Tâteur : définition de tâteur, tâteuse

chevron_left
chevron_right

Tâteur, tâteuse : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TÂTEUR, -EUSE, subst. et adj.

I. − Substantif
A. − [À propos d'une pers.]
1. Arg. Personne qui aime à toucher les femmes, à les peloter. Synon. peloteur. (Ds Delvau 1883, France 1907).
2. Personne expérimentant quelque chose.
a) Vx. Personne qui goûte quelque chose pour l'apprécier. Synon. goûteur (rem. s.v. goûter).Tâteur de sauce. Mon père (...) homme d'esprit, gourmet, chasseur, tâteur de vins et connaisseur de crus continuait une longue tradition de robe, d'honneur et de bonne chère (Arnoux, Gentilsh. ceinture, 1928, p. 92).
b) Au fig., vx. Tâteur d'homme. Celui qui tâte le courage de quelqu'un. (Dict. xixes.).
3. Au fig., vx. Personne agissant avec irrésolution, avec timidité. (Dict. xixeet xxes.).
B. − [À propos d'un objet]
1. TECHNOLOGIE
Tâteur de trame. Dans un métier à tisser, dispositif destiné à apprécier à chaque passage de la navette la quantité de trame restant sur la canette ou à indiquer, sur un métier sans navette, la présence ou l'absence de trame et l'arrêtant en cas d'absence. La décision du changement est prise par automation grâce à un tâteur de trame. Cet appareil se trouve placé sur le métier du côté opposé à celui où se situe le barillet (Thiébaut, Fabric. tissus, 1961, p. 143).
Tâteur de niveau. ,,Dispositif destiné à mesurer le niveau d'un produit afin d'éviter tout débordement au cours du remplissage d'un contenant``(Termes nouv. Sc. Techn. 1983). ,,Syn. palpeur de niveau``(Termes nouv. Sc. Techn. 1983).Ce même cône, qui pénètre à l'intérieur de la citerne est muni d'un tâteur de niveau évitant le débordement par arrêt du chargement (La Technique moderne, oct. 1976ds Clé Mots).
Tâteur de lisières. ,,Organe palpeur servant à détecter la position des lisières de l'étoffe`` (Industries 1986). Tâteur de lisières photoélectrique, pneumatique (Industries 1986).
AGRIC. Organe de contrôle des machines à planter (pommes de terre, etc.) et des décolleuses (de betteraves, etc.). (Dict. xxes.).
2. Arg. Tâteuse, ou plus rare, tâteur. Fausse clé. (Ds Delvau Suppl. 1883, France 1907, Esn. 1966, Riv.-Car. 1969, Car. Arg. 1977).
II. − Adj., rare. Qui tâte. Auprès des gestes tâteurs, tripoteurs, auscultateurs des médecins (...) que deviennent (...) les canons et les liturgies? (Bloy, Lieux communs, 1902, p. 48).
Prononc. et Orth.: [tɑtœ:ʀ], fém. [-ø:z]. V. tâter. Att. ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1. a) 1372 tasteur « personne qui tâte, touche doucement » (Denis Foulechat, Trad. du Polycratus de Jean de Salisbury, éd. Ch. Brucker, fo76 vo, col. 1); b) 1613 Discours sur l'apparition et faits pretendus de l'effroyable Tasteur (Variétés hist. et littér., t. 2, p. 37); 1690 tâteur « caresseur de femmes » (Fur.); c) 1690 tâteur « personne irrésolue » (ibid.); d) 1770 tâteur d'hommes « celui qui tâte le courage de quelqu'un » (J.-J. Rousseau, Lettre à l'abbé M. du 14 mars ds Littré); e) 1961 text. (Thiébaut, loc. cit.); 1964 agric. (Lar. encyclop.); 2. fin xives.-déb. xves. tasteur (de vin) « dégustateur » (Quinze joies de mariage, éd. J. Rychner, 5eJoie, p. 36). Dér. de tâter*; suff. -eur2*.

Tâteur, tâteuse : définition du Wiktionnaire

Adjectif

tâteur \tɑ.tœʁ\

  1. Qui tâte.
    • Auprès des gestes tâteurs, tripoteurs, auscultateurs des médecins […] que deviennent […] les canons et les liturgies ? — (Léon Bloy, Lieux communs, 1902, p. 48)

Nom commun 1

tâteur \tɑ.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : tâteuse)

  1. Peloteur, personne qui aime à toucher les fesses des femmes, le cul des vaches (voir exemple).
    • Grande gueule, dragueur, buveur et mangeur infatigable, arpenteur de terroir et de salon de l’agriculture, tâteur de culs de vache, amateur de tête de veau. — (Emplois fictifs : Chirac condamné à deux ans de prison avec sursis, rue89.com, 15 décembre 2011)
  2. Expérimentateur.
  3. Gouteur, personne qui goûte quelque chose pour l’apprécier → voir tastevin.
    • Mon père […] homme d’esprit, gourmet, chasseur, tâteur de vins et connaisseur de crus continuait une longue tradition de robe, d’honneur et de bonne chère. — (Alexandre Arnoux, Les Gentilshommes de ceinture, 1928, p. 92)

Nom commun 2

tâteur \tɑ.tœʁ\ masculin

  1. (Technique) Palpeur, dispositif destiné à vérifier avec un contact tactile.
    • Tâteur de trame : Dans un métier à tisser, dispositif destiné à apprécier à chaque passage de la navette la quantité de trame restant sur la canette ou à indiquer, sur un métier sans navette, la présence ou l’absence de trame et l’arrêtant en cas d’absence.
    • Tâteur de niveau : Dispositif destiné à mesurer le niveau d’un produit afin d’éviter tout débordement au cours du remplissage d’un contenant.
    • Tâteur de lisières : Organe palpeur servant à détecter la position des lisières de l’étoffe.
  2. (Agriculture) Organe de contrôle des machines à planter (pommes de terre, etc.) et des décolleuses (de betteraves, etc.).

Forme d’adjectif

tâteuse \tɑ.tøz\

  1. Féminin singulier de tâteur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tâteur, tâteuse : définition du Littré (1872-1877)

TÂTEUR (tâ-teur, teû-z') s. m.
  • 1Celui, celle qui agit avec irrésolution, avec timidité.
  • 2Tâteur d'homme, celui qui tâte le courage de quelqu'un. Si cet exemple [brûler la cervelle à un insulteur] intimide un peu les tâteurs d'hommes, et fait marcher les gens d'honneur qui ne ferraillent pas, la tête un peu plus levée, je dis que la mort de cet homme de courage [pendu pour meurtre] ne sera pas inutile à la société, Rousseau, Lett. à l'abbé M. 14 mars 1770. Autrefois nous avions des tâteurs qui faisaient métier d'éprouver les débutants ; s'il y en a encore, en arrivant à son régiment, il passera par leurs mains, Ch. de Bernard, la Peau de lion, v.

HISTORIQUE

XVe s. Comme un bon tasteur de vin… après avoir gousté d'un hypocras ou d'un excellent vin pineau, Les quinze joies du mariage, p. 67, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tâteur »

Étymologie de tâteur - Littré

Tâter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tâteur - Wiktionnaire

(1372) Apparait sous la forme tasteur (« personne qui tâte, touche doucement »), dérivé de tâter avec le suffixe -eur. Voir testeur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tâteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tâteur tatœr play_arrow

Citations contenant le mot « tâteur »

  • Bien oui, machin est un tâteur de première, n'est-il pas ?… Pouvoir de pacotille, fasciste, ceausescusien. Valeurs actuelles, Islamisme : l'exécutif tâtonne encore sur certaines mesures | Valeurs actuelles
  • Un tâteur intégré à l’extrémité de la lame déclenche son retrait à chaque pied de vigne et piquet. La pression sur le cep est modulée grâce à quatre ressorts. midilibre.fr, Les viticulteurs s’ingénient à éviter l’emploi de produits phytosanitaires - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « tâteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tâteur »

Langue Traduction
Corse sentu
Basque feeler
Japonais 触手
Russe щупальце
Portugais sensação
Arabe المحسس
Chinois 触角
Allemand fühler
Italien sonda
Espagnol antena
Anglais feeler
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires