La langue française

Tournoyeur

Sommaire

  • Définitions du mot tournoyeur
  • Étymologie de « tournoyeur »
  • Phonétique de « tournoyeur »
  • Citations contenant le mot « tournoyeur »
  • Traductions du mot « tournoyeur »
  • Synonymes de « tournoyeur »

Définitions du mot « tournoyeur »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tournoyeur, subst. masc.,vx, synon.N'empêche que les flatteurs intéressés n'avaient de louange que pour le faste et la dépense des plus fous tournoyeurs (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 39).

Tournoyeur, -euse, adj.,rare. Qui a les propriétés, les qualités de ce qui tournoie. Ils ont le glissement du vent dans le bocage, La grâce tournoyeuse et grêle des fuseaux (Rollinat, Névroses, 1883, p. 43).

Wiktionnaire

Nom commun

tournoyeur \tuʁ.nɔ.jœʁ\ masculin

  1. Celui qui prend part à un tournoi.
    • (XIIIe siècle) Tornoieur, vos, que atendeiz, Qui la terre ne deffendeiz, Qui est à vostre creatour ? — (Rutebeuf, 62)
    • (XIIIe siècle) Ains est si très bons chevaliers, Si membrez et si porveans, Si tornoierres, si jostans. — (Partonop. mss. de St-Germain, fo 161, cité dans Glossaire français)
    • (XIVe siècle) Il a en France un tel proverbe : De bon tourneeur couart guerrier. — (Oresme, Éthique 79)
    • Si quelque chevalier avait mal parlé des dames, les autres tournoyeurs le battaient de leurs épées. — (Voltaire, Essai sur les mœurs, 99)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TOURNOYEUR (tour-no-ieur) s. m.
  • Celui qui prend part à un tournoi. Si quelque chevalier avait mal parlé des dames, les autres tournoyeurs le battaient de leurs épées, Voltaire, Mœurs, 99.

HISTORIQUE

XIIIe s. Tornoieur, vos, que atendeiz, Qui la terre ne deffendeiz, Qui est à vostre creatour ? Rutebeuf, 62. Ains est si très bons chevaliers, Si membrez et si porveans, Si tornoierres, si jostans, Partonop. mss. de St-Germain, f° 161, dans LACURNE.

XIVe s. Il a en France un tel proverbe : De bon tourneeur couart guerrier, Oresme, Éth. 79.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tournoyeur »

Tournoyer ; provenç. torneyare (au nominatif), torneyador (au régime) ; espagn. torneador.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir tournoyer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tournoyeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tournoyeur turnɔjœr

Citations contenant le mot « tournoyeur »

  • Pompier à Vouvray (Indre-et-Loire) dans la vie de tous les jours, Grégory Laurençon pratique le béhourd, sport de combat médiéval, le week-end. Il est ce qu'on appelle un béhourdeur ou un tournoyeur. France 3 Centre-Val de Loire, Pompier la semaine, combattant médiéval le week-end
  • Or, à l’heure des réseaux sociaux, de la publicité, mais aussi des grands événements sportifs internationaux, les vedettes sportives occupent une place centrale dans l’espace médiatique. Nombreux sont d’ailleurs les bulletins d’information qui proposent une « page sport » où l’on peut revenir sur les exploits ou les revers des équipes et de leurs joueurs fétiches. Ces sportifs et sportives deviennent ainsi de véritables figures symboliques, porteuses de valeurs qui influencent notre société. Le Moyen Âge avait aussi ses célébrités sportives, en la personne des « tournoyeurs ». Issus de familles aristocratiques tantôt fortunées, tantôt modestes, ces amateurs de combats se lançaient dans le monde des tournois pour montrer leur force combattante et leur valeur chevaleresque. Mais ces beaux chevaliers étaient également attirés par les gains de la gloire sportive. The Conversation, Des « tournoyeurs » aux dieux du stade : le sport et ses icônes au Moyen Âge
  • La taille dès destriers du 15 et 16 eme siècle est déterminable par les armures équestres visible encore de nos jours dans de nombreux musées ,Leeds,Metropolitan muséum,musée des invalides ,etc....De nombreuses pièces attestent des tailles bien supérieur à ce que vous prétendez ,il suffit d.y aller ... A moins que ces pièces ne soient pas historique .... Ce dont je doute . D'autre part le destrier n'est pas une race ,mais un cheval destiné au combat par ces qualités intrinsèques , tel que physique et mental ; il est issus de croisement de cheptel régionaux .il ne faut quand même pas confondre la cavalerie mongole et la cavalerie seigneuriale du 15 eme siècle . L.europe à cette époque est le berceaux de croisement de race de chevaux destiné à de nombreuses activités ,culture ,chasse ,guerre ,transport ,allage ,tractage,courtier ,etc...de nombreux éleveurs et élevage sont récence. . Même les banquiers juifs espagnole élèves des chevaux pour s'attirer les faveurs des princes et des nobles ....je pense que vous allez bien vite sur la taille estimé quand on voie qu'en moins de 15 ans les croisement de sang ibérique font des chevaux de race espagnole de plus de 175cm alors qu'ils étaient de 165cm dans les années 1990 . L'homme est présence et éleve des chevaux depuis 3500 ans.jules César parlait du gréât horse anglais de taille vraisemblablement supérieur à 150 alors que les autres mesuraient en moyenne 125 ,difficile de faire une cavalerie de shetland !!!! Les chevaux gaulois enterré dans les tombes sont de cette taille aussi .mais on est à 1500 ans des destrier ,l'agriculture a fait des progrès ,les chevaux ne sont plus en liberté et issus de troupeaux nomades , au 15 eme siècle par exemple ,au chateau du rivau ,en France, les princes de bauvau élèves les chevaux de guerre des rois de France ,Dans des écuries ou tout est mis au service de leurs bien-être ,,nourriture,sélection de chevaux ,tout est plus facile de par les nombreux voyages ,les nombreux tournois dans toute l'Europe ,ne pensez vous pas que chaque chevalier concourant a ces joutes n'ont pas cherché à acquérir les plus belles bête de chaque région pour developer ses propres écuries et son pouvoir sur l.adversaire potentiel sachant que le cheval à cette époque est tout ....juste tout ....l'apparence,le pouvoir ,la reconnaissance,la liberté ,le transport etc ....je pense que votre dossier n'est qu'à charge ,je prétends le contraire ....de plus un destrier ne sert qu'à la guerre ou au tournoi et son prix est bien supérieur à la moyenne des autres chevaux ,pensez vous encore une fois qu'ils etaient assez stupide pour payer un cheval plus cher que la moyenne s.il n'avait pas quelques différence et coup lie à la production de ce type de chevaux ,.etant éleveur de chevaux moi même ,tous ceci me parle ,´sachant en plus les risques et les infortunes d.elevage a vouloir obtenir la bête trop rare aux qualitées exceptionnelles demande en plus par quelques milliers de chevaliers européens fou furieux de tournoi .... A cette époque on recense jusqu'à 500 tournoyeurs à tournai pour le grand tournoi .... Le moyen âge n'est pas l.age du bronze , c'est l'anti chambre des lumières ..... , Destrier médiéval : le mythe du cheval de trait blindé 
  • On remarque que la différence se fait surtout dans la pioche et l'utilisation efficiente des cartes Action (celles qui ont des pouvoirs qui déchirent et provoquent de sacrés retournements de situation). Si la fortune ne vous sourit pas (tirage de cartes Action puissantes) alors l'horizon s'assombrira. Une partie de Camelot se nourrit d'alliances éphémères, d'entourloupes. On apprécie de faire perdre un rival qui risque de gagner, de pourrir sympathiquement un tournoyeur trop zélé, de sourire quand les autres vous abandonnent le gain d'un précieux tournoi (un pôv jeton en plactoc). Camelot convient à une majorité de joueurs (néophytes comme confirmés) et se pratique toujours avec plaisir. Un p'tit jeu chevaleresque ! SciFi-Universe.com, Critique jeu de cartes : Camelot édition 2016 [2016] par Amaury L. | SciFi-Universe

Traductions du mot « tournoyeur »

Langue Traduction
Anglais whirler
Espagnol whirler
Italien whirler
Allemand whirler
Chinois 旋转
Arabe زوبعة
Portugais turbilhão
Russe центрифуга
Japonais うなり声
Basque whirler
Corse whirler
Source : Google Translate API

Synonymes de « tournoyeur »

Source : synonymes de tournoyeur sur lebonsynonyme.fr
Partager