La langue française

Velouter

Sommaire

  • Définitions du mot velouter
  • Étymologie de « velouter »
  • Phonétique de « velouter »
  • Citations contenant le mot « velouter »
  • Traductions du mot « velouter »
  • Synonymes de « velouter »

Définitions du mot « velouter »

Trésor de la Langue Française informatisé

VELOUTER, verbe trans.

A. −
1. INDUSTR. TEXT. Redresser le poil du tissu. Machine à velouter: machine servant à faire le veloutage dans laquelle le tissu tendu par des rouleaux, vient dans ses parcours s'appuyer contre l'arête vive d'une table de fonte. À cet endroit agit une brosse rotative (Peyroux, Techn. Métiers1985).
2. P. ext.
a) [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Revêtir d'un tissu, d'une matière qui rappelle le velours. Part. passé passif. De bons vieux messieurs près rasés, veloutés de drap fin comme des prélats (A. Daudet, Rois en exil, 1879, p. 63).Elle monta dans les rochers neigeux (...). Ses belles hanches rondes veloutées de peau de renard se balançaient (Giono, Chant monde, 1934, p. 217).
b) Velouter du papier. ,,Figurer sur du papier à tapisserie des dessins avec la tonte de différentes laines, afin de lui donner une apparence de velours`` (Raymond 1832). Laines à velouter, pour papiers peints (Almanach Didot-Bottin, 1871-72, p. 850 ds Littré).
B. − P. anal.
1.
a) Garnir d'éléments pileux, de filaments, etc. évoquant les poils du velours. Sa barbe, rasée au plus près, colorait sa joue et son menton (...) et les veloutait comme d'une fleur de pêche (Gautier, Fracasse, 1863, p. 233).
b) Garnir d'éléments végétaux fins et serrés, rappelant l'aspect duveteux du velours. Une plaine parfaitement unie, qui est veloutée en automne d'une herbe plus fine que celle des pelouses (Loti, Désench., 1906, p. 255).
2. Donner un caractère très doux ou plus doux (à quelque chose), produire une impression flatteuse sur les sens.
a) [Sur la vue] Faire alterner le mat et le brillant, faire prendre des tons dégradés, chatoyants. La douceur molle et fondue de ce jour qui veloute les massifs des arbres, opalise les eaux et noie la ligne de l'horizon dans une vapeur de rêve (Bourget, Ét. angl., 1888, p. 240).Refaire à mes yeux le cerne bleuâtre qui les veloute et les moire (Colette, Vagab., 1910, p. 216).
Empl. pronom. Le soleil s'était élevé (...) sous ses rayons, les mousses (...) se veloutaient d'une belle couleur verte (H. Malot, R. Kalbris, 1869, p. 87).V. ambre2ex. 10.
b) [Sur le toucher] Amortir les rugosités, rendre lisse, agréable au contact. Il y a des peuples qui crèvent dans les usines ou les catacombes noires pour velouter la gueule des vierges engendrées par des capitalistes surfins (Bloy, Lieux communs, 1902, p. 33).Au fig. Donner une apparence douce, aimable. Je soupe avec des lions et des panthères qui me font l'honneur de velouter leurs pattes (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 354).
c) [Sur l'ouïe] Assourdir, adoucir la sonorité, les sons. Grave et douce, la belle phrase [de l'adagio] s'élève aux cordes, veloutée par les tenues apaisantes de l'orgue, et les violons la fleurissent d'arabesques délicates (Willy, Notes sans portées, 1896, p. 32).
Empl. pronom. Cette voix, qui tenait de la basse-taille par son volume, se veloutait comme celle des barytons, et prenait, dans le rire (...), quelque chose d'argentin (Balzac, Député d'Arcis, 1847, p. 298).
d) [Sur le goût] Rendre plus onctueux, plus savoureux. L'œuvre du temps irremplaçable pour velouter le vin (Hamp, Champagne, 1909, p. 155).L'amalgame onctueux de la graisse, de la viande et du sel s'accomplit (...). Dans quelques mois, cette chair réchauffée sera un mets exquis; et cette neige [la graisse], toute l'année, veloutera les sauces blondes (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 50).
Empl. pronom. Le jus de la treille aime cela [sa mise en bouteilles] et, sans ces entourloupettes (...) il ne mettrait pas tant de complaisance à se corser, à se velouter (Arnoux, Calendr. Fl., 1946, p. 216).
Arg., vx. [Le suj. désigne une pers.] ,,S'enfiler un verre de vin, ou de liqueur réconfortante`` (France 1907). J'invite (...) les largues [femmes] à se velouter l'avaloir avec quelques cholettes [demi-litres] de tortue [vin] (M. M... de S.-H..., Pts myst. Paris, 1844, p. 102).
C. − Au fig. Donner une expression plus subtile, nuancée souvent de tendresse. Ô Lune, tu souris. Je crois bien que les doutes Où tu nous vois toujours errant T'ont donné ce sourire. En vain tu le veloutes. Ce sourire est exaspérant (Rostand, Musardises, 1890, p. 28).« Vous avez de bien beaux gants! (...) Vous les garderez en souvenir de notre rencontre. » Ensemble, ils avaient velouté leur regard (Beauvoir, Mandarins, 1954, p. 79).
Prononc.: [vəlute], (il) veloute [-lut]. Étymol. et Hist. 1. a) 1550 « fabriquer du velours » (Ronsard, Odes, V, II ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t. 3, p. 93, 65); b) 1680 « donner l'apparence du velours (à une étoffe) » (Rich.); 2. 1715 « donner de la douceur, du moelleux (à un mets) » (Nouv. instruction pour les confitures, p. 269). Dér. de velouté*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 17.
DÉR. 1.
Veloutage, subst. masc.Action de velouter; résultat de cette action. a) Industr. text. ,,Dans l'apprêt des tissus : opération complétant celle du lainage, et qui consiste à redresser verticalement les fibres apparues à la surface du tissu`` (Peyroux Techn. Métiers 1985). Le veloutage ou battage a pour but de redresser le poil du tissu (...). Le réglage de la distance située entre les dents des cylindres et l'étoffe donne le degré de veloutage désiré (Thiébaut, Textiles, Paris, Dunod, t. 3, 1959, p. 91).b) Mégiss. ,,Procédé qui consiste à traiter l'envers de la fourrure, c'est-à-dire le cuir, afin de lui donner l'aspect du daim. Surtout employé pour les moutons: peaux lainées ou mouton retourné`` (G. Constant, Le Guide de la fourrure, 1980). [vəluta:ʒ]. 1reattest. 1911 techn. (Macaigne, Précis hyg., p. 314 et 318); de velouter, suff. -age*.
2.
Veloutement, subst. masc.,littér. Action de velouter; résultat de cette action. a) Aspect moelleux et chatoyant du velours ou de ce qui lui ressemble. Renoir est un peintre de la joie, un assembleur de bouquets, un poète du duvet et du veloutement de la vie extérieure (Mauclair, Maîtres impressionn., 1923, p. 124).b) Au fig. Ici conversation de verve, rafraîchissement d'esprit; là veloutement du cœur. Je me suis senti goûté, apprécié, recherché, aimé (Amiel, Journal, 1866, p. 405). [vəlutmɑ ̃]. 1reattest. 1845 (Richard); de velouter, suff. -(e)ment1*.
BBG.Gary-Prieur (M.-N.). Contribution à l'ét. de qq. règles sém.: les verbes dér. de n. Thèse, Paris, 1979, pp. 681-683.

Wiktionnaire

Verbe

velouter \və.lu.te\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner l’aspect du velours.
    • Sous les nuages cotonneux, l’air se veloutait dans un sommeil où sourdait une humidité impatiente. — (René Réouven, Octave II, Denoël, 1964, chapitre IX, page 80)

Verbe

velouter \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Fabriquer du velours.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VELOUTER (ve-lou-té) v. a.
  • Donner l'apparence du velours. Laines à velouter, pour papiers peints, Almanach Didot-Bottin, 1871-1872, p. 850.

    Fig. [Dans un paysage riant] le feuillé doit être léger et mobile, le lointain indéterminé sans être vaporeux, l'ombre peu prononcée, et il doit régner sur toute la scène une clarté suave qui veloute la surface des objets, Chateaubriand, Dessin.

HISTORIQUE

XVIe s. Les Tusques mains ingenieuses Jà de trop velouter [fabriquer du velours] s'usoient Pour nos femmes delicieuses, Ronsard, 515.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VELOUTER, v. act. (Rubannerie.) c’est donner à la soie ou à la laine dont on fait des galons, un poil semblable à celui du velours. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « velouter »

De velut, velute (« velours ») avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. VELOURS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dérivé de velouté, lui-même de velut (« velours »), du latin villutus (« velu, couvert de poils »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « velouter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
velouter vœlute

Citations contenant le mot « velouter »

  • Vous voulez vous en « velouter une couche sur le tremplin du palais », aurait dit Fred Pellerin ? Vous pourrez rebondir en vous qualifiant vainqueur d’un fruité qui décidément n’a pas froid aux yeux. Des grenaches gourmandes parfumant des syrahs porteuses de sève fine, mûre, fraîche et épicée. Jolie Longueur. Explication des cotes Le Devoir, Cairanne Prestige 2017, Domaine de Saint-Andéol, Rhône, France | Le Devoir
  • Une mine rebondie, lumineuse et fraîche, on en rêve toutes, et ce n’est pas réservé aux pages des magazines. On se fie à des soins aux principaux actifs d’origine naturelle qui vont nourrir la peau et la velouter, pas besoin de cumuler une armada de produits. Rien de mieux qu’un bon soin cocoon. Le duo Crème Fraîche et l’Huile Prodigieuse de Nuxe se déclinent justement en texture riche pour l’hiver. Encore plus nourrissantes que leur version culte, elles vont faire le bonheur des peaux très sèches. , Le seul duo beauté dont on aura besoin par ce temps glacé - Elle
  • Ce nouveau Génifique calmant s'utilise le soir pendant un mois en complément ou pas du Sérum de Jour Génifique classique. Non seulement la peau retrouve un seuil de sensibilité normal mais elle voit son épiderme se renforcer, sa résistance aux agressions externes augmenter, ses rides moins se creuser et surtout sa texture de peau se velouter. Marie Claire, Crèmes visages 2019 : les formules iconiques rénovées - Marie Claire

Traductions du mot « velouter »

Langue Traduction
Anglais velvet
Espagnol terciopelo
Italien velluto
Allemand samt
Chinois 丝绒
Arabe المخمل
Portugais veludo
Russe бархат
Japonais ベルベット
Basque velvet
Corse bellucci
Source : Google Translate API

Synonymes de « velouter »

Source : synonymes de velouter sur lebonsynonyme.fr
Partager