La langue française

Chosifier, choséifier

Sommaire

  • Définitions du mot chosifier, choséifier
  • Étymologie de « chosifier »
  • Phonétique de « chosifier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « chosifier »
  • Citations contenant le mot « chosifier »
  • Traductions du mot « chosifier »

Définitions du mot chosifier, choséifier

Trésor de la Langue Française informatisé

CHOSIFIER, CHOSÉIFIER, verbe trans.

PHILOS. Réduire à l'état de chose par une démarche de l'esprit une personne ou un concept abstrait. Synon. matérialiser, réifier :
... que signifie la mort d'autrui, sinon la fin de son histoire? D'où provient notre désespoir, sinon de voir choséifié, pétrifié, celui dont nous avons connu le vivant devenir? J. Vuillemin, Essai sur la signif. de la mort,1949, p. 178.
Emploi pronom. Dans le regret, nous prenons conscience du passé comme passé; il se chosifie, se solidifie devant nous; mais son opacité demeure cependant relative à une certaine clarté (J. Vuillemin, Essai sur la signif. de la mort,1949p. 188).
Rem. Le subst. corresp. est chosification. Démarche de l'esprit qui chosifie; résultat de cette action. Synon. réification. La chosification du social qui a fait accuser Durkheim de matérialisme est au contraire le meilleur témoignage de son spiritualisme et de l'irréductibilité des faits de conscience aux objets de la nature (J. Vuillemin, L'Être et le travail, 1949, p. 138).
Prononc. et Orth. : [ʃozifje], (je) chosifie [ʃozifi]. Aucune transcr. de choséifier. Étymol. et Hist. 1943 chosifier (Sartre, L'Être et le Néant, p. 93); 1949 choséifier, supra ex. Dér. de chose*; suff. -ifier*; choséifier sur le modèle de mots à finale -éifier. Fréq. abs. littér. Chosifier : 2. Choséifier : 6.

Wiktionnaire

Verbe

chosifier \ʃo.zi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Philosophie) Transformer en chose à partir de sa subjectivité.
  2. Prêter la nature ou les attributs d’un objet, d’une chose à un humain.
    • Il fut surpris par le spectacle extraordinaire que lui offraient ces lieux où les femmes blanches, jaunes et noires étaient chosifiées à travers le sexe. Dans son pays, la prostitution ne se pratique pas à ciel ouvert. — (Noël-Kodia-Ramatta, Les enfants de la guerre: éteindre le feu par le feu?, éd. Menaibuc, 2005, page 98)

Verbe

choséifier \ʃo.ze.i.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Philosophie) Transformer en chose à partir de sa subjectivité.
    • Sommes-nous donc coupables de choséifier l'homme et d'idéaliser les structures sociales ? — (Maurice Godelier, Horizon, trajets marxistes en anthropologie‎, 1973)
    • L'intégrisme consiste essentiellement à durcir et à choséifier ce qui est in via, en développement, en genèse. — (Claude Tresmontant, Les idées maîtresses de la métaphysique chrétienne, 1962)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « chosifier »

 Dérivé de chose avec le suffixe -ifier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chosifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chosifier ʃozifje

Évolution historique de l’usage du mot « chosifier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chosifier »

  • Quant au concours Miss France qui a lieu en soirée, elle "comprend qu'une belle femme c'est toujours merveilleux à regarder. Mais je trouve que c’est chosifier la femme, c'est chosifier le corps. On n'est pas qu'un corps, il y a quelque chose dedans. On met une importance... On a tous envie d'être beau évidemment, mais je pense qu'il y a d'autres urgences". RTL.fr, Juliette Binoche à propos de Miss France 2020 : "C’est chosifier la femme"
  • « À titre personnel, je reste totalement opposé à la gestation par autrui. Le premier argument pour s’y opposer est l’impératif catégorique de Kant : on doit toujours considérer l’autre comme une fin, et jamais comme un moyen. La GPA revient à chosifier l’autre, en particulier la mère porteuse. Il me semble essentiel de considérer les personnes, leur dignité et leur histoire. Ici, nous parlons d’une femme qui porte un fœtus pour une autre et d’un enfant qui naît. La Croix, Hervé Chneiweiss  : « La GPA revient à chosifier l’autre »
  • C’est pourquoi on ne le voit jamais faire une analyse, ou alors pour se payer la tête du psy. Dans ses histoires d’amour, il va chosifier l’autre parce que cet autre ne demanderait que ça! En effet, il va déceler un masochisme chez son partenaire. Et plutôt que d’avoir peur de lui faire mal et de lui faire mal quand même par ailleurs (c’est le drame du couple. Il y a toujours du ratage, du chagrin et des malentendus!), le pervers va faire mal tout à fait consciemment parce qu’il va jouir du masochisme de l’autre avec délectation. Le partenaire détruit, humilié, va souvent s’accrocher désespérément à son bourreau parce qu’il y a aussi de la jouissance de son côté, une jouissance qu’il vivra comme monstrueuse et culpabilisante. Le Huffington Post, Comme dans "The gentlemen", pourquoi le pervers narcissique reste prisonnier de sa perversité - BLOG | Le Huffington Post LIFE
  • Ce sont des discours apocalyptiques à l’encontre d’un groupe donné. Ces discours déclarent l’imminence de sa fin. C’est une façon de nier son existence ou de menacer de le faire disparaître. Il s’agit également d’un langage provocateur, violent, qui éloigne l’autre groupe ou ses membres. Ceux qui l’utilisent peuvent chosifier de déshumaniser leurs concurrents. Et par là, il devient facile de les exterminer. Ce qui crée un malaise chez les personnes indexées. , « Des discours annonçant la fin de l’existence d’un groupe donné peuvent provoquer des violences » – IWACU
  • L’armée, avec ses chaînes de commandement bien organisées et, surtout, indiscutables, sans oublier sa négation notoire du principe féminin,pourrait, pour certains individus, favoriser un sur-MOI tel qu’il trouve son exutoire dans l’inconscience totale, par la génération de pensées, de schèmes mentaux complètement dissociés de la réalité, d’illusions qu’on ne peut que sortir de la virtualité pour les satisfaire. Ce refus militaire du principe féminin pourrait prédisposer chez ces individus à choséifier la femme, terrain propice à l’abus. L’actualité, Russell Williams: comment devient-on psychopathe ? | L’actualité

Traductions du mot « chosifier »

Langue Traduction
Anglais objectify
Espagnol cosificar
Source : Google Translate API
Partager