La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trou normand »

Trou normand

Définitions de « trou normand »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

trou normand \tʁu nɔʁ.mɑ̃\ masculin

  1. Petit verre de calvados à l’origine, ou plus récemment sorbet généralement arrosé d’alcool, servi au milieu d’un repas comprenant de nombreux plats, et censé faciliter la digestion et redonner de l’appétit.
    • Eh bien! l’ami, vous le connaissiez pas le trou normand? […] On l’appelle, dans le pays du cidre, le trou du milieu… Notez, en passant, qu’il serait plus vrai de dire le trou des trois quarts, puisqu’il ne se prend, le plus souvent, qu’entre le fromage et la poire; mais n’épiloguons pas : d’ailleurs, nous autres parisiens, n’avons-nous pas aussi… notre petit trou parisien? — (Charles-Isidore Dessaux, Jacques Bonhomme, Desseaux, 1878, page 32)
  2. (Par extension) (Figuré) Pause, interlude.
    • Le « Gros Journal », de Mouloud Achour, qui est en fait une pastille de dix minutes, tient lieu de trou normand entre « Le Grand Journal » et la nouvelle formule du « Petit Journal » : un entretien (de plus), une rubrique (de plus), de l’humour maison : rien de bien nouveau. — (Renaud Machart, Victor Robert, le médecin réanimateur du « Grand Journal », dans Le Monde, 5 septembre 2016 [texte intégral])
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « trou normand »

(1877) → voir trou et normand. Cette pratique, qui ne vient pas particulièrement de Normandie, était appelée plus anciennement « coup du milieu ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trou normand »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trou normand tru nɔrmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « trou normand »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « trou normand »

  • Le trou normand est la combinaison d’un sorbet et d’une eau de vie. C’est une tradition vieille de 400 ans qui marque une pause dans les copieux repas de fête pour aider les convives à garder l’appétit jusqu’à la fin des victuailles. , Les petits secrets de Margaux. Trou normand : aide-t-il vraiment à digérer ?
  • Les restos ou gîtes facilement baptisés « Le Trou normand » se ramassent à la pelle sur les routes de Normandie. Mais le village de la Vieille-Lyre peut se vanter de posséder l’unique et véritable « Trou normand », source d’inspiration du film éponyme de 1952. Dans l’ancienne auberge, Bourvil et Bardot ont déserté les lieux depuis belle lurette, mais leurs photos aux murs servent de décoration principale au bâtiment racheté par la mairie et transformé en gîte de groupes. leparisien.fr, Le Pays d’Ouche, ce trou normand qui n’a pas oublié Bourvil - Le Parisien
  • Qui connaît encore « le trou normand », dont le nom évoque davantage l’absence de plat qu’un mets bien précis ? Si elle est quelque peu tombée en désuétude aujourd’hui, cette coutume gastronomique, qui consiste à servir un petit verre d’eau-de-vie (généralement du calvados) au beau milieu du repas, a toutefois gardé sa vocation de réveiller les appétits endormis des convives lors de certains banquets interminables. Mais elle peut prendre différentes formes. Le trou normand est généralement proposé par le maître de maison après les entrées ou entre deux plats. À ce moment-là, en effet, certains estomacs fragiles crient déjà grâce et le trou normand vient alors à point nommé pour relancer leur appétence. L’explication physiologique est simple : en dilatant la paroi de l’estomac, l’alcool interrompt la sensation de satiété et crée donc une impression de vide (le « trou » en question), faisant ainsi mentir l’adage selon lequel l’appétit viendrait en mangeant. Soirmag, Le trou normand - Soirmag
  • Un beau mariage, franchement, une belle mariée pompette avant l’heure, prête à se laisser ravir la jarretière. C’est l’auberge du « Cheval Noir » où nous avons déjeuné qui fait office de dancing. Et qui vois-je sangloter assis sur des chaises en regardant la noce twister et valser à n’en pouvoir mais ? La serveuse et le serveur qui nous ont escortés avec brio tout au long du repas : suprême de canard aux airelles pour les uns, darne de saumon à l’aneth pour les autres - et trou normand pour tous, par Saint Georges ! Le Telegramme, [Miscellanées] Tout va bien ! - France - Le Télégramme
  • Hippolyte, un normand trentenaire naïf, apprend que son oncle décédé lui laisse en héritage sa fortune et son auberge « Le Trou normand ». Pour cela une seule condition : il doit impérativement obtenir son certificat d'études. Sa tante et sa cousine feront tout pour l'en empêcher et ainsi mettre la main sur la fortune… , Le Trou normand : une comédie avec Bourvil et première apparition de BB à l’écran (en Blu-ray)

Images d'illustration du mot « trou normand »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trou normand »

Langue Traduction
Anglais norman hole
Espagnol hueco normando
Italien buco normanno
Allemand normannisches loch
Chinois 诺曼洞
Arabe ثقب نورمان
Portugais buraco normando
Russe нормандская дыра
Japonais ノーマンホール
Basque norman zuloa
Corse foru nurmannu
Source : Google Translate API

Trou normand

Retour au sommaire ➦

Partager