La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « somptuaire »

Somptuaire

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin somptuaire somptuaires

Définitions de « somptuaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOMPTUAIRE, adj.

A. − DROIT
1. [En parlant d'une loi] Qui a pour objet de régler les dépenses des citoyens et plus particulièrement de restreindre les dépenses de luxe. Édit somptuaire. Vêtu de drap comme tous les bourgeois prudents qui obéissaient aux ordonnances somptuaires (Balzac, Martyr calv., 1841, p. 77).V. loi1I A 1 ex. de Jouy et ex. 5.
2. [En parlant d'un impôt] Qui porte sur les biens de luxe; qui frappe les citoyens ayant un train de vie luxueux. Taxes somptuaires. Quelle avalanche de projets de lois révolutionnaires! Abolition des majorats, impôts somptuaires (Coppée, Théâtre, t. 3, Homme et fort., 1875, p. 41).
B. −
1. Relatif aux dépenses et plus particulièrement aux dépenses de luxe. Après dîner, il nous a lu la fameuse lettre somptuaire de Mmede Maintenon à son frère, dans laquelle elle lui fixe son ménage, article par article, à six mille francs par an (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 42).Son arrivée [de Loubet] à l'Élysée fut bien marquée par quelques mesures somptuaires, qui firent commencer par réduire le train de maison présidentiel (Maurras, Kiel et Tanger, 1914, p. 88).
2. De luxe; qui est d'un luxe coûteux, excessif. Le courage est un luxe; il faudrait le frapper d'un impôt comme tous les objets somptuaires (Renan, Drames philos., Prêtre Némi, 1885, I, 6, p. 545).L'uni d'une chaussée, son « confort » ne sont nullement des qualités somptuaires (J. Thomas, Route, 1951, p. 314).
C. − Au fig. Qui présente un caractère de luxe inutile. Peut-être l'éducation des filles, dans ces maisons religieuses, était-elle par trop somptuaire; elle se bornait à quelques principes de grammaire et d'arithmétique (...); mais, en revanche, les jeunes personnes, au sortir du couvent, auraient pu, comme Arachné, défier Minerve elle-même dans tous les ouvrages à l'aiguille (Jouy, Hermite, t. 1, 1811, p. 80).De la plupart de ces inventions larvaires (...) plus ou moins géniales, il ne reste pas trace chez les adultes [libellules]. C'est donc une dépense purement somptuaire, un effort prodigieux dans le vide (Maeterl., Sablier, 1936, p. 156).
Arts somptuaires. [P. oppos. aux arts utilitaires] Arts décoratifs de luxe (mosaïque, orfèvrerie, etc.) dont la finalité est essentiellement esthétique. Aussi, les pouvoirs publics en arrivent-ils peu à peu à se désintéresser des arts somptuaires (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p. 17).
Rem. ,,L'expression dépense somptuaire, qui témoigne d'une confusion de somptuaire et somptueux (...) a été blâmée par les puristes comme constituant un pléonasme affreux.`` (Dupré 1972, s.v. somptuaire-somptueux). On la relève cependant chez de bons écrivains.
Prononc. et Orth.: [sɔ ̃ptɥ ε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1520 [éd.] loy sumptuaire (Michel de Tours, Suetone Tranquile, Des faictz et gestes des douze Cesars, Paris, Galliot du Pré, f o49 v o); 2. 1690 « qui concerne la dépense » (Fur.). Empr. au lat.sumptuarius « qui concerne la dépense », en partic. dans lex sumptuaria (v. OLD), dér. de sumptus « coût, dépense, frais » de sumptum, supin de sumere « prendre, se saisir de, s'approprier ». Fréq. abs. littér.: 38.

somptuaire vx, dr., « relatif aux dépenses » / somptueux « qui a nécessité de grandes dépenses »

Wiktionnaire

Adjectif - français

somptuaire \sɔ̃p.tɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux lois régissant et luttant contre les dépenses ostentatoires et luxueuses dans les cérémonies, dans les festins, dans les habits, dans les édifices, etc.
    • À ces stations se tenaient un certain nombre de voyageurs attendant l’arrivée ou le départ des trains, et de curieux pour qui voir défiler une suite de wagons est un spectacle récréatif, surtout dans la monotonie du dimanche protestant. Tout ce monde, riche ou pauvre, élégant ou délabré, était en pantalon noir, comme s’il eût obéi à un édit somptuaire ; jamais enterrement ne réunit un tel nombre de pantalons lugubres. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, pages 134-135)
    • Le luxe de l’habillement se développa même à ce point que des lois somptuaires furent plusieurs fois édictées afin d’enrayer cette mode qui se portait principalement sur les fourrures. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
  2. Se dit d’une dépense d’un luxe inconsidéré, allant bien au-delà du raisonnable, et mettant en danger un budget.
    • L’usage réel de ces herbiers enluminés pose question. Si certains portent des marques de lectures témoignant d’une utilisation pratique, la plupart constituent des ouvrages d’apparat et relèvent d’une production somptuaire.— (Alice Laforêt, Peindre l’arbre au Moyen Âge. Les herbiers enluminés de la Bibliothèque nationale de France., histoirebnf.hypotheses.org le 10 mai 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOMPTUAIRE. adj. des deux genres
. Il se dit des Lois qui restreignent et règlent la dépense dans les cérémonies, dans les festins, dans les habits, dans les édifices, etc. Lois somptuaires. Édit somptuaire. Règlement somptuaire.

Littré (1872-1877)

SOMPTUAIRE (son-ptu-ê-r') adj.
  • 1Qui restreint et règle la dépense dans les festins, les habits, les équipages, etc. en parlant de lois, d'édits. Un État peut faire des lois somptuaires dans l'objet d'une frugalité absolue ; c'est l'esprit des lois somptuaires des républiques, Montaigne, Esp. VII, 5. Les lois somptuaires ne peuvent plaire qu'à l'indigent oisif, orgueilleux et jaloux, qui ne veut ni travailler, ni souffrir que ceux qui ont travaillé jouissent, Voltaire, Pol. et lég. Idées républ. 23. On a d'Auguste des lois somptuaires sur la parure et sur les repas, Pastoret, Instit. Mém. Inscr. et belles-lett. t. V, p. 86.
  • 2Dans le langage général, relatif à la dépense. Quelque austère que fût ma réforme somptuaire, je ne l'étendis pas d'abord jusqu'à mon linge, qui était beau et en quantité, Rousseau, Conf. VIII.

HISTORIQUE

XVIe s. Somptuaire, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « somptuaire »

Lat. sumptuarius, de sumptus, dépense, qui vient de sumere, prendre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin sumptuarius (« dépensier », « relatif à la dépense ») dérivé de sumptus (« dépensé »), lui-même étant le participe passé de sumere (« prendre », « consumer ») composé de sub (« sous ») et emere (« prendre », « acheter »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « somptuaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
somptuaire sɔ̃ptµɛr

Citations contenant le mot « somptuaire »

  • Si certains élus critiquent une dépense somptuaire, l’enthousiasme domine. «  On peut dire que c’est, au point de vue de la voirie, à laquelle tant d’intérêts divers sont intimement liés, le commencement d’une ère nouvelle  », écrit L’Écho du Nord en janvier 1905. La Voix du Nord, «Histoire insolite et secrète du Grand Boulevard»: les Champs-Élysées de la métropole
  • Sergeï Fourgal a été élu en 2018 face au candidat de Russie unie, le parti de Vladimir Poutine. Réputé proche du peuple, revenant sur les dépenses somptuaires de son prédécesseur, pour les habitants, Fourgal gênait en hauts lieux. euronews, Russie : les rebelles du "far Est" | Euronews
  • Selon l'accusation, il est une figure clé dans cette affaire qui aurait vu de hauts responsables piller des milliards dans les coffres de l'État et se livrer à des dépenses somptuaires. Site-Trends-FR, 1MDB, ou l'extraordinaire scandale financier malaisien - Politique Economique - Trends-Tendances
  • N’ayez crainte, je ne me lancerai dans aucune dépense somptuaire et ne referai la décoration ni de Rideau Hall, ni de la Citadelle.  Le Journal de Montréal, Gouverneure générale: prête pour l’audition! | JDM
  • Interrogé sur des travaux dans l'appartement de fonction dont le coût s’élèverait à 37.000 euros en 2016, l'avocat de Patrick Sannino précise qu'il s'agit de "travaux d’entretien nécessaires et réguliers. Ils sont au budget de la section, validés en assemblée générale et en aucune façon somptuaires". Il souligne aussi que pour ce qui est dépenses signalées à la Cour des comptes, les documents "auxquels [nous avons] eu accès ont été volés (…), une procédure pénale étant en cours". Mais, pour expliquer les tensions, il invoque surtout un "contexte de jalousie" et un "combat de mâles dominants pour la conquête du pouvoir". Capital.fr, Le surprenant train de vie du président de l'ordre des huissiers de justice - Capital.fr
  • La décision que prit Tibère est unique et son libéralisme économique constitue un tournant dans l’histoire des lois relatives à la consommation à Rome. Cette décision tranche avec des siècles de pruderie et de moralisme économique. Jusqu’à lui, en effet, on compte qu’il y eut, depuis les origines, près d’une douzaine de ces lois que l’on appelle «somptuaires», du latin sumptus, «la dépense», c’est-à-dire des lois visant à limiter les dépenses des particuliers. Le Figaro.fr, Interdire le Black Friday est utopique: souvenons-nous, à Rome, des lois somptuaires!
  • Acheter une voiture exprès pour se déplacer pendant les vacances ? Ce n’est pas forcément une bonne idée. L’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion est à la fois une dépense parfois très élevée qui doit prendre en compte, le prix de la voiture, les frais à venir, les coûts d’assurance ou de stationnement. Cet acte d’achat peut rapidement se transformer en véritable casse tête ! Il est à noter que dans les grandes villes comme Paris ou Toulouse, l’offre de transports atteint un seuil suffisant pour la plupart de ses déplacements et dès lors, l’achat d’une voiture peut s’avérer une opération financière somptuaire eut égard à son usage. La location de voiture peut dès lors devenir un complément raisonnable et astucieux. Toulouse7.com l Actualités Toulouse Informations, Pourquoi préférer louer une voiture ?
  • La dynastie impériale des Qadjar en pleine décadence a besoin d’argent pour financer les dépenses somptuaires de la Cour : elle emprunte donc à tour de bras à l’étranger ; pour garantir ces emprunts elle délègue les recettes, notamment douanières, à des administrateurs étrangers et se trouve donc en position de totale faiblesse par rapport aux deux grands impérialismes qui veulent assujettir le pays : la Grande-Bretagne et la Russie. , Les confessions d’un anarchiste | NPA

Traductions du mot « somptuaire »

Langue Traduction
Anglais sumptuary
Espagnol suntuario
Italien sumptuary
Allemand kostspielig
Chinois 附属的
Arabe فخم
Portugais sumptuário
Russe регулирующий расходы
Japonais 貯金箱
Basque sumptuary
Corse suntuariu
Source : Google Translate API

Somptuaire

Retour au sommaire ➦

Partager