La langue française

Scripteur

Définitions du mot « scripteur »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCRIPTEUR, subst. masc.

A. − RELIG. CATH. Officier de la chancellerie pontificale, qui écrit les bulles. (Dict. xixeet xxes.). Il y a cent scripteurs à Rome, qui sont comme étaient les secrétaires du roi en France (Ac.1798-1878).
B. − [P. oppos. à locuteur] Celui qui écrit, qui met par écrit. Bornons-nous à reproduire ici, avec l'autorisation du destinataire et du scripteur, ce passage d'une lettre dont il nous a été donné de prendre connaissance (Arts et litt., 1935, p. 88-1).La graphologie allemande (...) [se réfère au] style global de l'écriture. La pression indique la vitalité du scripteur, le mouvement graphique (écriture enlacée compliquée d'arabesques, formes simplifiées et modestes, etc.) son style d'âme (Mounier,Traité caract., 1946, p. 205).
Prononc. et Orth.: [skʀiptœ:ʀ]. Att. ds Ac. 1762-1878. Étymol. et Hist. Ca 1355 « écrivain » (Bersuire, Tite-Live, Vat. Chr. 720, Notice des mss, XXXIII, 31 ds Gdf. Compl.); 1690 spéc. terme de banque et de chancellerie romaine (Fur.). Empr. au lat.scriptor « secrétaire, écrivain, rédacteur ». Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 44. − Quem. DDL t. 12.

Wiktionnaire

Nom commun 1

scripteur \skʁip.tœʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Secrétaire apostolique chargé de l'écriture des bulles papales.
    • Scripteur à la chancellerie apostolique.

Nom commun 2

scripteur \skʁip.tœʁ\ masculin et féminin identiques , avec également l’équivalent féminin scriptrice

  1. (Didactique) Celui qui écrit, sans pour autant être écrivain.
    • La graphologie étudie la personalité du scripteur.
    • Chaque enfant doit pouvoir avoir accès à un environnement de jeu symbolique riche et stimulant qui a du sens à travers lequel il sera tantôt lecteur, tantôt scripteur, donc qui lui donne le goût de la lecture et de l’écriture. — (Le Devoir, 3 janvier 2015)
    • Le texte est un espace à dimensions multiples, produit par un scripteur dont le psychisme, les intentions ou la condition sociale peuvent importer bien sûr. — (Olivier Dekens, Le structuralisme, Armand Colin, coll. « 128 », Paris, 2015, page 76)
  2. Parolier, scénariste, celui ou celle qui écrit des textes audiovisuels.
    • [Jovette Bernier] commence à la mi 1950, une carrière de scripteur à la télévision. Quelques mois après l'apparition de Quelles nouvelles, elle devient co-scripteur de La Rumba des radio-romans avec Henri Deyglun, Claude-Henri Grignon, Paul Gury et Jean Desprez. (Wikipédia - « Jovette Bernier »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SCRIPTEUR (skri-pteur) s. m.
  • Terme de chancellerie romaine. Officier qui écrit les bulles expédiées en original gothique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCRIPTEUR, s. m. scriba, (Jurispr.) en la chancellerie romaine est un officier du premier banc qui écrit les bulles qui s’expédient en original gothique. Ce sont aussi ces officiers qui taxent les graces ; ils sont du nombre des officiers du registre ; il en est parlé dans l’hist. ecclésiast. de M. de Fleury, liv. L. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scripteur »

Lat. scriptorem, de scribere (voy. ÉCRIRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin scriptor (« scribe »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scripteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scripteur skriptœr

Citations contenant le mot « scripteur »

  • Puisque l'on est dans une communication de proximité, où les échanges fusent au même titre que lors d'une conversation orale, on a l'impression que ces signes remplissent une fonction performative, comme si les scripteurs et scriptrices réalisaient cette action et rigolaient en l'énonçant, ajoute la doctorante en sciences du langage Chloé Léonardon. korii., Pourquoi un emoji qui rigole n'est pas le signe d'un véritable rire | korii.
  • La station radiophonique du 104.7 Outaouais, est présentement à la recherche d’un producteur-scripteur à temps plein. Sous la direction du directeur général, des programmes et de l'information, la personne retenue devra assumer les responsabilités suivantes : Grenier aux Nouvelles, Producteur(trice)-Scripteur | Cogeco Media Inc. | Grenier aux Emplois
  • Il s’agit du plus long écrit gaulois connu, comptant plus de 1000 lettres, et plus de 160 mots sur 57 lignes gravés à la pointe sèche, sur la plaque qui reposait dans l’urne funéraire d’une défunte, qui était de son vivant, sorcière du moins le croit-on. Ce texte en cursive latine occupe les deux faces des deux morceaux de la plaque. Le scripteur est passé d’une face à l’autre en faisant pivoter le plomb d’arrière en avant (ou d’avant en arrière) et non de gauche à droite (ou de droite à gauche). Il s’agit d’un objet fragile, le poids total subsistant étant de 276 grammes. Le plomb a pris avec le temps, une coloration gris blanchâtre. millavois.com, Le plomb magique du Larzac
  • Pourquoi sortir, marcher en plein air, si c’est pour rentrer en soi-même ? Que peut apporter la promenade, qu’elle soit solitaire ou sociale, pour l’écriture et la pensée des écrivains entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle ? Au début du XVIIIe siècle, la promenade, lieu aménagé pour la déambulation et le loisir lettré ou mondain, s’articule fortement à la forme du dialogue et de la conversation. Plus qu’un décor ou un thème, elle a pu prendre la dimension d’une forme littéraire au XVIIIe siècle, certes mineure, à la poétique paradoxale, rejetant l’ordre du traité et affichant comme principe la négligence du divertissement et une certaine forme d’oralité. Pourtant, en parallèle avec l’évolution historique et sociologique des lieux de promenades et des façons de se promener au XVIIIe puis au XIXe siècle, passant de lieux agencés pour « voir et être vu » à une déambulation plus ouverte, au hasard des rues, sur les boulevards, dans la campagne, parfois de façon solitaire, l’écriture de la promenade a pu se modifier, se diversifier, en mettant en avant la subjectivité du scripteur, abandonnant (peut-être de façon définitive ?) la forme du dialogue. De la mode de se promener dans l’espace mixte, populaire, chamarré, des boulevards aux alentours de 1750, jusqu’aux grands travaux d’Haussmann, modifiant la forme et l’apparence de la ville de Paris dans les années 1860, comment la promenade, la marche dans la ville a-t-elle pu inspirer les écrivains et les poètes ? Et dans quelle mesure la sortie de la ville, la déambulation dans un environnement naturel ou rural a-t-elle alimenté l’écriture et la rêverie ? La promenade est-elle un motif, un thème permettant de repenser les rapports de l’individu à la société, au paysage ? Peut-elle devenir une forme, symbolisant la recherche et les errances d’une posture littéraire ? Quelles en sont les diverses apparitions dans la littérature de cette période ? , Écritures de la promenade, de 1750 à 1860 (Strasbourg)
  • Il est presque 16 h : chacun derrière sa table, en cercle autour de la pièce et à deux mètres de distance, Jay Du Temple et ses Fantastiques du jour, Pierre-François Legendre, Anne-Élisabeth Bossé et le scripteur Félix Turcotte, sont en place pour lancer l’émission. La Presse, Radio: un été fantastique malgré tout
  • C’est sans doute, avec la voix, un des objets d’étude criminalistique qui s’approche le plus de la production linguistique. Chacun personnalise le modèle d’écriture qui lui a été enseigné et développe une écriture qui lui est propre. Cette écriture évolue dans le temps et selon les circonstances. Il n’est pas possible de déterminer a priori le degré de variabilité de l’écriture d’une personne. Ce dernier peut être plus ou moins important et seul l’examen approfondi d’un échantillon suffisant et comparable peut permettre au technicien de déterminer si un écrit litigieux a été produit par une personne donnée (le scripteur). The Conversation, La linguistique appliquée aux enquêtes criminelles, comment ça marche ?
  • Thimothé obtient des aménagements : un tiers de temps supplémentaire, des sujets agrandis, une dictée aménagée. Mais pas de scripteur pour écrire à sa place. www.lechorepublicain.fr, Un collégien handicapé de Dreux ne bénéficiera pas de scripteur pour son brevet - Dreux (28100)
  • Comment maintenir en français une « continuité pédagogique » ? Rappelons l’évidence : échappés des murs de l’Ecole et des grilles d’emploi du temps, les élèves peuvent (re)trouver  la liberté et le bonheur de lire, voire d’écrire. Et si, mieux que « le ¼ d’heure de lecture hebdomadaire » à l’Ecole, se mettait en place dans les familles «  l’heure (minimum) de lecture quotidienne » ? Et si on en profitait pour organiser et accompagner des dispositifs d’écriture d’appropriation comme les carnets de lecture (faciles à scanner et partager) ou les créations numériques, permettant au sujet lecteur et scripteur de se déployer ? Pour éviter de « réinventer la roue », rappelons aussi que des professeur.es partagent d’ores et déjà des capsules vidéo ou exercices interactifs réutilisables : par exemple Cécile Cathelin autour du programme de lycée sur « Clapotee », « Les tutos de Ben » autour de la langue au collège, Fanny Couturier sur son site « Salle 103 », Yann Houry sur « Ralentir Travaux », un padlet collectif initié par Marie Soulié … Enfin, comme chaque année, Aurélie de Mattéis propose des « Défis Twitter » quotidiens pour amener les élèves à faire vivre Le Printemps des Poètes 2020 : des défis à relever envers et contre tout ? , Enseigner le français à distance (suite)
  • Si j’étais Desjardins, j’en profiterais pour réduire mon budget de commandite à Radio-Canada. Si j’étais Caroline Néron, Xavier Dolan ou Michel-Olivier Girard, je n’avalerais pas de sitôt ces gags trop personnels qui ont peut-être déridé la petite clique de scripteurs, mais pas les téléspectateurs.   Le Journal de Montréal, Quelle occasion que ce Bye bye! | Le Journal de Montréal

Images d'illustration du mot « scripteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scripteur »

Langue Traduction
Anglais writer
Espagnol escritor
Italien scrittore
Allemand schriftsteller
Chinois 作家
Arabe كاتب
Portugais escritor
Russe писатель
Japonais 作家
Basque idazleak
Corse scrittore
Source : Google Translate API

Scripteur

Retour au sommaire ➦

Partager