La langue française

Vacuole

Sommaire

  • Définitions du mot vacuole
  • Étymologie de « vacuole »
  • Phonétique de « vacuole »
  • Citations contenant le mot « vacuole »
  • Traductions du mot « vacuole »

Définitions du mot « vacuole »

Trésor de la Langue Française informatisé

VACUOLE, subst. fém.

A. − GÉOL. Cavité minuscule à l'intérieur de certaines roches, provoquée soit par la présence de bulles de gaz durant leur solidification (cas des roches volcaniques), soit par la dissolution de certains de leurs éléments (d'apr. Fouc.-Raoult Géol. 1980). Les matières lancées dans les airs par les volcans: scories, ponces, cendres, présentent la structure vitreuse, car leur refroidissement s'est fait avec rapidité. Elles sont en même temps boursouflées, toutes remplies de vacuoles ou cavités bulleuses (Boule, Conf. géol., 1907, p. 32).
B. − CYTOL. Enclave inerte, parfois limitée par une membrane, présente à l'état physiologique ou pathologique dans le cytoplasme d'une cellule ou d'un organisme unicellulaire (bactérie, hématozoaire) et pouvant contenir des substances diverses. Vacuole digestive, filamenteuse, granuleuse, pulsatile; vacuole de sécrétion. Le cytoplasme est constitué d'une substance (...) dans laquelle baignent des enclaves. Certaines de celles-ci, produit du métabolisme cellulaire, représentent le protoplasme inerte sous l'aspect de vacuoles, de grains de sécrétion, de pigment, etc. (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 606).
Prononc.: [vakɥ ɔl]. Étymol. et Hist. 1. 1736 « petite cavité, intervalle vide » (Lettre de Harscoüet au P. André cité par Tolmer ds Fr. mod. t. 14, p. 299); 2. 1823 anat. « espace vide comme celui du tissu pulmonaire » (Boiste); 3. 1872 « interstice dans la structure d'une roche » (Littré). Dér. sav. du lat. vacuus « vide, inoccupé »; suff. -ole*.
DÉR. 1.
Vacuolaire, adj.a) Géol. Roche vacuolaire. Roche dont la structure présente des vacuoles. Le remplissage des amygdales, dans les roches basiques vacuolaires, s'opère à l'aide d'une famille naturelle de silicates, qui figurent aussi parmi les dépôts des sources thermales (Lapparent, Minér., 1899, p. 460).b) Cytol. Qui est relatif aux vacuoles; qui renferme des vacuoles. Membrane, système vacuolaire. La substance de la corde est constituée par de grandes cellules vacuolaires, aplaties perpendiculairement à son axe (E. Perrier, Zool., t. 3, 1903, p. 2409).Dégénérescence vacuolaire. ,,Altération cellulaire qui se caractérise par la présence au sein du cytoplasme de vacuoles de taille variable`` (Villemin 1975). Chez l'enfant myxœdémateux, le noyau épiphysaire au lieu de former un nodule à bords nets se présente comme une trame fragmentée et disséminée, corres- pondant à des îlots cartilagineux parsemés de dégénérescence vacuolaire (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 548).Suc* vacuolaire. [vakɥ ɔlε:ʀ]. 1resattest. a) 1849 contexture vacuolaire (A. Bossu, Anthropologie, II, p. 13 ds Quem. DDL t. 12), b) 1904 théorie vacuolaire (Nouv. Lar. ill.); de vacuole, suff. -aire*.
2.
Vacuolisation, subst. fém.,cytol. Transformation en vacuoles; apparition de nouvelles vacuoles. Le saturnisme chronique aboutit parfois à une vacuolisation des cellules médullaires (Roger dsNouv. Traité Méd.fasc. 61925, p. 39). [vakɥ ɔlizasjɔ ̃]. 1reattest. 1897 (E. Auscher, in G.-M. Debove et Ch. Achard, Man. de méd., VII, p. 141 ds Quem. DDL t. 8); dér. sav. de vacuole, suff. -isation, v. -tion.
3.
Vacuoliser, verbe trans.,cytol. Transformer en vacuoles; produire de nouvelles vacuoles. Part. passé en empl. adj. Lewis admet cependant que l'on observe encore des bâtonnets dans les cellules déjà très vacuolisées (J. Verne, Vie cellul., 1937, p. 143).Empl. pronom. Les mitochondries grossissent et se vacuolisent (Policard, Histol. physiol., 1922, p. 111). [vakɥlize], (il) vacuolise [-li:z]. 1reattest. 1937 (J. Verne, op. cit., p. 103); de vacuole, suff. -iser*.
BBG.Quem. DDL t. 6 (s.v. vacuolisation).

Wiktionnaire

Nom commun

vacuole \va.kɥɔl\ féminin

  1. (Didactique) Interstice, petit espace vide.
    • Pendant le travail de dissolution, on voit apparaître à l’intérieur des brins des vacuoles lenticulaires assez volumineuses. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. Petite cavité d’un tissu ou d’un élément anatomique pleine de gaz ou de liquide, et paraissant vide par rapport au tissu solide qui l’entoure.
  3. (Cytologie) Vésicule liée à la membrane du cytoplasme d’une cellule.

Nom commun

vacuole \Prononciation ?\

  1. (Cytologie) Vacuole ; vésicule liée à la membrane du cytoplasme d'une cellule.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VACUOLE (va-ku-o-l') s. f.
  • Terme didactique. Interstice, petit espace vide. Les cristaux de tel minéral laissent entre eux des vacuoles plus ou moins grandes.

    Petite cavité d'un tissu ou d'un élément anatomique pleine de gaz ou de liquide, et paraissant vide par rapport au tissu solide qui l'entoure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vacuole »

(1736) Dérivé savant du latin vacuus (« vide ») avec le suffixe -ole : « petite cavité », → voir alvéole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français vacuole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vacuole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vacuole vakµɔl

Citations contenant le mot « vacuole »

  • A l'intérieur des cellules, les organites sont aussi majoritairement translucides. Noyau, mitochondries, appareil de Golgi, vacuole...et surtout chloroplastes ! Science-et-vie.com, Arbres : plongez au cœur d'une feuille de séquoia, en vidéo - Science & Vie
  • Cette propriété de la chloroquine explique son effet antipaludique. En effet, au cours de leur cycle de vie, les parasites responsables du paludisme pénètrent dans les globules rouges dont ils découpent l'hémoglobine pour fabriquer leurs propres protéines. Ils utilisent pour cela des enzymes contenus dans une vacuole digestive. En s'accumulant dans cette dernière, la chloroquine perturbe le fonctionnement enzymatique, à l'image de ce qui se passe dans les lysosomes. Le Point, Chloroquine et infections virales : ce qu'il faut savoir - Le Point
  • Pour ce faire, T. gondii a mis en place une stratégie invasive ingénieuse. Les scientifiques de l’Institut pour l’avancée des biosciences (CNRS/Inserm/Université Grenoble Alpes) ont réussi à reconstituer les étapes de la pénétration du parasite dans une cellule-hôte. T.gondii injecte dans la membrane d’une cellule, un complexe de protéines formant une porte par laquelle il s’engouffre en quelques secondes. Il effectue enfin une rotation sur lui-même pour refermer la porte derrière lui. La force de rotation lui permet également de s’isoler dans une vacuole, une petite poche qui lui sert de nid où il continue à se développer aux dépens de son hôte. Salle de presse | Inserm, Un parasite qui se tortille pour envahir une cellule-hôte | Salle de presse | Inserm
  • « J’ai été l’un des premiers à utiliser la Chloroquine pour des maladies infectieuses en dehors du paludisme, car c’est un médicament qui entre dans les cellules et modifie l’acidité de la vacuole, la bulle dans laquelle les microbes se multiplient. Cela fait un quart de siècle que nous étudions sa capacité et ses effets. Ce ne sont pas des choses nouvelles », affirme le professeur Raoult.  Espace Manager, Coronavirus: La Chloroquine est issue de la graine de Nigelle, remède contre tous les maux...

Traductions du mot « vacuole »

Langue Traduction
Anglais vacuole
Espagnol vacuola
Italien vacùolo
Allemand vakuole
Chinois 空泡
Arabe فجوة عصارية
Portugais vacúolo
Russe вакуоль
Japonais 液胞
Basque vacuole
Corse vacuole
Source : Google Translate API
Partager