.) ; s’enquereller (v.) ; envers et carnation (exp.) ; s’entortillembrouiller (v.) ; s’eplikser (v.) ; escorgriffer (v.) ; exécrabouiller (v.) ; exécrasseux (adj.) ; exécrignoble (adj.) ; exsucculent (adj.) ; extraballot (adj.) ; faniaise (n., fém. sing.) ; fantabuleux (adj.) ; fantasfarabuleux (adj.) ; fantastoc (adj.) ; faramidable (adj.) ; faraminable (adj.) ; farfoulet (n., masc. sing.) ; faribaine (n., fém. sing.) ; faribolesque (adj.) ; flanouiller (v.) ; (une) fois et quelques (exp.) ; fournaises (n., fém. plur.) ; frambouille (n. fém. sing.) ; (de) front en congre (exp.) ; frigidifier (v.) ; gambadiller (v.) ; gigantasque (adj.) ; hachis-charpie (n., fém. sing.) ; hélico presto (exp.) ; hernigropère (n., masc. sing.) ; hippogrosse-dame (n., fém. sing) ; ignominable (adj.) ; immondissure (n., fém. sing.) ; jaimelle (n., fém. sing.) ; javais de la mie (exp.) ; kidnattraper (v.) ; maravilleux (adj.) ; marmouillon (n., masc. sing.) ; marraigne (n., fém. sing.) ; mélancoleux (adj.) ; mélipender (v.) ; milborolant (adj.) ; minablicule (n., masc. sing.) ; miniscule (adj.) ; mirabulant (adj.) ; mirabuleux (adj.) ; monstruable (adj.) ; nablotin (n., masc. sing.) ; nauséabeurk (adj.) ; nobstacle (n., masc. sing.) ; norphelinat (n., masc. sing.) ; oreillouchette (n., fém. sing.) ; panzé (adj.) ; papilion (n., masc. sing.) ; phoque en pâte (exp.) ; pince alors ! (interj.) ; portille (n., fém.sing.) ; pou-dingue (n., masc. sing.) ; précise et ment (exp.) ; prendre le bas du combat (exp.) ; se prestopiter (v.) ; radiocafteur (n., mas.sing.) ; redoncule (adj.) ; refluquet (n., masc. sing.) ; réponse du berger à la mégère (exp.) ; répugnable (adj.) ; rhinosse (n., masc. sing.) ; rille (n., masc. sing.) ; sansonniais (n., masc. sing.) ; savourable (adj.) ; savouricieux (adj.) ; schnockombre (n., masc. sing.) ; scrofule (n., fém. sing.) ; serpent à sornettes (n., masc. sing.) ; sistance (n., fém. sing.) ; sotterie (n., fém. sing.) ; soupçonnieux (adj.) ; télascope (n., masc. sing.) ; télé-bla-bla (n., fém. sing.) ; temps de dire plouf (exp.) ; terrifroyable (adj.) ; tintinnabuleur (n., masc. sing.) ; tirbouchonner (v.) ; tord-la-loi (n., masc. sing.) ; tordu-bohu (n., masc. sing.) ; tortillonner (v.) ; tourbivoltant (adj.) ; tournebulle (n., fém., sing.) ; toupie de sansonnet (exp.) ; tracarabuster (v.) ; trettiner (v.) ; troglopompe (n., masc. sing.) ; tropigner (v.) ; vermineux (adj.) ; vertouchu (interj.) ; vilpriser (v.) ; vrombironnant (adj.) ; zorphelin (n., masc. sing.) Témoignages.RE - https://www.temoignages.re, Dictionnaire du BGG - C’en est trope - Infos La Réunion
  • Je le dis et le redis il faut faire très attention à ces chaines privées qui font dans le grand n’ importe quoi et qui versent dans l’ idéologie vermineux, je l’ ai signalé à plusieurs reprises à A P, ce présentateur ainsi que cette chaîne doivent être écartés. Aucune difference entre eux et ennahar aucune différence entre ce présentateur et drarenni Algérie Patriotique, L’ex-ambassadeur Rachid Belbaki entendu dans l'affaire Rebouh Haddad - Algérie Patriotique
  • Il est tout de même moins vermineux, plus accompli, consciencieux, moins dans la provocation, plus objectif et moins haineux comme tu dis qu’ un certain nicolas beau … Pascal Boniface est tout de même un peu plus respectueux de la déontologie journalistique et moins dans la supposition sarcastique. Quoi que l’ on puisse dire, pour les uns comme pour les autres, l’ Algérie est ce pays envoûtant qui éprend de passion même ceux dont l’ approche est la plus sentimentalement putride. En effet les inquisiteurs sont souvent des lâches. Algérie Patriotique, Boniface : «Le Hirak est à la fois une grande force et une grande faiblesse» - Algérie Patriotique

Traductions du mot « vermineux »

Langue Traduction
Anglais verminous
Espagnol verminoso
Italien brulicante di parassiti
Allemand ungeziefer
Chinois min
Arabe دودي
Portugais verminoso
Russe вредный
Japonais 害虫
Basque verminous
Corse verminu
Source : Google Translate API

Synonymes de « vermineux »

Source : synonymes de vermineux sur lebonsynonyme.fr

Vermineux

Retour au sommaire ➦

Partager