La langue française

Théophage

Sommaire

  • Définitions du mot théophage
  • Étymologie de « théophage »
  • Phonétique de « théophage »
  • Traductions du mot « théophage »

Définitions du mot « théophage »

Trésor de la Langue Française informatisé

théophage , subst. et adj., souvent p. iron. (Personne) qui, symboliquement ou réellement, mange son Dieu. Certes j'aime mieux nos simples théophages, qui ne savent ni ce qu'ils disent ni ce qu'ils font, que ces enragés barbouilleurs de lois, qui s'appliquent à nous guillotiner pour nous rendre vertueux et sages et nous faire adorer l'Être suprême, qui les a faits à son image (A. France, Dieux ont soif, 1912, p. 130).

théophage, subst. masc., vieilli. [Chez les protestants, p. dénigr.] Catholique croyant à la transsubstantiation (d'apr. Littré). Certes j'aime mieux nos simples théophages, qui ne savent ni ce qu'ils disent ni ce qu'ils font, que ces enragés barbouilleurs de lois, qui s'appliquent à nous guillotiner pour nous rendre vertueux et sages et nous faire adorer l'être suprême, qui les a faits à son image (A. France, Dieux ont soif,1912, p.130).V. christocole ex.

Wiktionnaire

Adjectif

théophage \te.ɔ.faʒ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui mange l’hostie, donc chrétien, par opposition à juif.
    • Si les chrétiens, parce que leur premier père [Adam] fut un désobéissant frugivore, sont passibles d’une éternité de supplices, il est bien juste et naturel qu’on assomme ceux qui furent déicides [c’est-à-dire les juifs, « assassins » de Jésus-Christ], et ne veulent pas être théophages. — (Joseph Hippolyte de Santo-Domingo, Tablettes romaines, 1827)
  2. (Religion) Qui croit en la présence réelle de Dieu dans l’hostie, par le miracle de la transsubstantiation, donc catholique, par opposition à protestant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

THÉOPHAGE (té-o-fa-j') s. m.
  • S'est dit, par dénigrement, chez les protestants, des catholiques croyant à la transsubstantiation.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

THÉOPHAGE. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Considerons sans passion que nous dirions, si Herodote ou quelque autre historien ancien nous racontoit qu'en quelque pays les hommes seroyent theophages, c'est-à-dire mangedieux, H. Estienne, Apologie pour Hérod. Disc. prélim. p. XVI, la Haye, 1735.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « théophage »

Θεὸς, Dieu, et φαγεῖν, manger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du grec ancien, composé de θεός, theós (« dieu ») et de φάγος, phágos (« mangeur »). On rencontre aussi le synonyme, plus transparent, de croque-Dieu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « théophage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
théophage teɔfaʒ

Traductions du mot « théophage »

Langue Traduction
Anglais theophagus
Espagnol teófago
Italien teofago
Allemand theophagus
Chinois 食道
Arabe المريء
Portugais teófago
Russe теофаг
Japonais テオファガス
Basque teofagoa
Corse u teofacu
Source : Google Translate API
Partager