La langue française

Sirventès, sirvente

Sommaire

  • Définitions du mot sirventès, sirvente
  • Étymologie de « sirventès »
  • Phonétique de « sirventès »
  • Traductions du mot « sirventès »

Définitions du mot « sirventès, sirvente »

Trésor de la Langue Française informatisé

SIRVENTÈS, SIRVENTE, subst. masc.

HIST. LITTÉR. Poème à caractère satirique, politique ou moral que chantaient en Provence les troubadours des xiieet xiiies. Les sirventès de Bertran de Born. Je connus particulièrement le jeune Rambaud, fils d'un chevalier de Provence du château de Vaquéras, qui se distingua par ses chansons et ses sirventes. Il s'éprit avec succès de la belle Béatrice, sœur du marquis de Montferrat (Barrès,Voy. Sparte, 1906, p. 223).
REM.
Serventois, subst. masc.Chanson politique ou satirique pratiquée par les trouvères. Les premiers serventois sont très inspirés de leurs modèles provençaux, mais le genre dévie à la fin du XIIIes. vers la poésie religieuse: c'est dans le sens de « pieuse louange » que Rutebeuf emploie ce mot (Mus.1976, s.v. sirventès).
Prononc. et Orth.: [siʀvɑ ̃tεs], [-vε ̃-], [siʀvɑ ̃:t]. Sirvente: gén. [ɑ ̃], seul Lar. Lang. fr. [ɑ ̃], [ε ̃]; sirventès: Martinet-Walter 1973, Rob. 1985 [ɑ ̃], [ε ̃], Lar. Lang. fr. [ε ̃]. Ac. 1762-1878: sirvente: Littré: sirvente, sirventois; Lar. Lang. fr.: sirvente, sirventès et une autre entrée pour serventois; Rob. 1985: sirvente, sirventès ou serventois (forme fr.). Étymol. et Hist. Av. 1615 plur. syrventes (Pasquier, Rech., VII, 4 ds Hug.). Empr. à l'a. prov.sirventes « id. » mil. xiies. (Marcoat ds S. Thiolier-Mejean, Les Poésies satiriques et morales des troubadours du XIIeà la fin du XIIIes., p. 23), dér. de sirven(t) « serviteur » (1102 ds Brunel t. 1, p. 11, n o7, 8) du lat. serviens, -entis, v. sergent, non parce que le poème était composé par un sirven « serviteur armé » en l'honneur et au profit de son seigneur (P. Meyer ds Romania t. 19, pp. 26-29), mais peut-être p. allus. au lien hiérarchique qui l'unissait à la canso (genre supérieur dans la hiérarchie de la poésie provençale des troubadours) dont il serait issu (cf. S. Thiolier-Mejean, op. cit., pp. 30-41); v. aussi D. Rieger ds Grundriss der romanischen Literaturen des Mittelalters, vol. 2, t. 1, fasc. 4, pp. 9-61; E. Köhler, ibid., pp. 62-66 et D. Rieger, Gattungen und Gattungsbezeichnungen der Trobadorlyrik, Tübingen, 1976. Cf. la forme fr. serventois supra rem. dep. ca 1150 (Thèbes, éd. G. Raynaud de Lage, 5160, cf. aussi T.-L.).

Wiktionnaire

Nom commun

sirventès \siʁ.vɑ̃.tɛs\ masculin

  1. (Poésie) Ancienne poésie des troubadours et des trouvères, ordinairement satirique, et quelquefois consacrée à l'amour et à la louange.
    • Oui, c’était un pays livresque par essence, un pays composé de mots, dont les fleuves ruisselaient comme des strophes, dont les femmes pleuraient en alexandrins et les hommes s’affrontaient en sirventès. — (Andreï Makine, Le testament français)

Nom commun

sirventès \Prononciation ?\ masculin (pluriel : sirventesos)

  1. Chant poétique de troubadours, tour à tour satirique, politique et religieux, proche de la cançó.

Nom commun

sirvente \siʁ.vɑ̃t\ masculin

  1. (Poésie) Variante de sirventès.
    • Robert [comte d'Auvergne] lui-même était poëte, et échangeait des sirventes avec Richard Coeur de Lion. — (Chateaubriand)

Nom commun

sirvente \siʁ.vɑ̃t\ masculin

  1. (Poésie) Variante de sirventès.
    • Robert [comte d'Auvergne] lui-même était poëte, et échangeait des sirventes avec Richard Coeur de Lion. — (Chateaubriand)

Nom commun

sirvente \siʁ.vɑ̃t\ masculin

  1. (Poésie) Variante de sirventès.
    • Robert [comte d'Auvergne] lui-même était poëte, et échangeait des sirventes avec Richard Coeur de Lion. — (Chateaubriand)

Nom commun

sirvente \siʁ.vɑ̃t\ masculin

  1. (Poésie) Variante de sirventès.
    • Robert [comte d'Auvergne] lui-même était poëte, et échangeait des sirventes avec Richard Coeur de Lion. — (Chateaubriand)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sirventès »

(Siècle à préciser) De l’ancien occitan sirventes, en ancien français serventois[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l'ancien catalan sirvent « serviteur » et -ès.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sirventès »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sirventès sirvɑ̃tɛ

Traductions du mot « sirventès »

Langue Traduction
Anglais sirventès
Espagnol sirventès
Italien sirventes
Allemand sirventès
Chinois 西尔文特斯
Arabe sirventès
Portugais sirventès
Russe сирвента
Japonais シルヴェンテス
Basque sirventès
Corse sirventès
Source : Google Translate API
Partager