Signifiance : définition de signifiance


Signifiance : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SIGNIFIANCE, subst. fém.

A. − Vieilli ou littér. Synon. de signification.Parmi les fleurs un papier blanc plié en deux attirait l'œil. Isabelle le prit, car, dans sa situation, ces menus détails de galanterie n'avaient plus la signifiance qu'ils auraient eue si elle eût été libre (Gautier, Fracasse, 1863, p. 396).C'est surtout pour m'avoir su éclairer sur le sens mystique du Verbe que je garde au sage et tendre Amour une gratitude ardente et illimitée. Grâce à lui, je connais la signifiance secrète des mots, ce quelque chose d'indéfini qui sommeille dans toute parole et qui varie selon que la parole est vérité ou mensonge (Milosz, Amour. init., 1910, p. 154).
B. − LING., SÉMIOT. [À propos d'un signe] Fait d'être signifiant, d'avoir une signification; caractère de ce qui signifie, de ce qui est un signe. La signifiance n'est pas forcément inhérente à la forme, et peut résulter de l'absence d'opposition sémantique qui crée la signification: ainsi le subjonctif français serait signifiant toutes les fois qu'on peut l'opposer à l'indicatif (...), mais non quand il est régi, c'est-à-dire obligatoire, et qu'aucune autre forme verbale ne saurait figurer à sa place (Mounin1974).Entrant dans une phrase, le signe-occurrence subit des modifications internes: il peut se combiner avec certains signes et non pas avec d'autres; ces combinaisons sont de nature différente. Cet aspect du signe qui lui permet d'entrer dans le discours et de se combiner avec d'autres signes est nommé par E. Benveniste signifiance. Le langage humain est le seul à posséder la signifiance (M. Tutescu, Précis de sém. fr., Paris, Klincksieck, 1975, p. 22).
Prononc.: [siɳifjɑ ̃:s]. Étymol. et Hist. a) Ca 1100 senefïance « ce que signifie une chose, un rêve, etc. » (Roland, éd. J. Bédier, 2531); ca 1150 signifïance (Wace, St Nicolas, 1275 ds T.-L.); b) 1119 signefïance « ce qui signifie une chose, sens attaché à une chose » (Philippe de Thaon, Comput, 2530, ibid.). Dér. de signifier*; suff. -ance*. Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. Arrivé (M.). Sémiotique. Paris, 1982, p. 150.François (A.). La Dés. « ance » ds le vocab. fr. Genève-Lille, 1950, pp. 71-72. − Slakta (D.). L'Ordre du texte. Ét. Ling. appl. 1975, n o19, p. 30.

Signifiance : définition du Wiktionnaire

Nom commun

signifiance féminin

  1. (Littéraire) Signification.
    • Au final donc, l’argent, pour Simmel, n’est que « le moyen, le matériau ou l’exemple nécessaires pour présenter les rapports qui existent entre d’une part les phénomènes les plus extérieurs, les plus réalistes, les plus accidentels, et d’autre part les potentialités les plus idéelles de l’existence, les courants les plus profonds de la vie individuelle et de l’histoire. Le sens et l’ensemble se résume à ceci : tracer, en partant de la surface des évènements économiques, une ligne directrice conduisant aux valeurs et aux signifiances dernières de tout ce qui est humain ».
  2. (Linguistique) Fait d'être signifiant, d'avoir une signification ; caractère de ce qui signifie, de ce qui est un signe.
    • La signifiance n’est pas forcément inhérente à la forme, et peut résulter de l’absence d’opposition sémantique qui crée la signification : ainsi le subjonctif français serait signifiant toutes les fois qu’on peut l’opposer à l’indicatif […] mais non quand il est régi, c’est-à-dire obligatoire, et qu’aucune autre forme verbale ne saurait figurer à sa place.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Signifiance : définition du Littré (1872-1877)

SIGNIFIANCE (si-gni-fi-an-s') s. f.
  • Terme populaire. Indice, marque. Quand on a de l'amiquié pour les personnes, l'on en baille toujou queuque petite signifiance, Molière, Festin, II, 1. Je veux vous bailler ici quelque petite signifiance de ce que j'ai remarqué de la littérature actuelle, Courier, Lett. I, 39.

HISTORIQUE

XIIe s. Premiers fait asavoir que trois segnifiances ot ciz moz en la sainte escriture, Job, p. 480.

XIIIe s. Car endroit moi ai-je fiance, Que songe soit senefiance Des biens à gens et des anuiz, la Rose, 16.

XVIe s. Les Atheniens avoient envoyé une navire pour conduire leurs enfants avecques une voile noire, en signifiance de perte toute certaine, Amyot, Thés. 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « signifiance »

Étymologie de signifiance - Littré

Provenç. signifianza, significansa ; espagn. et ital. significanza ; du lat. significantia, de significare, signifier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de signifiance - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) De signifier (Ca 1100) senefïance « ce que signifie une chose, un rêve, etc. » (Roland, éd. J. Bédier, 2531) ; (Ca 1150) signifïance (WACE, St Nicolas, 1275 ds T.-L.) ; b) (1119) signefïance « ce qui signifie une chose, sens attaché à une chose ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « signifiance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
signifiance sinjifjɑ̃s play_arrow

Citations contenant le mot « signifiance »

  • Le dicton japonais ancien, "Le sabre est l'âme du samouraï", a perdu sa signifiance à l'époque de Meiji. Le Figaro.fr, Japon impérial, de l’ère Meiji à Hirohito
  • Aujourd'hui, l'épaulette opère un glissement vers des attributs et une signifiance de pouvoir plus radicale. Comme ce 26 juillet 2017 où Rihanna s'est rendue à Paris pour promouvoir auprès du président Emmanuel Macron le partenariat mondial de l'Éducation dont elle est l'ambassadrice. Sur le perron de l'Élysée, elle apparaît vêtue d'un impressionnant ensemble chemise-pantalon et d'une veste de blazer exagérément oversized, disproportionnée. Marie Claire, Tout savoir sur la tendance épaulettes - Marie Claire
  • La notion d’insignifiance semble souvent être mise en marge des études scientifiques. Traitée en tant qu’opposée de la « signifiance »2, cette notion a ainsi été délaissée, à cause de sa connotation péjorative : signification aberrante, absence ou manque de sens. Néanmoins, grâce aux mutations perpétuelles qui ont marqué la littérature  et les sciences humaines, depuis la fin du XXe siècle, cette notion a connu un regain d’intérêt lui permettant ainsi de promouvoir son génie créateur. , Repenser l’insignifiance (I)
  • Mgr Follo a rappelé sans détour la dimension cultuelle de la cathédrale en précisant que le chantier en cours implique de reconstituer « l'origine d'une œuvre » en retrouvant « le fait générateur qui en a créé la signifiance ». Selon lui, « il est crucial de sauvegarder cette signifiance », car la structure du bâtiment est interdépendante du culte et de la vie religieuse… Le Point, Notre-Dame : le Vatican met son grain de sel dans la reconstruction - Le Point
  • Trait constitutif de la poésie, la répétition trouve ses réalisations les plus saillantes dans le code de versification. L'enjeu est ici de renouveler son approche à partir de corpus non métrés, non rimés, afin de mieux cerner son pouvoir d'invention poétique suivant les paliers de configuration du texte. Pour accéder au statut figural, le fait linguistique doit être perçu comme forme signifiante au service d'une visée esthétique. Le critère de fréquence permet d'établir la significativité de la répétition, mais l'approche stylistique suppose une transition du quantitatif au qualitatif, qui fonde sa valeur en contexte. La notion de signifiance rend compte d'un dépassement de la signification d'un énoncé dans la dynamique du discours, selon un régime d'indirection du sens, entre répétition et variation. À travers l'interaction entre signifiant et signifié, la répétition sous-tend des parcours tabulaires ou réticulaires. Elle manifeste le potentiel signifiant du rythme comme principe moteur du texte, dans ses jeux possibles entre écrit et oral, entre espace et temps. L'attention peut porter sur la composante matérielle du langage ou la corporéité de la répétition, qui suggère une gestualité à visée performative. Celle-ci culmine dans des formes d'expression contemporaines comme le rap ou le slam. , V. Magri, Ph. Wahl (dir.), Répétition et signifiance. L'invention poétique

Images d'illustration du mot « signifiance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « signifiance »

Langue Traduction
Corse significanza
Basque esangura
Japonais 意義
Russe значимость
Portugais significado
Arabe الدلالة
Chinois 意义
Allemand bedeutung
Italien significato
Espagnol significado
Anglais significance
Source : Google Translate API

Synonymes de « signifiance »

Source : synonymes de signifiance sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires