La langue française

Surprofit

Sommaire

  • Définitions du mot surprofit
  • Étymologie de « surprofit »
  • Phonétique de « surprofit »
  • Citations contenant le mot « surprofit »
  • Traductions du mot « surprofit »
  • Synonymes de « surprofit »

Définitions du mot surprofit

Trésor de la Langue Française informatisé

surprofit , subst. masc.Profit supplémentaire réalisé sur une même marchandise ou à partir des mêmes investissements. Une gigantesque rationalisation du spectacle forain s'opérait, dont les forains eurent leur part, mais dont les surprofits s'accumulèrent surtout dans les caisses de Vincennes [siège de Pathé] (Sadoul, Cin., 1949, p. 49).

Wiktionnaire

Nom commun

surprofit \syʁ.pʁɔ.fi\ masculin

  1. (Économie) Profit excessif.
    • Le Parti Québécois souhaite donc toucher davantage d'argent provenant de cette exploitation notamment en percevant des redevances sur les revenus bruts (au lieu des profits) mais aussi en ayant accès à un partage plus équitable au surprofit. — (Il s'agit d'un Plan «marketing» du Nord, clame le PQ, Canoë, 12 octobre 2011)
    • Le Parti québécois propose, à l'instar du gouvernement australien, d'établir un modèle de redevances sur le surprofit — au-delà de 8 % —, également à hauteur de 30 %. — (Redevances minières - L'Australie donne l'exemple, Le Devoir.com, 20 mars 2012)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « surprofit »

 Dérivé de profit avec le préfixe sur-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surprofit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surprofit syrprɔfi

Citations contenant le mot « surprofit »

  • Le parti de gauche propose donc de créer un fonds d’aide aux indépendants et PME alimenté par les surprofits réalisés ces derniers mois par les géants de l’e-commerce et de la grande distribution. Le PTB va introduire une proposition de loi à ce sujet au parlement. PTB, Le PTB veut un fonds d’aide aux indépendants et PME alimenté par les surprofits des grandes entreprises durant la crise - PTB
  • 2/ Les concepts de limite absolue et d’appropriation fondent l’analyse de la rente foncière capitaliste (« sans laquelle l’analyse du capital ne serait pas complète », précise Marx). C’est parce qu’ils ont le monopole de superficies cultivables existant seulement en quantités limitées que les propriétaires fonciers peuvent soustraire leurs produits à la péréquation du taux de profit, les vendre à leur valeur (supérieure à leur prix de production), et transformer le surprofit en rente absolue. Et c’est parce que la productivité des plus mauvaises terres détermine la valeur (et, dans ce cas, le prix) que tout investissement en capital (engrais, machines, etc.) sur les autres terres augmente le montant de la rente relative, poussant ainsi le capitalisme vers une agriculture toujours plus intensive. Loin d’être « purement économique », comme l’écrit Deléage[14], cette analyse est fondamentale pour comprendre la spécificité écodestructrice de l’agriculture capitaliste par rapport à d’autres modes de production[15]. Club de Mediapart, Marx, Mandel et les limites naturelles -Daniel Tanuro | Le Club de Mediapart
  • Deuxième principe : une formule permettra de calculer le profit « normal » que peut réaliser la firme sur un territoire et le « surprofit » apparent lié à des transferts artificiels pour échapper aux impôts. On réattribuera ces profits aux « pays de marché », là où se réalise le chiffre d’affaires. Alternatives Economiques, Les multinationales vont-elles enfin payer un impôt juste ? | Alternatives Economiques
  • La deuxième technique, dite « des surprofits », mesure la contribution de la marque aux résultats générés par l'entreprise. Cette méthode s'appuie sur les indicateurs clefs de performance de l'entreprise et définit « un coefficient de partage avec les autres actifs incorporels de l'entreprise, tels que les brevets et technologies », détaille l'expert. Des études qualificatives et quantificatives aident à la détermination du poids relatif de la notoriété et de l'image de marque dans les décisions d'achats des consommateurs. Les Echos, Evaluation des marques : la méthode des financiers | Les Echos
  • Il peut être utile de regarder du côté de ceux qui, à l'inverse, peuvent être positivement impactés par la crise actuelle, comme l'industrie agroalimentaire : est-ce que la rémunération de leurs entités routinières va être augmentée afin de leur permettre de capter une partie du surprofit ? Probablement pas. Quoi qu'il en soit, les administrations fiscales seront d'autant plus attentives à la répartition des pertes qu'elles auront à coeur d'éviter que le bénéfice des aides étatiques ne soit in fine transféré à d'autres Etats. Les Echos Executives, Covid-19 et prix de transfert : à la recherche du fil d'Ariane, Optimisations fiscales - Les Echos Executives
  • C'est l'autre enseignement de ce protocole d'accord. Afin de compenser le gel des tarifs autoroutiers prononcé par Ségolène Royal en 2014 et confirmé par Emmanuel Macron l'année suivante, l'Etat va assurer un "surprofit" de 500 millions d'euros aux SCA, sous la forme d'augmentation de prix entre 2019 et 2023. Et pour être bien sûres de ne plus se voir enquiquinées à l'avenir par des responsables politiques suffisamment cavaliers pour leur imposer de nouvelles taxes, les sociétés d'autoroute bénéficient dans le protocole de 2015 d'une assurance tout risque : toute nouvelle taxe devra être compensée par l'Etat. De quoi faire bondir Raymond Avrillier. "L'intérêt d'une concession est de faire assumer le risque par le privé, explose le lanceur d'alerte isérois. Or là, l'Etat et les usagers sont toujours perdants, et le privé toujours gagnant". Mais voilà cette dernière disposition, purement fiscale aurait dû être validée par le ministre des Finances, Michel Sapin, qui n'a pas signé le contrat, souligne Raymond Avrillier. Il a donc formulé un recours auprès du Premier ministre pour dénoncer l'accord. Lyon Capitale, Un lanceur d'alerte part en guerre contre les concessions autoroutières
  • La portée de cette théorie varie selon l’horizon temporel envisagé. En effet, alors que l’équilibre de concurrence monopolistique de court terme se rapproche de celui du monopole, celui de long terme se rapproche de la concurrence pure et parfaite. De façon pratique, le surprofit que les entreprises réalisent en courte période attire de nouvelles entreprises, ce qui entraîne la diminution de la part de marché de chacune des entreprises, et au final il y a extinction progressive du surprofit. Contrepoints, Edward Chamberlin : le père de la concurrence monopolistique | Contrepoints

Traductions du mot « surprofit »

Langue Traduction
Anglais overprofit
Espagnol exceso de lucro
Italien overprofit
Allemand übergewinn
Chinois 超额利润
Arabe الربح الزائد
Portugais excesso de lucro
Russe overprofit
Japonais 過益
Basque overprofit
Corse sopraprofittu
Source : Google Translate API

Synonymes de « surprofit »

Source : synonymes de surprofit sur lebonsynonyme.fr
Partager