La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « vénérien »

Vénérien

Variantes Singulier Pluriel
Masculin vénérien vénériens
Féminin vénérienne vénériennes

Définitions de « vénérien »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉNÉRIEN, -IENNE, adj.

A. − Vx. Relatif aux rapports sexuels, à l'amour physique. Acte, contact, excès, plaisir, rapport vénérien. Quoique spectrales tant elles sont lointaines, elles ne réveillent que plus énergiquement les sens [les princesses de Gustave Moreau], n'en domptent que plus sûrement la volonté avec leurs charmes de grandes fleurs passives et vénériennes (Lorrain, Phocas, 1901, p. 350).La cause des vulvites [des fillettes] (...) est toujours génitale (...) mais presque jamais vénérienne, parce qu'elle se produit en dehors du coït (Hudelo dsNouv. Traité Méd.fasc. 11926, p. 547).
B. − PATHOLOGIE
1. Maladie vénérienne. V. maladie A 1.
2. Qui a rapport aux maladies sexuellement transmissibles, aux maladies vénériennes. Affection, chancre, contamination, dartre, infection, virus vénérien(ne); thérapeutique vénérienne. [La vérole] peut se communiquer (...) même en couchant dans le même lit avec une personne vérolée (...) ce que j'ai peine à croire, à moins que l'un des deux n'eût une gale ou une dartre vénérienne humide (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 534).V. bubon ex. 1.
3. Empl. subst. Personne atteinte d'une maladie vénérienne. Mrle DrMerlin (...) a estimé à la tribune de la Chambre à 120 000 le nombre des vénériens enlevés en une année à l'armée française (J. Nicolas dsNouv. Traité Méd., fasc. 41925, p. 602).
REM. 1.
Vénéréologie ou vénérologie, subst. fém.,pathol. Branche de la pathologie médicale qui étudie les maladies vénériennes. La vénéréologie comporte l'étude de l'ensemble des maladies vénériennes (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 846).
2.
Vénérologiste ou vénérologue, subst.,pathol. Spécialiste des maladies vénériennes (d'apr. Man.-Man. Méd. 1977).
Prononc. et Orth.: [veneʀjε ̃], fém. [-jεn]. Ac. 1694, 1718: venerien; dep. 1740: vénérien. Étymol. et Hist. a) 1464 subst. « celui qui est soumis à Vénus, qui a des mœurs dissolues » (Pierre Michault, Danse aux aveugles ds Œuvres, éd. B. Folkart, p. 129); b) xves. adj. (Le Grand Albert, sign. B 1111 ro, éd. Turin ds Gdf. Compl.); 1618 en partic. maladie venerienne (D'Aubigné, Hist., II, 424 ds Littré). Dér. du lat. Venus, Veneris, nom de la déesse de l'amour (v. vénus); suff. -ien*; l'angl. venerian est att. dep. le xives. (v. NED). Fréq. abs. littér.: 52. Bbg. Quem. DDL t. 20 (s.v. vénéréologie), 31.

Wiktionnaire

Nom commun - français

vénérien \ve.ne.ʁjɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : vénérienne)

  1. (Vieilli) Personne atteinte de maladie vénérienne.
    • La logique du système règlementariste exige que le médecin des vénériennes soit placé sous la coupe du service des mœurs. — (Alain Corbin, Les filles de noce, 1978)

Adjectif - français

vénérien \ve.ne.ʁjɛ̃\

  1. (Sexualité) Relatif aux relations sexuelles entre les individus.
    • Elle réveillait plus énergiquement les sens en léthargie de l’homme, ensorcelait, domptait plus sûrement ses volontés, avec son charme de grande fleur vénérienne. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884)
    • Bien mieux nous ajouterons (et personne ne nous démentira) que plus la maison publique est riche, luxueuse, au prix d'entrée élevé et la clientèle socialement choisie, — plus les habitudes et les mœurs vénériennes y sont perverties et la sodomie, les folies antisexuelles, développées. — (Louis Fiaux, Les maisons de tolérance, leur fermeture, Paris : chez Georges Carré, 1892, p. 159)
    • En effet, l'orgasme est déjà avancé quand on chavire dans l'extase vénérienne. — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 24 mai 1940, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 202)
  2. (Médecine) Qualifie diverses maladies contagieuses qui ont pour origine les relations sexuelles.
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494, […]. — (M. Richond des Brus, De la non existence du virus vénérien, dans Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, t. 95, 34e de la nouvelle série, 1826, p.120)
    • La maladie vénérienne sévit beaucoup. Des filles de 14 à 15 ans en sont atteintes. — (Rapport de police de 1869, cité par Régis Latouche, Une maison de tradition : le 52 ; Bruyères et la prostitution, 1800-1946, Journées d'études vosgiennes, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VÉNÉRIEN (vé-né-riin, riè-n') adj.
  • 1Qui a rapport au rapprochement des sexes. Acte vénérien. Vénus est un nom charmant, vénérien est abominable, Voltaire, Dict. phil. Langues.
  • 2Maladie vénérienne, mal vénérien, affection contagieuse qui résulte d'un commerce impur. Ce fut seulement en 1527 que l'épithète de vénériens fut appliquée par Jacques de Béthencourt aux maux dont les parties génitales peuvent être atteintes.

    Aujourd'hui, vénérien n'est plus synonyme de syphilitique ; il se dit des affections qui, contractées par le coït, n'ont pas de caractères spécifiques, et ne donnent pas lieu aux accidents secondaires, tandis que les affections syphilitiques donnent lieu aux accidents secondaires et ont des caractères spécifiques.

  • 3 S. m. Personne affectée de la maladie vénérienne. L'hôpital des Vénériens.

HISTORIQUE

XVIe s. Mes caracteres [un amulette aphrodisiaque que Montaigne recommande par plaisanterie] se trouvent plus veneriens que solaires, Montaigne, I, 96. Quelques chancres et maladies veneriennes, D'Aubigné, Hist. II, 424.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VÉNÉRIEN, adj. ce qui appartient à Vénus. Voyez Vénus. Acte vénérien, est la copulation ou le commerce charnel des deux sexes. Voyez Coït & Génération. Il est ainsi appellé à cause de Vénus qui passoit pour la déesse de l’amour.

Les plaisirs vénériens sont les plaisirs de l’amour. Les remedes vénériens, c’est-à-dire qui excitent à l’amour, s’appellent autrement aphrodisiaques, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vénérien »

Lat. Venus, Veneris, Vénus (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin Venus (« Vénus »), déesse romaine de l’amour.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vénérien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vénérien venerjɛ̃

Citations contenant le mot « vénérien »

  • L'âge est devenu une maladie vénérienne. De Jorge Enrique Adoum / Elégie à soi-même
  • Le bilan est assez effrayant : Crumb a plusieurs dents cassées et quatre qui doivent être arrachées - le pauvre toutou a mangé des cailloux pour se nourrir - un cancer vénérien, de la fièvre occasionnée par une piqûre de tique, la gale et une double-otite.  Wamiz, Leur chien tombe malade, au lieu de le soigner ils prennent une horrible décision - Sauvetage - Wamiz
  • La maladie de Nicolas Favre ou lymphogranulomatose vénérienne (LGV) était considérée encore récemment comme une infection sexuellement transmissible survenant principalement en milieu tropical. Le centre de santé sexuel parisien Le 190 a rapporté plusieurs cas dans un poster présenté aux journées de la SFLS 2014. vih.org, Lymphogranulomatose vénérienne: Émergence de formes génitales chez les HSH | vih.org

Traductions du mot « vénérien »

Langue Traduction
Anglais venereal
Espagnol venéreo
Italien venereo
Allemand geschlechtsverkehr
Chinois 性病
Arabe تناسلي
Portugais venérea
Russe венерический
Japonais 性欲
Basque benereoak
Corse venereale
Source : Google Translate API

Synonymes de « vénérien »

Source : synonymes de vénérien sur lebonsynonyme.fr

Vénérien

Retour au sommaire ➦

Partager