La langue française

Solstice

Sommaire

  • Définitions du mot solstice
  • Étymologie de « solstice »
  • Phonétique de « solstice »
  • Citations contenant le mot « solstice »
  • Images d'illustration du mot « solstice »
  • Traductions du mot « solstice »

Définitions du mot « solstice »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLSTICE, subst. masc.

A. −
1. Chacune des deux périodes de l'année où, le soleil se trouvant, au cours de sa trajectoire apparente sur la sphère céleste, à sa plus grande distance angulaire, au Nord ou au Sud, par rapport au plan de l'équateur, l'inégalité des jours et des nuits est la plus grande sur toute la terre. Les équinoxes et les solstices; observer les solstices; célébrer les solstices. La fête du Feu Sacré, qu'on célèbre en ce samedi de Pâques, n'est pas une fête latine, mais une fête orthodoxe (...). Est-ce une réminiscence lointaine des fêtes païennes du solstice qui célébraient la fuite de l'hiver et le retour du soleil printanier? (Tharaud,An prochain, 1924, p. 7):
1. ... il promena l'orange à l'entour d'une bougie, en faisant observer que tous les points de la surface n'étaient pas éclairés simultanément, ce qui produit la différence des climats, et pour celle des saisons, il pencha l'orange, car la terre ne se tient pas droite, ce qui amène les équinoxes et les solstices. Flaub.,Bouvard, t. 2, 1880, p. 161.
a) Solstice d'été, de juin. Période de l'année où les jours sont les plus longs, phénomène traditionnellement célébré par des réjouissances en rapport avec le soleil, le feu, la lumière; p. méton., jour le plus long de l'année, marquant le début de l'été (dans l'hémisphère Nord). Je suis engagé depuis près d'un an dans un long poëme composé, sur le mode du bréviaire, de dialogues et de cantiques et consacré à la nuit du Solstice d'été (trois voix de femmes) (Claudel,Corresp.[avec Gide], 1912, p. 199).V. juin A ex. de Mauriac et infra A 1 b ex. de Maurain.
Empl. abs. Le soleil du solstice. Une prairie d'asphodèles sous la nuit fécondante de juin. Nous nous sommes couchés en rond comme un bétail pacifique, l'esprit divinement vide rendu à la méditation de la terre, du solstice proche, des saisons (Gracq,Beau tén., 1945, p. 46).V. été A 1 ex. 1.
P. méton. Date de l'été, jour le plus long de l'année. Le soir, la ville est suspendue dans l'attente du canon de sept heures; et nous croyons remarquer que tous les jours il avance de quelques minutes, bien que nous soyons à huit jours à peine du solstice (Fromentin,Été Sahara, 1857, p. 202).C'était l'été. Depuis le solstice, de grands cygnes naviguaient très haut entre les astres (Giraudoux,Amphitr. 38, 1929, ii, 6, p. 138).
b) Solstice d'hiver, de décembre. Période de l'année où les jours sont les plus courts, donnant lieu à des fêtes traditionnelles coïncidant avec des fêtes païennes ou religieuses en rapport avec la lumière; p. méton., jour le plus court de l'année, marquant le début de l'hiver (dans l'hémisphère Nord). À mesure qu'on s'élève en latitude se fait sentir de plus en plus l'inégalité des jours et des nuits, en même temps que l'obliquité moyenne du rayonnement se modifie; les deux maxima tendent à se rapprocher en s'accentuant; (...) il n'y a plus qu'un maximum, au voisinage du solstice de juin, un minimum au solstice de décembre (Maurain,Météor., 1950, p. 31):
2. ... mais les jours s'allongent au moment où Jésus naît; le Soleil de Justice dissipe les ombres; c'est le solstice d'hiver et il semble que la terre, délivrée de persistantes ténèbres, se réjouisse. Huysmans,Oblat, t. 1, 1903, p. 244.
Empl. abs. Les pluies du solstice. Il était logique de compter les jours de l'année à partir de celui-là [le solstice d'hiver]; mais en considération de la lune, toujours puissante sur les esprits, on décida d'attendre la nouvelle lune, qui suivait le solstice de quelques jours, et cet usage s'est conservé (Alain,Propos, 1921, p. 247).
Littér. Période, saison correspondant à ces dates, envisagée du point de vue des phénomènes climatiques ou symboliques influant sur les êtres et les choses. L'âme exposée aux torches du solstice, Je te soutiens, admirable justice De la lumière aux armes sans pitié! (Valéry,Charmes, 1922, p. 148).
2. Au fig. [À partir de l'image du soleil qui semble avoir achevé sa course ascensionnelle et rester stationnaire à son apogée avant de redescendre en apparence vers l'équateur] Degré le plus haut. Synon. apogée, zénith, comble, pinacle, sommet, summum.Il suffit, pour qu'un ancien monde s'évanouisse, que la civilisation, montant majestueusement vers son solstice, rayonne sur les vieilles institutions, sur les vieux préjugés, sur les vieilles lois, sur les vieilles mœurs (Hugo,Nap. le Pt, 1852, p. 227):
3. Mais certains défauts, certaines qualités sont moins attachés à tel individu, à tel autre, qu'à tel ou tel moment de l'existence considéré au point de vue social. Ils sont presque extérieurs aux individus, lesquels passent dans leur lumière comme sous des solstices variés, préexistants, généraux, inévitables. Proust,Temps retr., 1922, p. 970.
B. − ASTRON. Chacun des deux points situés aux extrémités du diamètre mené perpendiculairement à la ligne des équinoxes; chacun des deux points de l'écliptique où le soleil atteint sa déclinaison angulaire maximale; époque où le soleil passe par chacun de ces points, marquant le début de l'été et de l'hiver et le jour le plus long ou le plus court de l'année (d'apr. Villen. 1974). Point(s) des solstices; observer les solstices. Pour n'avoir point de nuit le jour du solstice, il faut être placé sous le cercle polaire, c'est-à-dire, à 66 degrés 32 minutes (Voy. La Pérouse, t. 1, 1797, p. 87).Aux solstices, les marées peuvent également être assez fortes (Quinette de Rochemont,Trav. mar., t. 1, 1900, p. 10).V. colure ex.
Prononc. et Orth.: [sɔlstis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1284 (Jean de Meun, Art de chevalerie, éd. L. Löfstedt, III, 36). Empr. au lat.solstitium « id. » (de sol « soleil » et sistere « s'arrêter, retenir » parce que le Soleil semble rester stationnaire pendant quelques jours à ces périodes de l'année, avant de se rapprocher à nouveau de l'équateur); cf. 1119 solsticium Philippe de Thaon, Comput, éd. E. Mall, 3262. Fréq. abs. littér.: 110.

Wiktionnaire

Nom commun

solstice \sɔl.stis\ masculin

  1. (Astronomie) Chacun des deux évènements dans une année où le soleil est arrivé à son plus grand éloignement de l’équateur.
  2. (Par extension) Jour comprenant cet évènement, dont le jour (par opposition à la nuit) est le plus long ou le plus court dans une année.
    • Le calendrier chinois est luni-solaire, c’est-à-dire qu’il est basé sur l’année solaire débutant au solstice d’hiver. — (Alfred Chapuis, Gustave Loup, La montre chinoise, 1983)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOLSTICE. n. m.
T. d'Astronomie. Chacune des deux époques où le soleil est arrivé à son plus grand éloignement de l'équateur et paraît être stationnaire pendant quelques jours. Solstice d'hiver. Solstice d'été.

Littré (1872-1877)

SOLSTICE (sol-sti-s') s. m.
  • Terme d'astronomie. Temps où le soleil, étant le plus éloigné de l'équateur, paraît stationnaire pendant quelques jours. Le solstice d'hiver arrive quand le soleil est au tropique du Capricorne, ce qui fait le jour le plus court de l'hiver ; et le solstice d'été, lorsqu'il est au tropique du Cancer, ce qui donne le plus long jour de l'été. Je ne sais par quelle condescendance pour les coutumes romaines il [Jules César] commença l'année au temps où elle ne commence point, huit jours après le solstice d'hiver, Voltaire, Dict. phil. almanach. Dès le temps de Jules César, le solstice civil, politique, fut fixé au 25 décembre ; c'était à Rome une fête où l'on célébrait le retour du soleil, Voltaire, ib. Noël. Les points des équinoxes et des solstices étaient déterminés par le lever et le coucher des étoiles, Bailly, Hist. astr. anc. p. 190. La première observation grecque, ou du moins la plus ancienne qui ait été conservée, est celle du solstice d'été, faite par Euctémon et par Méton l'an 432, Bailly, ib. p. 226. En observant assidûment les solstices et les équinoxes, Hipparque s'aperçut aisément que ces points ne divisaient pas l'année en parties égales, Bailly, Hist. astr. mod. t. I, p. 86. Pourquoi connaît-il [l'animal] les vents et les marées, les équinoxes et les solstices ? Chateaubriand, Génie, I, V, 9.

    Fig. Cet ordre heureux fit régner la justice, Et fut pour nous l'époque et le solstice Du vrai bonheur, qui, depuis ces beaux jours, Fut de la terre exilé pour toujours, Rousseau J.-B. Allég. II, 4. L'âge mûr, à son tour, solstice de la vie, S'arrête et sur lui-même un instant se replie, Delille, Imag. VI.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SOLSTICE, s. m. en Astronomie, est le tems où le soleil est dans un des points solstitiaux, c’est-à-dire, où il est à la plus grande distance de l’équateur, qui est d’environ 23 degrés  ; on l’appelle ainsi quasi à sole stante, parce que le soleil quand il est proche du solstice, paroît durant quelques jours avoir à-peu-près la même hauteur méridienne ; & que les jours avant & après le solstice, sont sensiblement de la même grandeur, comme si le soleil restoit (staret) dans le même parallele à l’équateur. Cela vient de ce que la portion de l’écliptique que le soleil décrit alors pendant quelques jours, est presque parallele à l’équateur. C’est de quoi on se convaincra facilement en jettant les yeux sur un globe.

Il y a deux solstices chaque année, le solstice d’été & le solstice d’hiver.

Le solstice d’été arrive quand le soleil est dans le tropique du cancer, ce qui tombe au 21 Juin, auquel tems les jours sont les plus longs de l’année.

Le solstice d’hiver arrive quand le soleil entre dans le premier degré du capricorne, ce qui arrive vers le 21 de Décembre, quand il commence à revenir vers nous, & que les jours sont les plus courts.

Ceci doit être entendu seulement pour notre hémisphere septentrional, car pour l’hémisphere méridional, l’entrée du soleil dans le capricorne fait le solstice d’été, & son entrée dans le cancer fait le solstice d’hiver.

Les points des solstices sont les points de l’écliptique vers lesquels le soleil monte ou descend en s’éloignant de l’équateur, mais au-delà desquels il ne va point. Voyez Écliptique.

Le premier point qui est dans le commencement du premier degré du cancer est appellé le point d’été, & l’autre qui est dans le commencement du premier point du capricorne, le point d’hiver. Les points des solstices sont diamétralement opposés l’un à l’autre.

Colure des solstices, est celui qui passe par les points des solstices. Voyez Colure.

Les points des solstices retrogradent ainsi que les point des équinoxes. Car les points des solstices sont toujours à 90 degrés des points des équateurs. Voyez Précession. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « solstice »

Lat. solstitium, de sol, soleil, et stitium, pour statium, de stare (voy. STABLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin solstitium (même sens), fait sur sol (« soleil ») et sistere (« se placer, se tenir, s’arrêter,... ») au sens de « s’arrêter ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin solstitium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « solstice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solstice sɔlstis

Citations contenant le mot « solstice »

  • Quelques petites précisions concernant le calendrier martien : une année martienne se décompose en 668 journées de 24 heures, 39 minutes et 35 secondes, soit un équivalent de 687 jours terrestres, au cours desquels les saisons durent donc le double de leur temps normal. Le solstice du sud, quant à lui, désigne la période de l'année martienne où le Soleil est le plus au sud dans le ciel (martien aussi), tout comme le jour du 21 décembre terrien. C'est alors que le nuage apparaît tôt dans la matinée, s'étend pendant environ 3 heures, puis disparaît à nouveau quelques heures plus tard.  Futura, Un mystérieux nuage allongé apparaît dans le ciel de Mars
  • C'est donc le jour du solstice d'été, le jour le plus long, mais que signifie ce mot "Solstice" ? , Solstice
  • Le solstice d'été marque le jour le plus long de l'année et l'entrée dans la saison chaude. La date du 21 juin est classiquement associée à cet événement mais ce n'est cependant pas toujours le cas : au 20e siècle, le solstice est tombé à 36 reprises le 22 juin et à 64 le 21 juin et au 21e siècle il tombera à 47 reprises le 20 juin, comme cette année 2020 donc. En 2488, ce sera même le 19 juin. Ces dates sont données en Temps Universel (TU) et avec les décalages horaires il se peut qu'il y ait des sauts d'une journée, car le moment du solstice est très précisément calibré par l'Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE), à Paris. Il correspond à l'instant exact où la longitude du Soleil, dans l'hémisphère Nord, est à 90°. Autrement dit, au moment où le Soleil se situe au plus loin de l'équateur. Sciences et Avenir, La France passe en été ce 20 juin 2020 - Sciences et Avenir
  • Si vous apercevez les rayons du soleil ce dimanche, profitez-en : levé à 8 h 41 et couché dès 16 h 56, l'astre nous gratifie ce 22 décembre de la journée la plus courte de l'année 2019, marquant, exceptionnellement un 22 décembre, le début de l'hiver. Exceptionnellement, car le solstice d'hiver a d'ordinaire lieu le 21 décembre, comme c'était le cas en 2016, 2017, 2018 et comme cela sera le cas jusqu'en 2023. Le Point, Hiver : pourquoi le solstice tombe-t-il ce dimanche 22 décembre ? - Le Point
  • Qui ose encore affirmer que les clés du savoir résident dans les textes sacrés ? Nous avons été découragés par le sens perverti conféré aux livres saints, œuvre des religions d’État. Si nous nous intéressions à l’épisode de la genèse, nous saisirions l’intérêt du solstice, et du phénomène de réflexion qui devrait accompagner notre ressenti lors d’une telle période. L’arbre de la connaissance représente en réalité la croyance au bien et au mal. Incompris, ces concepts suffisent à fausser l’ensemble de nos raisonnements. le mouvement, Solstice, lumière et solitude - le mouvement
  • For everyone's safety and wellbeing, we've had to cancel this year's summer solstice celebrations at Stonehenge.We know how special this occasion is to so many of you, and we'll be live streaming it for free online. pic.twitter.com/zMi0NzCmbO Futura, Brève | Le solstice d’été en direct de Stonehenge. Une première !
  • Basées sur les saisons, les activités de la maison seront cycliques. De l’été naîtront des textes vifs, « dévor[ant] l’espace » alors que l’hiver couvera des voix plus douces, « des colères sourdes, des vers introspectifs ». Elle prévoit ainsi quatre lancements par année : un pour chaque solstice. Impact Campus, Pour faire bouillonner - Impact Campus

Images d'illustration du mot « solstice »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « solstice »

Langue Traduction
Anglais solstice
Espagnol solsticio
Italien solstizio
Allemand sonnenwende
Chinois 冬至
Arabe الانقلاب
Portugais solstício
Russe солнцестояние
Japonais 至点
Basque solstizioa
Corse solstiziu
Source : Google Translate API
Partager