La langue française

Trichotillomanie

Sommaire

  • Définitions du mot trichotillomanie
  • Étymologie de « trichotillomanie »
  • Phonétique de « trichotillomanie »
  • Citations contenant le mot « trichotillomanie »
  • Traductions du mot « trichotillomanie »

Définitions du mot « trichotillomanie »

Trésor de la Langue Française informatisé

trichotillomanie (-tillomanie, du gr. τ ι ́ λ λ ε ι ν « arracher »), subst. fém.,,Tic consistant à arracher constamment les cheveux ou les poils d'une région donnée`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Synon. trichomanie.

Wiktionnaire

Nom commun

trichotillomanie \tʁi.kɔ.ti.jo.ma.ni\ féminin

  1. Manie de s’arracher les cils, les sourcils ou les cheveux par tic ou nervosité.
    • La trichotillomanie se traite de la même manière qu’un tic moteur — c’est-à-dire un mouvement à répétition, tel un haussement d’épaule. […] on amène la personne à mettre le doigt sur les émotions qui génèrent une tension et déclenchent le geste, puis on s’applique à modifier le comportement. — (Châtelaine, mars 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « trichotillomanie »

(1889) De tricho- (« poil »), τίλλω, tíllô (« épiler ») et manie. Terme inventé par le dermatologue français François Henri Hallopeau.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trichotillomanie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trichotillomanie triʃɔtilɔmani

Citations contenant le mot « trichotillomanie »

  • La trichotillomanie est un trouble du comportement, qui pousse celui qui en est atteint à s’arracher les cheveux ou les poils (cils, sourcils, barbe, aisselle, poils du nez…). Jusqu’à parfois entraîner une alopécie (absence de cheveux/poils) plus ou moins étendue, et variable dans le temps. La plupart du temps, la trichotillomanie se manifeste sous forme de crise : le trichotillomane ne peut alors s'empêcher l’arrachage pendant un certain laps de temps (de quelques minutes à quelques heures). A cet instant, il est comme dans un état second. D’ailleurs, il est très difficile pour un trichotillomane de sortir d'une crise. Femme Actuelle, Trichotillomanie : comment en finir avec ce trouble de l’arrachage compulsif des cheveux ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Enfant déjà, Serena s’arrachait quelques cheveux par-ci par-là, par ennui. À l’adolescence, la Suissesse développe un trouble obsessionnel appelé trichotillomanie : quand elle entre dans une phase de crise, elle s’attaque compulsivement à sa chevelure, jusqu’à y laisser parfois des trous. À moitié chauve dès le collège, Serena raconte le harcèlement scolaire, la honte d’être différente et le sentiment de culpabilité de ne pas arriver à gérer ses pulsions d’automutilation. Télérama, Podcast : la trichotillomanie, un TOC à s’arracher les cheveux
  • Le terme de  « trichotillomanie » – ou trichomanie –  est composé de trois racines grecques : trikhos (cheveux), tillo (tirer) et mania (impulsion ou manie). Ce trouble se manifeste par un besoin irrépressible de s’arracher les cheveux. Certains vont même jusqu’à les manger, pratiquant alors la trichophagie. « Les patients décrivent un soulagement et ressentent du plaisir après avoir répondu à leur impulsion », explique le Dr Rachel Bocher, chef de service de psychiatrie au CHU de Nantes. Et comme tout comportement de type addictif, « il ne s’arrête jamais spontanément. » ladepeche.fr, La trichotillomanie, une maladie à s’arracher les cheveux - ladepeche.fr
  • Cette pulsion a un nom: la trichotillomanie, et elle toucherait majoritairement les femmes et tous les types de poils. Serena a 10 ans lorsque sa mère remarque que quelque chose ne va pas. Un à un, puis par poignées entières, la petite fille entortille puis arrache ses cheveux sans raison apparente. Le Temps, La trichotillomanie: le fardeau secret de Serena - Le Temps
  • “Ce ne sont que des poils”, a-t-il expliqué, ajoutant qu’il ne pouvait pas y faire grand-chose. Je l’ai entendu souffler le mot “trichotillomanie”, un terme qui me semblait impressionnant et effrayant. Il s’est contenté de suggérer de me faire suivre une thérapie avant de conclure le rendez-vous. Le Huffington Post, À quoi ressemble vraiment la vie d’une personne atteinte de trichotillomanie, l’obsession de s’arracher les poils | Le Huffington Post Ça marche
  • D’autres symptômes, à la frontière entre TOC et tics, portent directement sur la peau et les phanères: cheveux, poils, sourcils. Le syndrome le mieux décrit est la trichotillomanie, qui consiste à s’arracher les cheveux de manière répétitive, sans but réel, avec parfois quelques manipulations (jouer avec les cheveux avant ou après, cheveu par cheveu ou par mèches entières, les porter à la bouche, etc.). Les arrachages ont lieu en général par crises de quelques minutes à quelques heures, surtout dans les moments d’ennui ou de stress. Slate.fr, S'arracher les cheveux, parfois ce n'est pas qu'une expression | Slate.fr
  • Le terme de  « trichotillomanie » – ou trichomanie –  est composé de trois racines grecques : trikhos (cheveux), tillo (tirer) et mania (impulsion ou manie). Ce trouble se manifeste par un besoin irrépressible de s’arracher les cheveux. Certains vont même jusqu’à les manger, pratiquant alors la trichophagie. , Magazine Santé | Quand s'arracher les cheveux est une maladie
  • VIDÉO -- Rebecca Brown souffre d’une maladie rare, un trouble obsessionnel compulsif appelé « trichotillomanie », qui la pousse à arracher ses poils et ses cheveux. Cela fait sept ans que la jeune femme se bat contre cette pathologie inconnue du grand public en publiant sur son blog des photos d’elle chaque jour, rapporte le Daily Mail. ladepeche.fr, Trichotillomane, elle s’arrache les cheveux depuis 7 ans - ladepeche.fr
  • Dans la vie, il y a celles qui ont des beaux cheveux, celles qui ont des cheveux, et celles qui ont des plaques dans le cuir chevelu, voire plus de cheveux du tout. Derrière son intitulé racoleur de trichotillomanie se cache une belle tarba de maladie encore plus barbare que son nom. madmoiZelle.com, J'ai testé pour vous... être trichotillomane

Traductions du mot « trichotillomanie »

Langue Traduction
Anglais trichotillomania
Espagnol tricotilomanía
Italien tricotillomania
Allemand trichotillomanie
Chinois 毛滴虫病
Arabe داء المشعرات
Portugais tricotilomania
Russe трихотилломания
Japonais 抜毛癖
Basque trichotillomania
Corse trichotillomania
Source : Google Translate API
Partager