La langue française

Strangulé

Définitions du mot « strangulé »

Trésor de la Langue Française informatisé

STRANGULÉ, -ÉE, part. passé et adj.

I. − Part. passé de stranguler*.
II. − Adjectif
A. − Enserré.
1. [En parlant d'un endroit qui se resserre] Une rivière (...) sort d'un précipice strangulé (Morand, Air indien, 1932, p. 93).
2. [En parlant d'un style] Il vous met en quatorze vers symétriquement contournés et strangulés des mondes de pensées, de passions et de boutades (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t. 3, 1862, p. 343).
B. − [Corresp. à stranguler p. méton.] Notes strangulées; parole strangulée; ton strangulé. La malheureuse femme ouvrit affreusement les yeux (...) et cria d'une voix strangulée en jetant ses bras en avant avec un indéfinissable accent de terreur (Sue, Atar-Gull, 1831, p. 30).
Empl. adv. Parler strangulé. Parler comme si on avait la gorge qui se nouait. Je crois que lorsqu'on va parler, il faut accumuler de la salive pour l'humectation de la bouche (...) sinon on parlera sec (...) ou strangulé (Wicart, Orateur, t. 1, 1936, p. 341).
Prononc.: [stʀ ɑ ̃gyle].

Wiktionnaire

Forme de verbe

strangulé \stʁɑ̃.ɡy.le\

  1. Participe passé masculin singulier de stranguler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « strangulé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
strangulé strɑ̃gyle

Citations contenant le mot « strangulé »

  • Nous avons effectué une nécropsie (NDLR : autopsie d’un animal). Elle a confirmé qu’il avait bien été strangulé. Mais il souffrait également de problèmes pulmonaires antérieurs. , Secouru par un habitant, près de Caen, Momo le phoque n'a pas survécu | Liberté Caen
  • "Nous avons eu une dispute. Il m’a strangulé au point que je suis tombée évanouie. Et puis je me suis réveillée, je ne sais pas combien de temps après avec une triple fracture de la mâchoire et huit dents de cassées", indique-t-elle.  RMC, « Il m’a strangulé au point que je suis tombée évanouie »: le témoignage de l'actrice Sandrine Bonnaire, victime de violences conjugales
  • Qu’il s’agisse d’une œillade crapuleuse adressée aux flics qui ont strangulé Cédric Chouviat (ce père de famille a dit sept fois “j’étouffe !” avant de mourir !), ou d’un lapsus révélateur de l’inconscient personnel fascisant du nouveau ministre de l’Intérieur, les récentes paroles prononcées par Gérald Darmanin (quand j’entends parler de violences policières, j’étouffe !) montrent mieux que cent discours le choix de classe fascisant du “nouveau” gouvernement Castex et de son ministre de la police.  AgoraVox, Marianne à l'étouffée ? A propos de certaines paroles prononcées par le nouveau ministre de l'Intérieur - AgoraVox le média citoyen
  • L’homme en question, un cinquantenaire installé à La Rochelle racontait alors avoir subi des violences au cours de son interpellation. “J’ai reçu d’autres coups. J’ai été violemment strangulé jusqu’à l’étouffement par un membre de la BAC. Avant de m’évanouir et de rester inconscient pendant plusieurs minutes”, détaillait-il, en expliquant que cette scène particulièrement traumatisante s’était déroulée à l’abri des camions.  Le HuffPost, Mediapart diffuse une vidéo montrant un policier étrangler un manifestant | Le HuffPost

Traductions du mot « strangulé »

Langue Traduction
Anglais strangled
Espagnol estrangulado
Italien strangolato
Allemand erwürgt
Chinois 勒死
Arabe خنقا
Portugais estrangulado
Russe задушен
Japonais 絞首刑
Basque itota
Corse strangulatu
Source : Google Translate API

Strangulé

Retour au sommaire ➦

Partager