La langue française

Scorifier

Définitions du mot « scorifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

SCORIFIER, verbe trans.

MÉTALLURGIE
A. − Transformer un élément en scories pour l'éliminer. Il faut scorifier l'oxyde ferreux pour sa facile élimination [dans la métallurgie du cuivre] (Guillet, Métall. gén., 1923, p. 284).
En partic. Séparer la gangue du minerai par la formation de scories. On cherche le plus souvent à ne pas scorifier, ni fondre la gangue [dans l'affinage du magnésium], contrairement à ce qui se passe dans les opérations de fusion (Guillet, Techn. métall., 1944, p. 62).
B. − Empl. pronom. Se transformer en scories au contact du métal en fusion. C'est dans cette région [la partie étranglée du creuset] que la température est maximum. Aussi réalise-t-on la différence de diamètre par une garniture réfractaire plus forte qui se scorifie rapidement en cet endroit (Barnerias, Aciéries, 1934, p. 36).
REM. 1.
Scorifiable, adj.,métall. Qui peut être transformé en scories. La désoxydation du bain peut être effectuée (...) en introduisant directement dans le bain des éléments réducteurs, généralement un métal ou un alliage métallique qui a une forte affinité pour l'oxygène et avec lequel il se combine en formant un oxyde facilement scorifiable (Encyclop. Sc. Techn.t. 71972, p. 787, s.v. métallurgie).
2.
Scorifiant, -ante, part. prés. adj.,métall. Dont le but ou la fonction est la formation de scories. Les fusions oxydantes et scorifiantes en métallurgie du cuivre et du nickel (Guillet, Techn. métall., 1944, p. 41).En partic. Qui provoque ou facilite la formation de scories. La fusion d'affinage, par fusion alternée oxydante et réductrice avec des flux additifs « scorifiants » (Fromh.-King1968, p. 140).La scorification (...) consiste à fixer les oxydes formés au moyen de substances scorifiantes telles que silice, chaux, (...) pour former un laitier qui flotte sur le métal et peut dissoudre les impuretés (Encyclop. Sc. Techn.t. 71972, p. 787, s.v. métallurgie).
3.
Scorificatoire, subst. fém.,métall. Têt ou écuelle à scorifier. Pinces à scorificatoires, de 60, 70 et 80 centimètres de long (Catal. instrum. lab. (Prolabo), 1932, p. 174).
Prononc. et Orth.: [skɔ ʀifje], (il) scorifie [-fi]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1750 (Koenig, Fr. Schlutter, De la fonte des mines, t. 1, p. 106 ds Fonds Barbier). Dér. de scorie*; suff. -ifier*.
DÉR.
Scorification, subst. fém.,métall. a) Transformation d'un élément en scories en vue de son élimination. Ces dernières [les fontes pour acier] renferment généralement du manganèse qui, étant plus oxydable que le fer, facilite la scorification et l'élimination du silicium sous forme de silicate de protoxyde de manganèse (Ch. Durand, Industr. minérales Lorr., 1893, p. 49).En partic. Dans le procédé Thomas, phase de l'affinage correspondant à la formation des oxydes de manganèse et de silicium. L'opération [de conversion de la fonte] comprend deux périodes distinctes qui sont: I la période des étincelles ou de scorification; 2 la période des flammes ou de décarburation (Barnerias, Aciéries, 1934, p. 141).b) Scorification (des réfractaires). Réaction chimique qui a lieu entre le métal en fusion et le matériau réfractaire d'un appareil, produisant une scorie et entraînant peu à peu la destruction de ce matériau (d'apr. Fonderie 1979 et GLU 1987). [skɔ ʀifikasjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. 1reattest. 1750 (Koenig, Fr. Schlutter, op. cit., p. 165 ds Fonds Barbier); de scorifier, suff. -(ica)tion*.

Wiktionnaire

Verbe

scorifier \skɔ.ʁi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Arts) Réduire en scories certaines matières étrangères au métal en fusion.
    • Ils débouchèrent dans une nouvelle plaine, la Mer des Pluies, et là encore, en se postant sur une éminence, ils dominèrent un paysage fuyant à perte de vue, hérissé par des Alpes de plâtre, cabossé par des Etna de sel, gonflé de tubercules, boursouflé par des kystes, scorifié tel que du mâchefer. — (Joris-Karl Huysmans, En rade, La Revue indépendante, Paris, 1886)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCORIFIER. v. tr.
T. d'Arts. Réduire en scories certaines matières étrangères au métal en fusion.

Littré (1872-1877)

SCORIFIER (sko-ri-fi-é), je scorifiais, nous scorifiions, vous scorifiiez ; que je scorifie, que nous scorifiions, que vous scorifiiez v. a.
  • 1Réduire en scorie. Dans les travaux en grand, on ne se sert que du plomb, qui, par la fusion, sépare de l'or toutes ces matières étrangères en les scorifiant, Buffon, Min. t. IV, p. 259.
  • 2Se scorifier, v. réfl. Être réduit en scorie. Le plomb, se scorifiant avec les autres métaux dont il s'est saisi, les sépare de l'or et de l'argent, les entraîne, ou plutôt les emporte et s'élève avec eux à la surface de la fonte, Buffon, Min. t. V, p. 17.

    Fig. Elle [l'expérience] devient la pierre de touche des théories, le creuset où se scorifiera tout ce qui est impur, Sennebier, Ess. art. d'observ. t. I, p. 377, dans POUGENS.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « scorifier »

Lat. scoria, scorie, et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de scorie avec le suffixe -fier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scorifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scorifier skɔrifie

Images d'illustration du mot « scorifier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « scorifier »

Langue Traduction
Anglais slag
Espagnol escoria
Italien scoria
Allemand schlacke
Chinois 矿渣
Arabe الخبث
Portugais escória
Russe шлак
Japonais スラグ
Basque zepak
Corse zecca
Source : Google Translate API

Synonymes de « scorifier »

Source : synonymes de scorifier sur lebonsynonyme.fr

Scorifier

Retour au sommaire ➦

Partager