La langue française

Sagou

Sommaire

  • Définitions du mot sagou
  • Étymologie de « sagou »
  • Phonétique de « sagou »
  • Citations contenant le mot « sagou »
  • Images d'illustration du mot « sagou »
  • Traductions du mot « sagou »
  • Synonymes de « sagou »

Définitions du mot « sagou »

Trésor de la Langue Française informatisé

SAGOU, subst. masc.

A. − ALIM. Fécule amylacée de couleur jaunâtre tirant parfois sur le rouge ou le brun, extraite de la moelle de diverses espèces de palmiers (notamment du sagoutier), utilisée en cuisine et en pâtisserie comme élément de liaison, ainsi que pour préparer des potages et des entremets. Sagou perlé; gelée, soupe de sagou; manger du sagou. Ces rhizomes étaient d'un excellent goût, très-nutritifs, à peu près semblables à cette substance qui se débite en Angleterre sous le nom de « sagou de Portland », et ils pouvaient, dans une certaine mesure, remplacer le pain (Verne, Île myst., 1874, p. 121).
En compos. Palmier-sagou. [Les maisons] sont adossées à un marais où croît avec une vigueur rare et sans aucune espèce de culture, le palmier-sagou dont la moelle intérieure sert à préparer une liqueur spiritueuse et qui est une des richesses de ces îles (Dumont d'Urville, Voy. Pôle Sud, t. 6, 1844, p. 154).
B. − BOT. Synon. de sagoutier.Dans les îles de l'Asie, le sagou contient dans son tronc épais une farine abondante (Bern. de St-P., op. cit., p. 69).
Prononc. et Orth.: [sagu]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1525 saghu, sagu « fécule tirée de la moelle de divers palmiers » cités comme mots malais (A. Pigafetta, Rel. du Prem. Voy. aut. du Monde par Magellan [trad. de l'ital.], p. 198 et 213 ds König, p. 180); 1611 sagou id. (Fr. Pyrard de Laval, Disc. des Voy. des Français aux Ind. Or., p. 253, ibid.); 2. a) 1618 sagou « id. » (Journ. ou Descr. du merv. Voy. de Guill. Schouten Hollandois [trad. du néerl.], p. 81, ibid.) − 1741 sagu, Savary des Bruslons d'apr. FEW t. 20, p. 109a; b) 1767 synon. de sagoutier (Buffon, Hist. nat., t. 11, p. 52). Empr. au malaissāgū « moelle de divers arbres »; 2 a pénétré en fr. par l'intermédiaire du port. sagu, att. dep. 1552 (çagu, Castanheda ds Dalg.; sagú, 1561, ibid.). Bbg. Boulan 1934, p. 209.

Wiktionnaire

Nom commun

sagou \sa.ɡu\ masculin

  1. Fécule amylacée qu’on tire de la moelle de diverses espèces de palmiers, en particulier du sagoutier.
    • De tous ces sagous, les plus estimés ou les plus estimables, au jugement de M. Planche, sont les sagous des îles Moluques. — (Bulletin, Académie royale de médecine, 1836)
    • À une aussi grande distance des lieux, il est difficile de décider, entre ces arbres, quels sont ceux qui produisent véritablement les sagous du commerce; car il y en a, plusieurs espèces. — (Nicolas Jean-Baptiste Gaston Guibourt, Histoire naturelle des drogues simples, 1849)
    • Je fus un voyou et une petite brute pendant tout le déjeuner, et je ne valais pas plus cher qu’un voyou des Sablonières, et j'aurais dû montrer plus de respect, et je restais silencieusement assis, comme Tunney, à manger mon pudding au sagou. — (Dylan Thomas, Portait de l’artiste en jeune chien, in Œuvres, t. 1, traduction de Francis Dufau-Labeyrie, Seuil, 1970, p. 99)
  2. Sagoutier.
    • Le sagou du Japon.
    • Dans les îles de l'Asie, le sagou contient dans son tronc épais une farine abondante. — (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SAGOU. n. m.
Fécule qu'on retire de la moelle de diverses espèces de palmiers. Manger du sagou.

Littré (1872-1877)

SAGOU (sa-gou) s. m.
  • 1Substance amylacée qu'on retire de la moelle de plusieurs espèces de palmiers, particulièrement du sagus arenacea de Rumphius, qui croissent aux Moluques, aux Philippines et dans les autres îles de Indes orientales.

    Sagou blanc ou tapioka, voy. TAPIOKA.

    Sagou indigène, imitation du sagou faite avec de la fécule de pomme de terre.

  • 2Il se dit pour sagoutier. Dans les bois, il [l'éléphant] préfère les cocotiers, les bananiers, les palmiers, les sagous ; et, comme ces arbres sont moelleux et tendres, il en mange non seulement les feuilles, les fruits, mais même les branches, le tronc et les racines, Buffon, Quadrup. t. IV, p. 257.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SAGOU, s. m. (terme de Relation.) espece de fécule desséchée qu’on tire dans les Indes orientales, de la moëlle d’une espece de palmier nommé zagu. Voyez Zagu.

Les habitans, après avoir coupé l’arbre, le fendent par le milieu en cylindre, & en tirent toute la moëlle dont il est plein. Ils hachent cette moëlle jusqu’à ce qu’elle soit réduite en poudre dans un sas qu’ils posent sur une cuvette ; à mesure qu’il est plein, ils l’arrosent d’eau, & l’eau en dégageant la moëlle farineuse d’avec l’écorce du bois, tombe dans la cuvette par une rigole où elle se dégorge en laissant son marc au fond. Ce marc étant sec, imite la farine, & c’en est effectivement. Les habitans en font une pâte avec de l’eau, & cuisent cette pâte dans des vases de terre pour leur nourriture. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « sagou »

Sagou, nom du sagoutier dans les langues papoues.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1525) Du portugais sagu et, plus avant, du malais sāgū (« moelle d’arbres »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sagou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sagou sagu

Citations contenant le mot « sagou »

  • Le quatrième pays le plus peuplé au monde souhaite développer la culture de sagoutier. Cet arbre produit une fécule nourrissante avec un meilleur rendement que le riz. Les Echos, L'Indonésie mise sur le sagou pour réduire sa dépendance au riz | Les Echos
  • Deff affaire bi beuthieuk sakh momako gueuneul. Dé fois bouma wathié vers 15h ba yétal bb ma dem sagou deff nuisette begal ko. La nuit mom damay gaw def lep des fois avant 20h maa tath rerr def désert defar bamou bakh, lal lalbi et tout, paréna nelaw rek. Galsen221, Le témoignage du jour : « aaye nélaw dale moma sonale, sama dieukeur dafmassi méré » | Galsen221
  • Plusieurs plus tard, après le règne de Abdramane Pangalè de Toroli dans le canton du même nom, des Peuls venus du quartier peul de Anakaga, un village au nom dogon, situé dans l’actuelle Commune rurale de Dougouténé I, cercle de Koro, sont accueillis à Ogossagou. Le village de Anakaga, relevait lui-même, du canton de Dougouténé, dirigé par le chef de canton Abdramane Pangalè de Toroli. Au passage, rappelons que le système d’organisation des villages en cantons est une création coloniale et il est facile de remonter à la période de règne de ce chef qui a pris fin avec l’indépendance du Mali. Il est mort en 1985. , Histoire réelle de la fondation du village de Ogossagou (dogon et peul) – Malijet

Images d'illustration du mot « sagou »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sagou »

Langue Traduction
Anglais sago
Espagnol sagú
Italien sagù
Allemand sago
Chinois 西米
Arabe ساغو
Portugais sagu
Russe саго
Japonais サゴ
Basque sago
Corse sago
Source : Google Translate API

Synonymes de « sagou »

Source : synonymes de sagou sur lebonsynonyme.fr
Partager