La langue française

Ventrouiller

Définitions du mot « ventrouiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

VENTROUILLER (SE), verbe pronom.

Familier
A. − Se poser sur le ventre. Un vol de canards siffla au-dessus de leurs têtes, s'abattit sur le marais et s'y ventrouilla (Arnoux, Abisag, 1919, p. 285).
B. −
1. Se vautrer (dans la boue, la poussière). Un formidable verrat (...) finit par aller piquer une tête dans une mare de purin. Il s'y ventrouilla, s'y retourna, gigota, les quatre pattes en l'air (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 158).
2. Au fig., rare. Se complaire (dans une situation, un milieu sordide). Les mercenaires potentats, humblement descendus de leurs vieux trônes, se ventrouillent à ses pieds, dans ses déjections (Bloy, Salut par Juifs, 1892, p. 190).La Chambre avait trouvé dans le Sénat son sosie d'opprobres. Un sous-Trouillot, du nom de Vallé, avait rempli avec quelques terrines de son eau de vaisselle l'auge de la rue de Tournon et les vieux glandivores s'étaient ventrouillés dans le purin de cette éloquence (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 87).
Prononc. et Orth.: [vɑ ̃tʀuje], (il se) ventrouille [-tʀuj]. Att. ds Ac. 1798, 1835. Étymol. et Hist. Ca 1250 verbe pronom. ventrouiller « se vautrer dans la boue » (Bestiaire d'amour rimé, éd. A. Thordstein, 2171). Var. de ventraillier verbe intrans. « rouler sur le ventre » 1160 (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, Appendice, 580), ventreillier « aller à la selle » hapax 2emoit. xiiies. (De Jouglet ds Rec. gén. des fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. IV, p. 120), dér. de l'a. fr. ventroil « ventre », du lat. ventriculus (v. ventricule), avec infl. de trouiller (v. trouille) et vautrouiller (xives.) « se rouler dans la boue », dér. de vautrer*. Bbg. EWFS2, p. 887.

Wiktionnaire

Verbe

ventrouiller \vɑ̃.tʁu.je\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ventrouiller)

  1. (Chasse) Se vautrer, en parlant des animaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VENTROUILLER (van-trou-llé, ll mouillées, et non van-trou-yé) v. réfl.
  • Se vautrer dans la boue. Les cochons aiment à se ventrouiller.

HISTORIQUE

XIIIe s. En un gazon s'est ventrilliez, Ren. 793.

XVe s. Quand le sage mareschal les vit là fichés, et qu'ils n'entendoient que à eux ventrouiller par l'herbe fresche, adonc fit tirer hors lesdicts chevaux, Bouciq. II, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ventrouiller »

Ventre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « ventrouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ventrouiller vɑ̃trwijr

Images d'illustration du mot « ventrouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ventrouiller »

Langue Traduction
Anglais twist
Espagnol giro
Italien torcere
Allemand twist
Chinois
Arabe إلتواء
Portugais torção
Russe скрутить
Japonais ねじれ
Basque bihurritu
Corse torsione
Source : Google Translate API

Synonymes de « ventrouiller »

Source : synonymes de ventrouiller sur lebonsynonyme.fr

Ventrouiller

Retour au sommaire ➦

Partager