La langue française

Séminariste

Sommaire

  • Définitions du mot séminariste
  • Étymologie de « séminariste »
  • Phonétique de « séminariste »
  • Citations contenant le mot « séminariste »
  • Images d'illustration du mot « séminariste »
  • Traductions du mot « séminariste »

Définitions du mot séminariste

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉMINARISTE, subst. masc. et adj.

RELIG. CATH.
I. − Subst. masc. [Corresp. à séminaire A 1] Élève d'un séminaire. Il avait voulu être prêtre, pour satisfaire ce besoin d'affection surhumaine qui faisait son seul tourment. Il ne voyait pas où aimer davantage. (...) Si la tentation devait venir, il l'attendait avec sa sérénité de séminariste ignorant (Zola,Faute Abbé Mouret,1875,p. 1234).− (...) vous trouverez notre petit séminariste qui vient d'arriver en vacances. Et Léopold trouva là-haut l'aîné des petits-fils de MmeHaye, celui-là qui se destinait à la prêtrise. − Ah! dit Léopold, avec sa bonne grâce accoutumée, vous voilà maintenant avec la soutane (Barrès, Colline insp., 1913, p. 266).
II. − Adj., peu usuel, parfois péj.
A. − Qui appartient, qui est relatif à un séminaire. La solitude du bois répétait doucement l'écho du rire heureux et déjà sage de ces petits curés en miniature, de ces bandes d'enfants noirs, rouges, violets, bleus: l'enfance séminariste de Rome (Goncourt, MmeGervaisais, 1869, p. 187).
B. − Qui rappelle le séminariste. Il lui parla quelque temps encore en patois séminariste de blessures à fermer (Baudel., Fanfarlo, 1847, p. 545).Quant au pauvre garçon, le noir officiel Et les habits de drap, à coupe droite et triste, Pouvaient lui donner l'air un peu séminariste (Coppée, Poés., t. 1, 1872, p. 255).
Prononc. et Orth.: [seminaʀist]. Ac. 1694, 1718: seminariste, ensuite sé-. Étymol. et Hist. 1609, 3 juill. (Ordonn. de l'archevêque de Bordeaux ds Arch. hist. Gironde, t. 50, p. 411). Dér. de séminaire*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér.: 210. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 294, b) 277; xxes.: a) 233, b) 353.

Wiktionnaire

Nom commun

séminariste \se.mi.na.ʁist\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Celui qui est élevé ou qui est instruit dans un séminaire, en vue de devenir prêtre.
    • Suivant les ordres donnés à voix basse par le corsaire, […], les hommes désignés pour chaque service allèrent, comme des séminaristes marchant à la messe, sur le tillac de la prise lier les mains aux matelots, aux passagers, et s'emparer des trésors. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le reste des trois cent vingt et un séminaristes ne se composait que d'êtres grossiers qui n'étaient pas bien sûrs de comprendre les mots latins qu'ils répétaient tout le long de la journée. — (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
    • Il n'est rien de plus inepte qu'un séminariste ; rien de moins propre à être un jour ce que l'on veut qu'il soit, un pasteur éclairé : ces jeunes gens n'ont la tète remplie que de fadaises mystiques. — (Nicolas Edme Restif de La Bretonne, Monsieur Nicolas, part.1 : Souvenirs d’enfance, an V)
    • Prêtre et psychanalyste, fervent défenseur de la repsychatrisation de l’homosexualité dans les années 1990, acteur majeur de la «croisade "anti-genre"» du Vatican ensuite, celui-ci vient d’être sanctionné par le diocèse de Paris pour attouchements sexuels sur des séminaristes qu’il suivait en psychothérapie. — (Josselin Tricou & Anthony Favier, « Pédocriminalité dans l'église catholique française : une commission parlementaire est indispensable », le 5 octobre 2018, dans Libération (www.liberation.fr))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SÉMINARISTE. n. m.
Celui qui est élevé, instruit dans un séminaire. Un jeune séminariste. Un séminariste de Saint-Sulpice.

Littré (1872-1877)

SÉMINARISTE (sé-mi-na-ri-st') s. m.
  • Celui qui est élevé dans un séminaire. Jean, roi de France, portait les cheveux aussi courts qu'un séminariste le plus réformé, J. B. Thiers, Hist. des perruques, dans RICHELET. L'abbé de Saint-Aignan parut en parfait séminariste ; jamais rien de si gauche, de si plat, de si béat, Saint-Simon, 344, 15.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SÉMINARISTE, s. m. (Gram.) jeune ecclésiastique qui fait son séminaire. Voyez l’article Séminaire.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « séminariste »

 Dérivé de séminaire avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Séminaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « séminariste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
séminariste semɛ̃arist

Citations contenant le mot « séminariste »

  • La meilleure définition que l'on puisse donner d'un séminariste, c'est celle de future putain du temple. De Moses Isegawa / Chroniques abyssiniennes
  • Cinquante-cinq ans plus tard, ce prêtre du diocèse de Mende et se souvient avec amusement de cette journée passée dans la peau d’un soldat allemand : « Nous portions les uniformes, et poursuivions la carriole de la sœur, qui transportait deux tonneaux dans lesquels étaient cachés Louis de Funès et Bourvil. Notre rôle était de nous tenir assis dans les voitures de guerre allemandes, qui n’étaient d’ailleurs pas du tout confortables ! ». S’il se souvient « avoir recommencé la séquence plusieurs fois à cause de la lumière, car c’était un peu nuageux », le père Pierre Remise reconnaît ne s’être « même pas reconnu dans le film ». Il apparaît en effet de dos, ainsi que la petite vingtaine d’autres séminaristes et l’un de leurs professeurs… Peu importe, cette journée d’été 1965 demeure un souvenir inoubliable. Aleteia, Quand des séminaristes participaient au tournage de la Grande Vadrouille
  • Franck Ruffiot a été ordonné prêtre en 2008, à l'âge de 30 ans. Ce moment charnière marque l'aboutissement d'un parcours de sept années au séminaire de Lyon. « Cette longue période, qui permet de confirmer sa vocation, repose sur quatre piliers : une formation intellectuelle lors de laquelle on apprend la Bible, l'histoire de la religion, l'éthique, etc. ; un pilier pastoral, avec des stages sur le terrain pour découvrir la vie de prêtre et de la paroisse ; un pilier spirituel pour s'attacher au Christ et faire grandir sa relation à Dieu ; enfin, une vie communautaire puisque l'on apprend à vivre avec une cinquantaine de séminaristes », explique celui qui a notamment été séminariste et diacre à Gray, avant 2008. lapressedevesoul.com, L'abbé Franck Ruffiot, bientôt à Notre Dame de la Motte - La Presse de Vesoul
  • Face à la baisse du nombre de séminaristes, un groupe de travail de la Conférence épiscopale allemande a proposé, fin juin, de concentrer la formation sur un nombre réduit de diocèses. Une annonce qui suscite des critiques de la part des évêchés écartés et des facultés qui craignent un appauvrissement de l’enseignement théologique. La Croix, Les évêques allemands sont prêts à réduire le nombre de séminaires
  • Le séminaire s’installera à la fin août dans l’ancienne résidence Marie-Rose Durocher qui appartenait aux Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. Situé au coin de Boyer et Beaubien, le bâtiment accueillera les directeurs du séminaire, l’administration et près d’une vingtaine de séminaristes en cours de formation. Journal Métro, Le Grand Séminaire déménage dans Rosemont-La Petite-Patrie
  • Mercredi 8 janvier, des hommes vêtus de treillis et lourdement armés avaient fait irruption dans le grand séminaire Bon-Pasteur de Kaduna. Ils avaient ensuite enlevé quatre des 268 séminaristes : Pius Kanwai, 19 ans, Peter Umenukor, 23 ans, Stephen Amos, 23 ans et Michael Nnadi, 18 ans. La Croix Africa, Assassinat du séminariste Michael Nnadi au Nigeria - La Croix Africa

Images d'illustration du mot « séminariste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « séminariste »

Langue Traduction
Anglais seminarian
Espagnol seminarista
Italien seminarista
Allemand seminarist
Chinois 神学院
Arabe إكليريكي
Portugais seminarista
Russe семинарист
Japonais 神学校の
Basque seminarian
Corse seminarista
Source : Google Translate API
Partager