La langue française

Truble

Sommaire

  • Définitions du mot truble
  • Étymologie de « truble »
  • Phonétique de « truble »
  • Citations contenant le mot « truble »
  • Traductions du mot « truble »
  • Synonymes de « truble »

Définitions du mot truble

Trésor de la Langue Française informatisé

TRUBLE, TROUBLE3, subst. fém.

A. − PÊCHE. Petit filet de pêche en forme de poche, monté sur un cerceau, muni parfois d'un manche, et qu'utilisent aussi les pisciculteurs pour retirer les poissons des viviers. Truble à crevettes; truble de pisciculteur; pêcher à la truble. À l'île de Ré, les femmes et les filles pêchent, entre les roches et dans les herbiers, de grosses chevrettes avec une espèce de truble qu'elles nomment treille ou trulot (Baudr.Pêches1827).On y voyait aussi, contre la porte de la grange, une grande trouble à pêcher (Erckm.-Chatr., Ami Fritz, 1864, p. 45).
B. − Vieilli. Filet à papillons. C'était un de ces beaux phalènes qui, le soir, au dernier crépuscule, s'élancent de fleur en fleur et qu'enfant avec ma « trouble » à papillons je n'arrivais pas à saisir (Barrès, Cahiers, t. 7, 1908, p. 64).
REM.
Troubleau, subst. masc.Petit truble. [L'outillage] de mon fils est plus considérable; c'est d'abord un troubleau, sorte de sac en forte toile, monté sur un cercle de fer et armé d'un manche très-résistant, car cet instrument fait un rude travail (Sand, Impress. et souv., 1873, p. 350).
Prononc. et Orth.: [tʀybl̥], [tʀubl̥]. Ac. 1718: trouble; 1762, 1798: truble; dep. 1835: trouble ou truble (id. ds Littré (truble est ,,meilleur``)), Lar. Lang. fr., Rob. 1985. Selon Littré et Rob. 1985: ,,Ce mot est parfois employé à tort au masculin``. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 plur. trubles « sorte de pelle » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, II, 3540), répandu dans les dial. norm. comme subst. masc. (FEW t. 13, 2, p. 342b); 2. « filet à poissons [sorte d'épuisette emmanchée à une perche] » a) 1260 plur. trubles (Etienne Boileau, Métiers, éd. G. B. Depping, p. 262); b) xiiie-xives. masc. sing. pescheir au truble fig. « ne rien faire d'utile » [cette pêche ne rapportant que peu, v. G. Tilander, Lex. Renart, 1924, s.v. loche] (Renart, éd. E. Martin, XIV, 450, leçon ms. C, t. 3, p. 520); c) 1269-78 fém. sing. prendre a la trible (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 13974); 1298, sept. pescier a la truvle (Chartes de Joinville, éd. N. de Wailly ds Bibl. Éc. Chartes, 6esérie, t. 3, 1867, p. 597); 1704 trouble (Trév.). Truble, de genre masc. ou fém., est prob. issu du gr. de Marseille τ ρ υ ́ β λ ι ο ν subst. neutre, et τ ρ υ ́ β λ η fém. « bol, écuelle, assiette ». Le lat. trublium « id. » (empr. au gr.) ne peut en effet expliquer le vocalisme du fr.; en revanche, le caractère du mot fr. (techn. du pressoir, de la pêche) est tout à fait compatible avec l'hyp. d'un empr. dir. au gr. Du point de vue phonét., le traitement du gr. μ υ ́ ρ τ ο ν « myrte » passé dans l'a. prov. murta (FEW t. 6, 2, p. 316b) postulant un , permet de déduire que le gr. [υ], long ou bref, passant dans le domaine gallo-rom., a connu la même évol. que le lat. . La forme a. fr. trible peut s'expliquer à partir de truble p. dissim. entre ü et la cons. labiale suiv. La forme trouble (cf. trubleau, troubleau), peut-être p. infl. de troubler*; FEW t. 13, 2, p. 343a et b.

Wiktionnaire

Nom commun

truble féminin

  1. (Pêche) Filet en entonnoir, au bout d’une gaule.
    • La vignette représente la maniere de pêcher avec la truble….Le maître pêcheur, figure 1. descend la truble dans l’eau au pié de la berge en la tenant par le manche…. (L'Encyclopédie)
    • … : on jette cet appât dans l’eau où l’on sait qu’il y a du poisson, & on le prend aisément à la main, ou avec une petite truble ou panier. (« L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. » -Rouen, 1787)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TROUBLE ou TRUBLE. n. f.
T. de Pêche. Filet en forme de poche, monté sur un cercle ou un ovale, auquel est ordinairement ajusté un manche. On prend avec la trouble du poisson dans les réservoirs.

Littré (1872-1877)

TRUBLE (tru-bl') s. f.
  • Terme de pêche. Filet, en forme de sac, attaché au bout d'une perche, qui sert à prendre le poisson dans les réservoirs

    On dit aussi trouble. À la Chine, on les prend [les cailles] au vol avec des troubles légères que les Chinois manient fort adroitement, Buffon, Ois. t. IV, p. 277. Les saisir [les papillons] au vol avec un petit filet connu sous le nom de trouble, Genlis, Maison rust. t. I, p. 132, dans POUGENS.

    Quelques-uns font, à tort, ce mot du masculin.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les saimes et les trubles à bois de l'eaue le roi doivent estre aus molles [moules] le roi, Liv. des mét. 262. Li menu pescheour de Vauquelour pescheront… à la truvle et au jonchiés, ausi comme il ont fait avant, Bibl. des ch. 6e série, t. III, p. 597.

XIVe s. Truble de fil, autre que celle à boiz, de quoy en tous temps l'en pourra peschier, Ordonn. des rois, t. VII, r. 770.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRUBLE, Voyez Palette.

Truble ou Trouble, qu’on appelle en quelques endroits étiquette, (Pêche.) c’est un petit filet de pêcheur, qui a à-peu-près la figure d’un grand capuchon à pointe ronde, dont l’ouverture est attachée à un cerceau, ou à quatre bâtons suspendus au bout d’une perche : on s’en sert pour pêcher les écrevisses, & aussi pour d’autres poissons. On amorce la truble avec une poignée de vers de terre, qu’on enfile par le milieu du corps, & qu’on lie pour pendre au haut de ce filet, de sorte qu’ils soient à demi-pié du fond du filet quand on le plonge dans l’eau.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « truble »

Wallon troûl. Origine inconnue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « truble »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truble trybl

Citations contenant le mot « truble »

  • L’ancien international anglais à la carrière riche, passé notamment par Southampton, Tottenham et Liverpool, est, comme beaucoup d’Anglais, confiné. Il a profité de ce moment truble pour raconter une anecdote croustillante sur sa rencontre Ronaldo Nazario, alors qu’il répondait aux questions des internautes pour le Daily Mail. Le géant de 39 ans (2,02m) est revenu sur ce moment spécial :  Sport24, Peter Crouch raconte sa rencontre lunaire avec Ronaldo - Fil Info - Football
  • En conclusion, certains patients atteints de psychose avait des anticorps anti-NMDAR révélateurs d'une maladie immunitaire. L'étude pose ainsi 2 questions : les patients psychotiques avec anticorps auraient-ils dû être traités pour ce trouble immunitaire plutôt que leur psychose ? Existe-t-il un lien spécifique ou particulièrement fort entre truble immunitaire et psychose ? L'étude appelle ainsi à une nouvelle recherche, beaucoup plus large, pour préciser la prévalence de ces anticorps en cas de psychose. santé log, PSYCHOSE: 9% des patients psychotiques présentent un trouble immunitaire | santé log

Traductions du mot « truble »

Langue Traduction
Anglais truble
Espagnol truble
Italien truble
Allemand truble
Chinois 易碎
Arabe ثلاثي
Portugais truble
Russe truble
Japonais トルーブル
Basque truble
Corse truble
Source : Google Translate API

Synonymes de « truble »

Source : synonymes de truble sur lebonsynonyme.fr
Partager