La langue française

Tillac

Sommaire

  • Définitions du mot tillac
  • Étymologie de « tillac »
  • Phonétique de « tillac »
  • Citations contenant le mot « tillac »
  • Traductions du mot « tillac »

Définitions du mot « tillac »

Trésor de la Langue Française informatisé

TILLAC, subst. masc.

MARINE
A. − Vieilli. Pont supérieur d'un navire. Laugier, lieutenant de vaisseau (...), ordonne à son équipage de se mettre à fond de cale. Lui seul il monte sur le tillac, au milieu d'une grande mitraille (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 704).Avec la jumelle et d'où nous sommes, c'est comme si nous marchions sur le tillac, parmi les officiers en uniforme et les marins en veste blanche (Bourget, Ét. angl., 1888, p. 29).
B. − Rare. Plancher d'une jetée. Les jetées hautes sont des charpentes (...) supportant un plancher, nommé tillac, qui sert à la circulation et au halage (Quinette de Rochemont, Trav. mar., t. 1, 1900, p. 215).
Prononc. et Orth.: [tijak]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1369 « pont supérieur d'un navire » (ap. A. Merlin-Chazelas, Doc. relatifs au clos des galées de Rouen, t. 1, no736, p. 208); 2. 1895 « plancher d'une embarcation » (Guérin Suppl.). Empr. à l'a. nord. þilja « planche », avec un suff. inexpliqué. Voir FEW t. 17, p. 394b. Fréq. abs. littér.: 30. Bbg. Vidos (B. E.). Profilo storico-linguistico dell'influsso del lessico nautico italiano su quelle francese. Arch. rom. 1932, t. 16, p. 260.

Wiktionnaire

Nom commun

tillac \ti.jak\ masculin

  1. (Marine) (Désuet) Le plus haut pont d’un navire.
    • Il parut enfin sur le tillac, affectant un calme qu’il n’éprouvait pas. — (Prosper Mérimée, Tamango, 1829)
    • Un homme, […], était appuyé sur le bastingage et paraissait insensible au spectacle qui s'offrait aux regards des passagers groupés sur le tillac. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • « Voilà ce qui s’appelle avoir le courage de l’exactitude », nous dit le commandant avec un sourire en nous voyant monter sur le tillac, ruisselants d’eau, les cheveux éplorés en barbe de dieu marin. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Nous restâmes à causer sur le tillac jusqu’à ce que le ciel fut criblé d’étoiles. — (H. G. Welles, L’Île du docteur Moreau, 1896 ; traduit de l’anglais par Henry Durand-Davray, 1901, page 24)
    • Mr. Maugham m’entraîna vers le tillac arrière où la table à thé était déjà dressée. — (Maurice Dekobra, La Madone des sleepings, 1925, réédition Le Livre de Poche, page 140)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TILLAC. n. m.
T. de Marine. Il se disait du Plus haut pont d'un navire. Il y avait plusieurs matelots sur le tillac. Se promener sur le tillac.

Littré (1872-1877)

TILLAC (ti-llak, ll mouillées, et non ti-yak) s. m.
  • 1 Terme de marine. Synonyme de pont, seul usité aujourd'hui.

    Faux tillac, espèce de pont établi à fond de cale, pour la conservation des marchandises.

    Franc tillac, ancien terme de marine, signifiant un pont complet couvrant le navire d'un bout à l'autre.

  • 2Il se dit aussi du pont de certains grands bateaux qui naviguent sur les rivières. Le tillac du coche d'eau était encombré de marchandises.

HISTORIQUE

XVIe s. Et pour une douzaine de balloiz [balais] à nectoyer les fons, tillacz et chambres d'icelle galleace [la Reale, en armement en 1538], dans JAL. Panurge… restoyt acropy sus le tillac, Rabelais, IV, 18.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TILLAC, s. m. (Marine.) c’est le plancher qui forme l’étage d’un vaisseau, sur lequel la batterie est posée, comme sur une plate-forme. Voyez Pont.

On appelle franc-tillac le premier pont : & faux-tillac un faux pont. V. Faux-pont & Franc-tillac.

Tillac, (Marine.) espece de plate-forme de planches, qui est au fond-de-cale, où le munitionnaire fait ses bidons.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tillac »

(Siècle à préciser) Du vieux norrois þilja (« planche »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. tillá ; portug. tilhá ; du germanique, d'après Diez : anc. scandin. thilia ; suéd. tilja ; anglo-sax. thille ; anc. haut-all. dili, plancher. Diez demande d'où vient la finale ac ; il est probable que le mot germanique est entré de toutes pièces dans l'espagnol, et, avec une corruption, dans le français, où tillac n'est pas ancien. Cependant on trouve bois de tillac qui semble signifier bois de tilleul : Vingt-quatre pavois faictz de bois de tillac collé à nerfz de cerfz et de beuffles, et couvers de peaux de hures, Alector roman, p. 67, dans LACURNE. Que faut-il penser de ce mot et de cette forme ?

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tillac »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tillac tijak

Citations contenant le mot « tillac »

  • Vendredi matin avait lieu à la salle des fêtes une réunion  concernant la signature d'une convention entre la commune représentée par le maire Alain Audirac,  Robert Ténet président de l'association du patrimoine tillacais et Christophe Jankowiak délégué du Gers de la Fondation du Patrimoine. Assistaient également à cette rencontre Jean-Louis Guilhaumon vice-président du Conseil Régional Occitanie, Nathalie Barrouillet Conseillère départementale du Gers et des représentants du conseil municipal et des associations tillacaises. Tillac est un ancien bourg castral créé entre le XIIe et XVe siècle et son église a fait l'objet de plusieurs rénovations avec la réparation des cloches,la restauration des vitraux, du rétable en bois doré et du magnifique tableau de Saint-Jacques le Majeur. Doté d'une sonorité exceptionnelle, l'édifice permet l'organisation par Arpège en Gascogne de concerts très appréciés par les mélomanes de la région.La conservation de cet édifice inscrite depuis le 6 octobre 2014 au monuments historiques doit faire l'objet de travaux importants dont la réfection de la toiture et l'assainissement des murs. Ces nouveaux  travaux étant très lourds pour la commne, l'association du patrimoine tillacais fait appel au mécénat. Le partenariat avec la Fondation du Patrimoine permettra aux particuliers et aux entreprises de participer au financement des travaux en effectuant des dons déductibles des impôts au niveau de 60% de leurs montants. En prenant part à cette opération les généreux donateurs  peuvent faire des économies et préserver l'environnement. Devenir mécène ,c'est s'associer à une aventure humaine qui inscrit l'édifice une nouvelle page de son histoire. Dans les conclusions de la réunion Natalie Barrouillet et Jean-louis Guilhaumon se sont félicités de cette signature et de l'intérêt qu'elle représente pour la conservation du très beau patrimoine de Tillac , Restauration de l'église Saint-Jacques Le Majeur à Tillac - Le journal du Gers
  • La soirée débutera à 19 heures par un apéritif convivial. Puis, après le spectacle, il sera possible de partager le lunch, un moment de détente pour évoquer le patrimoine tillacais et les travaux de préservation nécessaires. , Soirée café-théâtre - Le journal du Gers
  • A noter parmi les nouveaux 4 toques : Christopher Coutanceau (Maison Coutanceau, La Rochelle) et Nicolas Masse (La Grand’Vigne, Martillac) ; et parmi les 32 jeunes talents : Rudy Ballin (Côte Rue, Bordeaux), Romain Winicki (L’Atelier des Faures, Bordeaux), Romain Schlumberger (Lauza, Bordeaux), Katsu Nakanishi (Les Planeurs, Toulouse), Thomas Vonderscher (Le Cénacle, Toulouse). , Le Gault et Millau et ses 143 toqués d’ici - Le journal du Gers

Traductions du mot « tillac »

Langue Traduction
Anglais tillac
Espagnol tillac
Italien tillac
Allemand tillac
Chinois 耕ac
Arabe تيلاك
Portugais tillac
Russe тийак
Japonais ティラック
Basque tillac
Corse tillac
Source : Google Translate API
Partager