La langue française

Syllabus

Sommaire

  • Définitions du mot syllabus
  • Étymologie de « syllabus »
  • Phonétique de « syllabus »
  • Citations contenant le mot « syllabus »
  • Traductions du mot « syllabus »

Définitions du mot syllabus

Trésor de la Langue Française informatisé

SYLLABUS, subst. masc.

DR. CANON, inus. Recueil des questions tranchées par le pouvoir ecclésiastique. (Dict. xixeet xxes.).
En partic. Le Syllabus. Document publié en 1864 par le pape Pie IX, condamnant ce qui est désigné comme les « principales erreurs de notre temps ». Le sabre, béni du pape, a pour principal ennemi l'idéologie du droit moderne que condamna le Syllabus Justice et liberté, des mots révolutionnaires qui sont la négation du dogme qu'on impose (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 245).Une pétition de théocratie d'après le Syllabus et Boniface VIII, le grand pape de la fin du XIIIesiècle, en ce temps d'imbéciles et de capons, ça ne serait pas banal (Bloy, Journal, 1903, p. 185).
Prononc. et Orth.: [sil(l)abys]. Att. ds Ac. 1835 et 1878. Étymol. et Hist. 1865 « formulaire publié par Pie IX en 1864 et qui contient l'ensemble des propositions condamnées par le pape » (E. Forcade, in R. des deux mondes, févr., p. 774 ds Quem. DDL t. 3); 1867 plus gén. « énumération sommaire des questions tranchées par l'autorité ecclésiastique » (Hugo, Paris, p. 78: À une époque où les syllabus décrétèrent l'immobilité). Lat. mod. syllabus signifiant « sommaire, liste, rôle » que l'on fait habituellement remonter à un gr. σ υ ́ λ λ α β ο ς qui serait à la base du lat. syllabus « signalé seulement dans les lettres à Atticus de Cicéron » (Bl.-W.1-5); et dont l'existence est contredite par les textes, Cicéron n'utilisant que le mot sittybos « étiquette » (Att. IV, 53 et IV, 8, 2), transcr. du gr. σ ι τ τ υ ́ β α ι « vêtement de cuir » confondu avec σ ι ́ τ τ υ β ο ς « étiquette attachée à un livre en forme de rouleau » (Chantraine), mots sémantiquement fort éloignés de syllabus; le lat. syllabus utilisé par Cicéron a été précisé par des éd. post. en σ υ λ λ α ́ β ο υ ς d'où un σ υ ́ λ λ α β ο ς aurait été faussement déduit et traité comme un dér. de σ υ λ λ α μ β α ́ ν ε ι ν « réunir ». Le passage de Saint Augustin (Confessions, XIII, 15, 18) souvent allégué, v. Blaise Lat. chrét., n'atteste en fait que l'ablatif plur. syllabis de syllaba (v. syllabe). En angl. syllabus est att. au sens de « sommaire, table des matières » dès 1656 (NED). Fréq. abs. littér.: 12.

Wiktionnaire

Nom commun

syllabus \si.la.bys\ masculin

  1. (Vieilli) (Religion) Recueil de questions tranchées par l’autorité papale.
    • Si j’avais pu croire que la théologie et la Bible étaient la vérité, aucune des doctrines plus tard groupées dans le Syllabus, et qui, dès lors, étaient plus ou moins promulguées, ne m’eût causé la moindre émotion. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 170.)
    • Au lieu d’écrire des Syllabus qui ne peuvent réjouir que des bilieux, chagrineux, chassieux, ces deux chefs de mon Église distribueraient leurs faveurs à celles et à ceux qui sauraient le mieux m’adorer... — (Paul Lafargue, Pie IX au Paradis, 1890)
    • On sait aussi comment, instruit par sa propre expérience et éclairé de la lumière divine, Pie IX pulvérisa le libéralisme, c’est-à-dire le Maçonnisme avec le marteau du Syllabus. — (Henri Delassus, La conjuration antichrétienne, t. 2e, chap. XXVII : Inanité des efforts contre la chaire de Pierre, 1910, p. 377)
  2. (Belgique) (Éducation) Photocopies ou imprimés servant de support à un cours d’université.
    • Son mémoire, qui se passait de commentaire, se présentait sous la forme d’un syllabus intitulé « Mon anorexie » et ne comprenait que des photos, des dates, des chiffres de pesée, des poignées de cheveux. — (Amélie Nothomb, Une forme de vie, Albin Michel, Paris, 2010, p. 68)
  3. Table des matières, plan de cours, (provient du monde anglo-saxon voir syllabus (en))

Note : Le mot est parfois écrit syllabi au pluriel, par mimétisme sur le pluriel des noms latins en -us. Le pluriel syllabus est la forme correcte dans les rectifications orthographiques de 1990 en français mais l'emploi de syllabi reste.

Nom commun

syllabus \Prononciation ?\

  1. Programme, sommaire, plan de cours, liste des sujets abordés au long de l'année académique.

Nom commun

syllabus \Prononciation ?\ masculin

  1. Liste, registre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SYLLABUS (sil-la-bus') s. m.
  • Terme ecclésiastique. Recueil ou récapitulation sommaire des principales erreurs des temps modernes, signalées dans les allocutions consistoriales, encycliques, et autres lettres apostoliques du pape Pie IX.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « syllabus »

Lat. syllabus, sommaire, du grec συλλαμϐάνειν, comprendre, résumer, de σὺν, avec, et λαμϐάνειν, prendre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin syllabus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien σύλλαβος, súllabos.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « syllabus »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syllabus sillabys

Citations contenant le mot « syllabus »

  • La DUC est située Grand Rue à Louvain-la-Neuve. L’endroit regroupe les branches copies-impressions et librairie scientifique universitaire de la CIACO. Habituellement, les étudiants de l’UCLouvain et de l’EPHEC s'y pressent pour acheter des livres et autres syllabus (la plupart des syllabus sont traités ici) ou faire imprimer ce dont ils ont besoin, surtout au début du blocus. Ce n’est évidemment pas possible cette année, mais la CIACO a décidé de proposer une autre solution. Les étudiants peuvent passer commande en ligne et la coopérative leur expédie leurs articles par la poste, moyennant des frais de port de 3 à 5 euros.  , Syllabus, livres et impressions par la poste : la CIACO aide les étudiants
  • Il est strictement interdit à tout enseignant de conditionner la réussite et la participation des Etudiants aux cours, aux séances de travaux pratiques, aux stages, aux interrogations et aux examens, par l’achat des syllabus ou des notes de travaux pratiques, a souligné Thomas Luhaka, ministre dans l’enseignement supérieur et universitaire. Actualite.cd, RDC: L’acquisition du syllabus par l’étudiant est une nécessité et non une contrainte, rappelle le ministre de l’ESU | Actualite.cd

Traductions du mot « syllabus »

Langue Traduction
Anglais syllabus
Espagnol silaba
Italien programma
Allemand lehrplan
Chinois 教学大纲
Arabe المنهج
Portugais programa de estudos
Russe учебный план
Japonais シラバス
Basque curriculumaren
Corse programa
Source : Google Translate API
Partager