La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sottisier »

Sottisier

Définitions de « sottisier »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOTTISIER, -IÈRE, subst.

A. − Subst. Celui, celle qui profère des sottises. Il n'était pas fait, lui, comme les autres, il n'esbroufait personne, il n'était pas sottisier, il n'était pas gueulard (Cladel, Ompdrailles, 1879, p. 49).
B. − Subst. masc.
1. HIST. LITTÉR. Recueil de chansons, de vers libres. Vallette reçut une carte postale de Caussy, lui donnant la chose comme une nouvelle inédite, dont il avait fait un quatrain pour être inséré dans le « Sottisier » du Mercure (Léautaud, Journal littér., 1, 1906, p. 251).
2. Recueil, collection de sottises, de bévues, de phrases ridicules relevées dans la presse ou sur les ondes, chez des écrivains, des personnes célèbres, etc. Synon. bêtisier.On entend quelquefois dire en Amérique qu'un des principaux responsables de la catastrophe de 1940 est ... Marcel Proust qui aurait démoralisé son pays! À verser au sottisier déjà archicomble de notre époque (Green, Journal, 1944, p. 151).Le sottisier nouveau est arrivé (...) Revoilà la petite gâterie annuelle: le sottisier d'Antenne 2. Une heure de franche rigolade. De ce rire que provoquent les situations les plus saugrenues: peau de banane dans la rue, tête contre le poteau. Là, tout se passe sous l'œil des caméras (Télérama, 24 déc. 1986, p. 94, col. 1).
Prononc. et Orth.: [sɔtizje], fém. [-jε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. 1. 1657-59 « celui qui fait ou dit des sottises » (Tallemant des Réaux, Historiettes, éd. G. Mongrédien, t. 2, p. 175: les aliziers font les alizes, et les sottisiers font les sottises); 2. a) 1666 « recueil de sottises » (Furetière, Roman bourgeois ds Romanciers du XVIIes., éd. A. Adam, p. 1084: Le Grand sottisier de France, ou le dénombrement des sottises qui se font en ce vaste royaume); 1935 « recueil de sottises, de bévues commises par des écrivains, par des orateurs » (Ac.); b) av. 1686 « recueil de bons mots, de vaudevilles, de chansons, etc. » (Chapelle ds Trév. 1752); 3. 1783 adj. (L.-S. Mercier, Tabl. Paris, t. 7, p. 282: disputes criardes, bavardes et sottisieres). Dér. de sottise*; suff. -ier*. Bbg. Nies (Fr.). Textarten-Appellative... Z. rom. Philol. 1982, t. 98, p. 328.

Wiktionnaire

Nom commun - français

sottisier masculin (pluriel à préciser)

  1. Recueil de sottises, de bévues commises par des écrivains, par des orateurs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOTTISIER. n. m.
Recueil de sottises, de bévues commises par des écrivains, par des orateurs.

Littré (1872-1877)

SOTTISIER (so-ti-zié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des so-ti-zié-z amusants) s. m.
  • 1Recueil de sottises.

    Particulièrement. Recueil de chansons, de vers libres. Il faut, lorsque vous aurez dîné, que, pour votre récréation, je vous fasse lire mon sottisier, Lesage, Guzm. d'Alf. VI, 1. Petits soupers, jolis festins, Ce fut parmi vous que naquirent Mille vaudevilles malins, Que les Amours, à rire enclins, Dans leurs sottisiers recueillirent, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 2. J'ai, dans mon sottisier… Proverbes, quolibets, contes du temps passé, Legrand, Roi de Cocagne, Prol. sc. 2.

  • 2Celui qui débite des sottises, qui tient des propos libres. Cet homme est un grand sottisier.

    Adj. Dans les cafés oyez les disputes criardes, bavardes et sottisières, Mercier, Tabl. de Paris, ch. 596.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOTTISIER, s. m. (Gram.) recueil de pieces ordurieres.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sottisier »

Sottise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sottisier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sottisier sɔtizje

Citations contenant le mot « sottisier »

  • Source: «Le sottisier du bac», Philippe Mignaval, Hors Collection, 2007. La Voix de l’Est, Avis de prédécès  | Séance d'orthographe | Chroniques | La Voix de l’Est - Granby
  • Chaque arrêté ministériel qui fait suite aux diverses réunions du Conseil National de Sécurité en vue de mettre juridiquement en forme les décisions prises apporte son lot de (mauvaises) surprises : textes grammaticalement et syntaxiquement mal torchés ; énoncés parfois obscurs (un comble quand on sait que la violation des interdictions ou le non-respect des obligations sont assortis de sanctions pénales et que, dans une démocratie digne de ce nom, devrait prévaloir le principe de légalité des délits et des peines) ; oublis mémorables (comme à cette époque où l’interdiction des voyages non essentiels à l’étranger n’était assortie d’aucune sanction dans l’arrêté alors en vigueur, avec pour conséquence que les verbalisations dressées aux frontières par la police belge sur la base de consignes reçues du ministère de l’intérieur étaient parfaitement illégales et qu’un certain nombre de citoyens ont donc acquitté des amendes indues)… A ce titre-là au moins, la prose des plumitifs oeuvrant sous la férule de M. De Crem n’aura jamais déçu le lecteur désireux d’alimenter son sottisier. LaLibre.be, Lutte contre le coronavirus : "Notre Etat de droit brûle et nous regardons ailleurs" - La Libre
  • Au tableau noir de l'actualité, l'assassinat de John Lennon efface le suicide de Romain Gary. Mais les commentaires portés par ces événements s'incrustent avec beaucoup d'idées fausses. Sur la mort, les Français sont doués pour augmenter le sottisier. Même Camus, en son temps, n'hésita pas à prétendre, avec un coup de cymbales, qu'il n'y avait qu'un problème philosophique sérieux, le suicide.   LExpress.fr, 1980 - Olivier Todd : suicide intellectuel - L'Express
  • (1)    « Le nouveau sottisier des journalistes »98. Philippe Mignaval. www.businessnews.com.tn, Triste … « Humanité» !
  • Segalen a vécu la guerre à l’hôpital militaire de Brest, sur le front des Flandres et en Chine. Son expérience des horreurs de la guerre industrielle l’amènera à préciser ses positions face à ce qu’il appelle la "tuerie" sur le front et à envisager d’écrire "le sottisier de la guerre". "En temps de détresse", selon l’expression de Hölderlin, il s'insurge et se bat contre "les forces décomposantes"; il veut "mener une œuvre qui ne soit pas de destruction", et il le fait avec constance dans les circonstances les plus défavorables : pendant la guerre, il travaille à Équipée, Peintures, Orphée-Roi, "Hommage à Gauguin", René Leys, Chine. La Grande Statuaire, Combat pour le sol, Thibet... Il lance des projets (Essai sur soi-même, Sites...), écrit des pages essentielles intégrées à l’Essai sur l’exotisme qu’il intitule Imago Mundi, c’est-à-dire sa "vision du monde à [lui] : artiste". Or, la seule  "raison d’être" de l’artiste est "d’exprimer ce qui n’a pas été dit", poursuivre son œuvre à l’abri du "rempart" des manuscrits. Comment ces textes tiennent-ils "la Grande Chose" à distance ? "Le fait de la guerre", cependant, attaque le rempart par plusieurs angles. Segalen tente alors de penser ce "fait" dans le cadre du "Divers" et de retrouver le chemin ascendant vers le seul royaume auquel il aspire : "le Mystérieux". Mais quand la guerre se termine, le poète a de plus en plus de mal à "recoudre" le livre de sa vie et de son œuvre "violemment déchiré à la reliure". Cette déchirure a certes une dimension  existentielle, mais elle concerne d’abord son œuvre et sa pensée d’artiste. France Culture, Victor Segalen : "C'est par la Différence, et dans le Divers, que s'exalte l'existence"
  • Les occasions de s'amuser étant rares, on invite à aller revoir le sujet "Est-il raisonnable de maintenir les municipales malgré le coronavirus ?" : on y voit presque TOUS les commentateurs macro.nards venir contribuer à faire un sottisier de très haut niveau. J'avais écrit ceci: ""Est-il raisonnable de maintenir les municipales malgré le coronavirus ?" non, c'est presque criminel, cette élection est une mascarade, ne pas voter demain.". En m'étant malheureusement trompé sur le "presque". Mme Buzyn a employé le même mot aujourd'hui: "mascarade". L'Obs, Coronavirus: Buzyn créé la polémique en affirmant avoir alerté l'exécutif dès janvier
  • Certes, il y  a eu et il y aura encore des débordements de violences qui sont inacceptables. Mais là n’est pas la question.  Car ces débordements ont toujours existé, malheureusement, dans les grands mouvements sociaux, quitte à être eux-mêmes alimentés, sans qu’on en  ait souvent conscience, par la police elle-même : a-t-on remarqué que parmi les « casseurs » arrêtés ne figurait aucun spécialiste de la casse organisée, de l’extrême-droite ou de l’extrême-gauche ? Passons. Ce qui est plus grave est de n’apprécier ce mouvement qu’à la lumière de ses excès dommageables, donc par le « petit bout de la lorgnette » et, surtout, de lui attribuer des significations essentiellement négatives, ce qui n’est pas dignes d’une journaliste politique sensée et informée. Son texte est donc un sottisier, une addition de jugements sans fondement. Je vais les présenter et, en les inversant, on aura la juste analyse de ce qu’est ce mouvement social plutôt extraordinaire, qui aura surpris tout le monde par sa soudaineté et son ampleur. Club de Mediapart, "Gilets jaunes" et "gilets bruns"? | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « sottisier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sottisier »

Langue Traduction
Anglais foolishness
Espagnol tontería
Italien sciocchezza
Allemand torheit
Chinois 愚蠢
Arabe من الحماقة
Portugais loucura
Russe безрассудство
Japonais 愚かさ
Basque foolishness
Corse insensatezza
Source : Google Translate API

Synonymes de « sottisier »

Source : synonymes de sottisier sur lebonsynonyme.fr

Sottisier

Retour au sommaire ➦

Partager