La langue française

Vannant

Sommaire

  • Définitions du mot vannant
  • Phonétique de « vannant »
  • Citations contenant le mot « vannant »
  • Traductions du mot « vannant »
  • Synonymes de « vannant »

Définitions du mot vannant

Trésor de la Langue Française informatisé

VANNER1, verbe trans.

A. − AGRIC. Débarrasser les céréales des impuretés qui les accompagnent en les secouant dans un van ou dans tout ustensile en tenant lieu. Vanner le grain, l'avoine.
1. [Le suj. désigne une pers.] Voici les gerbes!... Elles nous ont coûté de la peine, c'est vrai; mais nous allons les battre, les vanner, les cribler (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 137).Quand le moissonneur vanne son blé, on voit s'envoler au vent les pailles légères et l'écorce du grain (Alain, Propos, 1929, p. 834).
Empl. abs. Pelle à vanner. Il vannait, il raccommodait des filets, il équarrissait (...), affûtait des pieux (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 140).
P. anal. Quand on a séparé le blé de la paille, on la vanne, si je puis dire, à la fourche, de préférence lorsqu'il y a du vent. C'est un très beau spectacle que celui de tous ces hommes qui, d'un grand geste circulaire, lancent les chaumes vers le ciel où ils se dispersent au milieu d'un nuage de poussière dorée (T'Serstevens, Itinér. esp., 1963, p. 264).
2. [Le suj. désigne une machine agricole] Je les verse [les boisseaux de blé] ensuite dans la trémie de ce petit moulin à ventilateur, qui, mis en mouvement par le même courant, le vanne et le crible (Crèvecœur, Voyage, t. 2, 1801, p. 40).Aujourd'hui une machine à vapeur bat et vanne à la fois le blé (...). Elle happe et elle broie à la manière d'une bête féroce qui s'assouvit (Pesquidoux, Chez nous, 1921, p. 146).
Empl. pronom. passif. Une autre gerbe succède et une autre encore, une autre toujours. Et le grain pleut sur les cribles, y saute, s'y trie, s'y vanne sous les pelles qui l'éventent (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 60).
B. − P. ext.
1. Secouer, faire voler.
a) [Le compl. d'obj. désigne un inanimé concr.] Scarbo (...) vannait sur mon toit, au cri de la girouette, ducats et florins qui sautaient en cadence (Bertrand, Gaspard, 1841, p. 121).
b) [Le compl. d'obj. désigne une pers.] Le petit train nous vanne sur les banquettes, entre des rails trop larges, qui n'ont pas été faits à sa mesure (Renard, Écorn., 1892, p. 65).
2. ART CULIN. Remuer une sauce, une crème épaisse pour éviter la formation d'une peau au moment de son refroidissement. Incorporez le parmesan râpé (...). Vannez pour bien mélanger, rectifiez l'assaisonnement (Gdes heures cuis. fr.,P. Montagné,1948, p. 189).
C. − Au fig.
1. Opérer un tri minutieux, épurer, purifier. Que sont ces éplucheurs, ces hommes importans Qui vannent le langage et qui passent leur temps À définir les mots par ordre alphabétique Auprès de ce géant du monde poétique [Hugo] ? (Pommier, Crâneries, 1842, p. 41).
2. Soumettre à un examen détaillé, à une critique sévère. Synon. passer au crible (v. crible1).Il ne s'était pas rencontré de ministre qui eût pris sur lui d'avoir une opinion (...) sans que cette opinion, cette chose, eût été vannée, criblée, épluchée par les gâte-papier (...) de ses bureaux (Balzac, Ferragus, 1833, p. 136).
D. − Fam. Fatiguer, épuiser (quelqu'un). Synon. éreinter, harasser.Le plus embêtant, c'est d'y avoir repincé une insomnie totale qui dure déjà depuis cinq ou six nuits et me vanne (Valéry, Corresp. [avec Gide], 1898, p. 312).Moi, la campagne, ça me vanne, dit le comique en bâillant. Ça me fiche un sommeil! (Colette, Music-hall, 1913, p. 8).
Prononc. et Orth.: [vane], (il) vanne [van]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xies. judéo-fr. « secouer le grain dans un van pour en enlever les impuretés » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t. 1, p. 144); ca 1200 part. passé adj. vanee (Chevalier Cygne, éd. C. Hippeau, p. 164); ca 1260 vanner (Philippe de Novare, Les Quatre Ages de l'homme, éd. M. de Fréville,74); 2. ca 1230 des miex vanés « des meilleurs » (Chevalier deux épées, 9743 ds T.-L.); fin xiiies. vané « convenable, purifié » (Jacques de Baisieux, Dit sur les V lettres de Maria, 178 ds A. Scheler, Trouvères belges, I, 1876, p. 211); 3. 1377 « berner, se moquer de » (Lettre de rémission ds Du Cange, s.v. vanna); 1690 vener fig. « faire marcher » (Fur.); 4. 1479 « tourmenter, harasser » (Jean Molinet, La Journée de Therouenne ds Faictz et dictz, éd. N. Dupire, t. 1, p. 129, vers 57 et p. 133, vers 174); 1844 vannée « épuisée, harassée » (Sand, Jeanne, p. 441). Issu d'un lat. pop. *vannare corresp. au lat. class. vannere, ces 2 formes ayant des représentants dans les lang. rom., avec parfois des croisements (v. FEW t. 14, p. 162a). Fréq. abs. littér.: 30.
DÉR. 1.
Vannage, subst. masc.a) Opération qui consiste à nettoyer le grain dans un van; résultat de cette opération. Les travaux à la suite desquels la volonté peut ainsi s'arrêter fermement à une résolution difficile, pénible, sont comparables à un vannage de grains. L'idée qui domine est enveloppée, perdue, parmi une foule de petites idées secondaires, contradictoires, qui se pressent toutes à la fois, qu'il faut secouer longtemps avant qu'elles s'écoulent et disparaissent, laissant enfin l'autre seule, nette, évidente (Duranty, Malh. H. Gérard, 1860, p. 319).b) Au fig., fam. Grande fatigue. Au bout d'une nuit de noce (...) c'est le grand vannage (Bruant1901, s.v. abattement).c) Géomorphol. Synon. de déflation (v. ce mot B). (Ds GDEL). [vana:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. 1293 vanage « épuration du grain avec le van » (C'est dou moulin ki fu Jakemon le roy, chirog., Arch. Tournai ds Gdf.), 1403 vennage (Exéc. test. de Huart de Rely, Arch. Tournai, ibid.); av. 1678 vannage (Traité entre la cité et le monastère de Breteuil ds Du Cange, s.v. vannatio), 1776 vannage (Restif de La Bret., Le Paysan perverti, t. 4, p. 160); de vanner1, suff. -age*.
2.
Vannure, subst. fém.Ensemble de poussières et impuretés séparées du bon grain après vannage. Les fines particules de vannure mises en suspension dans l'air peuvent présenter un danger pour les voies respiratoires et les yeux (Encyclop. de méd., d'hyg. et de sécur. du travail, Genève, Bureau internat. du Travail, t. 2, 1974, p. 1282). [vany:ʀ]. 1resattest. 1291 vaneure (Livre des jurés de l'abbaye de Saint-Ouen de Rouen, fo241 ro, Arch. Seine-Inférieure ds Gdf. Compl.), xves. [date ms.] vanneure (Jean Corbichon, Propriétés des choses, XVII, 153, B. N. 22533, 297b, ibid.), 1553 vannure (Bible, impr. Jean Gérard, Amos, chap. VIII); de vanner1, suff. -ure*.

VANNER2, verbe trans.

TRAV. PUBL. [Corresp. à vanne1A 1 a] Munir d'une ou de plusieurs vannes une rivière, une écluse, un barrage pour en régler le débit. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [vane]. Étymol. et Hist. 1694 (Corneille (Th.): On dit aussi Vanner de dosses quelque endroit, pour dire, Y mettre des vanteaux de bois, quand on veut arrester l'eau, ou faire des bastardeaux). Dér. de vanne1*; dés. -er.

VANNER3, verbe

Pop., fam. [Corresp. à vanne2]
A. − Empl. intrans.
1. Dire des vannes. Synon. blaguer (fam.), charrier1(pop.), plaisanter.En 1919, lorsque le caporal Dimier annonce qu'il (...) rentre à Paris, un joyeux lui dit: « tu veux vanner »tu veux plaisanter (Galtier-Boissière, Devaux, Dict. arg., 1939, p. 12).
2. Afficher une attitude suffisante et prétentieuse, faire le fanfaron. Synon. fam. crâner, frimer1.On l'appelait Henri-les-Gants-Blancs pour sa manie de vanner avec des mitaines de garçon d'honneur (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 104).
B. − Empl. trans. Vanner qqn.,,Lui envoyer des vannes, se moquer de lui méchamment`` (GDEL).
Prononc.: [vane]. Étymol. et Hist. 1791 (Hébert, Le Père Duchesne, no98, 4 ds Quem. DDL t. 38: ils ont dit à leur roi, qui étoit un imbécile, foutez nous le camp, & et le roi a vanné) [1874 arg. des voyous « débiter un boniment » et « tenir des propos désobligeants et mensongers » d'apr. Esn. 1966] 1900 « mentir » (Nouguier, Notes manuscr. Dict. Delesalle); 1927 « être content, jubiler » (Dussort, Preuves exist., dép. par Esnault, 1938, p. 204); 1939 « plaisanter, dire des vannes » (Galtier-Boissière, Devaux, loc. cit.); 1953 « faire le fanfaron » (Simonin, loc. cit.). Spécialisation d'empl. de vanner1* (v. étymol. et hist. 3) ou refait, surtout aux empl. les plus récents sur vanne2*.

Wiktionnaire

Forme de verbe

vannant \va.nɑ̃\

  1. Participe présent du verbe vanner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VANNER. v. tr.
Nettoyer les grains au moyen d'un van. Vanner du blé, de l'avoine, de l'orge.

Phonétique du mot « vannant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vannant vanɑ̃

Citations contenant le mot « vannant »

  • Préparer la sauce vanille en faisant bouillir le lait avec les gousses de vanille puis blanchir les jaunes avec le sucre et la Maïzena et verser dessus le lait bouillant et cuire à la nappe (c’est-à-dire lorsque le mélange recouvre la spatule utilisée). Ajouter la crème fraîche et refroidir vivement en vannant. Laver et égoutter les fruits puis napper le fond de l’assiette de sauce vanille. Garnir la tulipe de fruits et la poser sur l’assiette, saupoudrer de sucre glace et ajouter des feuilles de menthe pour la déco. nrpyrenees.fr, Tulipe de fruits rouges de Bigorre - nrpyrenees.fr
  • Scary Movie: génial car méchant, trash, irrespectueux, vannant à tous les étages, bref libre et marrant, c'est tout, ça n'a pas d'autres fonctions et c'est bien ainsi. Casting débridé et éclectique, un film qui veut faire marrer tout le monde et pas qu'une catégorie de personnes, bref impossible a faire de nos jours et c'est bien dommage. C'est lorsque l'on tombe sur des films comme celui-ci que l'on peut évaluer le recul des mentalités de l'époque actuelle... EcranLarge.com, Scary Movie serait trop trash et politiquement incorrect aujourd'hui, selon les réalisateurs - Actualité Film - EcranLarge.com
  • Comme elle, combien sommes-nous à penser, voire idolâtrer, bien des années plus tard, une maîtresse ou un prof de lycée hors normes ? Certains peuvent encore citer le nom de tous leurs enseignants. Un nom qu’ils associent à de bons comme de douloureux souvenirs. “Cette prof de maths passait 20 minutes par heure à m'afficher au tableau en me vannant sur un sujet sur lequel je bloquais”. Olivier n’est pas près d’oublier cette enseignante. “Elle m’a dégouté des maths alors même que j’étais plutôt bon et que je comptais me diriger vers une S”, raconte le jeune homme. Les Echos Start, Ces profs qui ont déclenché des vocations… ou les ont gâchées | Les Echos Start
  • Dans la vie, il y a ceux que l'on surnomme les Jacky (souvent un peu beaufs), les Régis (en général très maladroits) et les Kevin, souvent un peu … dans leur monde. Alors pour fêter la Saint Kevin en ce mercredi 3 juin, les internautes ont choisi de leur rendre hommage à leur façon, c'est à dire en les vannant (gentiment). On précise qu'à GQ, on n'a évidemment rien contre les Kevin (ni contre les Régis ou les Jacky, d'ailleurs), mais il faut reconnaitre que certains tweets nous ont amusés. Rappelons au passage que certains Kevin ont su élever au firmament leur prénom (Kevin Mayer, Kevin Durant, Kevin Costner, Kevin Bacon…). Contrairement aux Régis qui, à part Régis Laspalès, n'ont pas encore vraiment trouvé leur héros… GQ France, Pour leur fête, les “Kevin" se font vanner sur les réseaux sociaux | GQ France
  • Booba est toujours autant au taquet sur les réseaux sociaux. Quand il ne sort pas des morceaux, des interviews (Corona Time) ou des blagues, il clashe ses confrères. Mais cette fois-ci, l'attaque ne venait pas de lui. Une vidéo datant de quelques temps est ressortie sur les réseaux et est visiblement très rapidement arrivée à ses oreilles. On y aperçoit le jeune rappeur du 91 Zola, qui en vannant une dame dans une escalier, en profite pour adresser une pique (“Ça monte 3 étages ça fait des crises d’asthme à la Booba”) au Duc de Boulogne. Alors qu'il aurait pu être véhément, Booba a finalement décidé de riposter de façon assez soft, voire douce ("Mais j’suis pas asmathique pk y dit ca c’est pas sympa”). Une réaction qui a surpris tout le monde de la part de celui qui a dégommé Kanye West et une bonne partie du rap français. GQ France, Clashé par le rappeur Zola, Booba réplique de façon étonnante | GQ France
  • JoeyStarr a un humour ravageur et cette fois, c’est un membre éminent de la famille royale britannique que le rappeur a pris pour cible. En vannant Elizabeth II sur Instagram, le musicien a fait mouche. Voici.fr, JoeyStarr s’attaque à Elizabeth II, sa blague fait mourir de rire Sandrine Quétier - Voici
  • En vannant, gentiment, le nouveau venu sur sa méconnaissance des codes télévisuels très établis de Top Chef, les jurés du programme montrent à quel point ils sont devenus des experts du genre. En onze éditions, Top Chef est devenu un show à la gloire de la gouaille de ses chefs stars. Leur personnalité est mise très en avant et la narration, en voix off, leur incombe à presque 100 %. Stéphane Rotenberg se contente de… passer les plats. , « Top Chef » : M6 ne tombe pas dans le Piège de la révolution pour la saison 11 de son émission star

Traductions du mot « vannant »

Langue Traduction
Anglais winnowing
Espagnol aventar
Italien vagliatura
Allemand gewinnen
Chinois 风吹
Arabe التذرية
Portugais peneirar
Russe лопата
Japonais 選別
Basque garigar- bitzeko
Corse vincendo
Source : Google Translate API

Synonymes de « vannant »

Source : synonymes de vannant sur lebonsynonyme.fr
Partager