La langue française

Tilleul

Sommaire

  • Définitions du mot tilleul
  • Étymologie de « tilleul »
  • Phonétique de « tilleul »
  • Citations contenant le mot « tilleul »
  • Images d'illustration du mot « tilleul »
  • Traductions du mot « tilleul »

Définitions du mot tilleul

Trésor de la Langue Française informatisé

TILLEUL, subst. masc.

A. − BOT. Grand arbre à feuilles alternes simples, stipulées, de la famille des Tiliacées, dont les fleurs jaune pâle sont très odorantes. Tilleul argenté, à petites feuilles, à grandes feuilles; tilleul d'Amérique; allée, avenue de tilleuls. Par les fenêtres ouvertes, j'aperçus de larges tilleuls jaunis par l'automne (Du Camp, Mém. suic., 1853, p. 281).Le grand tilleul du jardin a eu sa plus grosse branche brisée; le jardin en paraît tout dévasté; le vent de mer a roussi les feuilles et la pluie pourri toutes les fleurs (Gide, Journal, 1904, p. 144).
Couleur (ou vert) tilleul ou, p. ell., tilleul, en empl. adj. inv. Elle était vêtue d'une robe d'un vert tilleul passé et d'un manteau d'un rose moribond à doublure soufre (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 144).Un tailleur, en lin et polyester, à veste longue et jupe droite, en safran, rouge ou tilleul (Madame Figaro, 20 juin 1987, p. 125).
B. − P. méton.
1. Fleurs et stipules de cet arbre, séchées pour faire des infusions. Paquet, sachet de tilleul. P. méton. L'infusion elle-même, calmante et sudorifique. Il voulut absolument qu'elle prît une tasse de tilleul pour se calmer (Zola, Conquête Plassans, 1874, p. 1201).Qu'est-ce que tu as? Tu es malade? Veux-tu que je te fasse du tilleul? Réponds: une tasse de tilleul? (Arland, Ordre, 1929, p. 189).
2. Bois de cet arbre. Il détachait d'une rondelle de tilleul les lamelles de bois destinées à son travail (D'Allemagne, Hist. jouets, 1902, p. 87).Le hêtre est le bois le plus généralement employé pour les sièges; certains menuisiers utilisent aussi le noyer et le tilleul (Viaux, Meuble Fr., 1962, p. 87).
Prononc. et Orth.: [tijœl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1178 « arbre à fleurs jaune pâle très odorantes » (Renart, éd. M. Roques, branche II, 4546: tilluel); 2. 1409 « bois de cet arbre » (doc. ds Gdf. Compl.); 3. a) 1855 « infusion faite avec la fleur et les stipules de cet arbre » (Sand, Hist. vie, t. 3, p. 222); b) 1872 « fleur de cet arbre » (Littré). Du lat. pop. *tiliolus « tilleul », dimin. de *tilius « id. » (d'où l'anc. subst. t(e)il « id. »: ca 1150, Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 4403, écrit teill), masc. issu du lat. class. tilia fém. « id. ». Fréq. abs. littér.: 683. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 046, b) 698; xxes.: a) 1 145, b) 948. Bbg. Quem. DDL t. 16.

tilleul*, < tiliolum (de tilia : « tilleul »)subst. masc.-

Wiktionnaire

Nom commun

tilleul \ti.jœl\ masculin

  1. (Botanique) Tilia, genre d’arbres de la famille des malvacées dont les fleurs odorantes et les bractées sont utilisées en infusions apaisantes.
    • Une allée de tilleuls.
    • En été, la feuille, sorte de carte d’identité, permet d’identifier l’arbre. Celle du tilleul est simple… Son pourtour finement denté dessine une forme plus ou moins parfaite de cœur à la base et se termine en pointe au sommet. A cause de cette base échancrée, la feuille est dite cordée ou encore cordiforme… de manière alterne… distiques. — (Tordjman Nathalie, Le tilleul, 96 p., page 21, 1995, Actes Sud, Le nom de l’arbre)
  2. Inflorescence séchée de l’arbre servant à faire les tisanes.
    • Une infusion de tilleul.
  3. Boisson, infusion préparée à partir de ces inflorescences.
    • Mets-en dix. Dans son tilleul. Dix cachets de gardénal. Mais tu n’oseras pas. — (Jean Genet, Les Bonnes, 1947. Édition Folio, 2010, p. 64)
  4. (Menuiserie) Bois issu de l’arbre du même nom, très apprécié pour son homogénéité et son travail facile.
    • Dans l’art sacré orthodoxe, le tilleul est le seul bois autorisé pour les icônes.

Adjectif

tilleul \ti.jœl\ invariable

  1. D’une couleur jaune vert clair pâle. #A5D152
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TILLEUL. n. m.
Arbre commun dans nos climats, dont le bois est blanc, tendre, léger, et dont la fleur s'emploie en infusions calmantes. Une allée de tilleuls. Il se dit aussi de la Fleur de cet arbre. Une infusion de tilleul. Il se dit encore de la Tisane faite avec cette fleur. Boire du tilleul.

Littré (1872-1877)

TILLEUL (ti-lleul, ll mouillées, et non ti-yeul ; Ménage recommande de prononcer tilleu) s. m.
  • 1Genre de la famille des tiliacées. On y distingue : 1° le tilleul à grande feuille, dit improprement tilleul de Hollande, car il est très commun en France ; c'est celui dont la fleur est employée en infusion (tilia europaea, L.) ; 2° le tilleul à petite feuille, appelé tilleul sauvage en Anjou ; il reçoit ailleurs le nom de tilleul des bois, LEGOARANT, ; 3° le tilleul argenté, tilia argentea, Desfont. originaire de Hongrie, cultivé dans les parcs.
  • 2La fleur de tilleul, qui est légèrement antispasmodique ; l'infusion qu'on en fait. Boire du tilleul.

HISTORIQUE

XIIIe s. Par cele foi que me devez, Et que devez à mon filluel Que j'oi [entends] chanter sor ce tilleul, Ren. 1812.

XVe s. Arbalestes à tilloles, Ordonn. 20 mars 1451. Bien apperçoit le tiloel là où il escript les lettres, Perceforest, t. I, f° 113.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tilleul »

Du latin populaire tiliolus, diminutif de tilia, « tilleul ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, tyou ; génev. tillol ; Berry, tuiolle, tillol, tillau ; du lat. tiliola, diminutif de tilia. Aux environs de Paris on dit la tillole. Le simple tilia donne dans l'ancienne langue teill, til, dans le Berry teil.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tilleul »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tilleul tijœl

Citations contenant le mot « tilleul »

  • Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! De Edmond Rostand / Cyrano de Bergerac
  • Cet arbre témoignera aux générations futures l’attachement de la population à l’idée de liberté. Le 18 avril 1988, il fut abattu pour cause de graphose, maladie qui a causé la mort de nombreux ormes. Un jeune tilleul est planté solennellement le 21 mars 1989 par Jean Despert, maire sortant, aux côtés du nouveau, Claude Bon, élu une semaine avant. Découpé en petits morceaux, daté, le blason de la ville gravé dessus et numéroté, il fut vendu aux Livronnais. Une tranche de son tronc est exposée à l’espace culturel. , Histoire | Livron: connaissez-vous l'histoire du tilleul de la place de la Révolution?

Images d'illustration du mot « tilleul »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tilleul »

Langue Traduction
Anglais lime tree
Espagnol limero
Italien tiglio
Allemand zitronenbaum
Chinois 柠檬树
Arabe شجرة ليمون
Portugais árvore da lima
Russe лаймовое дерево
Japonais ライムツリー
Basque kare zuhaitza
Corse calce
Source : Google Translate API
Partager