La langue française

Scorsonère

Définitions du mot « scorsonère »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCORSONÈRE, subst. fém.

BOT. Plante dicotylédone, potagère, vivace, à écorce noire, dont la racine se consomme cuite. Synon. salsifis* noir.Les salsifis sont blancs et se récoltent la première année. Les scorsonères sont noires, et ne se récoltent que la seconde année: elles sont plus tendres et préférables (Audot,Cuisin. campagne et ville, 1896, pp. 364-365).
Prononc. et Orth.: [skɔ ʀsɔnε:ʀ]. Ac. 1694, 1718: -nere; dep. 1740: -nère. Étymol. et Hist. 1572 Scorzonera d'Espagne. Scorzoner. [sic] de Boeme (J. des Moulins, Commentaires de M. Pierre André Matthiole [trad. du lat.], légende de gravures, p. 326 d'apr. R. Arveiller ds Mél. Gardette, p. 49); 1583 Scorzonere (O. Poupard, Conseil divin touchant la Malladie Diuine, et Peste en la ville de La Rochelle d'apr. R. Arveiller ds Mél. P. Imbs, p. 136); 1630 scorsonaire (J. Germain, La Quint-essence de la chirurgie, p. 165, ibid., p. 137); 1651 Scorsonere (N. de Bonnefons, Le Jardinier françois, p. 171 d'apr. R. Arveiller ds Mél. Gardette, pp. 49-50). Empr., d'abord par l'intermédiaire du lat., au cat.escorçonera « scorsonère » (cf. Mattioli, Commentarii in libro sex Pedacii Dioscoridis, p. 538 cité par R. Arveiller, ibid.: Inuenta est primum Scorzonera in Catalonia Hispania), dér. de escurçó « vipère » parce que cette plante servit d'antidote au venin de vipère; escurçó est d'orig. incertaine: - soit issu (comme l'ital. scorzone « vipère ») d'un lat. vulg. *excurtione, var. du lat. tardif curtio, -onis « vipère », dér. de curtus « court », à côté duquel le lat. vulg. avait formé une var. *excurtus, à l'orig. du roum. scurt, de l'albanais s̆kurtə , etc. (Cor. Cat.; v. aussi FEW t. 2, p. 1585a), - soit dér. en -one du lat. scortea (écorce*) formé à une époque où scortea ou ses représentants incluaient encore dans leur contenu sém. la peau d'animal (FEW t. 12, p. 329; v. aussi Barb. jr Poissons 5, n o267). Bbg. Quem. DDL t. 14. − Spitzer (L.). Scorsonère, salsifis noir. Mod. Lang. Notes. 1941, t. 56, pp. 243-244.

Wiktionnaire

Nom commun

scorsonère \skɔʁ.sɔ.nɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Genre de composées, dont l’espèce la plus connue, à racine noire en dessus et blanche en dedans, se mange cuite, comme le salsifis.
    • Des racines de scorsonère.
    • Les plus folles disposent les barbes du gramen qui monte dans les manches, ou scellent au calice des scorsonères et des pissenlits les petites graines ailées sur lesquelles on souffle pour savoir si un projet réussira. — (Alphonse Karr, Feu Bressier, Revue des Deux Monde, Période initiale, 4ème série, tome 32, page 21, 1842)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCORSONÈRE. n. f.
T. de Botanique. Genre de Composées, dont l'espèce la plus connue, à racine noire en dessus et blanche en dedans, se mange cuite, comme le salsifis. Des racines de scorsonère. On le nomme autrement Salsifis noir ou Salsifis d'Espagne.

Littré (1872-1877)

SCORSONÈRE (skor-so-nè-r') s. f.
  • Salsifis noir, plante de la famille des composées chicoracées, scorzonera hispanica, L.

    On écrit aussi scorzonère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « scorsonère »

Génev. scorsonère, s. m. ; Berry, escorsionère ; espagn. scorzonera ; ital. scorzonera ; de l'ital. scorza, écorce, et nera, noire ; l'allem. la nomme Schwarzwurzel, racine noire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Peut-être de l’italien scorzone, vipère, ce salsifis ayant pu être utilisé pour ses vertus antivenimeuses.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scorsonère »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scorsonère skɔrsɔ̃ɛr

Citations contenant le mot « scorsonère »

  • Arroche, agastache, poire de terre, oca du pérou, héliantis, capucine tubéreuse, physalis, tétragone ou scorsonère côtoient des variétés plus connues: courge tristar ou kabocha, basilic pourpre, aubergines blanches, patates douces, carottes et blettes jaunes et rouges, radis noir  "red meat", chou rave violet, tomates jaunes, vertes ou noires, maïs multicolore, mais les plus classiques poireaux, épinards, céleri-rave, haricots, oignons, échalotes, artichauts, asperges, fraises, rhubarbe, melon, pastèque, courgettes ont également leur place. Nous faisons la part belle aux aromatiques qui parfument tous ces légumes et fruits: menthe, estragon, thym, sarriette, origan, persil, coriandre, basilic, oseille, origan, .. nous régalent de leur odeur. France Bleu, Circuits Courts en Touraine, "les 4 Saisons de la Morinerie" à Saint-Pierre-des-Corps.
  • Caractéristiques: La tige florale de cette plante potagère herbacée bisannuelle peut atteindre 1 m de hauteur. Ses feuilles sont ovales et légèrement ondulées, la fleur est jaune vif. La scorsonère, ou «salsifis noir», est cultivée pour sa racine cylindrique pivotante de couleur noire, qui peut atteindre environ 30 cm. Le Figaro.fr, Scorsonère, appréciée pour sa racine et ses feuilles
  • Longtemps prisés pour leurs propriétés médicinales, le scorsonère et le salsifis ont été victimes d'une confusion engendrée par leur apparence et leurs atouts nutritionnels similaires. Bio à la Une a démêlé pour vous le vrai du faux. Bio à la une, Salsifis ou scorsonère , les mystères antiques d'un légume oublié | Bio à la une
  • En ces temps hivernaux, il est de bon ton d’apporter un peu de variété dans son assiette. Évoquons quelques légumes d’autrefois, tombés aux oubliettes, mais qui aujourd’hui refont parfois un retour remarqué sur les tables même les plus raffinées. Cette semaine, zoom sur le salsifis noir aussi appelé scorsonère. ConsoGlobe, Salsifis noir ou scorsonese, un légume oublié à redécouvrir
  • Rustique, productive et de qualité régulière, la scorsonère ou Scorzonera hispanica se récolte pendant l’hiver. Intéressant, à une époque durant laquelle peu de légumes sont disponibles. SillonBelge.be, SillonBelge.be - Votre spécialiste de l'agriculture en Belgique
  • sympa, mais la photo ce sont des scorsonères :D Topsante.com, Les bienfaits santé du salsifis - Top Santé
  • Dans le potager de l’Abbaye du Relec, nous vous emmenons en voyage, à la poursuite des Astéracées du monde, si diverses et surprenantes par leur forme, leurs couleurs ou leurs particularités botaniques. Connues de tous, elles sont dans tous les potagers. Les Astéracées sont si nombreuses qu’elles comblent de bonheur chaque jardinier.e, selon sa sensibilité. Les potagers d’Astéracées de l’herboriste, du fleuriste, de l’abeille, d’une famille ou de l’écolier buissonnier sont très différents mais tout aussi beaux et bons. Et au-delà de leurs bienfaits, ces plantes sont aussi sources d’inspirations pour les artistes et les scientifiques. Alors si la salade a beaucoup de choses à raconter au pissenlit, si le chardon n’a rien à envier au chrysanthème, et si le scorsonère et le topinambour se sentent mal aimés, ils n’attendent que vous, pour partager leurs histoires. Unidivers, Espèces de… Astéracées Plounéour-Ménez mercredi 1 juillet 2020

Traductions du mot « scorsonère »

Langue Traduction
Anglais scorsonere
Espagnol scorsonere
Italien scorsonere
Allemand scorsonere
Chinois 可可松
Arabe scorsonere
Portugais scorsonere
Russe scorsonere
Japonais scorsonere
Basque scorsonere
Corse scorsonere
Source : Google Translate API

Scorsonère

Retour au sommaire ➦

Partager