La langue française

Réifier

Définitions du mot « réifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉIFIER, verbe trans.

PHILOS. Transformer en chose, réduire à l'état d'objet (un individu, une chose abstraite). Synon. chosifier.La tentation idéaliste guette à tout instant l'historien: s'il n'y prend garde, il aura spontanément tendance à réaliser, réifier ses « types-idéaux », à s'en servir comme s'il s'agissait de véritables idées platoniciennes (Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 163).Empl. pronom. Toute expression humaine est ambiguë: si l'on ne ressaisit activement son sens, elle se « réifie » (Philos., Relig., 1957, p. 38-6).
Part. prés. adj. Qui transforme en chose. Au dogmatisme de l'affirmation répondent la naïveté de la créance ou la gaucherie de la méfiance, l'une et l'autre manifestant dans tous les cas la force thétique et réifiante du désir (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 142).
Part. passé adj. Transformé en chose, figé. L'essence de l'encrier (...) n'est pas l'encrier et elle n'est pas l'être, en tant qu'elle est en soi, elle est négation hypostasiée, réifiée, c'est-à-dire précisément qu'elle est un rien, elle appartient au manchon de néant qui entoure et détermine le monde (Sartre, Être et Néant, 1943, p. 247).
En partic. Rendre statique, figé. M. Bergson accuse Aristote et ses successeurs d'avoir réifié le mouvement et de l'avoir morcelé en une série d'immobilités successives (Gilson, Espr. philos. médiév., 1931, p. 69).
REM.
Réificateur, -trice, adj.Qui réifie. Ce pessimisme de la négativité, comme son corrélat optimiste, n'est sans doute qu'une déception du dogmatisme réificateur (Jankél., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 48).
Prononc.: [ʀeifje], (il) réifie [-fi]. Étymol. et Hist. 1930 (Benda ds La Nouv. revue fr., t. 35, 2, p. 156). Dér. du lat. res, rei « chose »; suff. -ifier*. Fréq. abs. littér.: 13.

Wiktionnaire

Verbe

réifier \ʁe.i.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Philosophie) Transformer en chose une réalité immatérielle.
    • La Scolastique […] a accrédité une mentalité qui n'a pas prise sur le réel, qui tient pour légitimes certaines illusions structurales de notre esprit : notre tendance à réaliser nos concepts et à réifier toutes choses. — (Louis Rougier, Histoire d'une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
    • Oui, dans la matière nous nous vautrons tout en perdant un temps précieux à nommer les choses avant les êtres, être que nous réifions sans cesse pour mieux les contrôler. — (Renaud Longchamps, « Mémoires d'un auditeur ivre », Nuit blanche, n° 153, hiver 2019, page 65.)
    • Le monde réifié est, par définition un monde déshumanisé. — (Peter Berger, Thomas Luckmann, trad. Pierre Taminiaux et Danilo Martuccelli, La Construction sociale de la réalité, Armand Colin, coll. « Individu et Société », Malakoff, 2018, page 158)
  2. (Informatique) Transformer un concept en un objet informatique, au sens utilisé dans la programmation orientée objet, ou en un triplet, dans un contexte RDF.
    • En Java, les tableaux réifient le type de leurs éléments, tandis que les types génériques ne maintiennent aucune information à propos des paramètres de type. — (Maurice Naftalin, Philip Wadler, Génériques et collections Java, chapitre 6, 2007)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « réifier »

(Date à préciser) Créé à partir du latin rēs (« chose »), avec le suffixe -ifier Référence nécessaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réifier reifie

Citations contenant le mot « réifier »

  • Ne jamais instrumentaliser, réifier, l'humain. Telle devrait être notre boussole, la plus noble qui soit. La seule, surtout, sur laquelle nous puissions tous nous accorder. Marianne, Pour une convention citoyenne sur la bioéthique | Marianne
  • C’est le temps de l’audience avec soi-même, avec la non coïncidence intrinsèque de notre être. Loin d’être un défaut, cette inadéquation n’est pas une limite mais un potentiel, une liberté : la liberté de ne pas se définir à partir d’un modèle préétabli, la liberté de ne pas se réifier dans une identité aussi rassurante que fallacieuse, la liberté de ne plus se laisser réduire à une identification factice. Le confinement manifeste notre liberté. , Confinés à être libres - Courrier Cadres
  • Franchement, ce que vivent plus de 3 milliards d’humains en ce moment, confinés chez eux, est un pur laboratoire d’anthropologie SF ! Une dystopie inespérée pour les créateurs de fiction, une sorte de précipité chimique IRL de nos romans! L’écrivain Serge Lehman a dit un jour que la science-fiction était l’art de réifier la métaphore. On y est: la métaphore est devenue réelle, et on vit à l’intérieur. Ça sonne comme un crash-test de nos capacités à vivre par techno-procuration. Un nombre incroyable de récits SF sont fondés sur ce paradigme presque usé : isolement imposé, huis-clos abyssal, prisons high-tech, monades urbaines, corps immobilisés et fixité physique -le tout conjuré par la mobilité simulée et quasi infinie des réseaux, l’empuissantement psychique des interfaces, la virtualité libératrice et piégeuse à la fois. Libération.fr, Alain Damasio : «La police n’a pas à être le bras armé d’une incompétence sanitaire massive» - Libération
  • Pour faire l’histoire de l’histoire, on a coutume de recourir à des notions très générales, en évoquant des « courants » et des « écoles historiques », quitte à malmener et réifier, souvent, la complexité des situations, à prêter une cohérence excessive à des configurations intellectuelles singulières, comme lorsqu’on parle de l’école des Annales, d’après le titre de la revue fondée en 1929 par Marc Bloch et Lucien Febvre. Le Monde.fr, « Générations historiennes »: les historiens s’inscrivent dans l’histoire
  • Reste à savoir si l’on peut parler d’un modèle qui va coloniser le monde, par sa subjectivité impliquée dans ces plateformes, sans réifier des formes nouvelles de frontières ? Premièrement, l’idéal de l’automatisation généralisée et absolue de l’intelligence artificielle se limite à sa propre réalité. De nombreuses formes de travail viennent combler les manques de cette automatisation. De plus, l’apprentissage des machines doit toujours être supervisé, interprété, adapté, ce qui débouche sur de nouvelles formes d’organisation du travail (dont la légitimité est justement en débat) et de nouvelles formes juridiques. , Comment l'AI transforme le travail (ou l'incomplétude de l'automatisation) #Plateforme3 | Récit de la grande transformation | David Chopin | Les blogs d'Alternatives Économiques

Traductions du mot « réifier »

Langue Traduction
Anglais reify
Espagnol cosificar
Italien reify
Allemand verdinglichen
Chinois 整顿
Arabe إعتبر الشيء ماديا
Portugais reificar
Russe материализовать
Japonais 具現化する
Basque reify
Corse reificà
Source : Google Translate API

Réifier

Retour au sommaire ➦

Partager