La langue française

Réglisse

Sommaire

  • Définitions du mot réglisse
  • Étymologie de « réglisse »
  • Phonétique de « réglisse »
  • Citations contenant le mot « réglisse »
  • Images d'illustration du mot « réglisse »
  • Traductions du mot « réglisse »

Définitions du mot réglisse

Trésor de la Langue Française informatisé

RÉGLISSE, subst.

A. − Subst. fém., BOT. Plante herbacée, vivace de la famille des Légumineuses papilionacées qui croît dans le sud de l'Europe, dont le rhizome très développé est utilisé en pharmacie et en confiserie. Réglisse hérissée, officinale; réglisse de Bayonne, d'Alicante. Sirop de réglisse. Il est préparé avec une décoction de racine de réglisse, du sucre et du miel. Il a une couleur brunâtre et une saveur très-sucrée (Kapeler, Caventou,Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 671).La réglisse (...) dont on récolte les racines au bout de trois ans, se cultive en Italie, en Calabre, en Espagne et dans le midi de la France (Brard1838).
Réglisse d'Amérique, de montagne, sauvage. Noms donnés à diverses plantes dont les racines ont un goût sucré ou dont les feuilles ont une forme voisine. (Dict. xxes.).
B. − Subst. masc. ou fém., p. méton., PHARM., CONFIS.
1.
a) Racine de cette plante utilisée telle quelle en bâton à mâcher ou en poudre pour la préparation d'infusions, de boissons rafraîchissantes. Mâcher, sucer de la réglisse; du bois de réglisse; poudre de réglisse. Rue Saint-Denis, ils [deux enfants] entraient dans la gourmandise; ils souriaient aux pommes tapées, au bois de réglisse, aux pruneaux (Zola,Ventre Paris, 1873, p. 777).Chez les grands animaux, on remplacera les sirops par des cuillerées à soupe de miel avec un peu de térébenthine, du soufre ou du kermès, avec de la poudre de réglisse (Garcin,Guide vétér., 1944, p. 93).
b) Préparation à base de racine de réglisse. Tisane de réglisse; sirop de réglisse. Quand elle fut au château, elle alla droit vers les cuisines, but cinq quarts de l'eau de réglisse préparée pour les blessés (Montherl.,Songe, 1922, p. 188).V. supra ex. de Kapeler et Caventou.
2.
a) Préparation obtenue en faisant bouillir plusieurs fois des racines de réglisse, qui après évaporation totale (suc de réglisse) ou partielle (jus de réglisse) donne un extrait sec sous forme d'une pâte noire et luisante ou un extrait liquide brun foncé destiné à diverses préparations en pharmacopée ou en confiserie. Lorsqu'il [l'opium] est falsifié avec du suc de réglisse, il a une saveur sucrée (Kapeler, Caventou,Manuel pharm. et drog., t. 2, 1821, p. 494).Moi qui suis une nature simple, je me borne à boire du vin blanc coupé d'eau de Seltz, avec du sucre et un peu de citron. Anaïs abuse du vinaigre et Marie du jus de réglisse, si concentré qu'il tourne au noir (Colette,Cl. école, 1900, p. 250).
b) Préparation à base de suc de réglisse. Bâton, grain, pâte à réglisse; bonbon, pastilles de réglisse; réglisse en bâton. [Du comptoir] il hésita, tira des sous de sa poche, les posa sur le rebord et prit en échange un de ces rouleaux de réglisse qui ressemblent à des lacets de bottine et que sucent les collégiens (Cocteau,Enfants, 1929, p. 19).Je grignotais un de ces faux objets qui me plaisaient tant − un martinet en réglisse (Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 20).
3. P. anal. (de forme et/ou de couleur)
a) Couleur brun noir. J'ai sur la figure, jusqu'au milieu du front, une plaque de réglisse comme les vieux matelots (Flaub.,Corresp., 1851, p. 288).Ce n'est pas cet ange qui s'avance vers nous dans sa simarre [longue robe] de pourpre et de réglisse qui est appointé pour nous faire mourir de remords et de désespoir! (Claudel,Convers. Loir-et-Cher, 1935, p. 93).En appos. Une planche de livres courait, épousant tous les angles, le long des murs peints à la chaux et décorés d'une frise ocre égyptien et noir réglisse (Arnoux,Gentilsh. ceinture, 1928, p. 90).Empl. adj. Lafcadio voulut s'élancer; le geste qu'il fit pour ouvrir la portière laissa couler le veston réglisse à ses pieds (Gide,Caves, 1914, p. 832).
b) Arg., pop. Vin. Plumet a dû s'envoyer dans l'entonnoir mon bidon d'réglisse qu'i d'vait m'apporter. Et d'autres avec, et il est tombé saoul qué'qu'part par là (Barbusse,Feu, 1916, p. 25).
c) Fam. Crottin de chèvre ou de mouton. Douze moutons bien sales et trottinant parmi leurs réglisses bêlaient dans le pacage contigu (H. Bazin,Mort pt cheval, 1949, p. 188).
Prononc. et Orth.: [ʀeglis]. Ac. 1694, 1718: re-; dep. 1740: ré-. Étymol. et Hist. Ca 1180 licorece (Vie St Gilles, 854 ds T.-L.); ca 1200 ricolice (Aye d'Avignon, 72, ibid.); fin xiies. ricolisse (Moniage Guillaume, II, éd. W. Cloetta, 3397); 1260 regulisse (Étienne Boileau, Métiers, 32 ds T.-L.); ca 1393 reglisse (Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 263, l. 29); 1835 condamnation de l'empl. masc. (Omnibus lang., Platt, Dict. lang. vicieux, p. 358; Pomier, Loc. vicieuses Hte-Loire, p. 189); 1850 réglisse d'Amérique (Dorvault, L'Officine, p. 486 ds Quem. DDL t. 21). Empr. au lat. de basse époqueliquiritia, altér., sous l'infl. de liquor (v. liqueur), de glycyrrhiza empr. du gr. γ λ υ κ υ ́ ρ ρ ι ζ α « racine douce, réglisse ». L'a. fr. ricolece, altér. de licorece par métathèse, étant devenu reglisse sans doute sous l'infl. de règle* à cause de la commercialisation de la réglisse en longs bâtons. FEW t. 4, p. 174b et 175a. Fréq. abs. littér.: 45. Bbg. Quem. DDL t. 5, 21.

Wiktionnaire

Nom commun

réglisse \ʁe.ɡlis\ féminin

  1. (Botanique) Plante herbacée de la famille des fabacées (légumineuses) dont le rhizome est utilisé en pharmacie et en confiserie.
    • La réglisse […] dont on récolte les racines au bout de trois ans, se cultive en Italie, en Calabre, en Espagne et dans le midi de la France. — (Brard, 1838)
  2. (Confiserie) (Parfois masculin) Rhizome, racine de cette plante utilisée en bâton à mâcher ou en poudre.
    • Mettre de la réglisse dans une tisane.
    • Une boîte laquée contenant des bâtons de réglisse, dont elle taillait avec son canif de noirs segments qu’elle mettait à fondre sous la langue. — (Vladimir Nabokov, traduction de Yvonne Davet, Autres rivages, in Œuvres romanesques complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2010, p. 1231)
    • (Absolument) Jus de réglisse.
    • Un bâton de réglisse.
  3. Suc de cette racine, qui se présente, une fois préparé, sous un aspect solide et noirâtre et offre une saveur un peu âcre.
  4. (Familier) Terme pour désigner le crottin de chèvre ou de bouc.
  5. Couleur brun très sombre voire noire. #2D241E Voir la note sur les accords grammaticaux des noms de couleurs employés comme noms ou adjectifs.

réglisse masculin

  1. Bonbon à la réglisse ; pastille de réglisse.
    • Tiens, j’ai mangé tous les réglisses. — (Colette, Gigi, Gigi ; Le livre de poche [© Ferenczi], Paris, 1954, page 17)

Forme de verbe

réglisse \ʁe.ɡlis\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de réglisser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de réglisser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de réglisser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de réglisser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de réglisser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÉGLISSE. n. f.
Plante légumineuse dont la racine est employée en Pharmacie. Mettre de la racine de réglisse ou simplement de la réglisse dans une tisane. Jus de réglisse et absolument Réglisse, Suc de cette racine, qui se présente, une fois préparé, sous un aspect solide et noirâtre et offre une saveur un peu Âcre. Un bâton de réglisse.

Littré (1872-1877)

RÉGLISSE (ré-gli-s') s. f.
  • 1Plante légumineuse dont la racine, longue de plusieurs pieds, de la grosseur du doigt, d'un beau jaune à l'intérieur, est employée en médecine (glycyrrhiza glabra, L.). Une plante de réglisse dont la racine était en terre, avec ce mot : Dulce meum terra tegit, Bouhours, Entret. d'Arist. et d'Eug. VI.

    La racine même de cette plante. Un bâton de réglisse qu'il [l'enfant] peut sucer, mâcher, Rousseau, Ém. I.

  • 2Jus de réglisse, suc noir de cette plante, qu'on prépare en Espagne, en Italie et en Calabre, en faisant bouillir plusieurs fois la racine de réglisse, l'exprimant fortement, et faisant évaporer la liqueur dans une chaudière de cuivre. Vous toussez fort, madame. - Oui, je suis au supplice. - Vous plaît-il un morceau de ce jus de réglisse ? Molière, Tart. IV, 5.

    Le bâton de réglisse est aussi une petite masse de suc noir, préparée en forme de bâton.

  • 3Réglisse bâtarde ou sauvage, l'astragalus glycyphyllos, L.

HISTORIQUE

XIIe s. Et si croissoit li reculisses, Et li encens, et moult episses, Arch. des missions scientifiques, t. V, p. 173.

XIIIe s. Jus de ricolisse, Alebrand, f° 26. Il peut vendre… poivre, coumin, canele, regulisse, et cire qui ne soit pas ouvrée, Liv. des mét. 32. Et poivre i a et citoual, et recuellisses…, Blancandin, V. 2590.

XVIe s. Une once de reglisse mondée, Paré, XV, 59. On leur baille volontiers [aux enfants] un baston de reclisse trempé en bon miel, ou, en lieu d'iceluy, un hochet…, Paré, XVIII, 95. La regeulice soit racine de ses arbres, De succre ses rochers, de canelle ses bois, Ronsard, 744.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RÉGLISSE. s. f. (Botan.) glycyrrhisa, genre de plante à fleur papillionacée. Le pistil sort du calice & devient dans la suite une silique courte, qui renferme des semences dont la forme ressemble ordinairement à celle d’un rein. Ajoutez aux caracteres de ce genre, que les feuilles naissent par paires le long d’une côte terminée par une seule feuille. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante.

La réglisse, glycyrrhisa vulgaris, a des racines intérieurement jaunes, roussâtres en-dehors, de la grosseur du doigt ou du pouce, douces, succulentes, traçantes de tous côtes ; de ces racines s’élevent des tiges hautes de trois ou quatre coudées, branchues, ligneuses, garnies de feuilles arrondies, d’un verd clair, & comme visqueuses, rangées par paires sur une côte, dont l’extrémité est terminée par une seule feuille. Les fleurs sont petites, légumineuses, bleuâtres, disposées en maniere d’épi, à l’extrémité des tiges ; le pistil qui sort du calice se change en une gousse roussâtre, de la longueur d’un demi-pouce, qui s’ouvre à deux panneaux, & n’a qu’une cavité dans laquelle sont contenues de petites graines dures, applaties, & presque de la figure d’un rein. Ces gousses ne sont point épineuses ni velues, ni ramassées en une tête, mais elles sont lisses, portées chacune sur leur pédicule, & écartées les unes des autres. Cette plante vient d’elle-même en Espagne, en Italie, en Languedoc, & en Allemagne, d’où on nous en apporte la racine.

Ainsi la réglisse appellée dans les boutiques glycyrrhisa, liquiritia, dulcis radix, est une racine longue, sarmenteuse, de la grosseur du doigt, de couleur grise, ou roussâtre en-dehors, jaune en-dedans, d’une douce saveur.

Au reste, le mot latin glycyrrhisa ne signifie pas la même plante chez les anciens & chez les modernes, mais deux especes différentes, quoiqu’elles soient renfermées sous le même genre.

En effet, la glycyrrhisa des anciens, γλυκύρριζα, Diosc. Σκυθικὴ ῥίζα, Théophr. differe de notre réglisse par son fruit épineux, par plusieurs siliques ramassées en maniere de tête, & par sa racine qui est de la longueur du bras, plongée perpendiculairement & profondément dans la terre ; elle est moins agréable que la commune, dont les racines sont fort menues & fort traçantes : elle s’appelle glycyrrhisa capite echinato, C. B. P. Dioscoride rapporte qu’elle croît dans la Cappadoce & dans le Pont. C’est celle-là ou une semblable que M. Tournefort a trouvée en Orient, qu’il appelle orientalis, siliquis hirsutissimis.

Réglisse, (Mat. méd.) réglisse des modernes ou des boutiques, réglisse d’Allemagne. Ce n’est que la racine de cette plante qui est d’usage. Elle contient abondamment cette substance végétale particuliere. connue en Chimie sous le nom de corps doux, & elle ne possede véritablement que les propriétés génériques ou communes de ce corps. (Voyez les articles Doux, Chimie, & Doux, Diete & Mat. médicale.) mais quoique ce corps doux soit véritablement alimenteux dans la réglisse comme dans les autres substances végétales qui en sont pourvues, cependant il n’est usité qu’à titre de médicament. C’est un des ingrédiens les plus ordinaires des tisanes employées dans les maladies aiguës, & sur-tout dans celles de la poitrine, dans la toux, les affections des voies urinaires, &c. Il faut remarquer que la décoction de la racine de la réglisse seche est plus agréable que celle de la réglisse fraîche. Aussi est-ce toujours la premiere qu’on emploie par préférence. On a coutume de la faire bouillir jusqu’à ce que la décoction commence à jetter de l’écume. L’apparition de cette écume annonce que l’eau employée à la décoction a acquis une certaine viscosité ou ténacité, par l’extraction d’une quantité convenable de corps doux. Si on poussoit cette décoction plus loin, la liqueur se chargeroit encore d’une matiere extractive qui lui donneroit une saveur désagréable, & que d’ailleurs on ne se propose point d’obtenir : or vraissemblablement cette matiere extractive est plus soluble & plus confondue avec le corps doux dans la racine fraîche que dans la racine seche, & c’est là la raison du moindre agrément de la tisane qui est préparée avec la premiere.

On trouve dans les boutiques, sous le nom de suc de réglisse, plusieurs préparations sous forme seche, dont voici les plus connues & les plus usitées : premierement, le jus ou suc de réglisse, qu’on apporte d’Espagne sous la forme de petits pains, enveloppés de feuilles de laurier, & qui est noir, sec, fragile, brillant intérieurement, soluble dans l’eau, & se fondant par conséquent dans la bouche, d’une saveur très-sucrée, mais mêlée d’un goût de brûlé ou de caramel, & d’un peu d’âpreté : ce n’est autre chose qu’un extrait ou rob préparé par la décoction des racines de notre réglisse, qu’on évapore sur le feu jusqu’à consistance d’extrait, qu’on enveloppe dans cet état de feuilles de laurier, & qu’on fait sécher ensuite autant qu’il est possible, au grand soleil d’été, selon ce que rapporte le célebre botaniste, feu M. de Jussieu.

Le jus de réglisse doit être choisi récent, pur, très doux, & se fondant absolument dans la bouche : on rejette celui qui est amer, brûlé, chargé de sable ou d’ordures.

Le jus de réglisse est un remede ancien. Dioscoride & Galien en font mention. Andromachus le fit entrer dans sa thériaque.

Secondement, le suc de réglisse en bâton ou suc de réglisse noir ou brun des boutiques : en voici la préparation tirée de la pharmacopée universelle de Lémeri. Prenez extrait de réglisse, deux livres ; sucre blanc, demi-livre ; gomme adragant & gomme arabique, de chacun quatre onces : faites selon l’art (c’est-à-dire après avoir dissout ces matieres en suffisante quantité d’eau ; avoir passé ou même clarifié la solution ; l’avoir convenablement rapprochée ; l’avoir jettée toute chaude sur une table de marbre frottée d’huile de ben, &c.) : faites, dis-je, selon l’art, une masse que vous diviserez, étant refroidie, en petits bâtons. La pharmacopée de Paris ajoute à cette composition la poudre d’aulnée & celle d’iris de Florence qui la rendent nécessairement désagréable par leur seule qualité de matiere pulvérulente & insoluble, & indépendamment du mauvais goût de la racine d’aulnée, elles l’aromatisent avec une huile essentielle, ce qui ne convient pas trop avec les qualités fondamentales toujours employées pour adoucir, pour calmer, &c.

L’extrait de réglisse, dont nous venons de faire mention se prépare quelquefois dans les boutiques, mais uniquement pour l’employer à la préparation du suc de réglisse noir ; car il ne peut pas être gardé seul & sous forme de bâtons ou de tablettes, parce qu’il s’humecte facilement à l’air. D’ailleurs le sucre & la gomme corrigent un goût âpre ou rude que cet extrait a toujours, aussi-bien que le jus de réglisse d’Espagne, que l’on emploie aussi quelquefois à la place du précédent.

Troisiemement, le suc de réglisse blanc, appellé communément de Blois, n’est autre chose qu’une quantité considérable de gomme arabique & de sucre, fondus dans une légere infusion de réglisse, qu’on rapproche d’abord presqu’à consistance d’extrait, & qu’on acheve d’évaporer en battant continuellement la matiere avec un pilon de bois, & y mêlant de tems-en-tems des blancs d’œufs battus & un peu d’eau de fleur d’orange. Lémeri observe avec raison que la réglisse ne doit presque être comptée pour rien dans cette préparation, & avec autant de raison au-moins qu’elle n’en a pas pour cela moins de vertus.

La composition qui est décrite dans la pharmacopée de Paris, sous le nom de massa liquiritia alba & mollis, est de cette derniere espece.

On trouve dans les pharmacopées un autre suc de réglisse blanc, préparé avec la réglisse en poudre, l’iris de Florence aussi en poudre, l’amidon, du sucre, une gomme, &c. auquel quelques auteurs ont donné le nom de confection de Rebecha. Ce remede est absolument inutile, & on l’a abandonné avec juste raison ; car certainement un remede destiné à être roulé dans la bouche comme tous ces sucs qui sont des especes de loocs (voyez Looc), ne doit point être pulvérulent.

La racine de réglisse entre dans la composition d’un grand nombre de remedes officinaux, béchiques ou purgatifs.

Toutes les especes de sucs, soit simples soit composés, dont nous venons de faire mention, sont d’un usage très-commun dans la toux & les maladies du gosier, étant roulés doucement dans la bouche jusqu’à ce qu’ils aient été dissous & avalés avec la salive. Ces remedes sont regardés comme éminemment pectoraux ou béchiques, incrassans & adoucissans. Voyez Incrassant & Pectoral. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « réglisse »

Génev. et Berry, arguelisse ; picard, régoliche, ringoliche, ringolisse ; wallon, rekouliss ; provenç. regulecia, regalicia, reguelicia ; esp. et port. regaliz ; ital. regolizia, legorizia ; du lat. liquiritia, qui vient du grec γλυϰύῤῥιζα, de γλυϰὺς, doux (voy. GLYCOSE), et ῥίζα, racine (voy. RHIZOME). Les langues romanes ont, dans liguiritia, interverti l et r.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Vers 1180) De l’ancien français licorece — (Vie St Gilles, 854) ; (Vers 1200) ricolice — (Aye d’Avignon, 72) ; (XIIe siècle) ricolisse — (Moniage Guillaume, II) ; (1260) regulisse — (Étienne Boileau, Métiers, 32) ; (Vers 1393) reglisse — (Ménagier).
Du bas latin liquiritia (« réglisse »), variante de glycyrrhiza emprunté au grec ancien γλυκύρριζα, glukúrriza (« réglisse, racine sucrée ») devenu *liquoritia sous l’influence de liquor (« liqueur » (→ voir liquirizia et liquorizia en italien, liquorice en anglais) car on en tire une liqueur, le « suc de réglisse ») ; de l’arabe عرق السوس, irc-sous (« racine de (l’arbrisseau) sous ») de sens identique[1].
Le portugais arcaçus/alcaçus[2], l’ancien français ricolece, regulisse, l’espagnol regaliz, l’occitan regalícia, le catalan regalèssia sont issus de ce mot par métathèse avec l’influence probable de regula (« règle ») à cause de la commercialisation sous forme de « bâtons de réglisse ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « réglisse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
réglisse reglis

Citations contenant le mot « réglisse »

  • Le rapport de recherche mondial sur le marché de l’extrait de réglisse 2020 fournit un résumé standard de l’industrie ainsi qu’une description approfondie de celui-ci. L’analyse du rapport sur le marché Extrait de réglisse est fournie pour le marché international comme les tendances en développement récentes, le statut de fabrication régional, l’analyse du paysage concurrentiel et bien plus encore. Des réglementations de développement, des processus de fabrication et des plans distincts sont largement élaborés dans l’étude de marché Extrait de réglisse. En outre, le rapport sur le marché de l’extrait de réglisse démontre également plusieurs éléments cruciaux tels que le prix, les importations / exportations, les investissements, les revenus, les marges brutes, l’offre et la demande. Thesneaklife, Analyse du marché mondial de l’extrait de réglisse 2020: Magnasweet, ASEH, Zagros Licorice, Sepidan Osareh, F&C Licorice, Norevo – Thesneaklife
  • Le rapport mondial Extrait de réglisse Market 2020 parle du processus de fabrication, des principaux types et applications pour les principaux acteurs. Marché régional de la concurrence des entreprises par entreprise, demande du marché, demande (situation, autre industrie, comparaison, prévision) et revenus des ventes, volume des ventes, prix, coût, marge brute, toutes les informations dans Extrait de réglisse Market Report. , Marché Extrait de réglisse 2024 Part de l’industrie mondiale, taille, analyse de l’industrie mondiale, tendances des principaux moteurs de croissance, segments, technologies émergentes, opportunités et prévisions – Énergies Renouvelables Afrique
  • La technologie croissante sur le marché réglisse Shellac est également décrite dans ce rapport de recherche. Les facteurs qui stimulent la croissance du marché et qui donnent une impulsion positive pour prospérer sur le marché mondial sont expliqués en détail. Il comprend l’analyse des tendances du marché, des parts de marché et des modèles de croissance des revenus, ainsi que du volume et de la valeur du marché. Il repose également sur une méthodologie minutieusement structurée. Ces méthodes aident à analyser les marchés sur la base de recherches et d’analyses approfondies. , Marché mondial de réglisse Shellac: opportunités commerciales, tendances actuelles, croissance, prévisions du marché et analyse de l’industrie mondiale d’ici 2026 – InFamous eSport
  • Le marché Extrait de réglisse en poudre a connu une transformation rapide de l’entreprise par de bonnes relations avec les clients, une croissance concurrentielle et des progrès technologiques sur le marché mondial. Il fournit également des données complètes sur le marché Extrait de réglisse en poudre , qui élabore la dynamique du marché telles que les tendances de l’industrie, les idées clés, les opportunités de croissance, le développement des affaires, les moteurs et les défis commerciaux sur le marché Extrait de réglisse en poudre. Le marché Extrait de réglisse en poudre est segmenté en types de produits, applications d’utilisation finale, principaux acteurs du marché et régions géographiques. Cette étude de recherche se concentre également sur les tendances de la chaîne d’approvisionnement, les innovations technologiques, les développements clés et les stratégies futures des fabricants clés de l’industrie Extrait de réglisse en poudre. boursomaniac, Global Extrait de réglisse en poudre Marché Croissance future mondiale 2020, application et perspectives prévisionnelles 2029 - boursomaniac
  • L'objectif, c'est de réveiller "la belle endormie" ! Qu'entend-on par là ? c'est qu'Antésite est un ultra concentré, créée en 1898 par un pharmacien.  C'est la première boisson saine qui malheureusement était tombée en désuétude, à cause des changements d'habitudes de consommation. Et pourtant, elle a plusieurs vertus. Elle utilise les bienfaits de la réglisse, qui donne un pouvoir sucrant naturel sans sucre et sans calorie. Cela permet par le process de l'ultra-concentré qu'une petite bouteille de 13 centilitres vous donne 225 verres. Donc, c'est à la fois économique et écologique, avec le verre.  France Bleu, La rélance éco : Antésite, la nouvelle boisson écolo, made in Dauphiné
  • Le rapport commence par une brève introduction et un aperçu du marché, dans lequel le marché Extrait de réglisse en poudre est en tête défini avant d’estimer sa portée et sa taille. Ensuite, le rapport développe la portée du marché et l’estimation de la taille du marché. Ceci est suivi d’un aperçu de la segmentation du marché comme le type, l’application et la région. Les pilotes, limitations et opportunités sont répertoriés pour l’industrie Extrait de réglisse en poudre, suivis des actualités et des politiques de l’industrie. gabonflash, Extrait de réglisse en poudre Formation et perspectives des principaux acteurs du marché 2020 pendant COVID-19 - gabonflash
  • L’étude sur le marché mondial Extrait de réglisse en poudre s’efforce d’offrir un aperçu significatif et approfondi du scénario actuel du marché et de la dynamique de croissance émergente. Le rapport sur Extrait de réglisse en poudre Market fournit également aux acteurs du marché ainsi qu’aux nouveaux concurrents une vue complète du paysage du marché. le rapport présente également une analyse de la chaîne de l’industrie et toutes les variables, y compris les matières premières en amont, l’analyse de la demande en aval, les canaux de distribution, les enquêtes auprès des clients, l’équipement et les tendances et propositions de l’industrie. Certaines des autres données importantes concernant la consommation, les zones géographiques et les distributeurs clés et les fournisseurs de matières premières sont également incluses dans ce rapport de recherche. INFO DU CONTINENT, Dernière édition du Extrait de réglisse en poudre rapport d'études de marché 2020-2029: Alfarid Corporation, Nutra Green, Bioland and Norevo - INFO DU CONTINENT

Images d'illustration du mot « réglisse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « réglisse »

Langue Traduction
Anglais licorice
Espagnol regaliz
Italien liquirizia
Allemand lakritze
Chinois 甘草
Arabe عرق السوس
Portugais alcaçuz
Russe лакрица
Japonais 甘草
Basque licorice
Corse licorice
Source : Google Translate API
Partager