La langue française

Sténographie

Définitions du mot « sténographie »

Trésor de la Langue Française informatisé

STÉNOGRAPHIE, subst. fém.

A. − Écriture abrégée utilisant des signes conventionnels, destinée à transcrire la parole à mesure qu'elle est prononcée. Abrév. usuelle sténo.Il prétendait même avoir une sténographie qui permettait de noter à la fois les paroles, le chant et l'accompagnement (Rolland, J.-Chr., Nouv. journée, 1912, p. 1480).Elle s'installa devant une tablette glissante, logée dans la face latérale du vaste bureau. Il dictait très vite des mots qu'elle prenait en sténographie (Malegue, Augustin, t. 2, 1933, p. 419).
P. métaph. Notre effort a été de chercher à faire revivre auprès de la postérité nos contemporains dans leur ressemblance animée, à les faire revivre par la sténographie ardente d'une conversation, par la surprise physiologique d'un geste, par ces riens de la passion où se révèle une personnalité (Goncourt, Journal, 1863, p. 28).
B. − P. méton.
1. Travail de sténographe. Sténographie commerciale, judiciaire, parlementaire. Un député peut examiner l'épreuve imprimée du discours qu'il a prononcé, mais il ne peut pas l'emporter hors de l'enceinte. Il est habilité à demander la correction des erreurs de forme, mais non des erreurs de fond. Il dépend du chef du service de la sténographie, agissant sous l'autorité du président (Lidderdale, Parlement fr., 1954, p. 131).
2. Texte sténographié; compte rendu établi sur la base du texte dactylographié. Mes mémoires réunissent la qualité de mémoires écrits après coup et les qualités d'une sténographie et d'une photographie instantanée: c'est-à-dire la réunion de deux choses impossibles (Goncourt, Journal, 1887, p. 730).J'ai relu ce matin la sténographie de la conférence, et ici je serai peut-être servi par la faiblesse même de mon texte, en ce sens que n'étant ni écrit ni poussé, il rentrera de lui-même dans les cadres de l'interview (Du Bos, Journal, 1926, p. 65).
Prononc. et Orth.: [stenɔgʀafi]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1771 « cryptographie » (Voltaire, Questions sur l'Encyclopédie incorporées au Dict. philos., s.v. poste d'apr. E. Benveniste ds Fr. mod. t. 15, p. 3), attest. isolée; 2. a) 1792 « procédé de transcription rapide par un système d'écriture spécial » (Th. P. Bertin, Système universel et complet de Sténographie inventé par Taylor et adapté à la langue française, ibid.); b) 1851 p. méton. « document transcrit à l'aide d'un tel procédé » (Michelet, Journal, p. 152). Empr. à l'angl.stenography, terme att. dep. 1602 pour désigner une méthode d'écriture abrégée (NED), formé avec le gr. σ τ ε ν ο ́ ς « étroit, resserré » et l'élém. -graphy corresp. au fr. -graphie*. Le terme a supplanté tachygraphie*. Fréq. abs. littér.: 31.
DÉR. 1.
Sténographier, verbe trans.Prendre en sténographie. Locke, se trouvant dans la compagnie de seigneurs anglais renommés pour leur esprit, distingués autant par leurs manières que par leur consistance politique, s'amusa méchamment à sténographier leur conversation par un procédé particulier, et les fit éclater de rire en la leur lisant (Balzac, Langeais, 1834, p. 319).P. métaph. Dans quelque attitude qu'elle soit jetée (...) une voiture (...) emprunte au mouvement une grâce mystérieuse et complexe très difficile à sténographier (Baudel., Curios. esthét., 1863, p. 363).Part. passé adj. Discours sténographié. Une femme d'une cinquantaine d'années, assise à une petite table, et qui relit le compte rendu sténographié de la séance du jour (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 302). [stenɔgʀafje], (il) sténographie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1resattest. 1792 ouvrage sténographié (Réimpression de l'Ancien Moniteur, t. 2, p. 767b, 25 juin d'apr. Th. Ranft ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 145), 1811 sténographier (Stendhal, Journal, t. 4, p. 22); de sténographie, dés. -er. − Fréq. abs. littér.: 32.
2.
Sténographique, adj.a) Relatif à la sténographie. Caractère, écriture, signe sténographique. Les abréviations de tout genre, surtout celles de nature sténographique, s'emploient couramment, notamment dans les ouvrages de caractère érudit (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 546).b) Pris, recueilli en sténographie. Les séances donnent lieu à la publication officielle du compte rendu analytique (à diffusion limitée) et du compte rendu sténographique publié par le Journal Officiel dans son édition des débats parlementaires (Vedel, Dr. constit., 1949, p. 418).P. métaph. Je pense que le génie est une mémoire sténographique (Goncourt, Ch. Demailly, 1860, p. 37). [stenɔgʀafik]. Att. ds Ac. dep. 1835. 1reattest. 1775 (Dict. portatif de la lang. fr. extrait du Grand Dict. de Pierre Richelet par M. de Wailly, t. 2, p. 547); de sténographie, suff. -ique*. Bbg. Benveniste (E.). Deux mots angl. en fr., international, sténographie. Fr. mod. 1947, t. 15, pp. 1-4. − Quem. DDL t. 10.

Wiktionnaire

Nom commun

sténographie \ste.nɔ.ɡʁa.fi\ féminin

  1. (Linguistique) Art d’écrire par signes conventionnels, d’une manière aussi rapide que la parole.
    • La sténographie, ne représentant que les sons et le silence qui les sépare, n’admet ni orthographe ni ponctuation dans son écriture; mais le sténographe rétablit l’une et l’autre dans ses transcriptions. — (Charles Petitpoisson, La sténographie; ou, L’art d’écrire aussi vite que l’on parle, Strasbourg : Levrault, 1840, page 9)
    • Avec le surplus de ses gains, il achetait des cigarettes, des cols et des cravates sensationnels, et se payait des cours de sténographie à l’Institut Philotechnique de Bun Hill. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 11 de l’éd. de 1921)
    • Au bout de peu de temps elle était domptée par la clarté des exposés, par la force de l’argumentation, par l’élévation de la pensée, par la perfection de la langue — la sténographie qui saisissait la phrase improvisée de Waldeck-Rousseau excluait la retouche. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Document produit grâce à cette technique.
    • Nous publions cette sténographie comme les sténographes nous l’ont fournie. — (Compte rendu sténographique non officiel de la version française du cinquième Congrès socialiste international tenu à Paris du 23 au 27 septembre 1900, 1901)

Forme de verbe

sténographie \ste.nɔ.ɡʁa.fi\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sténographier.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sténographier.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sténographier.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sténographier.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sténographier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STÉNOGRAPHIE. n. f.
Art d'écrire par signes conventionnels, d'une manière aussi prompte que la parole.

Littré (1872-1877)

STÉNOGRAPHIE (sté-no-gra-fie) s. f.
  • Art d'écrire par abréviation aussi vite que la parole.

SYNONYME

STÉNOGRAPHIE, TACHYGRAPHIE. La sténographie retranche toutes les voyelles, et indique les finales entières par des signes particuliers ; ce que ne fait pas la tachygraphie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sténographie »

Mot dérivé de sténographe avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Écriture étroite (voy. STÉNOGRAPHE), ainsi dite, soit parce que les signes y sont réduits à la plus petite dimension, soit parce que les systèmes sténographiques retranchent presque toutes les voyelles, et indiquent les finales entières par des signes particuliers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sténographie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sténographie stenɔgrafi

Citations contenant le mot « sténographie »

  • "J'ai besoin que le Sénat du GOP soit plus que triste et désolé que George Floyd ait été tué par la police", a ajouté Becker-Finn, en utilisant la sténographie du Parti républicain. News 24, L'appel républicain de la loi et de l'ordre déclenche une réaction violente des États-Unis #IAmASuburbanMom - News 24
  • Les cris des bêtes sont des sténographies sensorielles dans l'espace. Tel était le langage premier de l'homme. De Malcolm de Chazal / Sens Plastique
  • Ce dernier a inventé une méthode de sténographie qui remonte au XIXe siècle, et qui n'aurait néanmoins pas pris une ride, à en croire un journaliste de The Atlantic, qui l'utilise pour prendre des notes. Pour un rendement dingue de 255 mots à la minute... Slate.fr, Voilà comment écrire 255 mots en une minute... avec un stylo | Slate.fr
  • De ses années de secrétariat, elle avait gardé une pratique étonnante de la sténographie. Prenant des notes aussi vite que les discours s’enchaînaient, elle était pour ses confrères moins habiles une véritable mine d’or. C’est vers elle qu’ils se tournaient lorsqu’il leur manquait une information. Elle leur répondait toujours avec bienveillance, Françoise aimait les gens avec lesquels elle avait tissé des liens au fil de ces années. L'Aisne nouvelle, L’ancienne journaliste de L’Aisne nouvelle Françoise Chéruy est décédée cette semaine à Laon
  • Obtention du certificat Pour accéder à la profession, les aspirants sténographes officiels doivent suivre deux années d’études à l’École de sténographie judiciaire du Québec (ESJQ), obtenir l’Attestation d’études collégiales (AEC) en sténographie judiciaire et réussir l’examen du Comité sur la sténographie du Barreau du Québec, qui délivrera à son tour un certificat de compétence. Journal Métro, Sténographes officiels: les témoins silencieux
  • Adolphe Persiaux s’installe à Genève comme agent général des machines à écrire « Japy ». Les clients ayant du mal à les utiliser, et lui-même ayant été champion en sténographie et en dactylographie, il propose des cours pour les initier à l’utilisation de ces machines. Vu le succès de ses cours, il s’installe à la place Longemalle et prend la raison sociale Institut Commercial Longemalle. Il fait également appel à des professeurs de langues et à un comptable, afin de dispenser également des cours de comptabilité. , L'Ecole Persiaux fête ses 100 ans - Léman Bleu Télévision
  • Ce qui surprend BlackBerry Cylance, c’est qu’il s’agit de la première fois que des mineurs de cryptomonnaies sont ainsi malicieusement installés via cette technique, qui plus est dans un fichier wav. Le fichier final peut être lu parfaitement, sans que l’utilisateur ne se rende compte de rien. Normalement, la sténographie est une technique considérée comme très sophistiquée : elle implique de comprendre le fonctionnement intrinsèque de l’extension de fichier visée. Elle permet donc surtout à des acteurs dotés de ressources de mener des attaques les plus discrètes possibles. PhonAndroid, Malware : comment un simple fichier audio .wav peut infecter votre PC

Traductions du mot « sténographie »

Langue Traduction
Anglais shorthand
Espagnol taquigrafía
Italien abbreviazione
Allemand kurzschrift
Chinois 速记
Arabe اختزال
Portugais forma abreviada
Russe стенография
Japonais 略記
Basque azkarra
Corse staccatura
Source : Google Translate API

Synonymes de « sténographie »

Source : synonymes de sténographie sur lebonsynonyme.fr

Sténographie

Retour au sommaire ➦

Partager