La langue française

Tabard

Définitions du mot « tabard »

Trésor de la Langue Française informatisé

TABAR(D),(TABAR, TABARD) subst. masc.

HIST. DU COST. Manteau court et ample, à manches formant ailerons, à fentes latérales, porté au Moyen Âge par dessus l'armure ou la cotte de maille. Des abus extérieurs [du clergé normand], comme celui de monter à cheval en tabard, c'est-à-dire en manteau de laïque (Faral, Vie temps st Louis, 1942, p. 46).
P. anal. Tunique brodée d'armoiries portée par les hérauts d'armes. Synon. dalmatique.Un héraut, revêtu de son tabard aux armes d'Aragon, s'avança entre les deux troupes (Mérimée, Don Pèdre Ier, 1848, p. 364).
Prononc. et Orth.: [taba:ʀ]. Avec et sans -d (Rob., Rob. 1985, Lar. Lang. fr.). Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 219: tabard. Étymol. et Hist. xiiies. tabairt « manteau porté par les gens de guerre » (Pastourelles, éd. J.-C. Rivière, noVII, 8); id. tabar (La Contrecengle, B.N. fr. 837 ds Montaiglon et Raynaud, Rec. gén. Fabliaux, t. 2, p. 260); 1240-80 tabart (Baudoin de Condé, Dits et contes, 207, 61 ds T.-L.). Orig. obsc., peut-être germ., le mot étant originaire du Nord de la France (v. Cor.-Pasc. et FEW t. 21, pp. 519b-520a, qui rejette l'étymol. précédemment proposée au t. 20, p. 21). Bbg. Alessio (G.). Problemi di etimologia romanza. R. Ling. rom. 1950, t. 17, pp. 37-54. − Baldinger (K.). Z. rom. Philol. 1977, t. 93, p. 577. − Mantou (R.). Le Vocab. des actes originaux réd. en français... B. de la Comm. royale de topon. et dialectol. 1976, t. 50, p. 577. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 4, 47, 181, 269.

Wiktionnaire

Nom commun

tabard \ta.baʁ\ masculin

  1. Vêtement du dessus médiéval fait d'une courte veste aux manches en forme d'ailerons, enfilé par-dessus l'armure.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Par extension) (Héraldique) Dalmatique du héraut. Il est généralement brodé aux armoiries de l’office ou employeur du héraut. Le vêtement présente quatre surfaces (face, dos et sur chacun des bras) sur lesquelles les armoiries sont reproduites, permettant à quiconque de les voir quelle que soit sa position par rapport au héraut.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tabard »

(XIIIe siècle) Origine obscure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tabard »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tabard tabar

Citations contenant le mot « tabard »

  • Autrefois exposé à l’étage de la Maison du Sénéchal, dans le petit musée de l’office de tourisme, un tabard (ou manteau de cérémonie) aujourd’hui conservé à l’hôtel de ville de Carhaix (Finistère) continue à soulever bien des questions. Que fait-il à Carhaix ? S’agit-il d’un don princier ? Comment est-il parvenu jusqu’à nous quasiment intact ? Ce tabard aurait appartenu à un héraut d’armes du duc de Bretagne, expert en matière d’ordonnancement des cérémonies, organisateur de fêtes princières ou de tournois. Il est « fabriqué d’un tissu de drap de laine blanc, semé d’hermines brodées en application d’une toile de laine noire dessinées d’un fil argent », décrit le rapport d’Isabelle Bedat, qui l’a restauré en 2016. Le Telegramme, Tabard. Une tunique pleine de mystère - LeTelegramme Soir
  • Une relique d'exception est enfin dévoilée à Carhaix. Un tabard, une tunique armoriée datant du Moyen-Âge sommeillait dans un local. La commune l'a fait expertiser pour en connaître l'histoire mais le vêtement n'a pas encore révélé tous ses secrets. Comment est-il arrivé à Carhaix ? France 3 Bretagne, Carhaix : le tabard, une relique du XVème siècle restaurée et présentée au public

Traductions du mot « tabard »

Langue Traduction
Anglais tabard
Espagnol tabardo
Italien tabard
Allemand wappenrock
Chinois 战袍
Arabe طابور
Portugais tabard
Russe камзол герольда
Japonais タバード
Basque tabard
Corse tabard
Source : Google Translate API

Synonymes de « tabard »

Source : synonymes de tabard sur lebonsynonyme.fr

Tabard

Retour au sommaire ➦

Partager