La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tillac »

Tillac

[tijak]
Ecouter

Définitions de « tillac »

Tillac - Nom commun

  • (Marine) Pont supérieur d'un navire, principalement utilisé dans un contexte désuet.

    Mr. Maugham m’entraîna vers le tillac arrière où la table à thé était déjà dressée.
    — Maurice Dekobra, La Madone des sleepings

Étymologie de « tillac »

Du vieux norrois þilja (planche). Le mot germanique est entré dans l'espagnol comme tillá et le portugais comme tilhá. On le retrouve aussi en ancien scandinave comme thilia, en suédois comme tilja, en anglo-saxon comme thille et en ancien haut-allemand comme dili, tous signifiant « plancher ». En français, le mot est apparu sous la forme « tillac », probablement avec une corruption.

Usage du mot « tillac »

Évolution historique de l’usage du mot « tillac » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « tillac » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « tillac »

Citations contenant le mot « tillac »

  • A noter parmi les nouveaux 4 toques : Christopher Coutanceau (Maison Coutanceau, La Rochelle) et Nicolas Masse (La Grand’Vigne, Martillac) ; et parmi les 32 jeunes talents : Rudy Ballin (Côte Rue, Bordeaux), Romain Winicki (L’Atelier des Faures, Bordeaux), Romain Schlumberger (Lauza, Bordeaux), Katsu Nakanishi (Les Planeurs, Toulouse), Thomas Vonderscher (Le Cénacle, Toulouse).
    Le Gault et Millau et ses 143 toqués d’ici - Le journal du Gers
  • Lʼamarinage donnait lieu à des formalités précises : le tillac et les cales devaient être fermés et cachetés, la peine de mort punissait le pillage, il était interdit de couler les navires et de noyer les prisonniers.
    Silvia Marzagalli — Hubert Bonin
  • Suivant les ordres donnés à voix basse par le corsaire, […], les hommes désignés pour chaque service allèrent, comme des séminaristes marchant à la messe, sur le tillac de la prise lier les mains aux matelots, aux passagers, et s'emparer des trésors.
    Honoré de Balzac — La Femme de trente ans

Traductions du mot « tillac »

Langue Traduction
Anglais tillac
Espagnol tillac
Italien tillac
Allemand tillac
Chinois 耕ac
Arabe تيلاك
Portugais tillac
Russe тийак
Japonais ティラック
Basque tillac
Corse tillac
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.