La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « subulé »

Subulé

Variantes Singulier Pluriel
Masculin subulé subulés
Féminin subulée subulées

Définitions de « subulé »

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBULÉ, -ÉE, adj.

BOT., ZOOL. [En parlant d'un organe] Qui a une forme allongée et effilée. Antennes subulées ou sétacées (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 301).
Prononc. et Orth.: [sybyle]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1749 bot. (Dalibard, Florae parisiensis prodromus ou Catalogue des plantes qui naissent dans les environs de Paris, p. XIII). Empr. au lat. sc.subulatum (1749, Id., ibid.), du lat. subula « alène », p. anal. de forme.

subulé < subula. « Poinçon »

Wiktionnaire

Adjectif - français

subulé \sy.by.le\

  1. (Botanique, Entomologie, Malacologie) Qui se termine insensiblement en pointe, comme une alène.
    • Sc. Noir ; corcelet avec une corne horizontale, subulée ; tête avec une corne subulée, presque recourbée. — (« 64. Scarabé disparate », dans Entomologie, ou Histoire naturelle des insectes, par Guillaume-Antoine Olivier, Coléoptères, tome 1, Paris : Imprimerie de Beaudoin, 1789, p. 58)
    • Les simplicirostres, à bec droit, entier et pointu, sont les oiseaux renfermés dans les genres : Parus (Mésange), à bec subulé, avec la langue tronquée et les plumes du front dirigées en avant ; Motacilla (Bec-fin), à bec subulé, avec la langue incisée, […]. — (« Ornithologie », dans le Dictionnaire des sciences naturelles, tome 36, ouvrage collectif, Strasbourg : chez F. G. Levrault & Paris : chez Le Normant, 1825, p. 381)
    • Plus d'une fois j'ai pensé que cette plante pourrait bien n'être qu'une forme très-réduite, grêle, pauciflore et subulée du T. intermedium, comme le Lolium tenue L. est la forme subulée du L. perenne L. ; comme le L. tenue Guss. est la forme subulée du L. rigidum Gaud. ; comme le L. subulatum Vis. est la forme subulée du L. temulentum L. etc. Ces formes pauciflores et subulées se retrouvent sur les T. repens, littorale, acutum et junceum , […]. — (Joseph Duval-Jouve, « Étude anatomique de quelques graminées et en particulier des AGROPYRUM de l'Hérault », dans les Mémoires de la Section des Sciences, tome 7 (1867-1871), Académie des sciences et lettres de Montpellier, Montpellier : Imprimerie Boehm & fils, 1871, p. 384)
    • […] ; cette coquille subulée et conique ne peut être prise pour l'âge adulte du L. trifario, qui est conoïde et court, dont l'embryon est tout différent. — (« 145e genre. Lovenella, Sars, 1878 », dans le Catalogue illustré des coquilles fossiles de l’éocène des environs de Paris, par Maurice Cossmann, 4e fascicule, Bruxelles : Société royale de malacologie de Belgique, 1889, p. 51)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBULÉ, ÉE. adj.
T. de Botanique. Qui se termine insensiblement en pointe, comme une alêne. Feuilles subulées.

Littré (1872-1877)

SUBULÉ (su-bu-lé, lée) adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui est en forme d'alêne, c'est-à-dire qui se rétrécit insensiblement depuis le milieu jusqu'au sommet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « subulé »

Lat. subula, alêne, qui tient à su-ere, coudre, su-bula, l'instrument qui porte le fil à coudre ; comparez aceta-bulum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « subulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subulé sybyle

Citations contenant le mot « subulé »

  • La conservation et la croissance de l'astragale de Marseille, mais aussi du plantain subulé dans l'archipel du Frioul, sont primordiales pour le maintien du biotope si particulier des calanques. L'astragale, « espèce parapluie », offre en effet sous ses feuilles et ses épines un habitat essentiel pour de nombreux insectes et une protection pour d'autres végétaux. leparisien.fr, Biodiversité : l’astragale de Marseille, menacée, est replantée dans les calanques - Le Parisien

Traductions du mot « subulé »

Langue Traduction
Anglais subulate
Espagnol subulate
Italien subulate
Allemand subulieren
Chinois 潜入
Arabe تبطل
Portugais subular
Russe шиловидный
Japonais 控えめな
Basque subulate
Corse subulà
Source : Google Translate API

Synonymes de « subulé »

Source : synonymes de subulé sur lebonsynonyme.fr

Subulé

Retour au sommaire ➦

Partager