La langue française

Utricule

Sommaire

  • Définitions du mot utricule
  • Étymologie de « utricule »
  • Phonétique de « utricule »
  • Citations contenant le mot « utricule »
  • Traductions du mot « utricule »

Définitions du mot « utricule »

Trésor de la Langue Française informatisé

UTRICULE, subst. masc.

A. − ANAT. HUM. ET ANIM.
1. Renflement du labyrinthe membraneux de l'oreille interne. Le labyrinthe membraneux (...) comprenant: l'utricule et le saccule, réunis par le canal de Böttcher (E. Perrier, Zool., t. 4, 1932, p. 3502).
2. Utricule prostatique. Conduit piriforme, situé dans la ligne médiane entre les deux canaux déférents à la face urétrale de la prostate. Les utérus masculins (...) doivent, à cette localisation, leur autre nom de vésicules ou utricules prostatiques (E. Perrier, Zool., t. 4, 1932, p. 3524).
B. − BOTANIQUE
1. Vésicule de tissu cellulaire des végétaux. Les fibres du bois (...) renferment entre leurs ouvertures des utricules (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 180).
2. Cavité des grains de pollen qui contient le fluide fécondant. Utricule pollinique. (Dict. xixeet xxes.).
3. Bractée qui entoure presque entièrement l'ovaire de la fleur dans certaines familles végétales dicotylédones. L'ovaire de la fleur est enfermé dans une gaine fermée, l'utricule, de forme caractéristique, de laquelle s'échappe le stigmate (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 296).
4. Petit organe en forme d'outre jouant dans certaines plantes le rôle de flotteur et de piège à insectes, petits crustacés et larves aquatiques. Chaque utricule est (...) un piège (...) très ingénieux: à l'entrée du sac se trouve une membrane en forme de clapet, s'ouvrant vers l'intérieur, de sorte que l'imprudente bestiole qui s'aventure jusque-là est incapable d'en ressortir (Actual. terminol.t. 17 no7/8 1984, p. 20, col. 1).
Prononc. et Orth.: [ytʀikyl]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. a) Bot. ca 1752 « vésicule du tissu cellulaire des plantes » (Obs. sur la botanique ds Trév. 1752); b) 1758 « chacune des petites outres jouant le rôle de flotteur chez les plantes appelées utriculaires » (Duhamel du Monceau, De la physique des arbres, 1, 14); 2. 1846 anat. « une des cavités du vestibules de l'oreille interne » (Besch.); 1855 utricule prostatique (Littré-Robin). Empr. au lat.utriculus « petite outre », dimin. de uter, utris « outre ».
DÉR.
Utriculaire, utriculeux, -euse, adj.Qui a la forme d'un utricule; garni d'utricules. (Dict. xixeet xxes.). [ytʀikylε:ʀ], [-lø], fém. [-ø:z]. 1resattest. a) 1771 utriculaire « garni d'utricules » (Trév.), b) 1842 utriculeux « qui a la forme d'une petite outre » (Ac. Compl.); dér. sav. de utricule, suff. -aire1* et -eux*.
BBG.Hasselrot 20es. 1972, p. 84.

Wiktionnaire

Nom commun

utricule \y.tʁi.kyl\ masculin

  1. (Botanique) Partie du tissu cellulaire des végétaux.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Sorte de petite outre pleine d’air, servant à soutenir dans l’eau les feuilles et les racines de quelques plantes aquatiques.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Anatomie) Saccule recouvert de cils qui se situe dans l’oreille interne et qui joue un rôle dans le maintien de l’équilibre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

UTRICULE (u-tri-ku-l') s. m.
  • 1 Terme d'anatomie inventé par Boerhaave pour Ruysch. Petite poche.

    Renflement du labyrinthe membraneux de l'oreille.

    Utricule prostatique, organe en forme de poche piriforme, situé sur la ligne médiane entre les deux canaux déférents, à la face uréthrale de la prostate.

  • 2 Terme de botanique. Chacune des cellules du tissu cellulaire des végétaux.

    Petites outres pleines d'air servant à soutenir dans l'eau les feuilles et les racines de quelques plantes. C'est Malpighi qui avait donné le nom d'utricules à la substance vésiculaire qui remplit les intervalles que laissent entre eux les vaisseaux longitudinaux, Bonnet, Contempl. nat. x, 26. Ces grands utricules découverts par Malpighi et Grew [dans les parenchymes des feuilles], Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 436, dans POUGENS.

    Nom donné par quelques botanistes à certaines espèces de fruits.

    Cavité remplie de fluide fécondant que forme chaque grain de pollen.

    Utricules mères polliniques, utricules mères du pollen, les ovules mâles des phanérogames.

REMARQUE

C'est à tort que quelques botanistes le font féminin : Utricule primordiale, utricule azotée qui tapisse certaines cellules végétales et est appliquée contre leur paroi de cellulose.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

UTRICULE, s. m. (Hist. nat. Bot.) On nomme utricules en botanique, des especes de vésicules, ou de sucs ovoïdes formés par les intervalles que laissent entr’eux les faisceaux des fibres ligneuses. Les vésicules sont placés horisontalement, & paroissent avoir pour fonction principale, celle de préparer le suc nourricier de la plante. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « utricule »

Lat. utriculus, dimin. de uter, outre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin utriculus (« petite outre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « utricule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
utricule ytrikyl

Citations contenant le mot « utricule »

  • La taille des utricules, leur forme, leur pilosité, la taille et la forme du bec qui les prolonge (par exemple pas de bec chez C. flacca), le fait qu’ils soient lisses, bosselés ou nervés, leur couleur (l’aspect brillant des utricules de C. liparocarpos est typique), tout cela doit être observé attentivement. Tela Botanica, Les Carex du sud de la France – Tela Botanica
  • - Le labyrinthe de l'oreille interne comprend les canaux semi-circulaires et les organes otolithiques. Les canaux semi-circulaires sont au nombre de trois de chaque côté et disposés perpendiculairement les uns par rapport aux autres. Ils sont sensibles aux mouvements d'accélération angulaire. Les organes otolithiques sont au nombre de deux de chaque côté : le saccule et l'utricule. Ils contiennent des cellules sensorielles reliées par des cils à une sorte de plaque gélatineuse contenant des microcristaux de calcium. Du fait de la masse représentée par ces cristaux, ces organes sont sensibles à la pesanteur et aux accélérations linéaires. Ils informent en permanence les centres vestibulaires de l'inclinaison de la tête par rapport à la verticale. Figaro Santé, Vertiges - Quel mécanisme ? - Fiches santé et conseils médicaux
  • Depuis 20 ans, des progrès considérables ont été réalisés dans la compréhension des surdités héréditaires présentes dès la naissance, dont la cause la plus fréquente est un dysfonctionnement de l’oreille interne. L’oreille interne est constituée de l’organe de l’audition (cochlée) et des cinq organes de l’équilibration (saccule, utricule, et trois canaux semi-circulaires), contenant les cellules sensorielles ou cellules ciliées. A ce jour, près de 100 gènes responsables de ces surdités ont été identifiés. Salle de presse | Inserm, Syndrome de Usher : restauration de l’audition et de l’équilibre grâce à la thérapie génique | Salle de presse | Inserm
  • 30 % des vertiges sont liés à des déplacements de cristaux dans les canaux semi-circulaires d'une des oreilles internes. Il s'agit de cette sensation, transitoire et brève, de tête qui tourne, par exemple, lorsque l'on se relève du lit. Le vertige est alors isolé sans aucun autre signe. Lors de ce phénomène, que l'on dénomme dans le jargon médical, vertige positionnel paroxystique bénin (VPPB), les cristaux (otolithes ou «pierre de l'oreille») présents dans l'oreille interne se sont détachés de l'utricule et vont perturber les forces hydrodynamiques appliquées sur les capteurs des canaux semi-circulaires de l'oreille interne. Or, l'équilibre harmonieux de ces flux hydrodynamiques sur chaque capteur des canaux semi-circulaires est nécessaire au cerveau pour connaître précisément les coordonnées de la tête dans l'espace et apporter la sensation d'équilibre. , La rééducation peut-elle traiter les vertiges ?

Traductions du mot « utricule »

Langue Traduction
Anglais utricle
Espagnol utrículo
Italien utricle
Allemand utriculus
Chinois tric
Arabe قمل
Portugais utrículo
Russe перепончатый мешочек ушного лабиринта
Japonais ユートリクル
Basque utricle
Corse utriculu
Source : Google Translate API
Partager