Toutou : définition de toutou


Toutou : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TOUTOU, subst. masc.

Familier
A. − Dans le lang. enf. ou affectif. [N. que les jeunes enfants donnent aux chiens (sans distinction de taille, de race ou d'appartenance) et, par imitation, terme employé parfois par les adultes pour désigner un petit chien, ou un chien qui leur est particulièrement cher, fidèle ou sympathique] Un beau, un bon, un brave, un gentil, un gros, un petit, un pauvre toutou; un toutou blanc, noir, frisé. Miss est heureusement accouchée de trois toutous; la mère et les enfants se portent bien (Flaub., Corresp., 1874, p. 150).C'est le petit toutou adoré qu'on embrasse éperdument, qu'on nourrit de sucre, qu'on couche sur l'oreiller du lit (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Homme-fille, 1883, p. 614).
[Dans un cont. iron. ou dépréc.] C'est un toutou, cette fois, où son cœur s'intéresse, un mauvais toutou de gouttières, qu'elle a ramassé rue Dauphine, venant de se faire écraser la patte par un camion et qui hurlait son âme (Toulet, Nane, 1905, p. 183).Le mâtin de la bistrote du coin, le pékinois ou le king charles de la poule de luxe, le toutou qui aboie dans les tapis de la petite dame entretenue (Cendrars, Main coupée, 1946, p. 240).
[En appellatif affectueux] Mon (bon, cher, gros, pauvre) toutou! Mon beau chien, mon bon chien, mon cher toutou, approchez et venez respirer un excellent parfum acheté chez le meilleur parfumeur de la ville. Et le chien (...) s'approche et pose curieusement son nez humide sur le flacon débouché (Baudel., Poèmes prose, 1867, p. 36).Il disait (...): « Viens, klebs, viens toutou de mon cœur » (Duhamel, Désert Bièvres, 1937, p. 105).
P. compar.
[Avec l'aspect physique du chien] Mon mignon Pierrot, donne ta bonne grosse tête de toutou à ta chère petite femme qui veut l'embrasser (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 500).
[Avec le caractère docile et obéissant de certains chiens] Il restait très poli (...) la suivant à dix pas d'un air de toutou obéissant (Zola, Assommoir, 1877, p. 725).
Expr. Suivre (qqn) comme un toutou. Le suivre pas à pas, ne pas le lâcher d'une semelle. Qu'est-ce qu'elle lui faisait donc pour s'être attaché cet homme-là qui la suit comme un toutou? (Balzac, Goriot, 1835, p. 241).Filer comme un toutou (au fig.). Obéir aux ordres, se laisser mener sans opposer la moindre résistance. (Dict. xixeet xxes.).
Loc., vieilli, iron. À la peau de toutou. Sans valeur, sans intérêt. Boniment à la peau de toutou (Carabelli, [Lang. pop.], s.d.). Dans Godard aussi il y a du gangster à la peau de toutou, du trafic d'armes, de la fille pour qui l'on meurt (Arts et loisirs, 2 mars 1966, p. 18, col. 1).
B. − P. anal.
1. [En appellatif affectueux pour s'adresser à un enfant ou à un adulte] Elle lui a pris le menton en l'appelant: « Mon gros toutou ». Si tu avais vu sa bille! (Vercel, Cap. Conan, 1934, p. 99).Mon petit toutou adoré, ne pleure pas! Je ne suis qu'une vieille rabat-joie (Colette, Pays. et portr., 1954, p. 42).
Au fém. Tantôt c'est l'amour, enfantin, puéril, comme lorsqu'il appelle Sophie sa bonne mimi, sa toutou adorée (Richepin, Gdes amour., S. Monnier, 1884, p. 39).
2. Souvent iron. ou péj. Personne fidèle, docile et conciliante, que l'on traite un peu en animal familier. Si j'ai commencé par un calcul, dit Crevel, depuis je suis devenu votre toutou. Vous me mettez les pieds sur le cœur, vous m'écrasez, vous m'abasourdissez, et je vous aime comme je n'ai jamais aimé (Balzac, Cous. Bette, 1846, p. 181).L'amant ridicule, le toutou d'une actrice, le jouet absolu de son caprice, l'amant à quatre pattes (Goncourt, Journal, 1861, p. 1000).
Empl. adj. Frédie, toujours très toutou, jappe de loin, espionne Folcoche pour mon compte, me rabat les nouvelles (H. Bazin, Vipère, 1948, p. 257).
REM.
Toutoute, subst. fém.,rare. Tirant sa chienne, il s'éloigna en direction de la teinturière (...). Pour rendre service, elle accepterait de garder la toutoute un jour ou deux (J. Perret, Le Machin, 1955, p. 19).
Prononc. et Orth.: [tutu]. Ac. 1740-1878: tou-tou (id. ds Littré avec un ex. du plur.: des tou-tous); 1935: toutou. Plur. des toutous. Étymol. et Hist. 1. 1640 « chien (dans le langage des enfants) » (Oudin Curiositez); 2. 1648 terme d'amitié s'adressant à une pers. (D'Assoucy, Jug. de Pâris, II, p. 36 ds DG: Mon mignon, mon petit toutou); 3. 1776 « personne soumise comme un petit chien; favori du moment » (Voltaire, Œuvres complètes, Commentaire historique sur les œuvres de l'auteur de la Henriade, t. 48, 217, Kehl ds Quem. DDL t. 15). Redoublement enf. et expr. du rad. onomat. to- désignant un objet, un être de petite taille, FEW t. 13, 2, p. 1a. Fréq. abs. littér.: 50. Bbg. Quem. DDL t. 15, 40.

Toutou : définition du Wiktionnaire

Nom commun

toutou \tu.tu\ masculin

  1. (Langage enfantin) Chien.
    • Ils devaient avoir une bonne tête, tous la langue pendante, comme des toutous assis en rond sur leur derrière. — (Émile Zola, Nana, 1881)
    • J'attendrai. Je suis, par contre, impatient de rencontrer ton maître. Je veux dire ton maimaitre, gentil toutou. — (Boris Tzaprenko, Il sera...)
    • De plus, les amoureux des chiens pourront jouir du privilège rare de pouvoir loger avec toutou, à condition que celui-ci soit de petite dimension ! — (Le Devoir, 20-21 mai 2006)
    • Ceux qui n’ont pas peur du ridicule pourront même casquer quelques dollars pour le déguisement du toutou de la maison (27 $ pour un accoutrement de chien-pirate). — (Le Devoir, 31 octobre 2005)
    • La promenade fut aménagée pour le bonheur des promeneurs : piste cyclable, crottoirs pour toutous à sa mémère, bancs nombreux et propres permettant de s'extasier devant l’ire des marées. — (José Herbert, Signé la grande faucheuse: Un roman déjanté !, éd. Delambre, 2016)
  2. Petit nom donné à quelqu’un que l’on aime.
    • Tu es mon petit toutou adoré.
  3. (Québec) Animal ou personnage en peluche.
    • Ce n’est pas un hasard s’ils réclament un chien ou un hamster, s’ils veulent faire du poney et s’endorment en serrant leur toutou girafe. Les enfants apprennent et grandissent avec les animaux. — (Le Devoir, 16 décembre 2005)
    • Il habite dans une résidence de la ville de Québec. Une maison des fous où il a sa chambre, où sur son lit reposent ses 100 toutous baptisés, où il enfile les cigarettes, en regardant par la fenêtre le temps qui passe lentement sur le fleuve majestueux. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, p. 356)
    • Enfant, j'ai eu un toutou lapin. — (David Goudreault, La bête à sa mère, Stanké, 2015, p. 158.)
  4. (Figuré) Personne servile.
    • Le ministre de l’Agriculture serait donc le toutou de la FNSEA, le larbin de la grande distribution, le chaouche des firmes de l’agroalimentaire. — (Anne-Sophie Mercier, « Les feux de labour », Le Canard Enchaîné, 6 juin 2018, page 7.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Toutou : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TOUTOU. n. m.
Nom familier du chien dans le langage enfantin.

Phonétique du mot « toutou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
toutou tutu play_arrow

Citations contenant le mot « toutou »

  • Prince Harry, le gentil toutou de Meghan Markle ? C’est ce qu’insinuerait en tout cas le photographe officiel du Prince Harry pendant son entretien avec TalkRadio. « Malgré toutes les rénovations qu’il y a eu à Frogmore et l’argent qui a été dépensé, elle [Meghan Markle] n’a jamais eu l’intention d’y rester », a-t-il déclaré. L-FRII, Prince Harry, le toutou de Meghan Markle ? - L-FRII
  • Le collier est un accessoire indispensable au chien. Même si vous préférez le promener en harnais, le collier est utile, car il est un objet de sécurité. Un chien avec un collier n’a pas l’air d’être un animal abandonné. Si votre toutou vous échappe et s’égare, les personnes qui croiseront sa route pourront vous contacter si vous y avez indiqué vos coordonnées. Il en va de même si votre animal est accidenté. Binette & Jardin, Comment bien choisir un collier pour son chien ?
  • Les réalisateurs nous mettent dès la scène liminaire dans le tempo d’une véritable descente aux enfers pour un jeune toutou abandonné lâchement par son maître en pleine forêt. Seul et avec un sac de croquettes, il attend le retour de celui-ci. Première séquence qui n’a rien d’une fiction mais qui, déjà, fend littéralement le cœur. Mais il n’est pas le seul dans ce cas-là. Tout éploré, désespéré, il va être recueilli par une petite troupe d’autres chiens abandonnés qui a élu domicile dans les ruines d’un immeuble, non loin de ce refuge sylvestre. Ses illusions une fois perdues définitivement, notre toutou va vivre le réconfort des amitiés canines mais aussi la crainte d’être capturé par un terrible chasseur de chiens. Ainsi va la vie, avec ses hauts et ses bas, ses luttes et ses victoires, ses rêves et ses rencontres magiques avec des lieux qui ressemblent à des paradis. Un cheminement qui a tout d’une quête d’un bonheur universel que l’on pourrait atteindre grâce à une formule mystérieuse qui s’articule autour du partage, de la solidarité et du courage. Culture 31, Nous, les chiens, film d’animation de Oh Sung-yoon et Lee Choon-Baeck
  • Une assurance santé pour chien fonctionne plus ou moins comme une complémentaire santé pour humains. Partant du principe qu’un toutou a besoin de soins réguliers pour préserver sa bonne santé et qu’il peut être à tout moment victime d’un accident ou atteint par la maladie, la mutuelle pour chien permet d’alléger les dépenses du maître et ainsi d’assurer les meilleurs soins à l’animal. En effet, le montant des factures vétérinaires pousse malheureusement chaque année de nombreux propriétaires à refuser de soigner leur animal, à l’abandonner à son sort ou à opter pour une euthanasie pourtant évitable. En souscrivant un contrat d’assurance, le maître pourra profiter d’une prise en charge des soins avancés et ne plus se soucier de son budget. Binette & Jardin, Quelle est la meilleure assurance pour chien en 2020 ? Le comparatif !
  • Apprendre l’ordre : Couché ! à son chien est très utile et cela fait partie des ordres basiques que tout toutou peut apprendre sans grande difficulté. Cette posture est en effet utile pour faire patienter votre animal, pour le maintenir en place lorsque vous êtes dans un espace public entouré de monde ou encore lorsque vous devez rassurer une personne intimidée ou apeurée face à la vue de votre chien. Par ailleurs, cette position est une preuve de soumission de votre animal et un bon moyen de lui rappeler que vous êtes son maître, de le calmer et de le recadrer sans difficulté. Découvrez nos conseils et astuces pour réussir à enseigner cet ordre simple à votre petit compagnon et les bons gestes à adopter pour y parvenir plus facilement. Binette & Jardin, Comment apprendre l'ordre Couché ! à son chien ?
  • Envie d'un week-end ou de vacances en amoureux sans Snoopy ? C'est possible avec Emprunte mon toutou, une plateforme en ligne qui met en relation gratuitement propriétaires et emprunteurs. Des emprunteurs qui n'ont souvent pas de chien, faute de place, de temps ou d'argent. France Bleu, Landes : profiter du chien d'un autre grâce à une plateforme en ligne

Images d'illustration du mot « toutou »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « toutou »

Langue Traduction
Corse doggie
Basque doggie
Japonais わんわん
Russe песик
Portugais cachorrinho
Arabe الكلب
Chinois
Allemand hund
Italien cagnolino
Espagnol perrito
Anglais doggie
Source : Google Translate API

Synonymes de « toutou »

Source : synonymes de toutou sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires