La langue française

Subulé

Sommaire

  • Définitions du mot subulé
  • Étymologie de « subulé »
  • Phonétique de « subulé »
  • Citations contenant le mot « subulé »
  • Traductions du mot « subulé »
  • Synonymes de « subulé »

Définitions du mot subulé

Trésor de la Langue Française informatisé

SUBULÉ, -ÉE, adj.

BOT., ZOOL. [En parlant d'un organe] Qui a une forme allongée et effilée. Antennes subulées ou sétacées (Lamarck, Philos. zool., t. 1, 1809, p. 301).
Prononc. et Orth.: [sybyle]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1749 bot. (Dalibard, Florae parisiensis prodromus ou Catalogue des plantes qui naissent dans les environs de Paris, p. XIII). Empr. au lat. sc.subulatum (1749, Id., ibid.), du lat. subula « alène », p. anal. de forme.

subulé < subula. « Poinçon »

Wiktionnaire

Adjectif

subulé \sy.by.le\

  1. (Botanique) (Entomologie) (Malacologie) Qui se termine insensiblement en pointe, comme une alène.
    • SUBULÉ, adj., subulatus ; pfriemlich, pfriemenförmig (all.) ; leseniforme (it.). Se dit de toute partie mince, cylindracée dans le bas, qui se termine en prisme aigu, comme les aiguillons du Rosa villosa ; les antennes du Dasypogon subulatus ; les anthères du Borrago laxiflora ; les bractées du Nepeta italica ; la coquille du Fusus subulatus ; le corselet de la Tetrix subulata ; le crémocarpe du Scandix Pecten ; les élytres du Sitaris humeralis ; les épines du Ribes grossularia ; les feuilles du Plantago subulata et du Lepidium subulatum ; les filets des étamines de l’Acer Pseudoplatanus ; les folioles du Lathyrus subulatus ; les légumes de l’Astragalus subulatus ; les paléoles de l’Avena elatior, les poils de l’Urtica ; les rameaux du Sphagnum subulatum ; la silique de l’Erysimum officinale ; les spathelles de l’Hordeum vulgare ; le stigmate de l’Hippuris vulgaris ; les stipules de l’Amorpha fruticosa ; le style de l’Allium album ; le test de la Cleodora subulata, qui est délié comme une aiguille. — (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
    • Feuilles subulées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUBULÉ, ÉE. adj.
T. de Botanique. Qui se termine insensiblement en pointe, comme une alêne. Feuilles subulées.

Littré (1872-1877)

SUBULÉ (su-bu-lé, lée) adj.
  • Terme d'histoire naturelle. Qui est en forme d'alêne, c'est-à-dire qui se rétrécit insensiblement depuis le milieu jusqu'au sommet.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « subulé »

Lat. subula, alêne, qui tient à su-ere, coudre, su-bula, l'instrument qui porte le fil à coudre ; comparez aceta-bulum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « subulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
subulé sybyle

Citations contenant le mot « subulé »

  • La conservation et la croissance de l'astragale de Marseille, mais aussi du plantain subulé dans l'archipel du Frioul, sont primordiales pour le maintien du biotope si particulier des calanques. L'astragale, « espèce parapluie », offre en effet sous ses feuilles et ses épines un habitat essentiel pour de nombreux insectes et une protection pour d'autres végétaux. leparisien.fr, Biodiversité : l’astragale de Marseille, menacée, est replantée dans les calanques - Le Parisien

Traductions du mot « subulé »

Langue Traduction
Anglais subulate
Espagnol subulate
Italien subulate
Allemand subulieren
Chinois 潜入
Arabe تبطل
Portugais subular
Russe шиловидный
Japonais 控えめな
Basque subulate
Corse subulà
Source : Google Translate API

Synonymes de « subulé »

Source : synonymes de subulé sur lebonsynonyme.fr
Partager