La langue française

Statif

Définitions du mot « statif »

Trésor de la Langue Française informatisé

STATIF, -IVE, adj. et subst. masc.

I. − Adj., LING. [En parlant d'un verbe, d'un adv. ou d'un adj.] Qui indique un état permanent. Grand est un adjectif statif, ivre est non-statif (Ling.1972).Les verbes statifs excluent toute progression entre leur terminus a quo et leur terminus ad quem: être, exister, savoir, connaître, aimer (adynamique), croire (...). Ils se reconnaissent en principe à leur incompatibilité (...) avec la périphrase être en train de (M. Wilmetds La Notion d'aspect, Paris, Klincksieck, 1980 [1978], p. 61).
Rem. La notion de verbe statif est surtout connue par la classification des verbes proposée par Z. Vendler (Linguistics in philosophy, New York, Cornell, Univ. Press, 1967); les verbes statifs s'y opposent aux verbes d'« activité » (marcher), d'« accomplissement » (écrire une lettre) et d'« achèvement » (sortir).
II. − Subst. masc.
A. − ODONTO-STOMATOL. ,,Écarteur des arcades dentaires utilisé en stomatologie et qui peut être employé pour diminuer la contracture de l'articulation temporo-mandibulaire`` (Kamen. 1972).
B. − PHYS. Partie d'un instrument servant de support à divers appareils. Statif d'électromètre capillaire, appareil très stable (Catal. instrum. lab. (Prolabo), 1932, p. 94).Voies urinaires. (...) Statif pour maintenir le cystoscope après la table d'examen (Catal. instrum. chir. (Collin), 1935, p. 336).,,Partie mécanique d'un microscope supportant condenseur, platine, objectifs et oculaires`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983).
Prononc.: [statif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. fin xiiies. eawes estatives « eau stagnante » (Secr. d'Arist., Richel. 571, fo133b ds Gdf.), attest. isolée; 2. ca 1355 « stable; où on demeure quelque temps » tentes statives (Bersuire, T. Liv., ms. Ste Gen., fo2a, ibid.); 3. 1842 « qui appartient à une station » (Ac. Compl.); 4. 1970 ling. (trad. Lyons, Ling. gén., Paris, Larousse, p. 241). B. Subst. 1904 (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat.stativus « qui reste en place, qui séjourne; stationnaire », spéc. stativa castra dans la lang. milit. (cf. 2), dér. de stare « être debout, immobile; demeurer ferme; être maintenu ».

Trésor de la Langue Française informatisé

STATIF, -IVE, adj. et subst. masc.

I. − Adj., LING. [En parlant d'un verbe, d'un adv. ou d'un adj.] Qui indique un état permanent. Grand est un adjectif statif, ivre est non-statif (Ling.1972).Les verbes statifs excluent toute progression entre leur terminus a quo et leur terminus ad quem: être, exister, savoir, connaître, aimer (adynamique), croire (...). Ils se reconnaissent en principe à leur incompatibilité (...) avec la périphrase être en train de (M. Wilmetds La Notion d'aspect, Paris, Klincksieck, 1980 [1978], p. 61).
Rem. La notion de verbe statif est surtout connue par la classification des verbes proposée par Z. Vendler (Linguistics in philosophy, New York, Cornell, Univ. Press, 1967); les verbes statifs s'y opposent aux verbes d'« activité » (marcher), d'« accomplissement » (écrire une lettre) et d'« achèvement » (sortir).
II. − Subst. masc.
A. − ODONTO-STOMATOL. ,,Écarteur des arcades dentaires utilisé en stomatologie et qui peut être employé pour diminuer la contracture de l'articulation temporo-mandibulaire`` (Kamen. 1972).
B. − PHYS. Partie d'un instrument servant de support à divers appareils. Statif d'électromètre capillaire, appareil très stable (Catal. instrum. lab. (Prolabo), 1932, p. 94).Voies urinaires. (...) Statif pour maintenir le cystoscope après la table d'examen (Catal. instrum. chir. (Collin), 1935, p. 336).,,Partie mécanique d'un microscope supportant condenseur, platine, objectifs et oculaires`` (Mathieu-Kastler Phys. 1983).
Prononc.: [statif], fém. [-i:v]. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. fin xiiies. eawes estatives « eau stagnante » (Secr. d'Arist., Richel. 571, fo133b ds Gdf.), attest. isolée; 2. ca 1355 « stable; où on demeure quelque temps » tentes statives (Bersuire, T. Liv., ms. Ste Gen., fo2a, ibid.); 3. 1842 « qui appartient à une station » (Ac. Compl.); 4. 1970 ling. (trad. Lyons, Ling. gén., Paris, Larousse, p. 241). B. Subst. 1904 (Nouv. Lar. ill.). Empr. au lat.stativus « qui reste en place, qui séjourne; stationnaire », spéc. stativa castra dans la lang. milit. (cf. 2), dér. de stare « être debout, immobile; demeurer ferme; être maintenu ».

Wiktionnaire

Adjectif

statif masculin

  1. (Linguistique) Qui indique l’état.
    • De même dans le cas du verbe statif coola « être fort, résistant, solide », la différence de construction est importante [...]. — (Isabelle Bril, Le nêlêmwa (Nouvelle-Calédonie) : analyse syntaxique et sémantique, 2002)
    • Toutefois pour ces unités, l’expression de la personne affectée s’opère soit de manière indirecte, comme mentionné ci-dessus :
      xuta nya-koo-ng « il pleut sur moi, je reçois la pluie »
      soit par adoption de la construction stative, avec suffixation du personnel objet/statif :
      xuta-ong « je suis mouillé par la pluie »
      bwena-ong « je suis surpris par la nuit ».
      — (Jean-Claude Rivierre et autres, Le bwatoo et les dialectes de la région de Koné (Nouvelle-Calédonie), 2006)

Nom commun

statif \sta.tif\ masculin

  1. (Sciences) Support ou socle servant à fixer différents accessoires ou appareils.
  2. (Sciences) (En particulier) Partie non-optique d'un microscope : pied, tube, corps.
  3. (Linguistique) Déclinaison qui indique l’état.
    • On distingue un usage de la première personne du singulier du passif mś‑jj=j, « je suis né », et de la première personne du singulier du statif (qui indique l’état) mś‑kj, « je suis nouveau-né ». — (C. Reintges et A. Kihm, L’égyptien ancien ; 6000 ans d’histoire, Pour la science hors série n°80, 2013)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « statif »

Du latin stativus (« fixe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « statif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
statif statif

Citations contenant le mot « statif »

  • Les installations accompagnant les statifs d'IRM nécessite, depuis leur création, une grande quantité d'hélium dont l'objectif est de refroidir l'aimant générant le champ magnétique principal à l'intérieur d'un statif d'IRM. Les locaux techniques nécessitent ainsi, dans leur conception classique, quelques 1000 litres de ce composant qui risque, en cas de surchauffe, de passer à l'état gazeux, ce qui entraine une surpression. C'est le fameux Quench. Pour prévenir ce risque, il est obligatoire de créer une sortie spécifique pour ce gaz appelé tube de quench. , L'Ingenia Ambition: une innovation de rupture en IRM
  • "Le nombre de documents consultables par demi-journée est de dix, précise Jean Le Pottier. Les documents consultés aujourd’hui subiront une quarantaine de deux jours avant d’être remis en service. Il n’est pas possible de demander des photocopies ou d’utiliser le statif de reproduction. Les séances de travail se comptent en demi-journées et il est possible de réserver deux séances de travail lors d’un même appel." La salle de lecture est accessible à des heures bien précises : lundi : 13 h 30-17 h ; mardi-vendredi : 9 h-12 h et 14 h-17 h. Il est 16 h 45. ladepeche.fr, Albi. Réouverture des archives départementales - ladepeche.fr
  • Alexandre Ripert (Siemens) fait la démonstration de l'utilité du système de caméras installées sur le scanner pour automatiser le positionnement à l'isocentre du patient dans le statif. C'est ensuite le Dr Raphaël Dagnaux qui évoque le feed-back des correspondants. , Le JT de l'ECR du 3 mars 2019
  • Il évoque ici les hallucinations, favorisées notamment par l'absorption de produits toxiques ou occasionnés par des troubles métaboliques ou psychiatriques. Pour les étudier, lui et son équipe ont imaginé un système de boitier qu'un patient active lorsqu'il est sujet à un épisode hallucinatoire lorsqu'il est placé dans un statif d'IRM. Des stratégies d'acquisition d'images sont ensuite utilisées pour essayer de capturer les hallucinations et comprendre les territoires cérébraux impliqués dans ces épisodes. , Comprendre les hallucinations grâce à l'IRM fonctionnelle
  • Cette modalité offre, en outre, un nouveau design de statif qui affiche les informations importantes du patient et de l’antenne, pour une configuration correcte et complète toujours au plus près du patient, une suite de nouvelles séquences permettant de réduire les temps d’acquisition et ainsi favoriser la productivité. C'est le cas par exemple de MultiBand Speeder, pour la réduction du temps d’acquisition des séquences de diffusion DWI, de k-t Speeder pour les examens de cardio IRM et de QuickStar pour les acquisitions en respiration libre. , Démonstration de force pour Canon Medical à l'ECR 2019
  • Pour photographier avec peu de lumière, l’appareil photo nécessite une position stable. Il faut appuyer le téléphone ou utiliser un statif. Un déclenchement retardé, réglable sur plusieurs secondes, réduit le risque de bouger. La touche + sur l’écouteur raccordé peut aussi servir de déclencheur stable. Si l’on veut se trouver sur la photo, on recourt à un déclenchement à distance via Bluetooth. , Photos au smartphone: les meilleures astuces | Illustré
  • On croise là des Géromois dont les résidents de l’Ehpad et des habitants de Granges-Aumontzey, Le Thillot, La Bresse, Corcieux… selon l’examen prescrit et le choix de chacun : clientèle orientée par les médecins de ville, patients hospitalisés ou suivis ici par des spécialistes, en particulier lors des consultations externes, désormais nombreuses… Et le public en provenance du service voisin de Soins Non Programmés. Y compris les week-ends et les jours enneigés avec leur lot de traumas ! Dans ce cas, le « statif mural » sur colonne et rail s’avère précieux, radiographiant genoux, jambes, chevilles…, sans que soient quittés brancard ou fauteuil roulant. Avec l’examen de télérachis on recherche une scoliose au vu de la colonne complète d’un ado ou on réalise une télémétrie des membres inférieurs, essentielle avant la pose d’une prothèse de hanche ou de genou. Sans compter l’orthopantomogramme, fort demandé par les dentistes pour une vue d’ensemble de la mâchoire. Plus connu, faisant appel aux ultrasons, l’échographe, associé au suivi de la grossesse, permet aussi au radiologue de quantifier la taille d’un hématome, de mesurer la rupture d’un tendon… , Edition Saint Dié | Gérardmer : le service radiologie du centre hospitalier passé au scanner
  • « Cet appareil a connu plusieurs changements de sources parce qu’il s’agit de sources radioactives. Une source a une durée de vie. Il faut renouveler les sources radioactives, car il y a des mesures draconiennes de radioprotection à respecter. C’est en 2009 qu’il y a eu réhabilitation, un changement de tous les accessoires, à savoir la table et le statif. Par la suite, l’unité de la radiothérapie a été réhabilitée. Mais, l’appareil est resté le même. Son état motive notre décision de cesser nos activités ». Ce sont les explications données par le Pr Mamadou Diop au quotidien sénégalais Le Soleil. Africtelegraph - Toute l'actualité africaine, Sénégal: L'unique appareil de radiothérapie en panne

Images d'illustration du mot « statif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « statif »

Langue Traduction
Anglais stand
Espagnol estar
Italien in piedi
Allemand stand
Chinois
Arabe يفهم
Portugais ficar de pé
Russe стоять
Japonais スタンド
Basque zutik egon
Corse stà
Source : Google Translate API

Statif

Retour au sommaire ➦

Partager