La langue française

Solmisation

Définitions du mot « solmisation »

Trésor de la Langue Française informatisé

Solmisation, subst. fém.,mus. a) ,,Méthode de pédagogie musicale élaborée au xies., consistant à chanter les notes à l'aide de syllabes ou voix (...) au lieu de les désigner par des lettres ou clefs (...) et permettant de reconnaître les qualités des intervalles, en particulier de discerner l'emplacement des demi-tons`` (Mus. 1976). C'est à cause de lui [le diabolus in musica, c'est-à-dire le triton fa-si] que ni Gui d'Arezzo ni ses successeurs n'avaient voulu donner de nom à la septième note [si] de la gamme; ce qui les avait conduits à adopter un mode de solmisation des plus incommodes, celui des nuances (Lavignac, Mus. et musiciens, 1895, p. 461).b) Action, fait de solfier. La solmisation de ce morceau est d'une habileté remarquable, sans artifice comique, et elle déchaîne cependant le rire; cette scène confine du reste au chef-d'œuvre (L. Schneider, Maîtres opérette fr., 1924, p. 196). [sɔlmizasjɔ ̃]. 1reattest. 1821 (Castil-Blaze, Dict. de mus. mod., II, p. 263 ds Quem. DDL t. 21); de solmiser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Nom commun

solmisation \sɔl.mi.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Musique) enseignement ou étude du chant par la méthode des hexacordes et des muances, tel qu'il a été enseigné par Guido d'Arezzo au XIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SOLMISATION (sol-mi-za-sion) s. f.
  • Terme d'ancienne musique. Action de solmiser. La solmisation d'un morceau de plain-chant.

    Solmisation moderne, celle qui consiste à donner à chaque note un nom fixe et toujours le même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « solmisation »

(Siècle à préciser) De solmiser avec le suffixe -ation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « solmisation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solmisation sɔlmisasjɔ̃

Citations contenant le mot « solmisation »

  • Plus clairement, la solmisation est ainsi l’ancêtre du solfège et elle vise à accélérer l’apprentissage du chant aux élèves. Avant que Guido d’Arezzo ne crée la solmisation, les jeunes moines devaient simplement mémoriser l’ensemble du répertoire de son ordre ou de son abbaye, un travail qui leur prenait en moyenne 10 ans ! Daily Geek Show, L'écriture de nos notes de musique a été inventée par un seul homme il y a 1 000 ans
  • Dans le but d'éduquer l'oreille, les élèves sont amenés très tôt à chanter les premiers chants polyphoniques. Le travail est très progressif, explique Grégory : on installe la pulsation, puis le rythme, ensuite un ostinato et on empile une à une les autres voix. Pour fixer l'intonation, Kodaly a introduit un principe très ingénieux qui est la solmisation relative : les différents degrés de l’échelle sont chantés avec les noms de syllabes correspondantes, quelle que soit leur hauteur absolue. Une gamme majeure sera ainsi toujours chantée Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do, quelle que soit la hauteur de sa tonique absolue. De cette façon, chaque note a sa fonction et est chantée en relation à une autre note. Les intervalles deviennent les formules que les enfants reproduisent sans problème. France Musique, La pédagogie Kodaly, une pédagogie du chant pour tous
  • A l’écrit, ses notes se réduisent à S R G M P D N et lorsqu’elles sont chantées, on les prononce tout simplement Sa, Ri, Ga, Ma Pa, Dha et Ni. Les notes indiennes ont ainsi pour commodité de conjuguer les deux aspects qui, en Occident, distinguent le langage ABC de la solmisation latine : la concision à l’écrit pour le premier, et l’aide au chant pour la seconde. France Musique, Mais d’où vient le nom des notes ?
  • Comment dire… le trombone n’est pas votre tasse de thé, et la notion de solmisation ne vous laisse qu’un vague souvenir. Et puis quoi encore, à neuf ans il peut bien répéter ses double-croches tout seul, quand même… France Musique, Comment travailler l'instrument avec son enfant : petit guide en sept points
  • La gamme, faisant référence à une gamme de notes, nous montre la solmisation attribuée à Guido d’ Arezzo, un moine bénédictin italien. À la droite de la table faite par La Borde, le lecteur européen peut voir des syllabes de solfège familières de la gamme (do [ou ut] — re-mi-fa-sol-la-ti [ou si]). OhChouette! - Actualité scientifique et dernières découvertes, 15 choses que vous ne saviez pas que l'islam a inventé – OhChouette!
  • Enfin, on peut également définir la nomenclature des notes utilisée. Outre les classiques Do-Ré-Mi... de chez nous et A-B-C... anglo-saxon, on trouve également les notations de degrés en chiffres arabes ou romains, ainsi que les principes de solmisation « Tonic Sol-Fa (mineur en Do) » et « Tonic Sol-Fa (mineur en La) ». Sans entrer trop dans les détails (cela fera peut-être l’objet d’un article de notre série Les bases de l’harmonie... « peut-être » j’ai dit !), sachez juste que ces dernières nomenclatures ne partent plus d’une valeur absolue des notes, mais d’une valeur relative. Ainsi, le terme « Do » désignera toujours la tonique d’une gamme donnée, quelle que soit cette gamme. Audiofanzine, Test du logiciel musical éducatif EarMaster ApS Earmaster 6 - Audiofanzine

Traductions du mot « solmisation »

Langue Traduction
Anglais solmization
Espagnol solmización
Italien solmization
Allemand solmisierung
Chinois 溶解
Arabe الانصهار
Portugais solmização
Russe сольфеджио
Japonais ソルマ化
Basque solmization
Corse solmizazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « solmisation »

Source : synonymes de solmisation sur lebonsynonyme.fr

Solmisation

Retour au sommaire ➦

Partager