La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « suréminence »

Suréminence

Définitions de « suréminence »

Trésor de la Langue Française informatisé

Suréminence, subst. fém.,littér. Qualité de ce qui est suréminent. La suréminence d'un juste (Proust, Temps retr., 1922, p. 805). [syʀeminɑ ̃:s]. 1resattest. a) 1609 « situation très élevée, prééminence » (Fr. de Sales, Vie dévote, III, 2 ds Hug.), b) 1878 « caractère de ce qui est suréminent » (Lar. 19eSuppl.), cf. 1886 (Bloy, Désesp., p. 150); de suréminent, suff. -ence, v. -ance.

Wiktionnaire

Nom commun - français

suréminence \Prononciation ?\ féminin

  1. Qualité de ce qui est suréminent.
    • Cette suréminence de la bonté de Dieu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SURÉMINENCE (su-ré-mi-nan-s') s. f.
  • Qualité de ce qui est suréminent. Laissons volontiers les suréminences aux âmes surélevées, St François de Sales, Introd. à la vie dévote, III, 2. Cette suréminence de la bonté de Dieu… entraîne, comme on pouvait s'y attendre, dans le système du théologien, une conception tout optimiste de l'homme et du monde, Ch. Berthoud, les Quatre Petitpierre, Études de biograph. neufchâteloise, 1875.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « suréminence »

 Dérivé de suréminent, avec le suffixe -ence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « suréminence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suréminence syremɛ̃ɑ̃s

Citations contenant le mot « suréminence »

  • Mais pourquoi donc rappeler cette souillure pour un personnage qui, le premier de tous, pénètre à l’intérieur du cercle divin ? Parce que, explique Jean Scot, c’est précisément à elle que les hommes parfaits doivent cette suréminence de félicité. Si les hommes n’avaient pas péché, « ils n’auraient pas joui à un degré égal de la contemplation de la vérité [76] ». Mais, parce que l’homme s’est « gonflé d’orgueil [77] », l’Incarnation, suivie de la Résurrection du Christ, a élevé l’humanité très au-dessus de sa condition primitive et le petit nombre des parfaits est appelé, au-delà du Paradis, à contempler la gloire de Dieu et à y pénétrer. Le cinquième ton illustre une nouvelle fois, et d’une façon très précise par le titulus qui l’accompagne, la pensée érigénienne. « Car, si on n’explique pas […] d’où la nature humaine est tombée et où commence le retour de la nature humaine, et par quels degrés elle s’élève, et quel est le but auquel elle tend, et dans lequel elle cesse son ascension, il ne sera pas facile de persuader les gens sans leur fournir des preuves de ce que nous affirmons [78] » Malheureusement l’interprétation de cette figure tourne court et l’absence de tout accessoire nous prive d’une compréhension plus riche et plus fine. Ce n’est que par son appartenance à une série préalablement comprise que nous pouvons reconnaître en elle la personnification d’un ton ou d’un son. Seule l’analogie avec les quatre figures qui la précèdent permet d’identifier, dans ce personnage coupé à mi-corps et dont il ne reste vraiment que les jambes, un musicien (ou une musicienne), sans autre précision, puisque l’instrument que l’on peut envisager entre ses mains manque dans sa totalité. La Tribune de l'Art, Proposition de lecture des chapiteaux de Cluny : 4. Le second chapiteau de la Musique - La Tribune de l'Art

Traductions du mot « suréminence »

Langue Traduction
Anglais overeminence
Espagnol sobreminencia
Italien overeminence
Allemand überlegenheit
Chinois 突出
Arabe الإفراط
Portugais supereminência
Russe overeminence
Japonais 抜群
Basque overeminence
Corse overeminenza
Source : Google Translate API

Suréminence

Retour au sommaire ➦

Partager