La langue française

Vénerie

Définitions du mot « vénerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉNERIE, subst. fém.

A. − Art de chasser à courre. Grande, petite vénerie; terme, traité de vénerie; règlements, usages propres à la vénerie. C'est un vrai comte de Soyecourt : il sait par cœur tout le vocabulaire de la vénerie, et ne sort jamais, dans Paris sur-tout, sans être suivi d'un chien d'arrêt, d'un chien courant et d'un lévrier (Jouy, Hermite, t. 2, 1812, p. 88).Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. (...) La vénerie, toute imprégnée de traditions séculaires, ne peut, dans un pays comme la France, qu'avoir le pas sur la chasse à tir (Vidron, Chasse, 1945, p. 83).
B. − P. méton.
1. Équipage d'une chasse. Il y avait dans la vénerie de Sonneck un piqueur, drôle fort habile, de libre parole et de malicieux conseil (Hugo, Rhin, 1842, p. 188).
2. Administration des officiers des chasses d'un souverain, d'un puissant personnage. La vénerie impériale attendait là depuis une heure, les piqueurs à cheval, en culotte de drap rouge (Zola, E. Rougon, 1876, p. 179).
P. méton. Lieu où logeaient les officiers et tout l'équipage de chasse d'un souverain. La chambre du roi, la chapelle-musique, la chapelle-oratoire, le garde-meuble, la grande écurie, la petite écurie, la vénerie, la louveterie (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 98).
Prononc. et Orth.: [vεnʀi], [venʀi]. Lar. Lang. fr.: [venʀi]; Rob. 1985: [vεnʀi]. Warn. 1987: ,,cour. vεn-Ri et parfois ven-``. Ac. 1694, 1718: venerie; dep. 1740: vénerie. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 « pratique, art de la chasse, spéc. de la chasse à chien courant » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, III, 10529: De bois, de chiens, de venerie Conoisseit tote la maistrie); 2. 1267 « tout ce qui est nécessaire à cette chasse » (doc. Arch. Meurthe ds Gdf. Compl.); 3. 1550, 20 janv. « ensemble des chasseurs, équipage de chasse » la venerye de Madame (ds Poppe, p. 268); 4. a) 1611 « lieu où logent les chiens d'une chasse » (Cotgr.); b) 1718 « lieu où logent les officiers et l'équipage de la Vénerie royale » (Ac.). Dér. de vener*; suff. -erie*. Fréq. abs. littér.: 31.

vénerie (< a. fr. vener). « Chasse à courre »

Wiktionnaire

Nom commun

vénerie \vɛn.ʁi\ féminin (orthographe traditionnelle)

  1. (Chasse) Art de chasser au chien courant toutes sortes de bêtes, principalement les bêtes fauves.
    • Traité de vénerie.
  2. Tout ce qui concerne l’art de la vénerie.
    • Prieur, ta fanfare du rappel a augmenté ta rançon de cinquante couronnes ; car tu as corrompu la simplicité et la vigueur des vieux sons de vénerie. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (En particulier) Corps des officiers qui étaient attachés à ce service chez le roi.
    • La vénerie est logée en tel endroit. L’équipage de la vénerie.
  4. Ensemble des divers services attachés aux équipages de chasse au chien courant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VÉNERIE (vé-ne-rie) s. f.
  • 1Art de chasser aux chiens courants. Entendre bien la vénerie.
  • 2Tout ce qui concerne la chasse. Les anciennes langues ont fort peu de termes de vénerie en comparaison de la nôtre, Bouhours, Entretiens, II.
  • 3 Collectivement. Officiers de chasse de la maison du souverain.

    C'est aussi l'équipage de chasse.

  • 4Lieu destiné à loger les officiers et l'équipage de la vénerie.

HISTORIQUE

XVIe s. Les lieutenans, picqueurs et tous autres officiers et valets de sa vannerie, Carloix, IV, 5. Quant à la venerie qui est proprement la chasse à toutes les bestes sauvages, mais le plus communement s'entend de la chasse aux bestes rousses, ou fauves, et aux noires, H. Estienne, Précellence, éd. FEUGÈRE, p. 117.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vénerie »

(XIIe siècle) Mot dérivé de veneur avec le suffixe -ie (« art du veneur »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vener, dans l'ancien sens de chasser, du latin venari.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vénerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vénerie venœri

Citations contenant le mot « vénerie »

  • « Nul doute que le résultat d'un tel référendum sera sans appel, veut croire le collectif AVA (Abolissons la vénerie aujourd'hui), qui a rejoint le projet. Même si c'est un processus assez compliqué, dont la structure même semble avoir été pensée pour décourager. » leparisien.fr, Référendum sur la chasse à courre : ce qu’en pensent les élus de l’Oise - Le Parisien
  • Un vent de panique soufflerait-il dans les rangs des défenseurs de la chasse à courre et de la vénerie sous terre !? Face au succès du référendum d’initiative partagée (RIP) pour les animaux (soutenu par 44 associations et ONG de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d’Amis) les veneurs tentent d’organiser la contre-attaque. Dans un courrier lunaire intitulé « Référendum pour les animaux : la dictature antispéciste triomphera-t-elle ? », envoyé aux parlementaires français, la Société de Vénerie souhaite faire pression sur les élus de la Nation pour empêcher toute abolition de cette pratique cruelle. , Référendum pour les animaux : vent de panique chez les veneurs face à une possible abolition de la chasse à courre ? - Fondation 30 Millions d'Amis
  • Cela veux donc dire que si ce n’était pas le cas, l’abolition de la vénerie ne dérangerait pas les chasseurs aux chiens courants? 😳😳😳 C’est idiot comme chapeau… Chassons.com, L'abolition de la chasse à courre conduira à interdire l'usage du chien courant - Chassons.com
  • Parmi elles, la chasse à courre (aussi nommée vénerie) qui pourrait disparaître, ce qui indigne Pierre de Roüalle, président de la Société de vénerie. Interview. L'Obs, La chasse à courre bientôt abolie ? « On veut imposer à l’humanité les croyances d’une minorité ! »
  • Les chasseurs (tous modes de chasse confondus) prélèvent en moyenne 800 000 sangliers, 600 000 chevreuils et 65 000 cerfs et biches par an, dans le cadre de plans de chasse rigoureusement élaborés. Ces prélèvements sont indispensables pour maintenir l’équilibre entre la faune sauvage et la forêt. Les forestiers estiment d’ailleurs que cette ponction est insuffisante. Dans ce contexte, la vénerie, mode de chasse où le gibier échappe trois fois sur quatre à ses poursuivants, est à la fois légitime et nécessaire. Elle rassemble les membres de l’équipage – les « boutons » mais aussi un public considérable de suiveurs pour lesquels le spectacle est gratuit. Dans nos campagnes on suit la « grande chasse » à courre à pied, en voiture, ou à vélo. L’empathie est évidente. Cela fait partie des traditions de nos grandes forêts dans tous les départements. , La vénerie retrouve le calme

Traductions du mot « vénerie »

Langue Traduction
Anglais venery
Espagnol venery
Italien venery
Allemand venery
Chinois 性交
Arabe الوريد
Portugais venery
Russe коитус
Japonais venery
Basque venery
Corse veneria
Source : Google Translate API

Synonymes de « vénerie »

Source : synonymes de vénerie sur lebonsynonyme.fr

Vénerie

Retour au sommaire ➦

Partager