La langue française

Siniser

Définitions du mot « siniser »

Trésor de la Langue Française informatisé

SINISER, verbe trans.

Rendre chinois; donner certains caractères chinois. Au part. passé. Les pays sinisés avaient adapté, chacun suivant ses traditions et ses aspirations propres, l'esprit de la danse chinoise à ses créations mimiques et musicales (Cuisinier, Danse sacrée, 1951, p. 64).Les noms de famille d'origine Xianbei [groupe turco-mongol] sont sinisés (Encyclop. univ.t. 41969, p. 280).V. mandchou ex.
Empl. pronom. réfl. [Le suj. désigne une pers., un ensemble de pers.] Devenir chinois; adopter tout ou partie de la civilisation chinoise. Les Mongols (...) s'étaient sinisés au point d'être souvent méconnaissables et, cependant, ils n'étaient pas arrivés à prononcer le chiffre dix avec l'intonation du sud (Paris-Match, 18 mars 1967, p. 84, col. 3).
REM.
Sinisant, -ante, part. prés. en empl. adj. et subst.a) Adj. [En parlant d'une pers.] Qui porte de l'intérêt à la Chine, à sa civilisation; dont la vie, l'œuvre est marquée par la Chine. V. asiatisme ex. 3.b) Subst. Spécialiste de la Chine; connaisseur de la langue chinoise. Pour qualifier les caractères chinois, à côté d'idéogramme, qui est encore couramment employé par les sinisants, les linguistes ont proposé plusieurs termes (V. Alleton, L'Écriture chinoise, 1984, p. 7).Empl. apposé. Tout indigne que je me sente et me sache, amateur sinisant, d'écrire sur Marcel Granet, je lui dois trop pour ne pas triompher de ce scrupule (Étiembleds Ét. chinoisest. 4, n o2, 1985, p. 13).
Prononc.: [sinize], (il se) sinise [-ni:z]. Étymol. et Hist. 1936 sinisant part. prés. adj. des poètes sinisants (Arts et litt., p. 38-9); 1942 siniser (J. Auboyer, Les Arts de l'Extrême-Orient, p. 17). Comp. de l'élém. formant sino-* et du suff. -iser*.
DÉR.
Sinisation, subst. fém.Action de siniser; résultat de cette action. Sa sculpture échappe à l'art chinois malgré la sinisation des visages (Malraux, Voix sil., 1951, p. 167).Cette consolidation du pouvoir mandchou (...) s'est accompagnée d'une sinisation de l'aristocratie mandchoue (Encyclop. univ.t. 41969, p. 289). [sinizasjɔ ̃]. 1reattest. 1942 (J. Auboyer, op. cit., p. 18); de siniser, suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Verbe

siniser \si.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se siniser)

  1. Faire devenir chinois, ou plus conforme aux habitudes chinoises.
    • Lorsque la Chine s'étend sur de nouveaux territoires comme au Tibet, Xinjiang ou en Mongolie, elle « sinise » progressivement les populations. — (site www.la-croix.com, 13 mai 2008)
  2. (Pronominal) Devenir chinois ou adopter un mode de vie, des moeurs à la chinoise.
    • La région s’est sinisée en quelques années.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « siniser »

Préfixe sino- et suffixe -iser. → voir chinoiser qui a un tout autre sens!
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « siniser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
siniser sinize

Citations contenant le mot « siniser »

  • « Bien que le Parti communiste ait une longue histoire de restriction de la liberté religieuse, il est devenu ces dernières années de plus en plus hostile aux religions et initie des campagnes pour ‘siniser’ l’islam, le bouddhisme tibétain et le christianisme, afin de les débarrasser de ce qu’il considère comme des influences ‘étrangères’. » Info Chrétienne, Détenu plus de 3 ans en Chine à cause de sa foi, un chrétien témoigne des tortures et de l'endoctrinement
  • Comme les Ouïgours, les autres minorités musulmanes sont placées dans des camps de «rééducation» en Chine. Pékin veut siniser toutes les formes d’expression religieuse , Les ethnies ciblées par Pékin - La Liberté
  • Depuis l’arrivée de Xi Jinping à la tête du Parti communiste chinois en 2013, les mesures de contrôle des religions dans le pays se sont durcies. Le gouvernement multiplie les prérogatives pour siniser les cultes et les rendre plus patriotiques. Fin 2019, il est allé jusqu’à exhorter les responsables religieux à retraduire leurs textes sacrés, comme la Bible, pour les rendre plus conformes à l’idéologie du Parti. La Croix, En Chine, la reprise des cultes sous condition de « prières patriotiques »

Traductions du mot « siniser »

Langue Traduction
Anglais sinise
Espagnol sinise
Italien sinise
Allemand sinise
Chinois 中华
Arabe يخطئ
Portugais sinizar
Russe синиз
Japonais シニース
Basque sinise
Corse peccà
Source : Google Translate API

Synonymes de « siniser »

Source : synonymes de siniser sur lebonsynonyme.fr

Siniser

Retour au sommaire ➦

Partager